Apprenons à penser par nous-mêmes

 

Nous poursuivons notre voie et la nouvelle année nous pousse encore vers la compréhension de soi, ses attachements et ses résistances. La tâche intérieure est loin d’être terminée. La montée en puissance de l’énergie ne nous laissera aucun répit. Nous sommes engagés dans le processus d’élévation. Le moment présent est à vivre de plus en plus consciemment pour ne plus laisser nos pensées nous diriger. Car notre esprit humain nous domine et nous ôte toute liberté individuelle.

Le Soi ne peut se révéler par la forme de domination de l’ego. Le vouloir est l’ego, le pourvoir est l’ego, le désir est l’ego, l’attachement est l’ego, la reconnaissance est l’ego, le jugement est l’ego … Toutes ces formes d’être, ces conditionnements de l’être humain sont de lourdes charges qu’il convient de lâcher. C’est un remaniement intérieur qui doit voir le jour en soi pour laisser l’Être s’exprimer. C’est apprendre à reconnaitre en nous tous les fonctionnements égotiques qui nous tiennent fermement.

La voie est ouverte mais la tâche intérieure reste encore à établir. L’énergie elle-seule ne peut tout faire. Tant que nos pensées nous domineront, nous serons liés à la dualité, nous demeurerons dans l’enfermement de la vie humaine et poursuivrons dans la séparation et la souffrance.

La pensée doit être à notre service et non l’inverse. Les conditionnements intérieurs sont à inonder de lumière. Il est nécessaire d’accueillir cette vérité et d’observer nos fonctionnements liés à l’ego. Il est important de vivre l’instant présent consciemment et s’abandonner à ce qui est. Se détacher des pensées incessantes qui nous dirigent et redevenir soi pleinement, sans doute, sans peur et sans limite. Vous savez déjà cela. Mais alors pourquoi l’être humain s’emploie-t-il à poursuivre dans cette mouvance ? Pourquoi a-t-il autant de difficulté à changer ? Parce qu’il n’est pas libre d’être qui il est, tout simplement.

Actuellement, il est important de nous ouvrir à la conscience de nos désirs, de nos attachements aux êtres et à la matérialité, de notre pouvoir sur les autres et sur la vie, de notre contrôle, de nos résistances, de l’illusion dans laquelle nous sommes englués pour ne plus les suivre. Croyez-vous que le chemin est cela ? Nous sommes engagés sur la voie de l’instant présent et nous apprenons à nous délester de tous les conditionnements humains qui nous orientent toujours vers une autre recherche, un autre bien-être, une vie meilleure, et j’en passe. Nous apprenons à penser par nous-mêmes. Nous apprenons à ne plus vouloir et à redevenir « nus », totalement libres, sans entrave, sans lien, sans domination, sans orientation mentale. Nous apprenons à ouvrir notre Cœur à nous-mêmes car nous sommes la Vie à l’intérieur de nous. Nous recherchons toujours un apaisement extérieur, un bien-être extérieur alors que nous possédons tout à l’intérieur.

L’ego nous pousse loin du Soi intérieur pour garder le pouvoir. Il ne veut pas que nous nous posions dans notre Cœur car il sait que ce serait la fin pour lui.  Il nous fait croire à l’illusion et nous adhérons à ce qu’il nous dit. Nous le suivons les yeux fermés tellement il parait crédible. Il nous programme si bien que toute raison est perdue. Il nous endort, il nous manipule sans que nous puissions douter de ce qui se joue. C’est une mise en scène très savante à laquelle nous répondons. Alors pourquoi ne pas ouvrir notre conscience sur le jeu de la vie humaine ? Ce serait tellement salvateur ! Apprendre à reconnaitre la manipulation mentale pour la lâcher et redevenir soi-même. Accueillir ce qui est sans lutte pour ne pas le nourrir. Nous avons assez lutté dans ce monde. Nous avons assez nourri la vie humaine par la négativité de l’ego. Construisons aujourd’hui un monde de paix en étant Soi et détaché de l’emprise de l’ego. Prenons les bonnes décisions et agissons pour la Terre. Il est temps de ne plus se détourner de la réalité. Il est temps d’Être soi, unis et libres.

