Le chemin du moment présent

Ralph Waldo Emerson a dit cela :
Le mental est la dernière partie de vous-même qu’il
faut écouter. Il pense à tout ce que vous pouvez perdre.
Le cœur pense à tout ce que vous pouvez donner, et l’âme
pense à tout ce que vous êtes.

Savez-vous que nous nous dirigeons à grands pas vers le moment présent ? Cette dimension est une ligne du temps qui se situe dans l’instant de la création. Avec ce placement, nous avons la capacité de créer notre vie dans l’instant, de nous rapprocher de la Source pour vivre toute la beauté de l’univers.

Le chemin de l'instant présentChaque matin et à tout moment de la journée, il est nécessaire pour avancer sur notre chemin de découverte intérieure, de faire le vide de notre mental et de nous placer dans ce moment d’éternité. Il est également nécessaire d’y revenir souvent par la pensée et de lâcher l’agitation mentale pour vivre l’instant. Nous pouvons vivre ce moment merveilleux en nous recentrant dans sa dimension par la pensée.
L’Être prend alors la mesure de nos pas et ainsi, nous touchons à la grandeur de l’univers.

Apprenons sagement à ne plus donner le pouvoir à notre mental. Laissons-le de côté dès qu’il revient à la charge et recentrons-nous dans l’instant présent. Ceci est une gymnastique parfois difficile au début, car les schémas du mental sont bien implantés en nous. Celui-ci nous guide par son pouvoir depuis fort longtemps, et poursuit à vouloir nous diriger là où il veut que nous allions. Lorsque nous sommes sous sa coupe, nous n’avons pas le discernement nécessaire pour être. La négativité prend souvent l’ascendant. Alors, nous doutons de nous, des autres, ainsi que de la vie.

Chaque matin, il est nécessaire de se placer dans l’instant présent par la pensée et d’y revenir dès que le mental nous en éloigne. Il est nécessaire de vivre le moment de l’intérieur, d’être présent dans toutes nos réalisations ; en travaillant, en effectuant les tâches ménagères, en promenant… Observez l’instant, observez vos gestes, vos pas. Écoutez votre respiration. Restez dans la conscience de ce que vous vivez, de ce que vous faites, sans projection, sans retour en arrière. Vous devez être libres de l’avenir et du passé. Vous devez être dans le moment que vous vivez, sans vous en échapper, afin de retrouver la maîtrise de votre être. Dans le moment présent, vous ne laissez plus le pouvoir à votre mental et ne lui obéissez pas. Au contraire, vous l’utilisez quand vous en avez besoin. Dans le moment présent, vous redevenez « vous » en toute liberté. Ceci fait partie de l’œuvre spirituelle de chacun. S’éparpiller par la pensée ne peut vous apporter la paix intérieure et le bonheur d’être. Le mental doit obéir à vos demandes et non vous soumettre à son pouvoir.

Dans le moment présent, vous créez votre vie dans la positivité et l’amour. Situés en lui, vous laissez l’inutile, le superflus, le négatif, la complexité, les souffrances, et vous poursuivez avec cet objectif de lumière. Il est nécessaire maintenant de comprendre et de reprendre la liberté de l’être. Se centrer sur l’instant nous pousse vers l’Unité et nous éloigne de la séparation. Être dans l’instant présent permet de vivre les expériences de la vie par le cœur.

Le monde change et nous changeons également. Nous devons comprendre et intégrer toutes les ouvertures de lumière qui sont devant nous. Nous sommes seuls à pouvoir réaliser notre chemin, à pouvoir opérer le changement en nous. Plus nous apprenons à nous recentrer dans l’instant présent, plus nous prenons conscience de la valeur de notre Être. En œuvrant ainsi, peu à peu s’installe la paix car le mental a de moins en moins d’emprise. Puis, nous y demeurons de plus en plus longtemps et nous aspirons à retrouver le plus souvent possible cette paix intérieure qui est porteuse de bienfaits. Ainsi, nous nous retrouvons…

L’œuvre à réaliser est grande mais nous devons avoir confiance en nos capacités. Tout est possible si nous nous en donnons la peine. La volonté et la rigueur sont des atouts importants. A nous de les développer pour poursuivre vers la lumière.

Belle journée à vous tous dans l’instant de l’éternité et dans sa valeur.

Mirena, le 16 Mai 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

L’influence des schémas ancestraux dans nos comportements

J’ai constaté, lors des purifications de l’ADN que je transmets, que beaucoup sont menés par des mémoires négatives qui appartiennent au passé ancestral et parental. Elles agissent avec toute leur représentation négative, avec leur puissance d’origine et influencent grandement les êtres dans leur vie de chaque jour.

