Change ta vibration et le reste suivra

Si tu souffres, change ta vibration en égayant ta vie.
Mets une note de positivité dans celle-ci et le reste suivra.
Si tu es triste, change ta vibration.

Mets une note de joie dans celle-ci et le reste suivra.
Si tu es en colère, change ta vibration.

Modifie tes pensées de colère en pensées de paix et le reste suivra.
Si tu es dans la peur, change ta vibration.

Détends-toi, relâche les tensions, aime-toi, fais du bien à ton corps,
à ton esprit, à ton cœur et le reste suivra.
Si tu es fatigué, change ta vibration.

Prends le temps de te reposer, connecte-toi à la nature,
ancre-toi à la Terre et le reste suivra.
Si tu es déçu, change ta vibration.

Accueille avec compréhension ce qui t’es donné pour grandir
et le reste suivra.
Si les autres ne te conviennent pas, s’ils ne sont pas
comme tu le souhaites,
change ta vibration.
Ouvre ton cœur, ne nourris pas le ressentiment, permet à l’amour
de circuler et le reste suivra.
Si on te fait du mal, change ta vibration.
Pardonne et le reste suivra.

En toute circonstance, sois positif, sois amour, sois paix,
Sois la vie dans toute sa splendeur, rayonne cette vibration et le reste suivra.
Sois ouvert aux valeurs positives de la vie.

La progression intérieure se réalisera ainsi avec stabilité,
avec légèreté tu te libèreras, et le reste suivra.

La positivité et l’amour donnent à l’ouvrage un élan merveilleux.
Tu attires à toi qui tu es, car tu es ce que tu vibres. Souviens-toi toujours de cela.
Si ton rayonnement est beau, tu reçois le beau et l’abondance de la vie.
La vibration positive et aimante est source de bienfaits.

Elle est la loi de l’Univers qui te renvoie toujours ton reflet.
L’intégrer te permet de vivre des moments intenses et libérateurs.

La clé du changement, tu la détiens dans ton cœur.
Tu es Ta vibration, tu es Ta conscience.
Et les autres ne sont pas responsables de ce que tu vis.
Alors dans le bien-être du corps, dans l’esprit libre et le cœur léger,

sache que tu peux changer ta vie et celle des autres également.

Le changement commence bien par soi-même. Il n’est pas extérieur à soi.

Mirena

Vous pouvez copier le texte dans son intégralité à la condition de faire référence au site : www.audeladesmots.org

La recherche du bonheur

Nous devons connaître la puissance du cœur pour nous épanouir en elle et par elle. Elle est la fusion d’une vie dans la Vie. Avec elle, le bonheur est présent et il nous nourrit au quotidien.

Combien d’êtres recherchent cette puissance et ne la trouvent pas ?
Combien d’êtres se nourrissent de l’extériorité en pensant qu’ils sont sur le bon chemin ?

Maître Saint-Germain nous initie pourtant à la puissance de la liberté individuelle qui réside en nous ainsi qu’à la puissance du cœur qui fait partie de cette liberté. Mais beaucoup trop d’entre nous ne comprennent pas ce qu’elle représente. Beaucoup trop restent dans les schémas du mental et le suivent sans même avoir conscience de leur fausse liberté.

Nous sommes conditionnées par de faux semblants, par le mental négatif, par le pouvoir d’une société en perdition et avec elle, nous ne devons pas sombrer. Nous devons au contraire nous relever et lâcher tous nos lourds fardeaux de négativité, toutes nos grosses valises qui renferment des schémas dépassés, des souffrances et des traumatismes du passé. Nous devons regarder devant nous et nous alléger de toute la négativité qui nous alourdit. Bien évidemment, elle nous a fait grandir et ceci a été notre choix de vie et d’âme.

Mais aujourd’hui, nous avons le choix de vivre plus légèrement, de vivre dans l’harmonie et le bonheur. Nous entrons dans une ère de liberté qui n’acceptera pas les lourdeurs du passé. Les choix sont à faire maintenant. Les souffrances sont des expériences du passé. L’élévation de notre conscience est maintenant à privilégier.

