Dépasser les épreuves que la vie nous envoie

Nous sommes tous confrontés aux épreuves que la vie nous envoie et nous les recevons souvent de plein fouet. Nous ne voyons pas toujours ce qu’il y a à comprendre et nous sommes déstabilisés par ce qui nous arrive. Notre mental s’emballe, nous vivons des émotions négatives qui nous mènent bien au-delà de ce que nous aimerions. Nous n’avons à ce moment là aucun moyen pour nous relever dans la positivité et malgré nous, nous répondons aux messages négatifs de notre mental par l’inquiétude, la peur, ou tout autre sentiment négatif.

Pourtant avec détachement, nous pouvons relativiser tout ce que nous recevons, tout ce que nous attirons à nous. Nous savons que la vie est une création que nous renouvelons à chaque instant par nos pensées, par nos paroles, par nos actes. Elle est notre reflet et par l’attirance des énergies, nous recevons ce qui nous correspond pour grandir chaque jour un peu plus.

Il n’y a pas de hasard. Si nous sommes attentifs, nous pouvons voir ce qui vient avec une autre vision. Nous pourrons ainsi lâcher prise et rester centrés dans l’énergie positive. Répondre au négatif ne fait qu’accentuer notre état négatif. Lâcher prise permet de rester soi-même et de vivre avec compréhension chaque étape de la vie.

La progression dans les divers paliers de la conscience, nous ouvre une vision plus claire et nous fait accepter ce qui vient. Nous pouvons ainsi comprendre et entrevoir un horizon nouveau qui sera fait d’acceptation et changera la perception de notre vie. En acceptant les épreuves de la vie, nous lâchons le mental et nous nous ouvrons la compréhension des choses. Alors, nous accueillons le nouveau dans notre vie car nous avons grandi. Par contre, si nous vivons mal ces épreuves, nous attirons à nous d’autres situations négatives jusqu’à ce qu’elles soient bien intégrées en profondeur, par notre esprit humain et notre conscience.

Vivre le détachement permet de ne pas souffrir. Ce n’est pas de l’indifférence mais l’acceptation de ce qui est, l’acceptation de ce rôle que nous jouons tous dans notre vie. Nous sommes des êtres humains. Nous expérimentons la matière et la dualité est bien présente pour nous le rappeler. A nous de comprendre et surtout d’intégrer cette forme de vie que nous avons choisie lors de notre incarnation. Lutter n’engendre que la souffrance ; la souffrance morale, la souffrance mentale, la souffrance émotionnelle, la souffrance physique. Notre travail individuel de chaque jour nous apporte ces situations, ces épreuves, dans notre travail, dans notre foyer, dans nos relations, dans tout ce qui est et qui peut nous faire grandir.

Nous ne devons pas nous juger, ni juger les autres. Nous devons simplement accepter et comprendre ce que nous vivons. Nous devons accepter avec amour ce que veut notre âme, ce que nous faisons, même si nous n’arrivons pas toujours à ce que nous désirons.

La vie a un rôle grandiose qui peut nous révéler dans l’amour et la lumière. Nous devons la considérez ainsi avec tout notre amour et la remercier pour ce qu’elle nous offre chaque jour. La conscience est  et demeurera toujours le facteur de notre progression. A nous de grandir dans sa profondeur pour guérir de tous nos maux.

Belle continuation à toutes et à tous dans la conscience de la vie.

Mirena, le 29 Février 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Bugarach par Maître Saint-Germain

En ce dimanche d’été, mon compagnon et moi avons entrepris une randonnée au Mont Bugarach dans l’Aude. Comme le Mont Shatsa en Californie, il est l’une des douze grandes portes énergétiques de la terre.
Nous avons été appelés à découvrir ce lieu en sachant que quelque chose se passerait là-bas. Et en effet, lorsque nous sommes arrivés en vue du Mont Bugarach, Maître Saint-Germain m’a demandé de lâcher consciemment, lors de l’ascension, tout ce qui n’avait plus lieu d’être dans ma vie pour être remplacé par le nouveau. Ceci devait être fait pour l’activation du changement.
Voici le message qu’il m’a ensuite transmis en haut du mont.

