L’abandon total à la Lumière

Dans l’abandon total, l’être transcende la vie humaine par le simple élan du cœur qu’il ouvre. Il révèle sa totalité qu’il offre au divin.

Ainsi demeure simplement la lumière qui agit dans la fluidité du cœur et rayonne hors de lui. Dans cet état d’être, le mental n’a aucun pouvoir.

L’abandon total est la remise de ses souffrances et de ses mémoires à la lumière. En les offrant à la Vie, elles s’en vont avec légèreté. Aucune résistance ne demeure dans cet état de conscience. La compréhension se fait sans que nous ayons à la rechercher.

Dans l’abandon total, le mental n’entre pas en action car le cœur s’exprime et l’intention de laisser aller ce que nous ne voulons plus, agit.

Ceci est la force intérieure du cœur qui libère et rend libre.
Rien n’est plus simple que cela. Rien n’est plus simple que l’abandon total de soi à la Vie.

Mais rien n’est plus difficile que de ne rien vouloir contrôler, que de ne rien vouloir savoir, que de ne rien vouloir analyser. Lâcher le contrôle demande une foi immense en la Vie et une grande humilité. Dans cet état d’être, plus besoin de réponse, ni de recherche extérieure. Tout se révèle par la Connaissance intérieure qui remonte et nourrit l’être de sa vibration.  La Lumière devient Une avec nous et nous allège de notre fardeau humain. Ainsi, nous nous rapprochons de l’Unicité du Cœur de toute chose pas à pas.

La vie humaine devient de plus en plus belle, stable et riche. La pause universelle se fait en soi et l’abandon total nous permet de vivre l’ici et maintenant, de vivre la pause dans le cœur. Car nous sommes cela et rien d’autre. L’illusion est enfin dévoilée et la vie se poursuit dans le non-attachement.

L’avenir sera ainsi fait et il convient de l’admettre. Il a commencé pour ceux qui ont déjà acquis ce niveau de conscience. D’autres ont encore besoin de comprendre ce qui est, de comprendre ce qui bloque, de savoir ce qui est en eux et comment ils vont bien pouvoir le transcender. Ils ont encore besoin de lâcher les peurs qui leur ôtent leur plein potentiel divin.

Sachez que la simplicité de la Vie se révèle dans les cœurs peu à peu. Grâce à elle, vous pouvez tout transcender et évoluer vers l’Être que vous Êtes, vers l’Être que Nous Sommes tous.

Mirena
www.audeladesmots.org

 

Un nouvel état de conscience voit le jour

nouvelle-conscience

Les états de conscience se modifient mais beaucoup d’êtres sont encore attachés au passé. Les mémoires sont bien présentes et remontent encore. L’être leur reste encore soumis et recherche des compréhensions et techniques pour les libérer. Il subit son passé, le porte, le vit encore et encore sans arriver à s’en détacher définitivement pour basculer dans la lumière.

Or, en lâchant ce passé lourd, nous ressortons dans la lumière sans problème. Et pour cela, plutôt qu’être toujours en pensée avec ces mémoires et ces états d’être négatifs, il est important de regarder le beau en soi, uniquement les valeurs, les potentialités, les qualités. Changer notre regard pour changer sa vibration et les révéler.

Vous avez été votre passé mais ne l’êtes plus aujourd’hui. Gratitude à lui car il vous a permis de grandir. Vous êtes ici et maintenant avec l’amour et la lumière qui demeurent en vous. Aujourd’hui est un grand jour et, si vous regardez dans la profondeur de votre cœur vous voyez réellement qui vous êtes. Vous voyez l’harmonie, la paix, la joie, la sincérité, la lumière, l’amour… Ainsi, vous ne retournez pas dans le passé et révélez ces valeurs. Vous les rayonnez et poursuivez dans la justesse, dans l’honnêteté, dans le positif, et rectifiez au fur et à mesure ce qui doit l’être.

