L’Amour par Kuthumi

Il est un monde nouveau parmi le monde. Il est aussi une vie parmi les vies. L’élaboration d’une vie future se crée actuellement pour mieux défendre l’emploi de la raison. La séquence intellectuelle est parvenue à son plus haut sommet. Demain, elle descendra dans la profondeur pour ne plus reparaître. C’est ainsi que l’union se fera dans un monde meilleur. Elle aura une autre signification du mot « vie ».

La vie a pour origine un ordre divin. Elle a été donnée pour que vienne la reconnaissance en ce monde. Elle a été crée pour une meilleure compréhension de qui est Dieu. En ces temps désunis, l’ordre divin va être réinstauré. Il n’est pas de solution plus divine que celle de l’Apogée.

Les hommes ont donné leur vie pour une vie de peurs, de doutes, de souffrances. Ils ont ainsi accueilli l’illusion et non la reconnaissance de ce qu’ils sont.
Jésus a donné sa vie pour une libération qui intervient maintenant. Il a permis que se fasse la création d’un monde chrétien pour que la croyance soit. La chrétienté est l’élimination d’une vie austère et singulière. En ce sens, elle a limité une autre vision de la réalité.
Les lieux saints ont donné leur histoire et ont créé une révélation. Celle d’une réalité divine qu’elle a entretenue. L’ordre divin s’est donc peu à peu établi.
L’antéchrist a aussi permis que se fasse l’oubli de la création.
Ces révélations ont été toutes conventionnelles. Elles sont et seront celles de la raison du Seigneur.

Aujourd’hui, le monde est établi dans l’illusion. Les hommes perdent peu à peu l’emploi de la raison et s’enferment dans des croyances utopiques. Elles leur sont données pour fermer la porte à leur divinité. Elles sont là pour effacer en eux le peu de place qu’il reste à l’Amour. Cet amour qui doit rejaillir du cœur des hommes pour les mener à l’élévation. Il est sans esprit et demeure dans l’oubli.
Aujourd’hui pourtant, vous devez le reconnaître pour l’utiliser. Il est temps qu’apparaisse en vous son emploi pour vous guider. Car la lueur d’un monde nouveau pointe à l’horizon et bientôt, il sera trop tard.
Son emploi doit vous aider à vous laisser porter par la vie. Chaque instant doit être présent d’amour. Chaque moment doit pouvoir vous faire vivre avec lui, et son ressenti doit vous communiquer une douce chaleur en votre cœur. La peine en ce monde ne s’effacera pas sans amour. Elle est telle qu’elle ne peut disparaître des lieux où elle a été créée par les hommes. Ses énergies puissantes ne peuvent être anéanties sans un vouloir commun des hommes de cette terre.

Appelez l’énergie d’Amour.
Regardez-la descendre du ciel. Elle est rose et lumineuse.
Demandez-lui de vous entourer de sa douceur.
Elle s’enroule autour de vous, vous inonde de ses énergies.
Ressentez-la, elle frôle votre peau, s’enroule de la tête aux pieds et pénètre peu à peu vos cellules.
Aimez ces énergies, remerciez-les. Elles vous sont données pour relever le monde de sa peine.
Commencez par vous. Puis faites de même pour vos enfants, vos parents, vos amis, les êtres qui vous sont chers et poursuivez, poursuivez autour de vous.
Nettoyez avec elles votre maison, votre rue, votre ville et poursuivez encore et encore, toujours plus loin.
Il n’y a aucune limite à répandre l’Amour autour de vous.
Cet Amour doit pénétrer, entourer la Terre Mère et continuer son chemin dans l’univers.
Regardez autour de vous. Tout est plus clair, plus léger, ne trouvez-vous pas ?
Respirez cet Amour qui s’est répandu, profitez de lui au maximum et recommencez cet exercice dès que vous le pourrez, dès que vous le voudrez.
Vous ressentirez bientôt un besoin d’utiliser cet Amour pour vous sentir mieux. Votre peine s’estompera et partira pour laisser place à la lumière de votre cœur. La terre sera peu à peu débarrassée de sa peine.
Parlez-en autour de vous, transmettez ce message et pratiquez cet exercice pour la purification de votre être et de votre terre aussi.

Il faut que les hommes soient dans la conscience de la purification. Tout doit être entrepris pour libérer vos corps et la terre aussi doit être aidée en ce sens. Le moment est venu de vous mettre au travail, en conscience, en parfaite humilité et dans l’amour de ce que Dieu vous envoie.
Les messagers ont un regard lointain me direz-vous. Nous sommes pourtant là pour vous aider par tous les moyens que nous mettons à votre portée. Si vous réalisez ces actions en conscience, vous gagnerez en lumière.

L’Amour est une essence divine. Avec l’Amour vous pouvez tout. Lorsque vous aurez acquis cette possibilité en vous, vous comprendrez mes mots. Ils vous sont donnés pour un travail individuel et aussi pour l’humanité. Car il vous faut apprendre que bientôt l’individualisme ne sera plus. Vous vivrez dans un monde d’amour ouvert sur un emploi communautaire. Vous devrez vivre pour vous-mêmes et aussi pour les autres. Personne n’aura un quelconque pouvoir. Personne ne sera plus important que son prochain. Tout sera porté par l’Amour divin et l’égalité règnera.

