Révélation d’un nouvel état de conscience

*

La lumière et l’amour que nous détenons dans nos cœurs sont notre laisser passer, notre sésame pour les dimensions supérieures.

Croire en soi, en toute simplicité et humilité, c’est savoir Qui on est et c’est aussi reconnaitre ses capacités multidimensionnelles. Non pas pour s’évader de la dualité mais pour les intégrer ici dans notre vie, les révéler à chaque instant, à chacun de nos souffles. La vie est ici en nous et sur Terre à la fois. C’est ici que nous nous accomplissons et non ailleurs.

Toutes les évasions extérieures sont des illusions. Elles nous éloignent de la force du Cœur. Reconnaitre Qui on est, au contraire, nous implique dans ce que nous faisons et nous rapproche de la Vie à laquelle nous appartenons. Être présent dans ce que nous faisons, disons et pensons, déploie cette puissance.

Ne plus adhérer à la négativité et sortir enfin de son emprise, c’est comprendre que nous sommes autre chose que ce nous avons toujours vu, que ce que nous voyons sur Terre. Le formatage négatif nous colle à la peau depuis si longtemps. Or aujourd’hui, il est nécessaire d’en sortir en le modifiant consciemment ; être vigilant et s’observer. Rectifier le négatif en positif pour laisser l’énergie du cœur se révéler. La tâche intérieure demande rigueur et volonté.

L’avenir est à la révélation de notre Amour/Lumière. Nous allons nous idéaliser en lui, l’intégrer pleinement et s’intégrer totalement à lui. Car nous sommes cela et rien d’autre. Toute la simplicité de la chose devient de plus en plus évidente et la facilité avec laquelle nous nous transformons grâce à lui devient une force intérieure que seule la conscience déploie.

Les états de conscience de chacun se transforment et la foi prend place dans les cœurs. Ne recherchez plus à l’extérieur ce que vous avez en vous. Ayez confiance en vous, estimez-vous, reconnaissez que vous êtes la lumière et l’amour. Plus votre état de conscience sera dans cette vérité, plus vous ouvrirez votre cœur à qui vous êtes et révèlerez le Divin qui sommeille en vous.

La lumière et l’amour peuvent tout transformer et purifier. C’est la force du cœur qui parle aujourd’hui et non celle du mental qui vous égare à l’extérieur. Le jour où vous vous reconnaitrez dans la puissance intérieure du cœur, vous serez alors situé dans un nouvel état de conscience transformateur et idéalisateur. Vous déploierez et rayonnerez le Feu divin pour aider l’humanité à se relever.

Mirena, le 10  Janvier 2017
Site www.audeladesmots.org

Le basculement doit avoir lieu

L’être humain veut avancer rapidement.  Pressé par son mental, il ne comprend pas qu’il y a un temps pour la compréhension, un temps pour l’intégration, un temps pour la révélation et l’avancée. Il suit ses envies, il court après ses désirs, il se démène avec ce qu’il attire à lui et n’accepte pas toujours le miroir qui le met face à lui-même.

La voie spirituelle est une progression constante à réaliser. Lorsqu’il y a des blocages, il y a des choses à comprendre, à intégrer et à dépasser par l’amour et la lumière. L’être incarné se meut dans les énergies de la compréhension de lui-même et de tout ce qui est autour de lui. Il est sans cesse sollicité pour se révéler et grandir.

Aujourd’hui encore, il y a chez les êtres beaucoup trop de recherches extérieures, beaucoup trop d’attentes vis-à-vis de la vie et des autres. Le chemin spirituel est tout d’abord celui qui permet de se re-trouver, celui qui nous fait avancer vers notre lumière intérieure pour la vivre pleinement et fusionner avec elle. L’extériorité et l’ego sont deux séparations qui nous détournent trop souvent de l’essentiel : Nous.

Trop de personnes sont encore dans l’attente de leurs désirs et de ce qu’elles voudraient réaliser. Trop d’êtres sont dans le faire et non dans l’accueil de la vie. Trop d’êtres sont dans la recherche extérieure. Le manque de foi en la vie est bien présent.