Ne nourrissons pas les peurs que l’on nous tend. Laissons-les derrière nous. Allons avec foi sur ce chemin de la liberté qui sera une véritable délivrance de notre état de 3e dimension. Prenons la voie de l’amour et de la lumière. Il est temps de lâcher la lourdeur. Il est temps de rectifier tout ce qui peut l’être. Enfin, il est temps d’entrer dans ce qui vient en privilégiant une qualité de vie dans la positivité de nos pensées, de nos paroles, de nos actes, de nos choix, de nos comportements, de nos envies, de nos idéalisations. Nous devons nous respecter en œuvrant avec une conscience belle et lumineuse, une conscience de valeur faite de lumière et d’amour.

Il est temps que cesse la violence. Il est temps que cesse la lutte. Il est temps de ne plus nourrir le négatif et d’alimenter tout ce qui est positif. L’œuvre en soi doit être ainsi faite. Il est temps de lâcher tout ce qui n’est plus en accord avec les nouvelles énergies.

Je reviens encore sur les énergies négatives qui sont en nous car beaucoup ne comprennent pas pourquoi ils souffrent, pourquoi ils sont perdus dans leur vie. Ils ne savent pas comment faire pour être heureux, pour vivre en harmonie avec ceux qui les entourent. Pourtant, le choix à faire est simple. Il est simple et en même temps compliqué car les êtres recherchent encore des solutions extérieures à leur mal-être. Elles n’ont pas encore compris que tout se passe en soi, à l’intérieur de soi. Elles n’ont pas encore compris que l’autre n’est qu’un miroir qui parle, un miroir qui joue un rôle pour nous faire comprendre ce qui doit être conscientisé et purifié. Nous sommes les seuls à pouvoir changer ce qui est. Les autres ne le peuvent pas sauf dans l’illusion et celle-ci ne peut plus tenir actuellement. Tout se défait car les énergies actuelles nous mettent face à ce qui doit changer en nous.

Alors, lorsque l’on me demande pourquoi le bonheur n’est pas présent, je réponds qu’il se trouve bien en soi, mais pour le trouver, il faut ôter toute la négativité qui le recouvre. Il faut changer sa vie, ses choix négatifs, ses schémas dépassés, laisser le passé pour accueillir la nouvelle conscience qui ouvre des vues différentes. Ah ! Qu’il est difficile de laisser ses repères anciens, qu’il est difficile de se séparer du pouvoir du mental négatif qui nous conduisait jusqu’à présent dans des actions/réactions illusoires. Il est nécessaire de comprendre cette purification. Et nous devons l’établir à tous les niveaux. Le changement ne se fera qu’à cette condition et personne ne peut faire l’œuvre de l’avancement à notre place. Nous sommes les seuls à pouvoir changer, à vouloir changer. Et oui, souvent les peurs prennent le pas sur la volonté humaine et sur le courage de chacun. Nous savons ce que nous avons et nous manquons de foi en l’avenir, en ce qui sera.

Le bonheur, l’amour, la lumière, la paix, l’harmonie, la sagesse, la vérité, la connaissance, … sont en nous et non ailleurs. A nous de les trouver. A nous de développer la puissance du cœur. Nous ne devons plus nous tourner vers des illusions extérieures qui sont éphémères. Celles-ci ne durent pas. Rapidement elles cessent de nous contenter et il faut toujours les renouveler.

Le cœur, l’Esprit, l’Être, sont les nouvelles sources intérieures à découvrir. La conscience doit s’y fixer. Connaître l’avenir, nul ne le peut car nous le construisons pas à pas, en nous défaisant de notre négativité, en œuvrant en nous pour permettre à notre lumière intérieure de prendre sa place. Il ne sert à rien de nourrir les peurs et de sombrer avec elles. Il ne sert à rien de rester dans la souffrance. Il ne sert à rien d’attendre.

L’œuvre à réaliser doit se faire en nous pour permettre à la Terre de s’élever en vibration. Nous devons semer notre amour, nos pensées de lumière, notre paix, notre positivité et lâcher toute la négativité qui essaie de nous retenir. Ouvrons notre cœur, œuvrons dans l’amour, par l’amour, pour l’amour.

Qu’il en soit ainsi!

Mirena, le 15/11/12.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Élever nos vibrations

Être soi, réellement soi, voici le challenge que nous sommes actuellement en train de relever. Nous permettre enfin d’être « qui nous sommes », sans lien, sans retenue, sans peur. Vivre pleinement notre vie et vivre le bonheur d’être.

