Se reconnaître en tant qu’Être divin

Lorsque l’être recherche la reconnaissance des autres, il est dans l’illusion de la vie. Il a besoin de combler le vide intérieur qu’il ressent. Il a besoin d’être rassuré car il se sent perdu dans le long corridor de la dualité. Il n’a pas encore ouvert la porte à l’amour qui l’attend patiemment. Il n’a pas encore compris que tout se trouve derrière cette porte qu’il n’arrive pas à ouvrir.

Par contre, lorsque l’être choisit de rester centré sur sa demeure intérieure, lorsqu’il choisit de vivre sa vie dans l’intériorité, le vide se comble. Là, il n’y a plus d’illusion. Il y a simplement l’amour et Soi. Il n’y a pas de séparation car l’être est à nouveau dans la reconnaissance de qui il est, dans la reconnaissance de l’amour qui est en lui. Il vit dans l’amour qui le porte, qui le réchauffe, qui le comble. Ainsi il goûte au plaisir d’être, le plaisir d’être bien avec soi et avec les autres… Il goûte au bonheur, il laisse remonter l’amour, il le fait sien et le vit pleinement. Ces instants bénis sont la reconnaissance de soi, la reconnaissance en l’Unité. Ainsi, l’être vit l’instant. Il demeure simplement dans ce moment d’éternité.

L’essentiel dans la vie est d’être soi et découvrir ce bonheur intérieur qui comble toute attente. Dans cet espace, il n’y a plus de place pour la reconnaissance extérieure car l’être se reconnait dans sa partie divine. Il n’a plus à rechercher quoique ce soit car tout est là, présent en lui. L’être ne cherche pas à recevoir mais à donner car cela fait partie de l’élan de l’amour. Il sait qui il est. Il sait qu’il est amour. Ce qu’il donne le nourrit et lui apporte la paix, le bonheur, la joie d’être. Il n’a plus besoin de combler le vide intérieur puisqu’il a trouvé l’amour et la lumière de la Vie.

Nourrissez l’instant de l’éternité et vous trouverez la joie d’être. Trouvez votre vraie nature, ressentez votre âme, écoutez-la, suivez-la. Ouvrez la porte intérieure de l’amour et situez-vous pleinement avec lui dans votre vie. Celui-ci vous apportera le meilleur, le meilleur de la vie à l’intérieur de vous. Ainsi parés de cet état divin, vous n’éprouverez plus le besoin de rechercher l’amour des autres à l’extérieur de vous. Ainsi, vous vous reconnaîtrez en tant qu’Être divin.

Mirena, le 18 Mars 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Je Suis

Les énergies sont la force en ce monde qui régit toute la vie de l’homme. Leur finesse, leur puissance, tout cela est l’emploi de la liaison que vous avez à faire avec elles. Elles sont beauté, elles sont lumière. Leur profondeur est la représentation du Divin qui va avec elles et elles donnent son pouvoir, sa pureté. Elles sont la passion de ceux qui ont compris qu’avec elles tout se crée, tout se défait, tout se définit. Et la manière dont vous les utilisez, vous montre également que vous ne pouvez lutter contre elles. En ce monde de rigueur, je viens vous apprendre à les reconnaître, à les utiliser pour le meilleur.

« Je Suis » est la puissance divine la plus forte, la plus profonde. C’est elle qui doit vous conduire vers votre nouvelle vie. C’est elle qui vous servira à vous affirmer et aussi à construire votre voie.

« Je Suis » est un terme que vous devez employer dans la progression. C’est elle qui déterminera votre vouloir, votre position. C’est elle qui vous propulsera dans ce que vous êtes, ce que vous voulez être.

L’avenir qui se joue en votre être, doit dès à présent s’affirmer en vos lieux. Vous devez vous reconnaître comme partie divine et aller avec cette fusion. Vous devez aussi vous reconnaître dans votre position d’homme qui désire grandir, qui désire créer sa vie dans ce monde de transformation.

Vous êtes des enfants de la vérité, mes frères. Vous êtes ceux qui grandiront pour atteindre cette vérité. Le « Je Suis » doit être pour vous un outil pour vous engager dans cette voie. Il vous donnera sa puissance, développera la créativité, assurera vos pas, donnera à votre être la délivrance.

Et, en ces moments de doute qui reviennent sans cesse en vous, utilisez le « Je Suis » pour rester dans la lumière. La guérison du cœur, du corps, des corps, doit passer par le « Je Suis ».

