Le basculement doit avoir lieu

L’être humain veut avancer rapidement.  Pressé par son mental, il ne comprend pas qu’il y a un temps pour la compréhension, un temps pour l’intégration, un temps pour la révélation et l’avancée. Il suit ses envies, il court après ses désirs, il se démène avec ce qu’il attire à lui et n’accepte pas toujours le miroir qui le met face à lui-même.

La voie spirituelle est une progression constante à réaliser. Lorsqu’il y a des blocages, il y a des choses à comprendre, à intégrer et à dépasser par l’amour et la lumière. L’être incarné se meut dans les énergies de la compréhension de lui-même et de tout ce qui est autour de lui. Il est sans cesse sollicité pour se révéler et grandir.

Aujourd’hui encore, il y a chez les êtres beaucoup trop de recherches extérieures, beaucoup trop d’attentes vis-à-vis de la vie et des autres. Le chemin spirituel est tout d’abord celui qui permet de se re-trouver, celui qui nous fait avancer vers notre lumière intérieure pour la vivre pleinement et fusionner avec elle. L’extériorité et l’ego sont deux séparations qui nous détournent trop souvent de l’essentiel : Nous.

Trop de personnes sont encore dans l’attente de leurs désirs et de ce qu’elles voudraient réaliser. Trop d’êtres sont dans le faire et non dans l’accueil de la vie. Trop d’êtres sont dans la recherche extérieure. Le manque de foi en la vie est bien présent.

Quoi de plus important que vivre sa lumière et son amour ?
Quoi de plus important que soi ?
Quoi de plus important que connaître le bonheur d’être ?
Lorsque l’on comprend cela, tout vient facilement car l’alignement avec les énergies de lumière et d’amour se fait. La fluidité des énergies s’installe car nous n’émettons plus de bocage.

Pourquoi être dans l’action et chercher à faire, à réaliser sa propre lumière sur Terre ? Lorsque l’on est, on n’a pas besoin de vouloir. On accepte ce qui est, et dans cette acceptation tout se déroule naturellement. Tout se place sur notre chemin car nous sommes dans l’accueil de la vie et de sa compréhension. On laisse la place à la lumière. Le mental n’intervient pas ou très peu. Il faut néanmoins le recadrer et rester centrés dans l’énergie de la Vie, dans la fluidité des énergies qui placent sagement tout ce dont nous avons besoin pour avancer sur notre chemin.

Il y a encore trop de séparation dans notre façon de fonctionner. Le chemin spirituel n’est pas celui de l’extériorité mais celui de l’intériorité. Il n’est pas celui du vouloir humain mais celui de l’accueil de la Vie. Il n’est pas celui du mental mais celui du cœur. Il est celui de la découverte de l’Être intérieur, celui de l’acceptation et de la fluidité.

L’ère ancienne a transmis des schémas et des comportements de recherches extérieurs à l’homme. Elle a transmis des formules, des techniques, des rituels, des placements, des positionnements extérieurs. L’être humain a beaucoup appris par l’intellect. Mais aujourd’hui, tout ceci est terminé. Nous devons être, simplement être. Être et accueillir. Nous devons être nous-mêmes, véritablement et simplement. Nous ne devons pas vouloir autre chose qu’être et accepter ce qui est.

Laisser venir à soi et ne plus rechercher.
Exercer nos dons, nos talents sans désir.
Laisser la fluidité des énergies s’installer.
Accueillir.

L’avancement est maintenant celui-ci. Nous n’avons plus besoin de béquilles extérieures. Tout est en nous et non à l’extérieur de nous. Nous devons laisser les commandes à notre cœur et à son amour, et aller là où la vie nous dépose, aller là où le vent nous pousse, aller à l’intérieur de nous, et ne plus laisser le mental nous mener et poser ses limites.

Faites-vous confiance. Ayez la foi et accueillez ce que la vie vous tend. Elle seule sait ce dont vous avez besoin. Je constate que les croyances et recherches extérieures sont encore bien ancrées. Pourtant, ce basculement dans l’être doit avoir lieu. Vous êtes les seuls à pouvoir le faire et personne ne peut le réaliser pour vous. Vous devez modifier vos attentes et vos recherches. Vous devez Être, simplement Être. Ceci est la chose la plus importante à réaliser. Ne plus vous soucier de ce qui est extérieur, ni des connaissances. Lorsque vous intégrez que la lumière c’est vous, que l’amour c’est vous, tout vient facilement, tout se place et vous avez accès à la Connaissance. Tout est fluide et la vie vous apporte la compréhension de votre chemin.

Je sais que beaucoup d’entre vous se sentent incapables d’effectuer ce basculement. J’étais ainsi auparavant et je me surprends tous les jours par les capacités que je découvre en moi. Je vis un grand bonheur, je m’emplis des énergies de la Vie et je constate qu’être est bien plus porteur que le vouloir du mental. Moi qui ne connaissais rien, moi qui n’ai rien appris, moi qui étais une femme réservée et effacée, je peux dire aujourd’hui qu’il suffit d’être pour grandir. Il suffit de se connaître, simplement cela, et accueillir. Lorsque l’être est prêt à recevoir, il reçoit.