Quoi de plus important que vivre sa lumière et son amour ?
Quoi de plus important que soi ?
Quoi de plus important que connaître le bonheur d’être ?
Lorsque l’on comprend cela, tout vient facilement car l’alignement avec les énergies de lumière et d’amour se fait. La fluidité des énergies s’installe car nous n’émettons plus de bocage.

Pourquoi être dans l’action et chercher à faire, à réaliser sa propre lumière sur Terre ? Lorsque l’on est, on n’a pas besoin de vouloir. On accepte ce qui est, et dans cette acceptation tout se déroule naturellement. Tout se place sur notre chemin car nous sommes dans l’accueil de la vie et de sa compréhension. On laisse la place à la lumière. Le mental n’intervient pas ou très peu. Il faut néanmoins le recadrer et rester centrés dans l’énergie de la Vie, dans la fluidité des énergies qui placent sagement tout ce dont nous avons besoin pour avancer sur notre chemin.

Il y a encore trop de séparation dans notre façon de fonctionner. Le chemin spirituel n’est pas celui de l’extériorité mais celui de l’intériorité. Il n’est pas celui du vouloir humain mais celui de l’accueil de la Vie. Il n’est pas celui du mental mais celui du cœur. Il est celui de la découverte de l’Être intérieur, celui de l’acceptation et de la fluidité.

L’ère ancienne a transmis des schémas et des comportements de recherches extérieurs à l’homme. Elle a transmis des formules, des techniques, des rituels, des placements, des positionnements extérieurs. L’être humain a beaucoup appris par l’intellect. Mais aujourd’hui, tout ceci est terminé. Nous devons être, simplement être. Être et accueillir. Nous devons être nous-mêmes, véritablement et simplement. Nous ne devons pas vouloir autre chose qu’être et accepter ce qui est.

Laisser venir à soi et ne plus rechercher.
Exercer nos dons, nos talents sans désir.
Laisser la fluidité des énergies s’installer.
Accueillir.

L’avancement est maintenant celui-ci. Nous n’avons plus besoin de béquilles extérieures. Tout est en nous et non à l’extérieur de nous. Nous devons laisser les commandes à notre cœur et à son amour, et aller là où la vie nous dépose, aller là où le vent nous pousse, aller à l’intérieur de nous, et ne plus laisser le mental nous mener et poser ses limites.

Faites-vous confiance. Ayez la foi et accueillez ce que la vie vous tend. Elle seule sait ce dont vous avez besoin. Je constate que les croyances et recherches extérieures sont encore bien ancrées. Pourtant, ce basculement dans l’être doit avoir lieu. Vous êtes les seuls à pouvoir le faire et personne ne peut le réaliser pour vous. Vous devez modifier vos attentes et vos recherches. Vous devez Être, simplement Être. Ceci est la chose la plus importante à réaliser. Ne plus vous soucier de ce qui est extérieur, ni des connaissances. Lorsque vous intégrez que la lumière c’est vous, que l’amour c’est vous, tout vient facilement, tout se place et vous avez accès à la Connaissance. Tout est fluide et la vie vous apporte la compréhension de votre chemin.

Je sais que beaucoup d’entre vous se sentent incapables d’effectuer ce basculement. J’étais ainsi auparavant et je me surprends tous les jours par les capacités que je découvre en moi. Je vis un grand bonheur, je m’emplis des énergies de la Vie et je constate qu’être est bien plus porteur que le vouloir du mental. Moi qui ne connaissais rien, moi qui n’ai rien appris, moi qui étais une femme réservée et effacée, je peux dire aujourd’hui qu’il suffit d’être pour grandir. Il suffit de se connaître, simplement cela, et accueillir. Lorsque l’être est prêt à recevoir, il reçoit.

Avant cela, j’ai pratiqué de nombreuses purifications de l’ADN. Elles m’ont libérée de nombreuses mémoires négatives. Elles ont changé ma vie. Elles m’ont transformée. Elles m’ont ouverte à la Vie et à « qui je suis ». J’ai énormément de gratitude pour la lumière qui m’a permis de réaliser cette avancée en moi. Je remercie la vie ainsi que mes guides pour cette belle libération intérieure qui me porte et me permet d’être allégée de ces lourdeurs. Elles ont permis que passe en moi la fluidité de la Vie ainsi que la connaissance.

