Cultivons notre jardin intérieur

En ce premier jour du printemps, nous devrions prendre le temps de penser à ce que nous pourrions cultiver en nous. A l’image d’un jardin, nous serions les jardiniers et nous sèmerions les graines du bonheur, de la joie de vivre, de l’amour, de l’amitié, du partage, de la sincérité, de la liberté d’être, de la paix ….

Pour semer les graines du bonheur et de la joie de vivre, nous pouvons renaître réellement à qui nous sommes, nous apprécier, nous dorloter, nous accorder du temps, apprécier la vie, la remercier, fusionner avec elle, nous faire plaisir, mais également faire plaisir aux autres. Car ce que nous semons, nous le récoltons. L’énergie renvoie la même énergie et déroule des accords similaires et de même nature.

Pour semer les graines de l’amour, nous pouvons nous aimer en nous le disant tous les matins devant la glace. Nous pouvons nous voir avec d’autres yeux, nous accepter en sachant que nous sommes des créatures divines venues expérimenter la matière. Nous pouvons également aimer la vie, aimer les autres et le leur dire, les entourer d’attentions et vivre avec le cœur tout ce que nous faisons dans la journée. L’énergie nous renverra l’énergie d’amour amplifiée, car tout ce que nous donnons nous revient amplifié.

Pour semer les graines de l’amitié et du partage, nous pouvons prendre notre téléphone et appeler nos connaissances, leur dire que nous pensons à eux, les inviter à voire un verre, leur accorder de l’attention… L’énergie renverra encore l’énergie de même fréquence et nous recevrons ainsi une amitié sincère de la part de nos amis, un partage de la vie. En constatant qu’ils sont les bienvenus dans vos pensées, ils vous enverront un partage amical.

Pour semer les graines de la sincérité, soyons sincères avec nous-mêmes pour pouvoir être sincères avec les autres. Ne nous cachons pas devant la réalité mais au contraire, recevons qui nous sommes et transmettons cette sincérité de soi aux autres. Ils la percevront et s’ouvriront ainsi à vous avec sincérité et honnêteté.

Pour semer les graines de la liberté d’être, soyons nous-mêmes, réellement, véritablement, sans retenue, sans peur. Soyons en accord avec notre lumière intérieure et épanouissons-nous dans cette liberté en rayonnant ce qui est en nous. Nous attirerons alors à nous les personnes qui sont en accord avec cette lumière et nous pourrons vivre des moments d’exception, des moments de véritable liberté, sans contrainte, sans jugement, sans obligation.

Pour semer les graines de la paix, ouvrons notre cœur à la paix. Laissons-la entrer en nous et restons sur sa fréquence pour évoluer dans notre vie. Nourrissons cette belle appartenance en la répandant autour de nous, en la donnant aux êtres qui nous entourent, en évoluant avec elle. Plus nous la répandrons, plus nous la recevrons dans notre vie.

Le monde a bien besoin de vivre dans l’amour et la lumière. Le printemps est une opportunité pour conscientiser la montée des énergies de la terre pour la faire nôtre en faisant notre semis à l’intérieur de nous pour récolter plus tard les fruits de notre travail intérieur. L’être qui évolue doit travailler en lui chaque jour pour grandir dans le monde qui l’entoure. Chaque jour est un jour nouveau et nous devons cultiver ce qui est en nous en l’arrosant, en le nourrissant, en l’inondant de lumière afin que les plantes grossissent pour donner enfin de beaux fruits colorés, juteux, sucrés et plein de soleil dont chacun se délectera.

Voilà une occasion à ne pas rater en ce premier jour du printemps ! Alors, qu’allez-vous semer aujourd’hui ?

Mirena, le 20 mars 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.