Mirena
Source : www.audeladesmots.org 

 

 

La croyance d’appartenir au passé

 

Il est réellement possible de sortir du carcan de la 3e dimension pour évoluer dans un espace de liberté universelle. L’ancienne énergie nous tient encore et a un certain pouvoir sur nos pensées. En découle une retenue conditionnelle qui freine notre élan. Nous doutons de la vie et de nous-mêmes. Nous avons du mal à passer à autre chose. Nous ne savons que faire pour sortir de l’emprise de l’énergie du passé. En réalité, nous luttons contre la vie.

Si nous regardons la chose avec simplicité, nous pouvons comprendre notre position dans cette incarnation. Elle a été rude parfois mais joyeuse aussi. L’essentiel est de considérer avec clarté l’énergie dans laquelle nous avons évolués, celle que nous avons entretenue par la croyance d’appartenir au passé. Elle est inscrite en nous et nous retient dans ce qui a été. Ainsi, nous le revivons sans fin, y compris ses souffrances. Nous demeurons sous leur emprise sans même en être conscients. Cette énergie forme un tout auquel nous restons reliés, un tout qui nous colle à la peau et nous ôte notre liberté d’évolution.

Pourtant le passé n’est qu’une énergie qui vit en nous car nous l’entretenons et le mental sait très bien agir pour qu’il en soit ainsi. Nous ne sommes pas notre vécu ancien. Nous sommes le moment, simplement l’instant où notre souffle est. Rien d’autre n’existe sinon ce qui est ici et maintenant.

L’énergie du passé est une illusion entretenue par beaucoup d’êtres humains. Or si nous analysons la chose, il n’y a rien qui, dans l’instant présent, puisse appartenir au passé, sinon sa mémoire. Elle est la conscience du vécu qui nous a permis d’acquérir une certaine compréhension et un certain savoir de nous-mêmes. Hormis cela, nous sommes une personne et une âme sur le chemin de la vie.

L’ignorance nous maintient sous la coupe du passé car nous croyons y appartenir alors qu’il n’en est rien. Le passé est un passage qui nous permet d’évoluer vers la lumière. Le passage dans une infinie succession de moments. Il nous conduit toujours dans l’instant qui est et rien d’autre n’existe. Le moment passé n’existe déjà plus car nous sommes à nouveau dans un autre espace de vie.

Rien n’est figé dans l’Univers. Rien n’est figé dans l’incarnation. Seule la croyance du contraire l’est.

A méditer…

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

 

 

 

S’abandonner n’est pas s’arrêter

 

L’abandon à l’énergie de la Vie n’est pas l’arrêt. C’est au contraire, verser dans l’instant présent et donc dans l’énergie du Cœur, et reprendre le pouvoir de sa vie. C’est aussi sortir de l’emprise du mental pour agir en être conscient. L’instant présent n’est pas dissocié de nous mais l’homme le place souvent loin de lui dans son esprit. L’illusion aidant, il pense qu’il s’agit d’un abandon total, sans action, alors qu’il n’est est rien.

Car c’est dans l’instant que tout se passe. Quand on s’y abandonne, l’énergie du Cœur prend place dans notre vie. Le vouloir humain n’est plus au premier plan. Seul résulte le vouloir de l’âme, associé à la vie humaine et notre appartenance au Tout est bien présente. C’est un alignement avec La Source, une imprégnation même dans ce Que Nous Sommes.

L’instant, il est vrai, est la pause. Mais la pause dans le Cœur et son énergie bienfaisante et non l’arrêt de la vie dans cet espace dimensionnel. Il est au contraire la volonté d’agir dans la conscience du moment et requiert la présence de l’esprit humain dans une liberté d’action consciente, sans le pouvoir du mental.

Le moment est alors vécu pleinement et son accès développe une ouverture sur tout ce qui est et non une séparation. C’est un contact avec la Vie universelle et le fait de vivre en être conscient permet l’émergence de la Conscience du Tout. La créativité consciente agit alors pour le meilleur, dans la matière et dans une grande ouverture. L’individualisme n’est plus. L’unité prend place. Plus l’instant est vécu en conscience, plus la répercussion dans l’infinitude est lumineuse et la création instantanée.

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

 

Qu’il est bon de grandir !