Ayez confiance en vous. Purifiez votre ADN. Gardez des pensées de lumière. Parlez lumière. Agissez lumière et vous comprendrez ce que cela signifie. Soyez vous, pleinement vous et accueillez.

A quoi bon vouloir rechercher encore à l’extérieur alors que tout se trouve en vous. Accueillez votre lumière et votre amour, et laisser faire la Vie. Soyez dans l’acceptation de la vie. Ceci est se rapprocher de l’Unité. C’est ainsi que nous devons fonctionner maintenant, fonctionner avec notre cœur et non avec notre mental. Nous devons basculer dans les nouvelles énergies qui nous poussent dans ce changement.

Basculez dans l’Être. Vous y trouverez la joie d’être, la paix intérieure, l’abondance de la vie, l’amour, la lumière… Tout ceci est en vous. Tout ceci vous appartient. Vivez dans l’Être et Soyez !

Belle découverte à tous.

Mirena, le 6 Avril 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.
Contact : mirena@audeladesmots.org

Pardonner pour être en paix

Nous devons évoluer dans l’ère nouvelle avec un passage qui soumet bien des états, des schémas et des comportements au grand nettoyage. Nous sommes mis devant des situations pour nous permettre de comprendre ce qui ne va pas dans notre vie et ce qui a besoin d’être épuré pour pouvoir avancer sur notre chemin. Nous ne pouvons plus marcher avec le fardeau que nous avons en nous et notre dos ne peut plus supporter ce poids lourd qui demande à être considéré et réglé. Les énergies ambiantes sont là pour nous rappeler au fur et à mesure de notre avancée, ce qui n’a pas encore été réglé et nous prenons en pleine face ce qui n’est plus en accord avec le nouveau monde.

Nous nous révélons parfois par la force des choses. Nous sommes soumis à faire des choix pour nous libérer de ces entraves, de ces liens sombres qui nous tiennent fermement. Nous devons nous ouvrir à une vue plus simple de la vie, en comprenant que nous sommes des êtres soumis aux expériences de la dualité pour nous révéler dans la lumière. Peu à peu, la conscience se révèle dans la profondeur. Nous entrons dans des compréhensions de plus en plus profondes et évidentes. Nous lâchons ce qui n’est plus en accord avec nous, avec notre profonde révélation d’être libres de toute attache sombre de la dualité.

Mais ce choix n’est pas si facile à réaliser car nous devons lâcher notre mental qui résiste avec force à ce que nous voulons établir en notre vie et en notre corps. Pour cela, nous devons nous rendre à l’évidence que le pardon est celui qui permet de remonter vers la lumière. En effet, lorsque notre mental s’emballe et nous déballe toute sa litanie négative sur les autres, sur la vie, sur ce qui ne va pas, sur le monde… nous devons avoir le réflexe de ne pas le suivre et de pardonner. Pardonner est la prière de l’homme qui conduit ses pas dans la lumière. Elle est le reflet de la Vie, la pleine floraison de l’âme. Sans pardon, nous ne pouvons nous ouvrir à l’avancement. Celui qui reste dans la croyance de la dualité ne peut se révéler sans pardon.

Pardonner c’est vivre ce qui est avec compréhension et humilité. L’homme a trop souvent besoin d’un autre pour rejeter la faute de ce qui est. Il ne veut pas regarder ce qui ne va pas en lui. Il ne veut pas entrer dans la compréhension de la vie. Il se laisse entraîner par la force de son mental négatif et résiste en soutenant qu’il n’est responsable en rien.

Or, tout ce que nous vivons est notre reflet : notre vie, nos relations, nos souffrances, nos maladies… Tout ce qui est autour de nous nous ressemble. C’est comme si nous avions un miroir autour de nous qui nous révèle qui nous sommes par ce que nous attirons. Car nous attirons qui nous sommes. Ceci a pour but de nous révéler ce qui ne va pas. Et avec le pardon, nous pouvons sortir de la souffrance et entrer dans la profondeur de la conscience pour voir plus loin que le bout de notre nez en comprenant le jeu de la vie et le rôle de premier que nous tenons.

