L’attente et la déception

Neige le 09.12.12 126

Photo Mirena

 

J’aimerais répondre à plusieurs questions et notamment à celles qui se rapportent aux  déceptions éprouvées par certains après le passage du 21/12/12. Cela a été pour tous un passage unique qui nous a placés dans une autre ère ainsi que dans des énergies plus élevées en vibration. Ce basculement, nous avons tous choisi de le faire. Nos âmes ont voulu le vivre et rien n’a été le fait du hasard. Nous sommes ici et maintenant à notre place.

J’ai particulièrement bien vécu cette belle journée car je n’étais en attente de rien et surtout pas d’une transformation radicale du monde et de l’humanité. J’ai vécu des moments intenses car j’étais dans la joie, dans l’amour, en parfait accord avec ce grand passage. J’avais envie de profiter simplement, en toute conscience, de ce moment unique.

J’ai écrit de nombreux messages sur le changement et la grande transformation que nous vivons actuellement en nous. Nous vivons une période unique qui nous permet, si nous voulons le réaliser, d’accélérer le processus de transformation en nous. Mais rien ne se fait sans intégration de « qui nous sommes » et de tout ce que nous avons à revoir et à purifier. Nous ne pouvons agir sur les autres. Nous œuvrons en nous et uniquement en nous.

Nous pouvons, par contre, agir sur la Terre en répandant nos semences. Elles doivent être belles, pures et lumineuses. Ainsi nous pouvons transformer ce qui est par l’amour que nous répandons. C’est avec notre amour et notre compassion que se répand la transformation.

Nous allons bien entendu recevoir de nouvelles guidances plus en accord avec les nouvelles énergies et nous allons poursuivre notre œuvre intérieure. Nous allons grandir encore et encore. Nous allons répandre notre tâche autour de nous. Je reçois actuellement de « nouveaux outils » que je transmettrai bientôt à ceux qui voudront les recevoir. Mais la tâche reste toujours individuelle et l’œuvre intérieure doit se poursuivre. Le monde ne changera que par nous. Le miracle nous le réaliserons tous ensemble.

Je bénis ces temps nouveaux pour ce qu’ils nous transmettent. Je suis reconnaissante envers l’univers car je vis de beaux moments de transformation, de belles intégrations. Je suis tombée radicalement dans la marmite de la spiritualité un dimanche d’avril 2005. Cela a transformé ma vie et cela m’a transformée en peu d’années. Mon âme m’a poussée à devenir une messagère comme tant d’autres. Mais depuis 2005, j’œuvre en moi, j’apprends la vie, je me transforme. Ceux qui me connaissaient à cette époque ont vu le changement. Et cette transformation est due à tout ce que j’ai purifié, éliminé, lâché, transformé. La tâche spirituelle est de chaque jour, de chaque instant.

Alors, à tous ceux qui sont déçus, je leur réponds simplement que la vie est belle et qu’elle doit être bénie. Les doutes nous mettent face à nous-mêmes et à ce qui n’a pas été compris. Nous les vivons pour nous renforcer et pour renforcer notre foi. Ensuite, quel bonheur de se sentir plus légers, plus en harmonie avec nous-mêmes et avec les autres ! Les scènes de la vie donnent de magnifiques leçons. Elles nous permettent de nous transformer, si nous voulons bien les regarder et nous regarder en profondeur.

Rappelez-vous que l’œuvre est à poursuivre encore et toujours et que nous sommes les bâtisseurs du nouveau monde qui pointe son nez.

Rappelez-vous que l’amour et la compassion réaliseront qui vous êtes.

Rappelez-vous que le changement vient par vos semences de lumière qui se répandent autour de vous pour ensuite toucher les autres.

Rappelez-vous que tout est en vous et que l’extériorité n’est qu’illusion.

Je vous souhaite de connaître le bonheur d’être, tout simplement, le bonheur de vivre l’instant, ici et maintenant. Belle continuation à vous mes sœurs et frères de l’avancement…

Mirena, le 9 Janvier 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris

ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Faisons de 2012 une année d’amour

Une année se termine. Nous avons été bousculés émotionnellement et mentalement. Au bout du compte, nous avons grandi et nous devons remercier pour cela. Nous ne sommes plus les mêmes car nous avons emprunté l’ouverture qui se proposait à nous. Même si notre œuvre intérieure n’est pas terminée, nous devons être reconnaissants envers nous-mêmes pour ce qui a été accompli, mais aussi envers ceux qui nous entourent, pour tous les hommes de la terre qui sont impliqués dans ce grand changement et qui sont comme nous, des êtres en évolution. Nous devons également remercier la terre pour l’opportunité qu’elle nous offre en nous accueillant pour grandir dans le souhait de notre âme et dans sa direction. Une direction que nous empruntons souvent dans de mauvaises conditions car nous ne voulons pas aller en toute confiance, en nous lâchant pour accueillir ce qui pourrait nous apprendre à grandir.