L’énergie du cœur augmente le taux vibratoire, augmente le rayonnement de la lumière et de l’amour qui sont en vous. En demeurant dans cette énergie et en reconnaissant vos valeurs, l’ombre ne peut vous déstabiliser. Votre rayonnement vous garde stables. Et quand les mémoires du passé reviennent, vous avez la capacité de les accueillir avec votre amour qui les transmute immédiatement en lumière, sans les subir à nouveau car vous êtes dans l’intention du cœur et non dans celle dans le mental.

Ainsi il n’y a aucun attachement au passé et au négatif vécu mais un allègement instantané. La beauté du cœur est une force intérieure que rien n’arrête. Elle peut tout et nous la découvrons actuellement.

Vous seuls pouvez exercer le changement en vous mais sa recherche vous égare. La richesse de la vie et le bien-être sont en vous et non ailleurs. Les techniques qui sont encore proposées pour grandir sont des tremplins vers ces nouveaux états de conscience nécessaires aujourd’hui pour basculer dans le changement. Jusqu’au jour où l’être fusionne avec la lumière, jusqu’au jour où il découvre que la lumière peut tout réaliser.

Le renouveau est présent. Ne le recherchez plus ailleurs. Sachez que vous avez la capacité de le vivre en retournant à l’intérieur de vous et en vous regardant avec tout votre amour, en accueillant enfin l’être de lumière que vous êtes.

La nouvelle conscience est cette vérité que chacun recherche à l’extérieur de lui. Alors, prenez le temps de vous regarder différemment, avec des yeux plein d’amour pour l’être que vous êtes. Vous constaterez rapidement que votre vibration est modifiée et vos croyances placées dans la grande ouverture qui se présente.

L’hiver qui s’annonce peut être une pause bénéfique si nous retournons à l’intérieur de nous et n’attendons rien de l’extérieur. Nous sommes nos propres maitres et le découvrons enfin.

Mirena, le 21 Décembre 2016
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

Le fonctionnement humain

Fonctionnement humain*

Personne n’est totalement négatif, ni totalement positif. Nos mémoires sont ainsi et transpirent le côté sombre et le côté lumière à la fois.
Nous pouvons être aimants et basculer ensuite dans le mental qui désire reprendre le pouvoir. Si nous adhérons à celui-ci, nous lui ouvrons la porte et nous basculons alors sur le courant négatif de la peur.
L’être humain exprime ses mémoires, ses croyances et ses conditionnements. Mais le plus important, ce sont les valeurs qu’il détient car elles sont aussi en lui. C’est pourquoi nous ne devons pas culpabiliser mais nous comprendre totalement et accepter nos faux pas. Ils sont là pour nous permettre de dépasser nos limites en nous détachant d’elles par le changement intérieur apporté. Nos faux pas sont des ouvertures sur l’âme et l’Amour inconditionnel.
L’être humain se situe soit sur le courant de l’amour, soit sur celui de la peur.

Mirena, le 06 Mai 2016
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

*

Retrouvons l’état de la Joie profonde

Joie profonde*

Les êtres humains ont en eux beaucoup de tristesse dont ils ne sont pas toujours conscients. Ils avancent avec le poids de leur vécu et de leurs lourdes mémoires. Ils portent même ce qui ne leur appartient pas. Or actuellement, ce fardeau devient de plus en plus lourd. Il est mis face aux vibrations de lumière présentes. Il est mis en évidence pour être conscientisé, accepté et lâché.

Nous avons le choix aujourd’hui de poursuivre avec ce bagage ou bien nous en libérer. Nous avons le choix de vivre libres et dans la joie. Cette joie doit être profonde et remonter de l’intérieur. Elle n’a rien à voir avec le plaisir extérieur, le bien-être du moment. Elle est la douceur et la puissance du Soi. Elle est l’énergie qui porte et qui nourrit l’être de l’intérieur.

La Joie profonde porte et illumine, elle comble le vide intérieur. Elle est la connexion au Soi profond. Elle est la richesse de notre vie car elle nous place dans l’harmonie et la paix intérieure. Elle nous permet également d’être en accord avec nous-mêmes, ce qui place la fluidité dans notre énergie. Ainsi les blocages tombent et la vie parait différente alors que rien n’a changé autour de nous. C’est nous qui avons changé de vibration et qui laissons exprimer la vibration de la lumière du Soi.