Pour cela, nous recherchons des techniques de libération, des moyens pour nous alléger. Nous accueillons ces opportunités afin de franchir le pas dans la nouvelle dimension qui est là et qui nous bouscule fortement. Les énergies ambiantes nous poussent à lâcher ce qui pèse en nous. Elles nous montrent du doigt les fardeaux que nous portons et qui sont devenus bien lourds. En les regardant de plus près, nous pouvons avec toute notre humilité, les considérer et les lâcher.  Mais nous devons également analyser la cause et œuvrer pour ne pas reproduire le passé négatif.

Au-delà des techniques, nous devons vivre chaque jour en créant notre vie dans la positivité. Nos pensées créent et nous le savons tous. Nous devons veiller aux vibrations qui émanent d’elles car tout ce que nous pensons est lancé dans l’univers pour être créé. Ainsi nous attirons à nous notre propre création de vie. Les mots dégagent eux aussi de fortes vibrations et créent tout aussi bien. Autour de nous, tout est le reflet de notre création.

A l’heure où l’importance est d’élever nos propres vibrations pour rester en accord avec les énergies ambiantes, nous devons  œuvrer pour comprendre et intégrer que nos créations de vie peuvent être modifiées, si nous veillons à rectifier toutes nos pensées négatives, toutes nos paroles négatives ainsi que tous nos actes négatifs. Nous avons la capacité de vivre avec cette conscience universelle qui fait que nous créons notre propre vie dans la positivité ou bien dans la négativité. Ainsi, en étant conscients de notre propre création, nous pouvons rectifier peu à peu nos pensées, nos paroles et nos actes pour nous libérer des schémas négatifs dans lesquels nous sommes depuis toujours.

Nos vibrations s’élèveront avec notre changement intérieur. Plus nous serons positifs, plus nous serons lumière, plus nos vibrations s’élèveront. Et nous attirerons à nous les vibrations de même intensité.

Nous devons également nous protéger des agressions extérieures, telles que celles transmises par la télévision. Ces images s’inscrivent en nous et nous maintiennent dans de basses vibrations. Par elles, nous sommes rabaissées. Avec elles nous ne pouvons nous relever.

Nous devons donc veiller à rester dans des énergies positives et ne pas prendre en nous tout ce que l’on nous montre. Notre liberté individuelle d’avancement nous appartient et celle d’élever nos vibrations également. Nous devons avoir la volonté de lâcher tout le négatif que l’on veut nous donner. Regardez-vous les informations et toutes les images que l’on vous soumet ? Regardez-vous les films violents, les scènes de tueries, … ? Êtes-vous conscients que tout ce que vous voyez, s’inscrit en vous et vous maintient dans les basses vibrations ?

Il est temps de réagir et  de ne plus nous laisser emporter là où le négatif veut que nous allions. Il est temps de nous prendre en charge et de prendre notre propre vouloir pour grandir réellement dans la positivité. Veillons à nos pensées, veillons à nos paroles, veillons à nos actes de chaque instant et rectifions-les quand ils ne sont pas positifs. Relions-nous à la nature, au soleil, aux fleurs, aux oiseaux. Ecoutons la musique qui nous élèvera, lisons le livre qui touchera notre conscience. Faisons attention à notre nourriture et nourrissons-nous sainement. Développons et vivons notre amour, notre compassion, notre attention pour nous-mêmes et pour les autres.  Nos journées peuvent être axées sur cette conscience-là. Les techniques ne peuvent tout faire à elles seules. Nous sommes les seuls à pouvoir entretenir ces vibrations élevées en nous. Ceci passe par notre volonté individuelle de grandir et d’agir en ce sens. L’intégration de la création d’une réelle source d’avancement intérieur doit naître en nous. Nous devons composer et créer pour nous aligner sur les énergies de l’ère nouvelle qui est bien présente maintenant. Nous devons conserver ces vibrations et aller avec elles à chaque instant de notre vie, ainsi que sur notre parcours de découverte intérieure. Car l’intériorité est la mesure divine qui nous libère. C’est encore elle qui nous fait grandir sur notre chemin.

