Le portail de l’équinoxe

Sas dimensionnel

*

Laissons venir à nous le portail de l’équinoxe du 20 Mars. Soyons dans l’accueil de son énergie qui déterminera le renouveau. Ce passage placera effectivement le changement d’une vie en soi.

Nous ne nous sentons plus tout à fait les mêmes ces derniers temps. Le manque de repères est en effet la preuve qu’il se passe des choses non visibles à l’œil nu mais ressenties en profondeur. La preuve que le changement est bien là et qu’il va bientôt se produire. Les graines qui ont été semées sont en train de germer. Elles vont donner de belles fleurs, de beaux fruits et nous allons procéder à leur récolte.

Nous nous devons d’en être conscients afin de donner l’élan au changement lui-même. Cela permet à l’intention de placer avec plus de puissance le renoncement au passé et notre passage à la lumière divine.

Pour cela, et avec tout notre amour, remercions le passé. Ayons de la gratitude pour les expériences vécues, heureuses et douloureuses… Déposons en conscience les fardeaux que nous portons, ceux dont nous ne voulons plus. Allégeons notre cœur, notre corps, notre énergie. L’espérance divine nous aidera à cela.

Cette pratique peut être faite en méditation. Il conviendra alors à chacun de se placer sur son propre chemin de vie en visualisant derrière soi la porte du passé. Celle-ci devra être refermée après le dépôt sur son seuil des lourds fardeaux que nous portons.

Le changement intervient lorsque l’ancien laisse la place au nouveau. L’intention de se défaire du passé et de ses blessures permet à la lumière de prendre la place vacante et d’anticiper le changement. La puissance céleste peut ainsi circuler librement. La fluidité et l’accord avec ce qui est, nous permettent d’activer ce passage.

Et devant soi, le portail de l’équinoxe ouvrira le passage par un sas de lumière divine que vous emprunterez. Il sera important de vous laisser guider par l’énergie du changement et par ce qui apparait lors de cette connexion. Vous ouvrirez ainsi votre cœur à ce qui est pour vous, à la récolte de votre moisson en allant vers elle. 

La porte du passé doit se refermer avec la compréhension et l’intégration de sa finalité. Oui le passé est terminé ! Bienvenue au renouveau ! Bienvenue au positif ! Bienvenue à la Lumière et à l’Amour! Bienvenue aux opportunités ! Bienvenue au changement, à ses bienfaits, à ses richesses, à sa beauté ! Bienvenue à la Vie !

Ce passage lumineux doit être vécu par le cœur, dans la joie et ressenti en soi. Il s’agit là d’une nouvelle naissance, d’une renaissance à sa divinité intérieure. La conscience de «Qui Nous Sommes » peut s’établir.

Plus de séparation mais au contraire, un pas est franchi dans le sas inter dimensionnel qui nous conduit vers la Lumière de Vie et qui nous réunifie tous par le cœur.

L’intention je vous le répète, place et donne l’élan au renouveau. Bien entendu nous ne pouvons tout obtenir car seul l’Univers fait ce choix pour nous. Mais en étant dans ce placement, dans cette conscience, nous nous donnons l’opportunité d’activer la potentialité d’être unis au Tout. D’activer la progression intérieure vers notre Soi profond afin d’ouvrir la porte à l’Être que nous sommes et découvrir l’état de la paix intérieure !

Je nous souhaite une magnifique journée d’équinoxe dans ce passage important de notre vie dans la Vie !

Mirena, le 15 Mars 2015
Copyright © www.audeladesmots.org
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

*

Passage vers la lumière

Passage vers la LumièreNous vivons actuellement de grands changements. Pour certains, il y a comme un air de légèreté qui se déploie, une ode à la Vie qui s’éveille et s’anime. Les voiles sombres se sont envolés. La lumière intérieure peut ainsi illuminer l’être et transmettre sa fluidité. On sent bien que les choses ont changé, qu’il se passe quelque chose. Je ressens ce passage. Il est la perte d’un passé bien terminé. Rien ne sera plus comme avant. Un pas supplémentaire dans la conscience est franchi.