Le pardon est la grâce de l’univers. Il nous unit à la lumière. Il peut tout gommer, il peut tout effacer et surtout, il nous permet de lâcher notre ego. Il est le sauveur de notre monde et il le restera. Sans pardon, nous vivons dans la souffrance et nous espérons que l’autre changera, que le monde lui-même changera. Mais ceci appartient au passé et à dualité. Nous devons renaître à l’évidence de l’ouverture nouvelle qui naît et qui n’est plus limitée désormais. Nous ne sommes plus obligés de souffrir, de rester dans le monde de l’ego et de la soumission de l’être. Nous pouvons être nous-mêmes sans les voiles de la séparation pour vivre libres, heureux, dans l’amour et la lumière qui est en nous.

La conscience sera déterminante dans la nouvelle vie. Elle est l’ouverture en soi, la compréhension des étapes de l’Ascension et non la révélation de l’homme dans l’ego et le pouvoir. Les anciens schémas, les anciennes compréhensions sont maintenant obsolètes. Nous devons nous révéler par le pardon pour pouvoir évoluer dans la nouvelle dimension.

Le monde meilleur est là. A nous de le saisir par la compréhension de ce qui est et par l’ouverture du pardon en soi pour une vie de paix.

Mirena, le 3 Avril 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

 

L’Amour par Kuthumi

Il est un monde nouveau parmi le monde. Il est aussi une vie parmi les vies. L’élaboration d’une vie future se crée actuellement pour mieux défendre l’emploi de la raison. La séquence intellectuelle est parvenue à son plus haut sommet. Demain, elle descendra dans la profondeur pour ne plus reparaître. C’est ainsi que l’union se fera dans un monde meilleur. Elle aura une autre signification du mot « vie ».

La vie a pour origine un ordre divin. Elle a été donnée pour que vienne la reconnaissance en ce monde. Elle a été crée pour une meilleure compréhension de qui est Dieu. En ces temps désunis, l’ordre divin va être réinstauré. Il n’est pas de solution plus divine que celle de l’Apogée.

Les hommes ont donné leur vie pour une vie de peurs, de doutes, de souffrances. Ils ont ainsi accueilli l’illusion et non la reconnaissance de ce qu’ils sont.
Jésus a donné sa vie pour une libération qui intervient maintenant. Il a permis que se fasse la création d’un monde chrétien pour que la croyance soit. La chrétienté est l’élimination d’une vie austère et singulière. En ce sens, elle a limité une autre vision de la réalité.
Les lieux saints ont donné leur histoire et ont créé une révélation. Celle d’une réalité divine qu’elle a entretenue. L’ordre divin s’est donc peu à peu établi.
L’antéchrist a aussi permis que se fasse l’oubli de la création.
Ces révélations ont été toutes conventionnelles. Elles sont et seront celles de la raison du Seigneur.

Aujourd’hui, le monde est établi dans l’illusion. Les hommes perdent peu à peu l’emploi de la raison et s’enferment dans des croyances utopiques. Elles leur sont données pour fermer la porte à leur divinité. Elles sont là pour effacer en eux le peu de place qu’il reste à l’Amour. Cet amour qui doit rejaillir du cœur des hommes pour les mener à l’élévation. Il est sans esprit et demeure dans l’oubli.
Aujourd’hui pourtant, vous devez le reconnaître pour l’utiliser. Il est temps qu’apparaisse en vous son emploi pour vous guider. Car la lueur d’un monde nouveau pointe à l’horizon et bientôt, il sera trop tard.
Son emploi doit vous aider à vous laisser porter par la vie. Chaque instant doit être présent d’amour. Chaque moment doit pouvoir vous faire vivre avec lui, et son ressenti doit vous communiquer une douce chaleur en votre cœur. La peine en ce monde ne s’effacera pas sans amour. Elle est telle qu’elle ne peut disparaître des lieux où elle a été créée par les hommes. Ses énergies puissantes ne peuvent être anéanties sans un vouloir commun des hommes de cette terre.

