L’instant présent

« On demanda un jour à un maître qui savait méditer, comment il faisait pour être si recueilli, en dépit de toutes ses occupations.

Il répondit:
Quand je me lève, je me lève.
Quand je marche, je marche.
Quand je suis assis, Je suis assis.
Quand je mange, je mange.
Quand je parle, je parle.

Les gens l’interrompirent en lui disant:
« Nous faisons de même, mais que fais-tu de plus ? »

Quand je me lève, je me lève.
Quand je marche, je marche.
Quand je suis assis, je suis assis.
Quand je mange, je mange.
Quand je parle, je parle.

Les gens lui dirent encore une fois:
« C’est ce que nous faisons aussi ! »

Non, leur répondit-il.
Quand vous êtes assis, vous vous levez déjà.
Quand vous vous levez, vous courez déjà.
Quand vous courez, vous êtes déjà au but…
Présentement ! »

Conte zen

La révélation de l’Amour divin

La Clé de VieExtrait du livre de la Clé de Vie de Maître Saint-Germain

La Terre s’élève avec vous. Vous êtes liés à elle par la négativité. Vous êtes également liés à elle par la positivité. Pour arrêter l’enfoncement dans lequel elle se situe, vous devez franchir les barrières de la dualité et vous envoler vers la réalisation de vos Cœurs Solaires. Ainsi, vous aiderez la Terre à entrer dans la cinquième dimension et poursuivrez avec elle sur le chemin de l’élévation. Je vous le répète, tout vous relie et vous êtes liés à tout ce qui est. C’est pourquoi, il est temps de franchir ce cap de l’élévation et d’alimenter par l’Amour de vos Cœurs Solaires, la Terre et l’humanité. Il est temps de vous rapprocher de vos sœurs et frères. La fraternité doit s’exercer entre vous tous. Vous devez d’ores et déjà adopter cette approche. Vous ouvrir aux autres est un acte d’amour. Ne restez pas isolés les uns des autres. Soyez attentifs, bons, honnêtes envers eux. Donnez-leur votre amour. Plus vous attendrez, plus vous ralentirez votre progression. Purifiez vos peurs pour vous ouvrir à l’Amour divin. Avec elles, vous ne serez jamais en paix. Et la paix intérieure est une édification que vous devez installer en vous, pour aller avec foi et sagesse vers cet avenir beau et majestueux à la fois. Un avenir fait de liberté et d’Amour.

Pour franchir le cap de la dualité, vous pouvez vous aider de la Clé de Vie. Accueillez-la dans vos centres cœurs. Par la visualisation, posez-la en vous, ressentez-la, faites un avec elle. Elle doit grandir et étendre son énergie dans vos corps physiques, dans vos auras, et même au-delà pour rejoindre la Grand Soleil Central. Peu à peu, elle grandira avec vous et vous réaliserez de belles précipitations dans la matière. Avec l’allègement du négatif, vous parviendrez à la progression. Elle vous montrera la voie du Cœur et de l’Esprit.

Peu à peu, vous franchirez les étapes de l’élévation en vous identifiant à la Clé de Vie. En ouvrant vos cœurs, en posant l’Amour dans chacune de vos demandes, vous apprendrez pas à pas ce que veut dire le basculement. Vous apprendrez à réaliser ce que vous désirez et à le précipiter dans la matière, l’ouverture de vos Cœurs Solaires aidant à cela.

L’Amour est l’infini accomplissement de vos vies. Par lui, vous apprenez à développer la Vérité dans la matière. Il est le Divin et vous l’incarnez par la puissance du cœur que vous développez. L’Amour est infiniment beau. Il est la justesse des pensées. Il est la parole qui réconforte. Il agit dans la douceur. Il transmet le savoir. Il laisse la Vie agir. Il ne retient pas. Il ne ment pas. Il ne se soumet pas. Il a la faculté de donner à l’infini, la beauté qu’il contient. Enfin, il précipite et crée dans la matière. A ce stade de la réalisation, l’accomplissement est avancé et il délimite la forme divine incarnée.