Au-delà de ce que nous avons ressenti cette année, nous devons nous regarder. Nous avons changé. Nous avons évolué. Nous avons purifié certaines parties de notre être. Nous avons élargi notre conscience. Nous ne sommes plus les mêmes. Nous nous rapprochons de notre lumière intérieure et nous ouvrons les portes, une à une, de la conscience profonde pour avancer avec les énergies qui se déversent sur notre belle Terre. Nous devons faire un bilan positif pour ce travail individuel et considérer ce qui s’est passé pour une élévation de notre être. En regardant positivement les évènements, nous pénétrons dans la conscience de qui nous sommes. Nous avons enfin compris que tout a sa raison d’être et que tout vient à nous pour nous permettre de grandir intérieurement. Les souffrances ne sont dues qu’à notre mental. Il nous bloque dans notre progression. Mais maintenant que nous comprenons mieux le fonctionnement des énergies, nous pouvons avancer dans la découverte de notre intériorité plus facilement qu’auparavant.

Nous sommes passés aussi par des étapes opposées à la lumière. Car pour la découvrir, nous devons connaître son opposé. Nous sommes tous confrontés à celui-ci. Nous ne pouvons l’éviter et devons en faire l’expérience. Tout être a à faire cette découverte de l’ombre pour entrer dans la lumière. Ces expériences sont celles que notre âme veut que nous fassions. Sans elles, il nous serait impossible de progresser. Nous passons par diverses étapes pour nous ouvrir aux différents niveaux de conscience. Avec les expériences que nous avons attirées, nous avons grandi dans notre cœur.

Nous pénétrons dans une nouvelle année qui sera faite par ce que nous construirons. L’année 2012 fait beaucoup parler d’elle mais nous devons bannir les peurs et ouvrir notre cœur pour l’accueillir dans de bonnes conditions. Nous devons rester maîtres de nos émotions et ne pas nourrir les peurs que l’on nous envoie. Nous devons rester dans la découverte intérieure pour Être le plus souvent possible. En restant centrés, nous ne nous éloignons pas de notre demeure. L’extériorité est le pire des choix. Elle est celle qui nous tient depuis longtemps. Elle nous entraîne à l’extérieur de nous-mêmes, elle nous montre l’éphémère et nous éloigne de l’éternité.

Alors, en cette année 2012 qui commence, faisons de notre vie ce que nous voulons qu’elle soit. Même si notre chemin nous paraît difficile, considérons-le avec des yeux nouveaux, des yeux qui reflètent la foi en l’avenir, en cette ouverture nouvelle qui naît, et allons avec l’amour de notre centre pour toucher notre lumière intérieure. Elle nous conduira là où nous devons aller. Laissons-nous guider par elle et ne répondons pas aux peurs. Restons centrés et ne nous laissons pas entraîner, quoiqu’il arrive, dans les méandres du mental. C’est ainsi que nous devons évoluer pour aller dans cette merveilleuse avancée. Les questions, les raisons, ne sont pas de bonne guidance. Lorsque le mental intervient, il dévie la forme la plus juste. Par contre, la foi et l’amour permettent de poser nos pas en toute sûreté et d’attirer à nous le meilleur pour notre avancement.

Notre cœur doit s’ouvrir encore plus. Nous devons déverser notre amour autour de nous. Penser avec lui, parler avec lui, regarder avec lui, entendre avec lui, agir avec lui. La totalité de notre vie doit être amour. Nous devons le refléter pour permettre aux autres de s’ouvrir à lui. C’est en étant amour que nous montrons la voie à prendre. Se nourrir de lui, c’est nourrir aussi les autres, la Terre et l’univers. Plus nous serons amour, plus nous permettrons aux autres de s’éveiller à ce qu’il est pour le prendre et le donner. Nous devons faire de cette année, une année d’amour et non une année de peur.

Ceux qui pensent que cette année 2012 sera une année difficile, auront une année difficile. Ceux qui entrent dans la peur, auront peur. Ceux qui préfèrent être dans l’amour, attireront l’amour à eux. Nous créons notre vie par nos pensées. Avoir la foi en l’avenir permet de s’ouvrir aux opportunités de lumière. Ne pas répondre à la peur nous ouvre à autre chose, à une voie de créativité différente, à une position positive. Ce qui doit se passer, se passera de toutes façons. Alors, accueillons l’avenir avec une vue positive et attirons le positif. Ne restons pas dans l’attirance négative de la vie.  Lâchons notre matérialité. Ne restons pas attachés à ce qu’elle représente car elle n’est rien. Soyons dans l’acceptation et la compréhension. Et poursuivons notre œuvre intérieure dans l’amour pour vibrer sur cette fréquence.