Appelez l’énergie d’Amour.
Regardez-la descendre du ciel. Elle est rose et lumineuse.
Demandez-lui de vous entourer de sa douceur.
Elle s’enroule autour de vous, vous inonde de ses énergies.
Ressentez-la, elle frôle votre peau, s’enroule de la tête aux pieds et pénètre peu à peu vos cellules.
Aimez ces énergies, remerciez-les. Elles vous sont données pour relever le monde de sa peine.
Commencez par vous. Puis faites de même pour vos enfants, vos parents, vos amis, les êtres qui vous sont chers et poursuivez, poursuivez autour de vous.
Nettoyez avec elles votre maison, votre rue, votre ville et poursuivez encore et encore, toujours plus loin.
Il n’y a aucune limite à répandre l’Amour autour de vous.
Cet Amour doit pénétrer, entourer la Terre Mère et continuer son chemin dans l’univers.
Regardez autour de vous. Tout est plus clair, plus léger, ne trouvez-vous pas ?
Respirez cet Amour qui s’est répandu, profitez de lui au maximum et recommencez cet exercice dès que vous le pourrez, dès que vous le voudrez.
Vous ressentirez bientôt un besoin d’utiliser cet Amour pour vous sentir mieux. Votre peine s’estompera et partira pour laisser place à la lumière de votre cœur. La terre sera peu à peu débarrassée de sa peine.
Parlez-en autour de vous, transmettez ce message et pratiquez cet exercice pour la purification de votre être et de votre terre aussi.

Il faut que les hommes soient dans la conscience de la purification. Tout doit être entrepris pour libérer vos corps et la terre aussi doit être aidée en ce sens. Le moment est venu de vous mettre au travail, en conscience, en parfaite humilité et dans l’amour de ce que Dieu vous envoie.
Les messagers ont un regard lointain me direz-vous. Nous sommes pourtant là pour vous aider par tous les moyens que nous mettons à votre portée. Si vous réalisez ces actions en conscience, vous gagnerez en lumière.

L’Amour est une essence divine. Avec l’Amour vous pouvez tout. Lorsque vous aurez acquis cette possibilité en vous, vous comprendrez mes mots. Ils vous sont donnés pour un travail individuel et aussi pour l’humanité. Car il vous faut apprendre que bientôt l’individualisme ne sera plus. Vous vivrez dans un monde d’amour ouvert sur un emploi communautaire. Vous devrez vivre pour vous-mêmes et aussi pour les autres. Personne n’aura un quelconque pouvoir. Personne ne sera plus important que son prochain. Tout sera porté par l’Amour divin et l’égalité règnera.

C’est pourquoi aujourd’hui il vous faut commencer ce travail. Il vous aidera et vous permettra d’entamer un travail pour les autres. N’oubliez personne. Les rancœurs doivent aussi disparaître. L’Amour doit prendre sa place en vous et autour de vous.
Remerciez le ciel pour ce cadeau. Il vous libèrera peu à peu. L’action doit commencer maintenant pour un monde meilleur. C’est vous qui devez la commencer. Le temps est venu. Cette libération interviendra dans l’union des cœurs et la désunion de ce monde.

Tout doit être entrepris. Aidez-vous et aidez pour un monde meilleur. Ces instants de pratique des énergies divines seront un moteur pour votre avancement.
Ils seront le début d’une avancée en ce monde. Ils donneront le choix à chacun d’aller ou  pas dans la voie de l’élévation. Car tout doit être fait pour aider l’humanité à s’élever et c’est vous, petites perles de vie, qui pouvez lancer ce défi d’ouvrir enfin un travail communautaire de purification.

Vos cœurs sont beaux, ils sont emplis d’énergie divine. Regardez-vous dans votre unité. Vous êtes lumière. Ne laissez pas vos cœurs endormis par la peine. Rejaillissez, vous le devez, vous le pouvez.

Je suis Kuthumi, grand instructeur de ce monde.
Je vous délivre ma volonté et celle de tous les Êtres de lumière qui m’entourent.
Recevez notre Amour, il vous est transmis à chaque instant. C’est lui qui nous a permis de nous installer dans la lumière. Vous devez le prendre et faire de même.
La place est maintenant venue à l’Amour.
Ouvrez vos cœurs et laissez se faire en vous cette purification qui vous apportera la lumière.

Kuthumi.

Transmis par Mirena le 15 Décembre 2007.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.