Rien n’est à sa fin mais au renouveau de la vie en chacun. Un renouveau formulé par une intuition plus affinée, par une sensibilité accrue, par un état d’être plus serein, par une ouverture aux autres encore plus grande, par un placement nouveau. Certains franchissent de grands caps. Les efforts fournis ne sont pas restés vains.

Il est évident que chacun avance à son rythme. Pour d’autres, les peurs remontent encore. Elles sont encore bien ancrées et les mémoires du passé reviennent pour être transmutées par le cœur. C’est un passage obligé que nous vivons actuellement, un passage vers la lumière… D’autres encore sont perdus et ne savent où aller. Ils ne savent pas comment faire pour avancer. Ils ont encore des attentes extérieures…

Comme je l’explique en consultation, l’attente extérieure est une illusion qui ne comble pas. Le grand vide qui est en chacun doit être comblé par la lumière. Tout se trouve en nous et seuls ceux qui lâcheront l’extériorité éphémère de la vie, seuls ceux qui iront à la recherche de leur lumière intérieure pourront trouver le repos. Ceux qui recherchent leur chemin à l’extérieur n’ont pas encore compris qu’ils ont déjà tout en eux. Lorsqu’ils se connecteront à leur centre et se nourriront de ses énergies, ils sauront où aller et ce qu’ils ont à faire.

Nous ne pouvons œuvrer pour les autres si l’œuvre intérieure n’est pas en marche et conscientisé. Tout se vit à l’intérieur de soi, les connaissances et les techniques apprises y compris. L’être doit intégrer ce qu’il sait pour avancer sur son chemin. Dans le cas contraire, les leçons restent au niveau du mental et ne sont pas vécues dans le cœur. Cette pratique appartenait à la 3e dimension. Elle devient obsolète maintenant. Il nous est demandé d’ouvrir notre cœur et d’y pénétrer pour vivre nos expériences. Ainsi situés, nous lâchons et purifions. Ce chemin est « Le chemin » et il est sans fin…

Actuellement, il est important de rester bien centré et bien ancré. Nous ne devons pas nous laisser déstabiliser par notre mental ou notre émotionnel. Les énergies bousculent et ainsi situés, nous pouvons comprendre et œuvrer en nous pour lâcher plus sereinement le négatif. Une nourriture plus légère et saine permet également d’aider le corps à s’alléger car il a en lui l’inscription de mémoires négatives. Il faut l’aider à avancer.

Ceux qui ont du mal à être dans le lâcher prise se confrontent à leur propre miroir. Ils demeurent dans la souffrance car ils ne se sentent pas encore responsables des expériences vécues. Ils laissent encore tout pouvoir à leurs schémas égotiques. La raison du mental l’emporte encore sur la raison du cœur jusqu’au jour où ils basculeront dans la compréhension du jeu de la vie et sa définition. Qu’il est difficile de renverser les croyances et les limites si longtemps ancrées en soi ! Mais le jeu en vaut pourtant la chandelle !

Que préférer ? L’ombre ou la lumière ? La déstabilisation ou bien la stabilité ? Le lâcher prise ou la projection du mental ? L’ego ou l’ouverture du cœur ?

L’être humain comprend malheureusement trop souvent par la souffrance qu’il subit, qu’il s’inflige même inconsciemment. Or il serait temps qu’il arrive à voir plus loin que le mental. Il lèverait ainsi les blocages, ôterait les œillères, supprimerait les schémas et comportements négatifs, les relations possessives et abusives. Il pourrait vivre en relation avec sa lumière, dans la fusion intérieure et enfin en paix avec lui-même. Une autre définition de la vie se révèlerait alors et donnerait au corps et à l’esprit plus de légèreté.

Le temps s’accélère et tout nous pousse à réagir avec l’afflux des énergies présentes. Les passages imposés peuvent être mieux « digérés ». Il suffit pour cela d’élargir son regard sur la vie pour vivre la joie qui résonne à l’intérieur de soi, s’en nourrir pour élever ses vibrations et lâcher ce qui doit l’être.

Chaque étape franchie nous rapproche de notre âme.

