Projet en cours

Réfection de la cuisine de l’école tibétaine de Choglamsar (Ladakh) Inde

Deux mille deux cents repas sont servis chaque jours à mille huit cents enfants réfugiés tibétains de cette école, ainsi qu’à quatre cents personnes âgées. La cuisine où sont préparés les repas est dans un état de vétusté important et l’hygiène est difficile à maintenir.
Le plafond se détache peu à peu et les débris tombent dans les préparations. Le sol est en partie en terre battue. La citerne d’eau et le matériel sont à changer. Les travaux de plomberie et d’électricité sont également à prévoir.

main-kitchen-013main-kitchen-009

Ce projet s’élève à environ 6.500 €. Nous avons déjà récolté 1.000 € pour celui-ci. Une autre association a également versé 500 €. Il manque donc 5.000 €.
Nous espérons de tout cœur réunir cette somme d’ici l’été prochain. Tout don est important, même minime. Imaginons que 500 d’entre vous versent 10 €. Le projet serait alors réalisé.

Rien n’est impossible et nous remercions par avance, ceux qui se joindront à ce projet et qui permettront d’améliorer les conditions difficiles dans lesquelles ce peuple tibétain vit.


renovation-cuisine

Si vous désirez participer à ce projet et être informés des actions réalisées, vous pouvez faire un don en cliquant sur le lien ci-dessous :

Toute aide est une énergie, donner c’est aussi recevoir.
Merci pour eux !
Mirena et Saadgi

Contact de l’association:
Saadgi tel : 06 89 52 09 18
aideethumanite@gmail.com

 

Une vie s’efface

Depuis quelques temps, ne trouvez-vous pas une différence dans votre vie ? Ne trouvez-vous pas une différence dans votre être, vos pensées, votre vouloir d’être ?

La transformation opère en chacun. Elle est bien présente et plus ou moins active selon la personne. Même le temps s’accélère de plus en plus. Il s’en va lui aussi, il se transforme dans sa durée et nous met face à ce qui est, à ce qui intervient, à ce grand bouleversement que nous avons choisi de vivre. Il dirige nos pas vers l’essentiel. Car ne serait-ce pas là que nos pas doivent se diriger ? Ne serait-ce pas ce chemin lumineux que nous devons tous poursuivre ?

Ce chemin intérieur est l’axe lumineux de nos pensées, de nos paroles, de nos agissements. Il est la pleine reconnaissance de notre façon d’exister. Nous devons lâcher l’ancien, notre ancienne vie, notre ancienne relation avec ce qui est lourd, avec ce qui nous retient dans le pouvoir, dans le contrôle, dans l’ego. Nous devons lâcher ce poids car il devient lourd à porter. Il pèse tant qu’il empêche notre être de vibrer, de s’élever.

Nous devons poursuivre nos efforts, nous devons libérer tout ce qui n’est pas en accord avec cette belle lumière qui sort de notre centre, cette belle lumière qui essaie de nous montrer son chemin, sa direction. Nous devons lâcher nos anciens schémas de pensée, nos anciens comportements liés à la dualité, lâcher nos jugements pour voler au-dessus de la vague qui est présente. Nous devons également accepter que tout est parfait, que chacun est à sa place et que cette place n’est pas forcément la même pour tous.

Nous devons également remercier la vie pour ce que nous vivons en ce moment. Être reconnaissants pour les leçons que nous recevons chaque jour, même si parfois elles nous font mal. Nous devons avoir une profonde gratitude pour ce qui est.

Beaucoup d’êtres sont bousculés actuellement et ont peur de ne pas tenir le cap. Beaucoup sont dans cette tourmente qui remet en question toute une vie passée. Il faut pourtant tenir bon. Il faut pourtant lâcher ce qui n’a plus lieu d’être. Il faut pourtant accepter ce changement profond. Il ne faut pas se laisser « gaver » de négativité par ceux qui veulent garder le pouvoir sur nous et notre monde. Ce pouvoir pourtant, nous le leur avons donné sans même en être conscients. Nous avons vécu dans cette grande illusion humaine! Cette fausse liberté qui est la nôtre, nous l’avons prise et nous avons vécu par elle, en elle, avec elle. Et nous avons appris grâce à elle !

Mais maintenant, nous savons que nous pouvons reprendre notre liberté et poser nos pas dans la positivité de notre création, en toute compréhension. Nous devons poursuivre nos efforts afin de sortir de cet étau métallique qui nous enserre. Nous savons tous que nous agissons comme nous le pouvons et parfois nos actes ne sont pas lumineux. Nous savons qu’il est difficile de se relever d’une vie de dualité et d’un vécu parfois lourd de souffrances. Les blessures ont marqué l’être. Elles ont mené un lourd combat en nous tous. Mais nous ne devons pas faiblir. Nous devons être courageux, avoir la volonté de poursuivre dans cette œuvre remarquable que nous avons choisie de vivre. Nous devons relever la tête et garder le cœur plein d’espoir. Nous devons regarder la lumière et la suivre. Nous devons tourner définitivement le dos à l’ombre, à la négativité, au pouvoir, à ce qui ne nous convient plus et ne pas avoir peur du changement qui se fait. Nous ne sommes pas obligés d’adhérer à ce qui n’est plus en accord avec nous. Nous avons notre propre liberté de choix et nous devons lâcher tous les liens qui nous retiennent à la négativité, quels qu’ils soient.

L’essentiel n’est-il pas d’être heureux ?      
L’essentiel n’est-il pas de se débarrasser de tous les parasitages négatifs, de tout ce qui n’est plus en accord avec nous ?
L’essentiel n’est-il pas de vivre dans la paix intérieure en accord avec soi-même et avec ce qui est ?
L’essentiel n’est-il pas de comprendre l’autre sans jugement ?
L’essentiel n’est-il pas d’accepter l’autre tel qu’il est ?
L’essentiel n’est-il pas de lâcher notre contrôle ?
L’essentiel n’est-il pas d’ouvrir nos ailes pour nous envoler là où nous pousse notre âme ?
L’essentiel n’est-il pas d’être qui nous avons envie d’être ?

Quoiqu’il en soit le choix de chacun sera toujours le meilleur car toute chose est parfaite, toute création de vie est parfaite ! Personne n’est mieux placé que soi-même pour le savoir ! Et tout est leçon de vie pour soi-même et pour les autres !

Avec amour et lumière,

Photo Mirena

Mirena, le 16 Octobre 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.