L’année 2012 sera une année importante dans le positionnement de l’amour en notre vie. Ouvrons grand notre cœur quoiqu’il advienne. Il sera notre meilleure protection. Ayons foi en la vie car elle a sa raison d’existence. Nous sommes tous à la place que nous avons choisie. Acceptons de voir les évènements autrement qu’avec notre mental destructeur. Accueillons-les avec notre amour et restons dans sa vibration.

Que cette nouvelle année soit la révélation de l’amour en vous. Qu’il vous porte, qu’il vous protège, qu’il vous élève ! Qu’il vous apporte le meilleur ! Je vous souhaite une belle découverte, un beau positionnement en lui, un merveilleux parcours dans sa découverte.
Que l’Amour soit !

Mirena, le 27 Décembre 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

La vibration des mots

Les mots dégagent une énergie basse ou élevée. Nous parlons souvent sans avoir conscience du langage des mots et de son importance. Ils sont énergie comme tout ici sur notre terre. Celle-ci est définie par la représentation individuelle de chaque mot, mais aussi par l’intensité qui lui est donnée.

Le mot a sa propre vibration formée par sa signification. Il est relié à une énergie de même fréquence. Par exemple, le mot AMOUR et le mot HAINE, ne sont pas sur la même fréquence vibratoire. Ils sont dans leur propre vibration qui les représente précisément.

Par ailleurs, l’intention qui leur est donnée, accroît ou affaiblit leur intensité vibratoire. Dire « Je t’aime » dans l’indifférence et le dire avec passion, ne dégage pas la même onde vibratoire. Crier « Je te hais » avec force et violence, c’est envoyer avec puissance cette haine et tout ce qu’elle représente de négatif. L’autre la reçoit de plein fouet et ainsi, se trouve déstabilisé.

Beaucoup trop d’entre nous emploient les mots sans conscience de leur répercussion.  Leur représentation, leur création, sont pourtant une évidence, une vérité. Beaucoup sont déstabilisés par la réception de ces énergies. Ils ne savent pas qui elles sont, ni d’où elles viennent. Pourtant, elles sont bien présentes autour d’eux et transmettent leur force en établissant, en créant sur la fréquence qui leur est propre.

Nous devons prendre conscience de cet état de l’énergie des mots. Il en est de même pour nos pensées qui sont lumineuses ou sombres. Elles dégagent qui elles sont et envoient leur force, tout comme nos mots. Nos actes doivent aussi être purs. Les mots, les pensées, les actes, sont la base de notre évolution individuelle. Beaucoup recherchent des techniques, des supports, des miracles de transformation. Mais, tant qu’ils n’auront pas compris et intégrés cette vérité, ils retomberont encore dans les mêmes schémas et cela bloquera leur avancement.

Comment peut-on avancer sur ce beau chemin si ces bases ne sont pas admises en soi, si nos fondations ne sont pas solides ? Avoir conscience de ce que l’on envoie aux autres par la parole, par la pensée, par l’action, est une nécessité à l’heure actuelle. Nous créons notre vie en toute conscience, mais faut-il avoir les bons outils pour construire ! Dans le cas contraire, notre construction vacillera et s’effondrera. Les fondations ne pourront supporter les étages supérieurs. Ceci fait partie de l’Ascension et relève de notre œuvre individuelle, de notre œuvre intérieure.

Tout ce qui se situe à l’extérieur de nous, tout ce qui n’est pas intégré, appliqué, ne sert à rien, sinon à nous donner de faux espoirs, de fausses joies. Nous ne pouvons nous engager dans l’élévation spirituelle sans cette conscience, sans cette compréhension. Nous sommes tous les créateurs de notre vie et nous la créons avec ce que nous pensons, avec ce que nous disons, avec ce que nous faisons. Nous ne pouvons être purs et lumineux si nous envoyons des paroles agressives, des pensées négatives et si nous établissons nos actes dans l’ombre. Non, nous ne le pouvons pas !

Alors, je vous invite à réfléchir sur ces mots qui révèlent toute la force des énergies que nous créons par notre force d’action. Nous sommes des créateurs et nous devons en prendre conscience pour pouvoir avancer du mieux possible sur notre chemin spirituel avec tous les outils lumineux dont l’univers nous a dotés.

Mirena, le 18 Octobre  2011.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.