 

La vie nous pousse vers l’accueil de nouveaux états de conscience qui nous rapprochent du Tout. Nous faisons de nouveaux choix et la nécessité s’impose de grandir en pleine conscience sans fausseté ni négativité, sans déni également.. Nous ne voulons plus du passé duel, des valises que nous portions, et qui deviennent si lourdes. Nous arrivons de plus en plus à prendre notre responsabilité dans les situations que nous vivons. Nous nous regardons avec amour, nous nous observons en mettant  l’ego dans notre lumière intérieure afin de reprendre les rênes de notre vie. Nous savons maintenant que la raison du plus fort n’est qu’une illusion. Seule la raison du cœur est la vérité et elle seule peut nous conduire vers le meilleur.

Comme nous avons grandi ! Nous sommes aptes désormais à reconnaitre l’illusion et les mécanismes du mental négatif si nous restons attentifs. Nous sommes aptes à nous comprendre, à nous accepter tels que nous sommes pour entreprendre le changement. Nous sommes aptes à nous aimer tels que nous sommes !

Nous prenons également conscience de ce que nous créons. Les énergies déployées nous reviennent aussi vite. Nous ne sommes plus dans l’ignorance de cela et vivons pleinement notre capacité à créer la vie.  Nous accueillons notre basculement dans la créativité consciente.

Faire toute chose en conscience, en étant dans l’instant qui nous unit à la Vie, dans la beauté profonde à laquelle nous touchons et nous unissons, permet au cœur de s’exprimer et de rayonner.  Pleinement conscients de ce qu’est la Vie, nous devenons celle-ci pour fusionner avec elle et révéler le meilleur. Nous agissons alors positivement sur la vie qui nous entoure. Notre rayonnement s’étend et touche les autres êtres humains et la Terre. Nous agissons positivement sur eux et non dans la peur.

Nous faisons le choix conscient d’être réellement présents à la vie pour que celle-ci soit belle et légère. Nous ne nous replions plus dans un état de victime souvent bien ancré chez l’être humain. Nous en avons assez de souffrir et préférons remercier pour ce que nous avons plutôt que rechercher ce que nous n’avons pas. Nous faisons le choix de vivre sur la fréquence positive en aimant  tout être et toute chose au-delà des différences. Car notre force à grandir nous fait ressentir la beauté et l’amour , même dans les plus tristes moments. Là est le secret divin qui repose sur l’équilibre universel. Car l’amour est la force intérieure qui transforme.

Alors que l’instant présent se met en place peu à peu dans notre vie, notre vision et notre ressenti se modifient. Ils nous permettent d’accueillir la vérité que nous recherchions dans la course effrénée de chaque jour. Tel un combat, nous nous sommes démenés pour faire et non pour être. Oui nous avons combattu trop souvent, nous essoufflant sans comprendre et sans être.

Aujourd’hui tout change, nos compréhensions sont différentes, notre ouverture à la vie également. Nous découvrons la pause intérieure, la paix, l’amour ! Nous touchons à la    Vie ! Et qu’il est bon de se laisser aller et de ne plus lutter. Seule la lumière dissout l’ombre et nous remet dans l’axe du cœur. Elle nous ouvre la porte au bonheur.

La pause dans l’instant change la donne. La fluidité demeure et la paix s’installe. Une pause dans le temps qui nous unit à la forme divine, au bon, au bien, au positif, à l’amour, à la joie, à la paix. Ainsi tout se délie pour le meilleur, tout se pose dans le calme intérieur. Le temps terrestre n’est plus. Ce qui était fait rapidement et dans le stress, se fait avec facilité et bonheur.

La pause remplace la course.
La paix intérieure remplace le stress.
La joie remplace la tristesse.
La grâce nous touche.
L’instant délivre sa saveur et nous relie au Divin.

Dans la pause toute chose est faite en accord avec la lumière qui elle, ne compte pas, ne court pas, n’évalue pas, ne recherche rien. Tout est là et il n’y a rien à rechercher. Tout se fait sans faille. Tout se construit calmement sans calcul. Le temps terrestre s’arrête. Le temps universel prend place et actionne les rouages de l’instant. La signification de la vie se transforme et évolue. La vérité Est. On touche enfin au caractère sacré de la Vie et rien n’est plus pareil.

Si vous n’arrivez pas encore à connaitre cette ouverture en vous, sachez qu’elle est possible et que la foi peut vous y conduire. Je préfère positiver la vie car c’est ainsi que le changement pourra intervenir pour tous et je sais qu’il interviendra pour le meilleur, au-delà de la peur entretenue par l’ombre.

Mirena, le 24 Octobre 2017
Source : http://www.audeladesmots.org