Transmis par Mirena, le 30 Mai 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

 

 

La pensée : vérité ou ego

Les pensées sont des énergies qui révèlent une puissance positive ou une puissance négative. Elles s’intègrent à l’être et celui-ci n’est pas toujours maître de ce qu’il est réellement. Elles sont la vérité ou bien l’ego.

Dès le matin, nous sommes pris par ce flot incessant qui nous remet dans le contexte de la vie avec ses hauts et ses bas. Nous sommes dès lors soumis à la positivité ou bien à la négativité. De même que le centrage, nous devons prendre conscience de cette voix que nous entendons, car elle conduit notre journée dans la direction que nous lui laissons prendre. Si la négativité, le doute, la peur, prennent le dessus par cette petite voix, nous sommes entraînés par eux. En lui répondant, nous ouvrons  la porte à ce qu’elle nous dit. Plus nous nous laissons entraîner par ses pensées, plus elle nous en envoie et nous avons du mal à les arrêter et à ne pas y répondre.

Nous pouvons pourtant entretenir des pensées positives et d’amour si nous prenons garde à ne pas nous laisser entraîner par cette voix qui veut diriger notre vie. Nous devons être attentifs à chaque instant pour ne pas répondre à ce qu’elle nous dit. Nous devons rester centrés dans la pensée positive et nous orienter vers sa valeur. Lorsque nous répondons à notre ego, il prend le pouvoir. Et lorsqu’il prend le pouvoir, nous n’avons plus le pouvoir de nos pas. Nous écoutons ce que l’ego dit et sommes persuadés qu’il a raison. Nous entrons alors dans sa forme de direction. Il nous transmet ensuite d’autres pensées qui forment une spirale descendante de laquelle il est difficile de se sortir. Plus nous lui répondons, plus il entretient son pouvoir sur nous en nous envoyant d’autres pensées directionnelles.

En ayant conscience de cela, nous pouvons travailler à ne plus entretenir ces pensées directionnelles transmises par notre ego. Nous pouvons les laisser aller et ne pas les relever. Nous pouvons aussi les rectifier. Chaque pensée négative peut être annulée et reformulée dans le sens positif. Plus nous travaillons à cela, plus nous nous libérons de leur emprise négative. Plus nous veillons à rester dans la pensée lumière, moins l’ego a d’emprise sur notre vie.

La pensée est une aide de chaque instant pour construire notre chemin. Elle est un support à l’homme et elle ne doit pas être le meneur de notre vie. Nous devons entretenir des pensées positives et accomplir tout ce que nous faisons en parfait accord avec la personne que nous sommes. Y veiller nous permet d’entrer dans la conscience de ce qui est pour ne plus nous laisser mener par notre ego.

Ce travail de changement demande de la rigueur. Les schémas de l’ego sont bien implantés en nous. Mais avec de la volonté, nous pouvons changer cela en répondant de moins en moins à ce qu’il nous dit. Il perdra peu à peu sa force d’action et l’emprise qu’il a sur nous. En avoir conscience est un grand pas vers la transformation. La conscience est puissante. Elle ouvre le travail de chacun vers sa réalisation. Elle est la force qui entame le processus du changement.

L’ego n’a que trop dirigé notre vie. Il est temps de le laisser aller et d’entrer dans une conception différente de nos pensées. Il est temps d’apprendre à aller avec la pensée positive et à ne plus répondre à la négativité. Nous avons le choix chaque matin, lorsque nous nous éveillons, de prendre la décision de vivre notre journée dans le meilleur, dans la positivité, et ne pas laisser l’ego nous dire ce que nous avons à faire.

Chaque matin est un  jour nouveau. Rien n’est définitivement acquis en nous. Nous devons nous remettre à notre tâche individuelle du chercheur de vérité et poursuivre dans la direction positive, celle de la lumière et de l’amour. Nous devons entretenir la flamme qui brûle en notre centre et la répandre autour de nous à chaque seconde par la pensée, par l’amour, par la parole, par le geste. Nous devons entretenir notre lumière pour être bien, pour être heureux, pour vivre en paix. Nos premières pensées seront le moteur de notre journée. Veillons à ce qu’elles soient positives et empreintes de lumière et d’amour.

Mirena, le 26 Mars 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.