A la rencontre des mondes parallèles

Les mondes parallèles

Nous nous ouvrons aux mondes parallèles, aux divers espaces multi dimensionnels qui sont autour de nous. Certains demeurent également en nous. Nous appartenons au microcosme et au macrocosme. Nous sommes à la fois l’infiniment grand, l’infiniment petit et l’Unité aussi. Notre conscience appréhende peu à peu ces aspects de l’Univers et très bientôt nous les découvrirons dans la simplicité de « Qui Nous Sommes ».

Mais pour cela, il est impératif de nous ouvrir à la puissance de l’Amour divin qui demeure dans nos cœurs afin de nous laisser porter par celle-ci. Lorsque nous découvrons cette puissance infinie, notre conscience s’ouvre au-delà de nos limites et de nos croyances. Nous faisons ainsi un pas vers la découverte de l’Univers qui demeure en nous et autour de nous.

Par l’intention nous avons la capacité de nous y déplacer, de voyager par la pensée et de nous y déposer pour découvrir tous ces mondes merveilleusement beaux. Plus nous serons libérés de nos mémoires et de nos liens négatifs, plus notre conscience avancera dans cette découverte, libérant peu à peu toute la simplicité de l’Univers qui n’est autre que l’ampleur de nos capacités à vivre en Lui.

L’Amour divin est le nôtre et il est important de nous en rapprocher pour toucher à l’infiniment grand et à l’infiniment petit. En nous unissant à Lui, en fusionnant avec ses énergies, en les semant autour de nous, nous entrons dans la conscience universelle du Tout et nous nous rapprochons peu à peu de sa conscience.

C’est grâce à l’Amour que nous comprenons les autres, la vie, le bien et le moins bien. C’est grâce à l’Amour que nous ne voyons plus les différences, la séparation, et que nous unissons notre conscience à la conscience du Tout. Ainsi il est possible de vivre dans l’harmonie, en paix avec soi-même ainsi qu’avec les autres.

L’Amour nous rapproche également de la nature, des végétaux, des minéraux, des animaux, du ciel et des étoiles, du soleil et de La Source. Avec Lui, nous ne faisons qu’Un et nous appartenons à cette vérité. Ainsi nous dépassons toutes nos limites et allons au-delà de notre vie humaine.

Nos déplacements dans les diverses dimensions vont s’étendre. Dès lors que nous sortons de nos limites, il demeure en nous un appel vers ce retour à La Source que nous ressentons profondément. Nous retrouvons ainsi nos capacités multi dimensionnelles et nous accédons aux diverses formes de la connaissance qui sont des fragmentations de la Connaissance universelle.

Il est temps aujourd’hui de comprendre cela pour sortir de nos limites intellectuelles. Il est temps de ressentir l’appel de notre âme pour enfin aller au-delà de ce que nous connaissons. Il est temps d’user de nos capacités multi sensorielles, multi dimensionnelles afin de nous projeter hors du temps, dans l’espace divin de l’Univers auquel nous appartenons.

Pour cela, pas de peur, pas de mental négatif mais du lâcher prise. C’est en nous laissant porter par notre volonté que nous sortons des limites du temps humain pour découvrir l’infini de nos capacités.

Les connaissances humaines doivent être dépassées afin de nous en remettre uniquement à notre intuition et à notre âme. Elle seule sait mieux que quiconque nous conduire sur les sommets de l’élévation.

Mirena, le 2 Décembre 2014.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

Nous sommes l’infinie création

L'infinie création

L’être humain se pose beaucoup de limites.
Il n’arrive pas à avancer dans ce qu’il aime car il doute de lui,
il doute de ses capacités. Il croit plus en ses limites qu’en ses capacités.
Ses doutes bloquent toutes ses possibilités d’avancement.
Ses doutes ferment la porte aux énergies de la réalisation.
De ce fait, l’être subit sa vie, plutôt qu’il ne la vit.

Maître Saint-Germain – Extrait tiré du livre de « La Clé de Vie »
Transmis par Mirena

 

La pensée est la logique de toute vie car elle transporte avec elle l’avancement en tout lieu. C’est par elle que chacun construit sa vie.

Nous devons opter pour le choix de nous situer dans des pensées « lumière ». En étant dans cette volonté, nous amplifions le processus de guérison de notre corps physique. En pratiquant la pensée « lumière », nous augmentons nos vibrations et nous ouvrons la porte à tous les possibles. 

La libération en chacun peut évoluer à cette condition. Nos limites sont ainsi dépassées et nous franchissons alors, en accord avec la vibration « lumière », les étapes de guérison. En donnant cette impulsion et en développant la vibration de foi et d’amour, nous créons un dépassement certain qui apporte la guérison. C’est pourquoi, il est important de comprendre le but de la guérison humaine et nous y stabiliser.

La volonté a une forte influence sur notre chemin et sur le placement de notre être en lui. Il n’y a aucune limite à voir au-delà de nos perceptions et de nos croyances, bien au contraire, c’est ce qui ouvre les portes de l’infinie création. Il y a la Vie et la grandeur en toute parcelle de vie, car en elle demeure la Vérité pure et profonde. En elle demeure l’atome divin qui agit, qui actionne nos demandes à l’infini.