Avant cela, j’ai pratiqué de nombreuses purifications de l’ADN. Elles m’ont libérée de nombreuses mémoires négatives. Elles ont changé ma vie. Elles m’ont transformée. Elles m’ont ouverte à la Vie et à « qui je suis ». J’ai énormément de gratitude pour la lumière qui m’a permis de réaliser cette avancée en moi. Je remercie la vie ainsi que mes guides pour cette belle libération intérieure qui me porte et me permet d’être allégée de ces lourdeurs. Elles ont permis que passe en moi la fluidité de la Vie ainsi que la connaissance.

Ayez confiance en vous. Purifiez votre ADN. Gardez des pensées de lumière. Parlez lumière. Agissez lumière et vous comprendrez ce que cela signifie. Soyez vous, pleinement vous et accueillez.

A quoi bon vouloir rechercher encore à l’extérieur alors que tout se trouve en vous. Accueillez votre lumière et votre amour, et laisser faire la Vie. Soyez dans l’acceptation de la vie. Ceci est se rapprocher de l’Unité. C’est ainsi que nous devons fonctionner maintenant, fonctionner avec notre cœur et non avec notre mental. Nous devons basculer dans les nouvelles énergies qui nous poussent dans ce changement.

Basculez dans l’Être. Vous y trouverez la joie d’être, la paix intérieure, l’abondance de la vie, l’amour, la lumière… Tout ceci est en vous. Tout ceci vous appartient. Vivez dans l’Être et Soyez !

Belle découverte à tous.

Mirena, le 6 Avril 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.
Contact : mirena@audeladesmots.org

Le bonheur est la clé de la vie

Quand j’étais petit, ma mère m’a dit que le bonheur était la clé de la vie. A l’école, quand on m’a demandé d’écrire ce que je voulais être plus tard, j’ai répondu « heureux ». Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question, je leur ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie.
– John Lennon –

Le bonheur est une source intarissable de bienfaits. Il transmet la Vie. Il nous aligne sur des vibrations élevées qui nous portent et qui nous transforment.

Beaucoup le recherchent à l’extérieur d’eux-mêmes et souvent, compensent leur mal-être par des achats, par des dépendances, par des assouvissements éphémères et illusoires qui ne durent qu’un temps. Toutes ces recherches extérieures montrent que l’être n’a pas compris ce qu’est le bonheur et où il se situe.

Le bonheur se vit de l’intérieur. Il se ressent dans notre corps, dans notre cœur, dans notre esprit. Lorsque nous sommes heureux, nous sommes emplis de l’énergie du bonheur. Elle est si puissante qu’elle comble le vide intérieur. Ainsi, nous n’avons plus besoin d’aller rechercher ailleurs ce qui pourrait nous permettre d’être heureux. Nous vibrons dans cette énergie lumineuse.

Trop de personnes sont tristes et soumises à ce qui est, à leur entourage, à leur profession, à leurs croyances. Elles ont peur de prendre les rênes de leur vie et ne se donnent pas l’opportunité d’être heureuses. Elles ne trouvent pas l’harmonie et la sérénité. Elles subissent leur vie plutôt qu’elles ne la vivent. Leurs choix sont restreints car elles restent dans des croyances négatives qui les retiennent prisonnières. Elles n’arrivent pas à exprimer leur plein potentiel créatif ainsi que leurs choix de vie. Elles restent cloisonnées dans une vie qui n’est pas celle qu’elles aimeraient vivre. Elles agissent par obligation et non par plaisir.

Et si aujourd’hui, vous vous faisiez plaisir ?
Et si aujourd’hui, vous alliez dans la direction de votre choix ?
Et si aujourd’hui, vous ne subissiez pas votre vie ?
Et si aujourd’hui, vous viviez enfin heureux ?

Pour cela, vous devez analyser ce qui ne vous convient pas, ce qui n’est pas en accord avec vous, ce qui ne vous élève pas. Peu à peu, vous devez le changer car vous avez le choix de le faire. Les peurs sont à éliminer. L’œuvre intérieure doit se réaliser en ce sens. Vous devez renaître à vous-mêmes, avec envie, avec conviction, avec volonté, avec plaisir, avec bonheur et dans la paix.

Si vous êtes heureux, vous êtes dans l’amour. Vous avez envie de transmettre ce bonheur qui vous porte et vous le rayonnez, vous le transmettez à ceux que vous côtoyez. Ainsi, vous construisez votre vie dans la positivité et vous attirez à vous toutes les bonnes choses qui sont sur la même vibration que le bonheur. Vous vous transformez grâce à lui et le plus important, c’est que vous ne subissez plus votre vie. Vous la vivez pleinement en accord avec la personne que vous désirez être. Vous accomplissez également la voie de votre âme qui vous pousse dans cette direction.

Il est temps que chacun ouvre sa conscience au bonheur. Nous sommes ce que nous pensons. Alors pensons « bonheur » et exprimons-le. Il doit venir de l’intérieur pour ne pas être éphémère. Toutes les attirances extérieures ne sont qu’illusion et ne comblent nullement le mal-être intérieur.

Je vous souhaite de le découvrir et de le ressentir pour trouver la justesse de la vie. Car la vie c’est de vivre heureux et libre de l’être !

Belle réflexion à toutes et à tous.

Mirena, le 17 Décembre 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Photo Mirena