N’ayez crainte. Parlez et ressentez.

« Je Suis lumière ».
« Je Suis partie divine ».
« Je Suis un être de sagesse ».
« Je Suis beauté et transparence ».
« Je Suis Dieu ».

Sans préjugé, sans dominance, en toute humilité, affirmez-vous, mes frères. Prenez cette assurance en vous. Car vous êtes beaux, vous êtes lumière et vous devez vous considérer comme tels, vous devez entrer dans la puissance divine avec le « Je Suis ».

Toute affirmation avec le « Je Suis », toute considération en ce sens, pour une montée dans la lumière, sera porteuse pour votre être qui demande à aller dans cette voie. Vous avez un long chemin à parcourir et l’emploi de ce terme vous affirmera, jour après jour, dans la connaissance.

Prenez l’affirmation en vous. Car elle manque à nombre d’entre vous. Elle doit se faire valoir en votre être pour une jouissance nette et profonde, pour une détermination forte et nouvelle. Car sans affirmation, vous aurez de la peine à connaître le sens caché de votre chemin. Ce sens qui essaie de vous perdre, qui vous fait douter. Vous devez croire en vos pas, en cette route de lumière, en votre position d’Être divin qui peut créer sa vie.

L’affirmation est une connaissance nouvelle pour beaucoup car vous avez l’habitude de vous laisser porter par la dominance des hommes, par la direction que l’on vous indique, par l’emploi des énergies humaines et non divines. Vous devez perdre cet emploi, vous devez écouter votre cœur, vous affirmer et aller avec ce qu’il vous demande, avec ce qu’il vous dit. Le « Je Suis », c’est lui. C’est lui qui vous dira tout ce que vous voulez savoir. Le cœur n’a aucune limite, le « Je Suis » également.

Les lieux où vous vous situez, doivent être imprégnés par votre « Je Suis ». Ils doivent dégager votre énergie spirituelle, votre aura, votre volonté, votre affirmation. Ils doivent dégager aussi votre présence, votre « Je Suis ». Et c’est vous qui devez procurer cet apport en votre demeure, en votre famille, pour donner la volonté de ce que vous êtes, de qui vous êtes. Vous devez vous définir comme Être de lumière, dans la puissance du « Je Suis ». Et pour cela, simplement dans votre attitude, si vous avez entrepris l’affirmation de votre présence « Je Suis », vous dégagerez celle-ci et pourrez ainsi donner cette énergie autour de vous pour une meilleure communication des pensées, des énergies qui vous entourent.

Cette puissance fera partie de vous, de votre vie. Elle vous suivra pas à pas sur votre chemin de lumière et assurera votre protection, votre puissance divine. C’est ainsi qu’agit l’énergie des mots, l’énergie de la parole, l’énergie de la pensée. Et lorsque le « Je Suis » prend force en votre cœur, lorsque vous ressentez sa puissance en développant votre pensée créatrice, tout s’affirme autour de vous avec grâce et beauté, avec détermination et sûreté.

Le monde change et vous aussi, mes frères. Il est temps de changer vos énergies humaines pour des énergies divines. Il est temps aussi de vous affirmer avec elles sur votre chemin, sur votre route de lumière, entourés par la puissance des énergies, par la puissance du « Je Suis ».

« Je Suis la création ».
« Je suis liberté ».
« Je Suis lumière ».

Tel est le monde nouveau qui sera bientôt près de vous. Alors, affirmez-vous, réalisez-vous, vous le pouvez. Lumière, appelez la lumière ! Elle est belle, elle est en vous, très près, plus près que vous ne le croyez. Prenez-la en ce « Je Suis » divin qui peut vous apporter la réalisation de votre être.

Prenez le « Je Suis », répétez-le, affirmez-le, affirmez-vous. Dieu est en vous, sachez-le.

« Je Suis et Je Serai, tu es ma volonté,
Je Suis et Je Serai, tu es mon accomplissement,
La volonté du Père est en moi, pour toujours et pour l’éternité ».

Paix en vos cœurs éternels, lumière en votre être, en votre aura. Allez mes frères, je vous bénis et je vous transmets mes énergies pour une reconnaissance de ce que vous êtes, de qui vous Êtes.

L’Archange Raphaël.

Transmis par Mirena, le 04/06/09.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.