Lorsque la Joie profonde s’installe, il persiste un sentiment de sécurité et d’unité. Unité au Tout, à chacun, à tout ce qui est sur Terre et dans l’Univers. Beaucoup parlent d’amour mais celui-ci ne peut s’exprimer totalement lorsque l’être est triste, lorsque les mémoires sont encore présentes en soi.

L’élan de l’amour, lorsqu’il est porté par la Joie profonde, exprime une autre puissance dimensionnelle et se développe à l’infini. Il est dans cette pause intérieure, l’accès au stade de la réalisation et de la guérison dans toute sa splendeur.

Il n’y a pas d’amour inconditionnel sans la vibration de la Joie profonde. Ressentir en soi la profondeur du Tout par la Joie profonde qui nous porte, par ce retour à notre Présence intérieure … tout un programme. Mais lorsque l’on touche à cette vérité, on se place dans l’Unité de la Vie. Là, la pause prend place et se place dans notre vie, dans notre regard, dans nos paroles, dans nos actes et nos pensées. Tout est alors infiniment beau et nous ressentons la beauté de la Vie. Nous retournons à l’origine de la Création.

Il est nécessaire aujourd’hui d’ôter toutes les mémoires de tristesse en soi pour pouvoir s’élever. Chaque blessure vécue a imprimé celle-ci dans notre aura, dans notre corps physique, dans notre ADN. Ces mémoires que nous portons sont des opportunités de nous reconnaitre dans la Vérité si nous posons notre regard sur elles pour les libérer par l’acceptation et le pardon. L’état de conscience qui se dégage alors, nous permet d’entrer dans la profondeur de notre âme et nous touchons ainsi à la vibration de l’Amour pur et de la Joie profonde.

Je cite la Joie « profonde » car elle est à différencier du plaisir. Lorsque nous touchons à cette vibration, nous sommes différents. Le mental ici n’a pas de place. Seul le cœur parle, voit, entend, agit. Ici il n’y a aucune séparation, aucune différence, aucun pouvoir. Seul demeure l’Amour inconditionnel.

Il suffit de regarder autour de soi pour ressentir la tristesse de l’humanité. Elle est vraiment un poids pour chacun d’entre nous. Elle exprime l’empreinte du vécu duel de chacun. Nos cœurs sont emplis de tristesse et il suffit de se rapprocher de son enfant intérieur pour que les émotions remontent, pour ressentir la peine enfouie en nous.

La Terre continue à tourner. Les hommes continuent à sourire. Mais qu’y a-t-il vraiment en soi ? Vous êtes-vous posés la question ? Un sourire sur un visage n’est pas forcément l’expression de la Joie profonde. Il est souvent une marque de politesse, un geste poli qui cache derrière cette façade un fardeau difficile à porter, une apparence…

Beaucoup de personnes avancent avec ce poids. Elles avancent car il faut avancer, portées par la masse humaine et la direction qu’elle affiche. Elles sourient car c’est ainsi qu’elles ont appris à faire face à la vie. Elles avancent avec leurs mémoires et s’évadent parfois dans le plaisir extérieur. Quelques fois, elles pleurent et vivent dans une grande solitude intérieure. Et comme ce qui est à l’intérieur se reflète à l’extérieur, la vie est parfois une épreuve.

Avec tout votre amour, il est nécessaire de vous ouvrir à vos mémoires négatives, à votre tristesse. Il est important de les conscientiser, de les accepter. Les accepter c’est aussi les aimer. Ainsi, la compréhension arrive au stade de la conscience qui libère par le pardon de soi. C’est en acceptant la tristesse en soi et que vous la libèrerez par le cœur et libèrerez aussi le passé. Plus vous serez conscients de vos états d’être, plus vous pourrez les lâcher.

Ainsi, peu à peu, vous vous éclairerez et laisserez remonter des parcelles de joie intérieure qui deviendront de plus en plus présentes. Puis un jour, elles demeureront définitivement en vous. Vous les exprimerez de plus en plus durablement pour un jour basculer totalement dans votre amour, l’Amour inconditionnel.

Mirena, le 8 Septembre 2015
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org