En ces lieux bénis où l’énergie déborde de ses sens, en ce mont divin où règne le silence, l’homme découvre les vertus spirituelles. Car ici se nomme l’espérance et tout ce qui s’y rapporte.
L’homme sait où trouver ce qu’il a besoin et c’est pourquoi tu es ici Mirena, en ces lieux où tout se trouve, où tout se crée, où tout est donné. Tu as franchi la porte intemporelle. Tu as gravi ce mont de la liberté individuelle. Tu as fait le choix de t’y trouver et tu as trouvé la force et le temps d’y accéder.
Lorsque la porte est franchie, tu as accès à la vérité. Ce qui est dit avec le cœur est accompli. Que chacun sache que sa vérité s’y trouve et c’est à chacun d’aller la chercher.
L’ascension de ce mont est en réalité une ascension spirituelle qui permet de lâcher les lourds bagages que vous portez depuis fort longtemps. La faculté de retrouver votre liberté individuelle vous est donnée par la force des énergies qui éveillent la conscience et activent la réalisation.
A tous ceux qui désirent progresser sur la voie de la lumière, je leur demande d’oser se rendre en ce mont de Bugarach pour retrouver la liberté de l’Être. Il n’est pas d’ascension plus pure pour le monde de l’homme. Chacun peut trouver l’essence même de sa divinité.
Sur ce chemin qui monte à son accession, priez, demandez et vous serez exaucés. Lâchez vos peurs, vos doutes, lâchez votre semence humaine, vos tracas, vos liens rigides et sombres. Nommez-les, dites-leur que vous ne les voulez plus. Lâchez-les au fur et à mesure de votre ascension.
Ensuite, accueillez le nouveau. Demandez, formulez vos désirs pour l’avenir. Tout ce qui part sera remplacé par vos souhaits. Tout ce qui n’a plus lieu d’être en votre vie se défera pour laisser la place aux énergies nouvelles et à la création de votre avenir. Car en ces lieux tout est dans le tourbillon de la volonté multidimensionnelle.
Après la tempête, le calme vient et vous pouvez le trouver. Tout ce qui sera activé en conscience et avec amour se réalisera. Veillez aussi à trouver l’essence de la création, c’est-à-dire le cœur même de votre Être. Il vous dira « Qui vous Êtes » et où est votre chemin. L’onde de force en ces lieux est divine. Elle mène à l’ascension de l’Être, à l’accession de votre liberté. Chacun doit trouver ici l’emploi de la progression et c’est maintenant que naît la possibilité d’y parvenir.
La voie est ouverte pour tous, sachez-le. La porte inter dimensionnelle doit être franchie. Il n’est pas ici de légende humaine. Il est seulement une proposition d’aller vers la lumière. Le cœur en chacun doit s’activer. Le règne de l’Être doit se faire. Le monde se meurt et la liberté est maintenant nécessaire à tous pour que vive l’instant premier, celui de la création, afin que vous puissiez connaître l’énergie créatrice et sa force intemporelle.
Vivez libres, mes frères, libres de tout préjugé, de toute contrainte, libres en vos choix, en votre vouloir. Je suis Saint-Germain, l’Être qui vous donne la possibilité de trouver votre liberté. Ces lieux bénis ont trop souvent été bafoués. La connaissance des hommes a été celle qu’ils ont voulu qu’elle soit. Car le monde ne veut pas la liberté de l’homme. Il désire le pouvoir sur chacun pour un règne de gloire. Aujourd’hui pourtant, je vous révèle la connaissance de ces lieux. Il n’est pas ici de leurres humains. Il est simplement une volonté divine de vous faire entrer dans la volonté de l’Être et de créer une vie nouvelle de liberté de vos choix, de liberté d’être tout simplement.
Cette porte multidimensionnelle est une ouverture que certains peuvent voir. Elle détient la clé de l’ascension. Elle ouvre votre cœur, votre conscience. Elle vous donne les images du bonheur.
Chaque buis qui pousse en ces lieux représente l’aspect divin de chacun. Il délimite l’essence de l’Être de celle de l’homme. Il vous montre le chemin de la liberté, vous accompagne vers la connaissance et vous délivre ses bienfaits créateurs. La limite n’est plus. L’homme qui progresse recouvre peu à peu ses sens et se donne pleinement à la création de ce qu’il désire, au fil nouveau de sa vie qui défile et lui montre la voie. L’ouverture est née. La conscience s’active. Elle se relie au cœur de l’inné et ouvre la porte de la liberté.
Chaque pas est un pas vers la liberté. Chaque être a en lui le vouloir de la progression mais aussi le choix d’y accéder. Regardez le chemin qui monte. En bas vous avez le monde de l’homme et ses limites humaines, le manque de liberté évident. En haut vous avez le monde de l’incréé, celui qui vous ouvre les portes de la création et du monde de la liberté individuelle et éternelle. Ce chemin est votre chemin. Vous êtes entre ces deux mondes et c’est maintenant que vous devez choisir.
Quel est votre choix ? Voulez-vous rester dans le monde matériel, basé sur l’excès ou bien désirez-vous vous diriger vers le monde de la liberté de votre Être qui vous donnera la création illimitée. La porte et les paliers que vous gravirez vous apporteront la légèreté de l’Être et la création de votre vie.

Maître Saint-Germain.

Extrait du livre Les Maîtres de la Liberté par Mirena.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.