Mirena, le 6 Avril 2014.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

La liberté de l’être

Nous voici à l’entrée d’une ère de changement et d’ouverture sur l’Amour. La dualité prend fin. Toute notre négativité doit se défaire de nos pensées, de nos paroles, de nos actes et de notre corps. Nous devons lâcher prise sur tout ce qui nous retient dans la dualité. Outre la tâche individuelle d’avancer dans la lumière et d’œuvrer chaque jour à ce renouveau, nous devons aussi purifier notre corps de tout le négatif qui y est inscrit.

Nous ne devons pas renier le passé, ni lutter contre cette forme humaine qui nous a permis d’avancer et d’expérimenter. Le jeu de rôles de que nous avons joué lors de nos nombreuses incarnations nous a aidé à dépasser l’ombre pour trouver la lumière. Tout ce que nous avons vécu, nous a fait grandir. Nous avons dépassé les épreuves, nous avons connu les opposés : le mal pour le bien, le noir pour le blanc, le négatif pour le positif. Tout a été parfait dans tout ce que nous avons vécu car notre âme a choisi l’expérience de la dualité pour sa réalisation.

Alors aujourd’hui, nous devons remercier notre âme et l’univers pour ce que nous avons vécu. Grâce à elle, nous avons marché pas à pas vers la lumière et nous avons progressé. Nos souffrances ont été mal vécues car nous étions sur le plan de la dualité. Souvent, nous n’avons pas su lâcher pour accueillir la compréhension. Souvent, nous avons été blessés et nous avons souffert. Mais nous avons grandi au travers de la dualité et par la dualité. Les choix de nos incarnations ont été les nôtres, en accord avec notre âme et également en accord avec ceux qui nous entourent.

Notre ouverture de conscience doit se faire de plus en plus profonde pour pouvoir lâcher cette dualité qui nous colle à la peau. Nous devons comprendre et intégrer que tout le négatif vécu n’a été qu’un passage, qu’il avait un sens pour notre avancement, et que désormais nous pouvons nous ouvrir à l’Amour. Nous devons comprendre que les autres ont été nos miroirs. Ils nous ont aidés à dépasser notre ombre afin que la lumière se révèle en nous. Pour cela, nous devons faire un travail purificateur pour découvrir nos êtres de ces voiles sombres, pour couper tous les liens qui nous retiennent au négatif. Nous devons dépasser la dualité en rectifiant nos pensées, nos paroles et nos actes de chaque jour. Nous devons aussi aller au-delà en purifiant notre ADN pour y enlever tout le négatif qui y est inscrit. Car celui-ci nous maintient dans des schémas et des comportements qui nous lient à la dualité, à la peur, à la souffrance. Nous sommes tenus par leurs liens et nous ne pouvons évoluer librement.

La liberté de l’être nous appartient. Pour la trouver, nous devons couper et transmuter en lumière tout ce qui nous lie à la dualité et au négatif que nous avons vécu. Les blessures et les souffrances que nous avons vécues lors de toutes nos incarnations sont inscrites dans notre ADN. Elles nous freinent fortement. Elles nous maintiennent dans un passé qui est maintenant dépassé. Bien des êtres ont du mal à franchir cette étape.

Actuellement, les Maîtres de l’univers nous offrent de beaux cadeaux pour nous permettre de franchir ce cap important. Nous vivons des moments de grâce et les délivrances sont nombreuses. Ils nous tendent les outils nécessaires afin que nous retrouvions notre liberté. Nous n’avons qu’une seule chose à faire : les prendre. Si nous restons en retrait, si nous doutons de ce qui peut nous alléger, nous ne pourrons franchir ce passage. Nos fardeaux de 3° dimension sont lourds, si lourds que nous ne pouvons plus les porter. Les souffrances peuvent être évitées et pour cela, nous devons lâcher notre ego car il nous fait douter sur ce qui nous permettrait de nous envoler vers l’Amour. Il nous retient par son pouvoir. Il nous murmure sa raison négative et nous maintient sous sa coupe. Notre ouverture de conscience sur cette compréhension est nécessaire.

Pourquoi rester sur un passé qui nous fait souffrir ?
Pourquoi nous ôter la capacité d’entrer dans le monde de l’Amour ?
Pourquoi lutter ?

Bientôt nous ne pourrons plus porter cette lourdeur. Bientôt le monde de la dualité s’écroulera et emportera avec lui tout ce qui est sur le même plan. Il est temps que nous options pour l’allègement de nos corps et de notre corps. Il est temps que nous nous envolions enfin vers cette liberté qui nous tend les bras. Ceci est la vraie liberté.