Pour pouvoir ouvrir la porte de vos Cœurs Solaires, vous devez apprendre à aimer. Mais pour savoir aimer, vous devez vous débarrasser de l’illusion humaine et vous rapprochez des quatre éléments de l’univers. La conscience du Tout doit pénétrer vos sens pour ne faire qu’Un avec vous. L’aura doit rayonner cette conscience-là. Elle doit être belle, lumineuse. Elle doit attirer à vous ceux qui expriment la volonté de l’avancement. Et vous devez vous ouvrir pour les accueillir par vos Cœurs Solaires, pour les aimer tout d’abord, puis pour les guider en leur transmettant vos connaissances. Vous devez vous relier à eux par le cœur et les arroser abondamment de l’Amour divin qu’il contient.

La séparation était le domaine de la différence, du maître et du pouvoir. Il y avait entre vous la domination de l’ego et du pouvoir du mental négatif. Vous étiez dans ce reflet de vous-mêmes et vous l’exprimiez, même dans l’enseignement spirituel que vous donniez ou que vous receviez. Le partage n’était pas vraiment ouvert, sauf exception. Chacun gardait une part de ses connaissances pour avancer, les peurs et les voiles sombres agissant et influençant insidieusement leurs énergies.

Aujourd’hui, vous devenez des Soleils Rayonnants et vous allez vibrer au sein de l’univers par l’Amour de vos centres cœurs. Votre Amour va vous ouvrir à l’Amour divin. Vous allez avancer avec lui et vous réaliser par vos Cœurs Solaires. Vous allez Être.

Personne n’a de pouvoir sur l’Amour. Personne ne peut réaliser sans l’Amour. L’Amour Est. Comprenez mes mots, ils sont la Vérité. Vous devez agir avec l’Amour qui se déverse de vos centres cœurs. Plus grande la porte sera ouverte, plus grand sera le flux d’Amour divin répandu. Vous allez agir avec cette grâce pour vous accomplir, pour développer votre avancement par Lui et avec Lui. En le donnant, vous le recevez. En lui ouvrant la porte, vous franchissez une marche importante et nécessaire de l’élévation.

La grandeur de l’Amour se reconnaît à sa vibration. Dès que vous aurez ouvert vos Cœurs Solaires, vous rencontrerez d’autres Cœurs Solaires. Cette attirance se fera sans recherche. Ces énergies sont plus puissantes que celles du mental. Elles attireront à vous les êtres qui vibrent sur cette belle fréquence. Vous serez aimantés par vos Cœurs Solaires et vous développerez ainsi l’Amour divin dans l’humanité. Vous aiderez vos sœurs et frères en demande de compréhension et d’amour. Les enfants, les femmes et les hommes ont beaucoup souffert du manque d’amour. Ils reconnaîtront bientôt ceux qui pourront aider à relever les souffrances de l’humanité, ceux qui pourront panser les blessures des cœurs, ceux qui enfin guideront leurs pas vers la même destinée, celle de l’Amour divin et de la divinité en chacun.

Vous tous, sœurs et frères de l’avancement, vous allez marcher main dans la main, unis par vos Cœurs Solaires et également par vos esprits humains. Vous comprendrez que l’Amour ouvre les portes de l’avancement. En devenant Un avec Lui, vous permettez que se réalise le Grand Plan Divin. L’Ascension résonne dans les cœurs de l’humanité. Jusqu’à présent, vous ne saviez pas où vous alliez vraiment. Beaucoup d’encre a été déversée sur le papier. Beaucoup de messages ont été délivrés. Ils étaient le reflet, le miroir de l’humanité. Aujourd’hui, par les purifications pratiquées, vous vous êtes élevés à une autre compréhension. Vous avez avancé étape par étape. Vous avez grandi et vous vous êtes ouverts à d’autres compréhensions. Vous avez acquis de profondes ouvertures de conscience. Vous êtes maintenant aptes à comprendre où vous allez. Vous êtes maintenant capables de recevoir cet enseignement qui va éveiller les Cœurs Solaires de l’humanité pour un grand rassemblement des cœurs par l’Amour divin.

Extrait du livre « La Clé de Vie de Maître Saint-Germain », paru aux éditions Hélios et en vente sur le site.
Transmis par Mirena, le 12 Novembre 2013.

Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : http:// www.audeladesmots.org

L’extériorité ou l’intériorité ? (1)

L’hiver arrive peu à peu, le froid est bientôt là. Nous évoluons aux rythmes des saisons, nous menons notre vie en fonction de celles-ci. Nous savons que nous entrons dans une saison où il est bon de se poser un peu, de prendre le temps, de nous intérioriser pour nous découvrir… Après avoir passé l’été à l’extérieur, nous passons maintenant à l’intérieur grâce à l’hiver.

