Se poser, méditer, accueillir

 

 

Le portail de l’équinoxe de printemps approche et déjà l’élan qu’il transmet se ressent. Il ne suffit plus de foncer tête baissée vers l’avenir mais plutôt accueillir en soi l’opportunité de se placer sur la fréquence divine. L’énergie déployée par le courant universel, est intense. Jamais la Terre et l’humanité n’ont connu une telle puissance vibratoire lumineuse.

Les corps ont subi ces dernières semaines un grand nettoyage « de printemps », si je puis dire. Pourquoi cela ? Premièrement pour nous aligner sur la fréquence vibratoire actuelle qui nous permet d’être plus en accord avec le Grand Plan divin. Deuxièmement, pour être prêt à accueillir le portail de l’équinoxe sereinement.

Qu’en est-il de lui ?
Il peut nous propulser vers notre divinité intérieure, vers notre Soi. Cette étape est un accès à la compréhension de Qui Nous Sommes. Et nous sommes prêts à l’intégrer en partie. L’opportunité de changer d’état de conscience et nous rapprocher du Tout auquel nous appartenons. Savoir et intégrer que nous sommes l’Unicité du Cœur de toute chose.

Que faire pour cela ?
Il n’y a rien à faire. L’avenir est fait de lumière qu’il convient d’accueillir simplement. Car nous sommes cela, rien de plus, rien de moins. Plus vous recherchez, plus vous vous agitez, plus vous pensez, plus vous bloquez ce que la Lumière peut vous donner et vous ne pouvez l’intégrer. Le faire est à proscrire. L’avoir également. Seul l’Être est le chemin. Heureux sont ceux qui comprennent cela et les choix sont à faire actuellement.

Posez-vous, méditez, accueillez. Moins vous serez dans le faire, plus vous demeurerez dans le Cœur. Moins vous chercherez à comprendre, plus l’énergie de Lumière s’intègrera à vos corps subtil et à votre corps physique.

L’avenir n’est pas à anticiper. Il n’est pas la richesse matérielle. Il n’est pas le vouloir. Il est simplement l’instant où nous sommes, rien de plus.

Ménagez vos efforts, reposez-vous et accueillez. Il est des moments importants actuellement qui nous conduisent vers la pause dans Cœur de Qui Nous Sommes, en toute simplicité.

Je vous souhaite une belle journée d’équinoxe,

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

Le faire et l’Être sont Un

Le faire et l'Être

*

Nous percevons enfin la vie telle qu’elle doit être vécue, dans sa globalité et non dans l’individualité, dans le non-attachement également. Nous sommes des êtres multidimensionnels et accueillons enfin la Vérité en nous ! Nous vivons une profonde transformation intérieure et nous sentons unis à tout ce qui est.

Les étapes de la conscience se franchissent dans l’intériorité. Toute forme extérieure  ne peut rester inscrite lorsque l’on s’abandonne à la Vie. Les mémoires s’effacent car nous ne les retenons plus par nos états d’être et sentiments négatifs. L’intelligence du cœur transmute nos ombres en lumière. L’Amour nous porte et sa puissance intérieure nous abreuve de son nectar. Nous sommes ici et maintenant, et ne vivons plus dans le passé duel. Nous sommes le Un, le Tout et cette vérité demeure car nous savons Qui Nous sommes.

La pause prend place alors et tout est relié au cœur. Le faire et l’Être deviennent Un. Nous vivons dans la douceur et la joie intérieure, et restons dans le courant fluide et harmonieux de ces vibrations. Nous nous posons dans la chaleur de notre cœur, dans l’Amour qui Est. Nous touchons au renouveau ainsi qu’à l’immensité sans fin. Nous touchons enfin à la Conscience de la Vie. Le monde duel est toujours présent à l’extérieur de nous mais la compassion envahit tout espace. L’intention pure de celle-ci agit pour le meilleur et répand ses vibrations sur Terre et dans l’humanité. Son rayonnement touche tout ce qui est.