Avec elle nous pouvons évoluer sans toutes les attaches négatives qui nous relient au passé. Nous pouvons ainsi avancer avec l’Amour qui se trouve dans notre cœur. Avec elle, nous respirons cet Amour. Nous regardons avec Amour. Nous vivons cet Amour. Nous pensons, parlons et agissons avec lui. Nous baignons dans sa douceur et également dans sa puissance. Nous le transmettons et nous déployons ainsi nos ailes de lumière pour de belles et grandes réalisations. Nous sommes enfin libres ! Libres d’évoluer avec toutes nos capacités ! Libres d’être qui nous sommes, sans lien, sans mental négatif mais avec l’Amour de notre centre qui n’est autre que l’Amour divin … 

Je vous souhaite une belle réflexion dans l’Amour de votre cœur.

Mirena, le 24 Mai 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

 Osons porter notre regard au-delà de l’amour humain !

Le repère des peurs par Maha Chohan

Un regard nouveau se lève sur la terre.
Une conscience nouvelle émerge.
Le ciel étoilé se remplit de lumières qui scintillent.

Vous aussi, mes enfants, vous éclairez peu à peu tous les coins sombres de votre être. Les aspérités disparaissent, la superficialité aussi. La montée de la lumière en vous déploie ses ailes et vous  prenez l’envol majestueux de la liberté, votre liberté d’homme, celle qui vous libère de vos liens sombres et rugueux, de vos voiles qui recouvrent votre Être par l’illusion. Vous entrez dans la conscience nouvelle, vous allez avec elle vers un choix de vie différent, vers de nouvelles attitudes de vie et une ouverture large et belle de la vraie « Vie ». Les ailes de la liberté stimulent votre élévation. Vous goûtez à la transparence, à cette vertueuse idéalisation de l’Être. L’émergence nouvelle se fait peu à peu et vous l’aimez car elle vous montre la compréhension de toute chose et ses aspects merveilleusement porteurs.

Si je vous parle ainsi, c’est pour vous dire que vous avez fait un grand pas dans l’action nouvelle. Vous vous situez maintenant dans l’avancement car vous lisez ces lignes. Vous avez entrepris un travail d’épuration car vous essayez de comprendre et vos choix ont changé aussi car votre taux vibratoire s’est élevé. Votre conscience s’est modifiée et rien n’est perçu comme avant.

Ce message est là pour vous aider à vous situer dans cette avancée. Beaucoup sont perdus car ils n’ont plus leurs repères anciens. Ils attendent le renouveau, l’espèrent et se projettent aussi. Je tiens pourtant à leur dire qu’il a déjà commencé grâce à leurs nouveaux choix de vie, grâce à leur ouverture de conscience. L’Esprit la libère en vous. Chaque pas effectué dans la lumière libère une zone d’ombre. Tout travail d’avancement  vous donne une liberté nouvelle. Tout acte d’amour développe l’amour. Une chose  demeure pourtant avec importance chez vous tous. Il s’agit de vos peurs. Elles vous définissent et définissent aussi votre héritage. Certaines vous ont été transmises. D’autres sont vos créations. Mais toutes sont bien ancrées en vos cellules. Elles sont bien arrimées et développent dès leur activation des actions négatives. Elles reviennent sans cesse et bloquent votre progression. Elles sont vous et vous êtes elles. Vous vivez avec elles et le plus souvent vous n’êtes pas conscients de leur action. Elles vous tiennent fermement, croyez-moi.

Aujourd’hui vous devez savoir et prendre conscience de leur force et de leur dépendance. Car vous êtes dépendants d’elles. Lorsqu’elles sont activées, elles libèrent un flux si puissant qu’elles vous entraînent bien malgré vous car vous ne les avez pas reconnues. Elles vous entraînent dans leur direction et vous pensez que cela est votre choix. Vous êtes si liés que vous ne faites qu’un. Vous respirez avec elles, nous dormez avec elles, vous vivez avec elles.