Cette saison qui n’est pas toujours appréciée car il fait froid, est pourtant une période intense au point de vue intérieur. Si nous nous réglons sur elle, nous pouvons nous poser, tout comme elle, entrer en nous, faire le point sur ces derniers mois et en tirer les conclusions, donc les bénéfices. Car le regard sur soi est un geste d’humilité, de pleine conscience, qui nous montre notre image. Les bons, les mauvais moments, ne sont pas importants. Il ne doit pas y avoir de jugement. Ce qui compte est le travail que nous avons effectué grâce à eux et avec eux. Nous pouvons faire le point sur notre avancement, sur nos changements et en tirer profit.

–    Que s’est il passé ces derniers mois ?
–    Y a-t-il eu un changement en moi, dans ma vie ?
–    Qu’ai-je réglé ou pas ?
–    Quel est le point que je peux encore approfondir, que je peux libérer ?

Il ne s’agit pas de faire un étalement, mais un constat qui, s’il est fait en toute sincérité, peut nous apporter des réponses. En nous intériorisant, en nous posant, nous pouvons avoir une vue juste de notre chemin. Il ne s’agit pas de revenir en arrière pour rejouer encore les mêmes scènes par la pensée, mais au contraire accueillir avec le cœur les évènements de ces derniers mois pour les comprendre et leur dire merci pour le travail qu’ils nous ont permis d’effectuer en nous.

L’intériorité mène à cela. Elle nous initie, elle nous montre, elle nous dévoile, elle nous permet de nous libérer, de prendre conscience. Elle est un outil à notre avancement car elle est pleinement dans l’instant. Avec elle, nous ne nous évadons pas. Au contraire, nous restons bien centrés sur nous, sur notre vie, sur notre corps, à l’écoute… Avec elle nous ne fuyons pas !

L’extériorité, quant à elle, est une vision éphémère, un rêve de projections, une constante évasion de notre être pour une vie souvent chaotique, pleine à ras bord, qui nous tient plutôt qu’elle ne nous libère. Nous croyons répondre à nos envies, à nos besoins, mais en fait elle nous tient de toute sa force et nous conduit dans la mêlée de nos émotions et de notre mental. Avec elle, pas de repos. Avec elle, une infinité de mouvements, qu’ils soient du corps ou de l’esprit. Un mouvement sans cesse répété qui nous éloigne de notre Être intérieur, de notre voie initiatique et de tous ses bienfaits. Nous y entrons pourtant volontiers pour essayer de nous débarrasser de nos problèmes, pour nous occuper l’esprit, pour ne pas entendre ce que notre voix pourrait nous dire. Car nous mettre à nu devant qui nous sommes, devant notre création est parfois déplaisant. Nous préférons foncer, renverser les barrières et courir à perdre haleine pour ne pas être rattrapés par le temps. Cette éphémère construction est pourtant notre création de chaque jour. Nous ne voyons pas, nous n’entendons pas. Nous préférons l’évasion inconsciente à la conscience de notre évasion.
Alors aujourd’hui, il est temps de regarder notre comportement d’action. Il est temps car les changements sont là, bien présents, et nous bousculent. Nous devons prendre conscience de cet état de notre vie et essayer de nous poser, de nous intérioriser fréquemment pour nous retrouver, pour retrouver notre lumière et sa douce chaleur. Notre travail prend beaucoup de temps sur notre vie. Mais il reste toutefois les week-ends, les soirées… La télévision, quant à elle, n’arrange rien. Elle est le constat de notre vie actuelle. Elle nous endort dans la violence, dans l’immoralité, dans la peur…. Elle nous empêche de nous poser pour entendre notre voix, pour entendre la raison du cœur. Elle est elle aussi le reflet de notre existence.

Prenons l’hiver comme un cadeau, même s’il pleut, même s’il fait froid, même si nous manquons de soleil. Le soleil est dans notre cœur. Si nous le découvrons, il illuminera nos journées, il nous réchauffera, il nous transmettra sa douceur, sa connaissance. Il sera pour nous un fidèle ami, un maître qui nous conseillera, nous initiera. Profitons de ses bienfaits et entrons en nous pour le retrouver…

Transmis par Mirena, le 21 Novembre 2011.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.