C’est pourquoi, hors de nos limites, de nos doutes, et de nos blocages, nous sommes des êtres de l’infinie création. Nous sommes des créateurs, et la lumière, dans sa vibration la plus élevée, réalise nos demandes et donc, de ce fait, active la guérison.

Il est temps d’ouvrir nos consciences à la vibration de l’infinie création. La volonté en chacun permet de s’y positionner fermement et ôte les limites qui obscurcissent nos capacités. Savoir que tout est divin en nous et autour de nous, permet d’accéder aux plans supérieurs de la Vie.

Reconnaissons-nous en tant qu’Êtres divins et nous accomplirons les miracles de la Vie, de notre vie, et prendrons enfin notre liberté.

Mirena, le 29 Mai 2014
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Reprendre le pouvoir intérieur

Le pouvoir intérieur

La souffrance intérieure provient d’un manque de lâcher prise, d’un manque de compréhension et d’acceptation vis-à-vis de la vie et de la relation de cause à effet des énergies. Elle est une lutte avec soi-même.

Chaque être a en lui un potentiel infini de création qu’il ne soupçonne même pas car il est souvent dans l’illusion négative que lui soumet son mental. Il érige de ce fait des barrières qui entravent la bonne circulation de l’énergie et donc nuit à sa fluidité.

Les limites émises ne sont pas toujours conscientisées. Elles déterminent pourtant beaucoup d’expériences dans la vie de chacun. Le potentiel qui demeure en soi ne peut ainsi se révéler pleinement car il est soumis aux limites de l’être ; limites mentales, intellectuelles, émotionnelles et physiques. Chaque pensée négative est une limite qui s’inscrit dans l’aura et se répercute dans le corps physique.

Nous sommes appelés à nous rapprocher et à nous unifier. Or, tant que nous n’aurons pas entièrement confiance en nous-même ainsi qu’en la vie, nous ne pourrons nous installer confortablement et durablement en elle. Le fait de poser des limites par notre façon d’être, nous ôte ce rapprochement et cette fusion intérieure.

Nous répondons négativement à bien des choses. Il suffit d’être attentif à nous-même et d’observer nos réactions qui sont bien souvent le fruit du pouvoir du mental négatif et donc de nos peurs. Mais de quoi avons-nous peur ? Pourquoi résister ainsi à ce que la vie vous montre ? Pourquoi l’être humain veut-il absolument garder le contrôle ?

La négativité influence grandement nos choix de vie. Les liens qui nous unissent à elles nous ôtent notre liberté et nous n’en sommes pas toujours conscients. Or, par les temps de grands changements qui s’annoncent, il est utile de les conscientiser, de les couper et de les purifier en les mettant en lumière pour s’en détacher et basculer dans l’énergie du cœur. Les attentes extérieures ne sont plus d’actualité. De même que s’en remettre à l’autre pour avancer. Et chacun doit voir sa propre responsabilité dans toutes les circonstances de vie négative. La conscience doit s’élargir et chaque être doit être en mesure d’identifier ses propres zones d’ombre pour les éclaircir et les éliminer. Ceci demande une parfaite humilité et honnêteté vis-vis de soi-même pour pouvoir se dévoiler et œuvrer sur sa partie sombre afin de la mettre en lumière. Les détours n’éviteront  qu’un temps, ce qui est devant soi.

Nous devons retrouver notre propre pouvoir intérieur, le pouvoir du cœur.

Mirena, le 14 Mai 2014
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

 

La peur et ses limites

Dans les limites existe la peur. La peur de vous révéler car toutes les expériences vécues vous ont emplis de ces peurs. Vous avez en vous des milliards de mémoires de peurs. Toutes vos vies ont gravé dans votre ADN les peurs vécues, les peurs développées en partie par votre ego. Tout être a été et est encore dirigé par ses peurs. Ceci doit également venir à votre conscience pour être dépassé. Tant que vos limites dureront, vous vivrez dans la peur d’être et ne serez pas libres d’exister comme vous l’entendez. Tant que vous resterez dans ces limites vous ne pourrez accepter vos infinies capacités de création.

Les peurs bloquent votre avancement et freinent l’éveil intérieur. Elles sont les défis à comprendre et à rejeter. La peur est maîtresse de vos vies. Elle vous place dans la souffrance émotionnelle, dans la souffrance mentale, mais aussi dans la souffrance physique. Elle est à comprendre, à identifier chaque fois qu’elle vient à vous. Chaque fois que vous doutez de vous, des autres, de votre chemin, de la vie, vous êtes pris par la peur.

Chaque être est responsable de ses propres peurs, comme il est responsable de tout ce qui survient dans sa vie. L’autre n’est jamais la cause de votre peine, de votre malchance, de votre maladie, de votre négativité… Vos limites sont créées par vous, uniquement par vous. Dès lors que vous restez dans la constance de la peur, vous avez des difficultés à ouvrir votre conscience dans sa profondeur illimitée. Vous comprenez sans assimiler. Vous apprenez sans intégrer dans votre intériorité cette grande capacité à créer la Vie. 

Extrait du livre « La Clé de Vie » de Maître Saint-germain
Transmis par Mirena