Afin de vous libérer peu à peu de ces peurs, cela est une nécessité, vous devez prendre conscience de leur pouvoir en vous, de leur vie dans votre vie, de leurs errances, de leur violence même, de l’emprise qu’elles ont sur vous. Cette nouvelle conscience s’appelle le repère. Ce repère fera de vous un observateur. Il sera pour vous l’évidence de ce qu’elles sont, de ce qu’elles pratiquent, de ce qu’elles vous obligent à établir. En toute conscience vous saurez et de ce fait, vous les désactiverez. Plus vous serez présent et attentif à leur action, plus vous vous détacherez de leur puissance et entrerez alors dans la force active de votre présence qui libèrera la transition, la modification.

Peu de personnes ont conscience de leurs peurs. Elles vivent avec elles sans le savoir. Elles se laissent emporter par elles, c’est une évidence. Et je désire ardemment que vous établissiez cette évidence en constatant les changements qu’elles occasionnent en vous. C’est le repère qu’il vous faut établir.

Lorsque vous constatez un changement brusque de comportement en vous, une déstabilisation subite, il y a obligatoirement une activation de vos peurs. Celle-ci est due à un moment donné à un mot, une phrase, une pensée, une situation qui résonne avec elles et vous renvoie leur puissance. Elles qui étaient endormies, se réveillent d’un seul coup et gagnent tout votre être pour mener leur danse réactive. Vous entrez alors dans leur pulsion et n’êtes plus maîtres de vos réactions. C’est bien évidemment en toute inconscience que vous allez et vous entrez si bien dans leur jeu que vous vous identifiez à elles sans même vous en apercevoir.

Ce jeu peut vous mener loin et aussi longtemps que vous n’aurez pas pris l’évidence de ces actions, aussi longtemps que vous n’en serez pas conscients. C’est pourquoi ce repère dont je vous parle doit s’établir en vous. Lorsque vous percevrez vos peurs, tout changera et elles diminueront peu à peu car la conscience vous indiquera que vous êtes vous et qu’elles sont elles. Vous installerez alors une vision nouvelle et l’emprise qu’elles ont sur vous faiblira.

Dans la conscience tout s’établit car vous rejoignez votre présence. Dès l’instant où vous la situez dans l’action, les liens qui vous tiennent sont coupés. Vous libérez alors le flux de votre intériorité et vous percevez les actions différemment. Vous savez. Vous entrez dans le monde de la créativité consciente et vous activez alors le recul de la négativité, de l’ombre. Chacun a un repère à acquérir pour jouer de cette possibilité. Chacun se doit de le trouver, de l’exposer à la lumière pour libérer ses peurs. Vous avez accès à cette opportunité. Soyez pleinement conscients de ce qu’elle peut établir.

–    Prenez conscience de l’activation de vos peurs. Ceci est le repère.
–    Regardez leur action. Voyez là où elles veulent vous mener.
–    Constatez seulement leur force. Ne leur résistez pas, ne vous perdez pas avec elles. Sachez seulement qu’elles sont l’évidence de la situation.
–    Laissez-les passer sans répondre.
–    Dites les mots suivants autant de fois que vous le voudrez :

« Je suis dans ma présence.
   J’active ma présence.
   Ma présence fait disparaître mes peurs. »

Visualisez en vous la lumière de votre présence. Elle est belle, elle est douce, elle est amour. Les peurs vont rapidement s’estomper pour ensuite disparaître. Vous avez gardé votre pouvoir. Vous êtes libérés de ces liens. Vous avez franchi un pas de plus dans l’avancement. L’onde négative s’en est allée. La lumière s’est installée en vous.
Voilà pour vous mes enfants, une  belle oraison, une oraison d’amour que je vous donne pour vous aider à avancer encore plus loin dans la différence de l’être pour l’Être. Soyez ceux qui saisissent ce choix d’aller encore plus loin dans la compréhension, la conscience, la transmutation. Cette vie nouvelle qui s’annonce transfigurera tous les schémas de vie que vous vous êtes imposés. Vous serez enfin libres d’aller dans la création consciente de ce qui est, dans l’univers du Tout et ses possibilités.

Je suis heureux pour vous et je reviens bientôt pour vous transmettre de nouveaux messages dans l’Esprit et la conscience.

Maha Chohan.

Transmis par Mirena, le 23/07/2009.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.