Nous avons hérité des mémoires de nos ancêtres et de nos parents, tout comme de leurs ressemblances physiques. Nous avons les mêmes yeux, la même couleur de cheveux, la même couleur de peau, les mêmes attitudes qu’eux. Nous constatons ces ressemblances de parents à enfants. Mais nous ne voyons pas l’héritage des mémoires qui font évoluer l’être dans les mêmes schémas et comportements sans qu’il ait la pleine maîtrise de sa vie.

Lors de la purification de l’ADN, de grandes libérations se font. Les êtres qui connaissent un enfermement négatif à cause de ces mémoires, peuvent se libérer d’un passé lourd qui ne leur appartient pas. Ils sont soumis à agir, à penser, à faire comme l’ont fait leurs ancêtres et ils n’ont pas conscience de ce qui est. Ils sont dans des positionnements négatifs qui peuvent être de colère, de peurs, de soumission, de violence, de dépendances à l’alcool, au sexe, etc. … Ils obéissent à ces énergies qui sont imprimées dans les cellules de leur  ADN.

C’est pourquoi, souvent l’incompréhension est présente car la conscience de ce qui est n’est pas établie. L’être subit sa vie dans la souffrance morale, mentale, physique, émotionnelle. Il n’arrive pas à s’épanouir et attire à lui les situations et les personnes qui sont en résonance profonde avec ses mémoires. Il agit au travers de la conduite que lui donnent ces mémoires. Il est orienté par elles. Il est mené par elles. Il pense avec elles. Il parle avec elles. L’énergie qu’elles dégagent attire l’énergie qui est sur la même fréquence. Il ne comprend pas pourquoi il vit toujours les mêmes schémas de vie, pourquoi il rencontre toujours le même type de personnes, pourquoi il n’arrive pas à vivre en harmonie et à s’épanouir comme il le désire, pourquoi il est toujours influencé à agir par des comportements négatifs, pourquoi il n’arrive pas à sortir de certains schémas négatifs…

Bien entendu notre âme a choisi de naître avec ces mémoires. Elle a voulu vivre ses expériences à travers elles dans la dualité. Aujourd’hui pourtant, il est possible de les purifier et d’entrer dans la nouvelle ère sans ce lourd bagage génétique. Nous pouvons prendre conscience de tout cela et aller dans la libération qui nous revient, sans jugement mais avec amour car nous avons grandi grâce à elles. Maître Saint-Germain nous offre avec la purification de l’ADN, de grandes et belles libérations pour nous retrouver réellement sans toute cette négativité qui nous a longtemps gardés dans la souffrance. Il nous fait le cadeau d’intégrer que tout le négatif doit maintenant partir car il n’est plus en accord avec les énergies présentes. Nous devons faire un travail intérieur en ce sens et nous ouvrir à la guérison de nos cellules de l’ADN.

Les souffrances deviennent obsolètes. Nous ne sommes plus obligés de souffrir pour découvrir la lumière. Tout ce que nous avons vécu jusqu’à présent faisait partie de la dualité et nous permettait de connaître les opposés pour la réalisation de notre âme : le négatif pour le positif, le noir pour le blanc, le mal pour le bien, etc. …  Nous ne pouvions connaître la lumière sans expérimenter l’ombre. Mais maintenant, nous avons l’opportunité d’entrer dans une ère différente qui nous ouvrira à une autre compréhension de la lumière par l’amour. Nous allons expérimenter l’amour sous toutes ses formes. Nous allons pouvoir intégrer cette forme dans sa profondeur et dans sa beauté. Nous avons la chance d’être à l’orée de cette ère et de pouvoir aider l’humanité à cette grande transformation.

En libérant nos mémoires cellulaires de leur négativité, nous entrons dans cette guérison qui aidera le passage et permettra que les corps s’allègent, que les ouvertures de conscience se fassent en accord avec les nouvelles énergies et le travail intérieur que nous auront à réaliser. En le faisant sur nous, nous le faisons également sur nos enfants car le lien qui  nous unit est également purifié. En effaçant les mémoires négatives de notre corps, nous les effaçons également chez nos enfants. Les enfants qui naîtront par la suite seront de plus en plus légers, de plus en plus purs dans leur ADN. Ils n’auront plus ce lourd passé qui ne leur appartient pas. Ils viendront peu à peu sur Terre avec un ADN purifié et ne seront plus influencés par le négatif. Ils pourront alors vivre librement ce qu’ils ont choisi de vivre.

Nous sommes les meneurs de ce passage dans la nouvelle dimension. Nous pouvons aider l’humanité à se défaire de la négativité en nous ouvrant à une nouvelle conscience qui fera de nous des êtres libres et maîtres de leur vie.
Franchissons donc les différents paliers de la conscience pour nous rapprocher de notre lumière intérieure. Ôtons nos habits négatifs pour mettre notre robe de lumière !

Mirena, le 18 Mars 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.