C’est pourquoi aujourd’hui il vous faut commencer ce travail. Il vous aidera et vous permettra d’entamer un travail pour les autres. N’oubliez personne. Les rancœurs doivent aussi disparaître. L’Amour doit prendre sa place en vous et autour de vous.
Remerciez le ciel pour ce cadeau. Il vous libèrera peu à peu. L’action doit commencer maintenant pour un monde meilleur. C’est vous qui devez la commencer. Le temps est venu. Cette libération interviendra dans l’union des cœurs et la désunion de ce monde.

Tout doit être entrepris. Aidez-vous et aidez pour un monde meilleur. Ces instants de pratique des énergies divines seront un moteur pour votre avancement.
Ils seront le début d’une avancée en ce monde. Ils donneront le choix à chacun d’aller ou  pas dans la voie de l’élévation. Car tout doit être fait pour aider l’humanité à s’élever et c’est vous, petites perles de vie, qui pouvez lancer ce défi d’ouvrir enfin un travail communautaire de purification.

Vos cœurs sont beaux, ils sont emplis d’énergie divine. Regardez-vous dans votre unité. Vous êtes lumière. Ne laissez pas vos cœurs endormis par la peine. Rejaillissez, vous le devez, vous le pouvez.

Je suis Kuthumi, grand instructeur de ce monde.
Je vous délivre ma volonté et celle de tous les Êtres de lumière qui m’entourent.
Recevez notre Amour, il vous est transmis à chaque instant. C’est lui qui nous a permis de nous installer dans la lumière. Vous devez le prendre et faire de même.
La place est maintenant venue à l’Amour.
Ouvrez vos cœurs et laissez se faire en vous cette purification qui vous apportera la lumière.

Kuthumi.

Transmis par Mirena le 15 Décembre 2007.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Libérer les blessures de l’enfance

Nous entrons dans une nouvelle ère qui nécessite une purification de nos mémoires ainsi qu’un travail individuel pour guérir nos blessures émotionnelles. Nous devons considérer cette tâche avec attention car elle permet de nous ouvrir à l’amour.

Les blessures de l’enfance sont pour certains, non réglées. Elles sont enfouies bien profondément à l’intérieur de l’être qui a choisi cette option en pensant qu’en essayant de les oublier, elles ne reviendraient pas. Hélas, actuellement, tout ce qui n’est pas réglé remonte en nous pour être reconsidéré avec amour afin d’être libéré. Nous ne pouvons garder des blessures, quelles qu’elles soient. Nous devons les sortir de notre être pour pouvoir nous guérir.

L’amour fait des miracles et permet une juste considération de la chose, sans colère, sans rancœur, sans ego. Il permet la libération d’un passé que nous ne pouvons garder et qui, bien souvent, provoque des maladies. Nous devons conscientiser ces souffrances et les remercier pour le travail qu’elles nous ont permis d’effectuer. Car le hasard n’existe pas et l’injustice également. Tout a sa raison d’être. Nous avons vécu ce qu’il était utile pour nous de vivre, pour notre avancement, pour notre réalisation. L’expérience est donnée pour une compréhension de soi et une tâche qui doit toujours être dirigée par la lumière et l’amour.

Les blessures de l’enfance sont profondes et souvent liées à des mémoires karmiques. A l’heure actuelle, et pour ceux qui en ressentent le besoin, elles doivent être évacuées de l’être par l’amour qui est en leur centre et non par le mental qui leur dit que c’est le moment de le faire. Cette libération doit se vivre par le cœur, se vivre pleinement, en comprenant que rien n’est le fait du hasard et que ce qui a été reçu, est ce qui devait être reçu. Ces souffrances sont des souvenirs qui doivent être considérés simplement, sans mentalisation, et accueillis avec amour. Cet enfant qui a souffert, et qui est en l’être, est l’enfant intérieur. En conscience, il faut lui donner beaucoup d’amour, un amour sincère qui sort du centre coeur. Cet amour est pur, il vient de la Source. Cet  enfant intérieur doit entendre qu’il doit se libérer de sa peine, maintenant, que le passé est terminé, qu’il n’a plus à avoir peur, que personne ne lui veut du mal, qu’il est beau. Il doit être consolé, rassuré. Les paroles viennent du cœur, avec douceur. Elles font sortir les larmes, et permettent de laisser partir la peine.

Ainsi ces blessures de l’enfance vont pouvoir guérir. Cet enfant intérieur, s’il a été cajolé avec amour, doit pouvoir se libérer de sa peine. Vous devez pouvoir le voir avec un beau sourire, avec soulagement, sans tristesse mais avec un poids en moins sur vos épaules. Vous devez vous sentir légers, libérés par cette souffrance qui était en vous. Puis, vous devez vous rappeler à l’instant présent, ici et maintenant, pour revenir à qui vous êtes.

L’amour, je vous le répète, fait des miracles. Avec celui-ci déployé par votre centre cœur, vous pouvez panser vos blessures et vous libérer de leur poids. L’amour est une belle ouverture qui peut vous faire renaître, qui peut vous guérir de votre passé, qui peut vous ouvrir sur un avenir lumineux, sans peine, sans souffrance, mais avec une belle lumière qui n’est autre que la vôtre, celle de votre cœur.

Je vous souhaite une belle libération et un plein bonheur dans cette ouverture de l’amour qui doit être considéré pour ce qu’il est réellement et conscientisé pour un beau parcours.
Que l’amour soit !

Mirena, le 11 Décembre 2011.

Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.