Être présent à chaque seconde, vivre sa vie dans la douceur et non pas la souffrance. Lâcher prise, être simplement ici et maintenant, sans lutte ni contrôle, dans tout ce que nous faisons. Vivre le moment, la pause et demeurer en elle. Laisser la Vie être à travers nous. La laisser parler. La laisser couler dans notre énergie, dans toutes les parts de notre être. La laisser nous porter vers le meilleur en toute fluidité. La découvrir en soi, découvrir ses bienfaits. Là est le chemin de la foi et de la reconnaissance. Le chemin de la Vie, que nous recherchons, apparait enfin dans sa simplicité.

La conscience de l’Êtreté se révèle. Toute chose et toute vie vibrent en soi, et demeurent un lien éternel avec la Vie. Une Vie parmi toutes les vies qui s’accomplissent. Un Être parmi tous ces êtres qui parcourent le sentier de l’élévation. Un lien avec la Vie et un état multidimensionnel qui se révèle.

Nous sommes la Présence et demeurons celle-ci.
Nous sommes l’Unicité du Cœur de toute chose.

Mirena, le 21/11/2016
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

*

L’Unicité du Cœur de toute chose

L'Unicité

*

Nous sommes tous engagés sur un chemin de vie fait d’expériences duelles. Ce chemin est parfois difficile et s’il est fait de souffrances, c’est à cause du contrôle que  nous exerçons sur notre vie. La peur de nous en remettre avec foi en l’Univers nous ôte toute capacité à lâcher prise. Or aujourd’hui, nous sommes dans une grande transition et il nous appartient de prendre conscience du pouvoir du mental qui dirige et planifie, afin de verser dans l’énergie du cœur.

Deux courants dirigent le monde et l’univers : l’amour et la peur Ce sont deux forces vibratoires opposées qui, si elles sont réellement considérées, permettent de sortir de l’emprise de l’illusion. Rien n’existe en dehors de ces deux courants vibratoires. Lorsque nous prenons conscience de cette vérité, nous arrivons alors à redresser la barre pour poursuivre sereinement et sortir de notre rêve illusoire.

La Vie nous offre aujourd’hui la capacité d’aller vers le meilleur sans nous heurter à l’ensemble de la dualité dans laquelle nous sommes englués. Avec discernement et en nous situant sur le courant de l’amour, nous avons la capacité d’ouvrir notre cœur à nous-mêmes, aux autres et à ce qui est. Toute expérience prend alors une allure différente et la lutte cesse. Une lutte contre la vie que nous avons entretenue, une lutte que nous avons nourrit sans relâche et qui nous sépare de tout ce qui est, des autres êtres humains et de l’Univers.

Nous sentir unis à tout ce qui est, nous voir différemment sans séparation ni différence et nous ouvrir à l’énergie de Vie qui régit par sa loi immuable tout un système universel, est à appréhender et à retrouver… Voilà un état qui nous permet de sortir de l’individualisme. L’Être universel que nous-sommes peut alors renaitre et se reconnaitre uni à la Terre, uni à l’humanité, uni  aux éléments, uni à l’univers, uni au Tout. Ceci est l’Unicité.

Au-delà de l’Unité,  l’Unicité représente la fusion avec le noyau divin, avec la substance atomique et subatomique en chacun et en chaque chose. Il s’agit d’un état de conscience qui définit l’ouverture divine en soi et la fusion avec la Vie.

La conscience universelle ressurgit actuellement et nous fait pénétrer peu à peu dans cette voie véritable qui unit toute chose dans un même corps, dans une même essence, dans un même atome, dans un même tout.

La Vie nous appelle au retour intérieur jusque dans la moindre cellule du corps pour nous unir en conscience à elle et à la substance atomique (macrocosme) et subatomique (microcosme) qui forment l’Univers, pour retrouver le Soi multidimensionnel que rien ne limite et qui est Amour, pour Être l’Unicité du Cœur de toute chose et la vivre en toute simplicité, en toute humilité et avec grâce.

Mirena, le 1er Juin 2016
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

*