Cinq raisons d’arrêter le pain blanc

Le pain, « fruit de la terre et du travail des hommes », est l’aliment de base de notre civilisation. Mais le moment est venu d’arrêter de manger du pain blanc. Voici pourquoi :

Trop hybridé
Le blé ne peut plus être considéré comme un aliment sain pour qui que ce soit. Même bio, complet, le blé moderne est hautement hybridé. Il a une trop haute teneur en glutamine, une protéine qui a tendance à irriter la paroi intestinale, et contient beaucoup moins de minéraux et de vitamines qu’il y a cent ans. Ceci est très regrettable parce que le blé était un aliment correct, et qu’il est aujourd’hui utilisé dans d’innombrables farines et aliments, notamment comme épaississant.

Trop pauvre en fibres, vitamines et minéraux
Dans le pain blanc, la meilleure partie de la farine a été enlevée pour être donnée aux cochons et autres animaux d’élevage. Le blé entier n’est pas bon pour la santé, mais au moins contient-il des fibres, des vitamines, des minéraux. Pour faire du pain blanc, en revanche, le germe ainsi que le son du blé sont retirés.
Ne reste qu’un produit quasiment sans fibres, presque sans vitamines ni minéraux, qui n’est au fond que de l’amidon. Ce sont de pures calories sans nutriments essentiels. La boîte en carton de vos céréales contient à peu près autant de micronutriments que les céréales elles-mêmes, si pas plus.
Ne vous laissez pas impressionner par les étiquettes indiquant que les céréales ont été «enrichies» en vitamines. La raison pour laquelle les céréales sont parfois « enrichies » est justement que les scientifiques se sont aperçus en 1945 à quel point elles étaient pauvres en nutriments. Les fabricants rajoutent donc 3 ou 4 vitamines, et un peu de fer. Mais c’est comme si quelqu’un volait 10 000 euros sur votre compte en banque, puis décidait de vous « enrichir » en vous donnant 2 euros.

Trop salé
Le pain blanc moderne est trop salé. Il contient en moyenne 19 g de sel par kg de pain. Une baguette (250 g) contient 4,7 g de sel soit presque la quantité maximale quotidienne recommandée par l’OMS (5 g/jour/personne). Un rapport de l’AFSSA (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments), publié en 2002, plaçait le pain (et les biscottes) en tête des aliments vecteurs de sel dans l’alimentation quotidienne (pages 25-29). Sans ajout de sel à la fabrication, le pain sans sel contient néanmoins de 0,2 à 2,2 g de chlorure de sodium par kg.

Trop sucré
Le pain blanc n’est plus un sucre lent, mais bel et bien un sucre rapide, avec un index glycémique élevé, qui provoque une forte décharge d’insuline et une hypoglycémie réactionnelle.
L’indice glycémique indique l’effet des aliments sur la glycémie (taux de glucose dans le sang) durant les deux heures suivant leur ingestion.
L’indice 100 de la glycémie (maximum) correspond au glucose pur et… au pain blanc qui n’est, nous l’avons vu, que de l’amidon, l’amidon n’étant qu’une chaîne de molécules de glucose.
Cela veut dire que manger du pain blanc est pire que de croquer des morceaux de sucre : cela fait monter en flèche le taux de sucre sanguin, ce qui affole le pancréas, provoque un pic d’insuline, avec un risque, à terme, de développer une résistance à l’insuline, un diabète, de l’obésité, des maladies cardiovasculaires.

Trop de gluten
Les blés modernes, issus d’hybridation, ont été sélectionnés pour leur richesse en gluten. Le gluten est un mélange de protéines. Plus il y a de gluten dans la farine, plus le pain lève, est élastique, moelleux. Le pain paraît plus beau, plus gonflé, et se vend donc mieux.
Le problème est que le système digestif d’un grand nombre de personnes ne supporte pas les quantités de gluten présentes dans le pain moderne. L’intolérance au gluten est source de fatigues, de douleurs abdominales, de diarrhées, de reflux gastro-oesophagiens, de problèmes articulaires, d’eczéma, et même de troubles neurologiques.

A quand une révolte ?
Le philosophe Guy Debord s’est étonné que les boulangeries aient pu remplacer le pain par une imitation de pain sans que cela ne provoque une nouvelle Révolution :

« Dans la période qui précéda immédiatement la Révolution de 1789, on se souvient combien d’émeutes populaires ont été déchaînées par suite de tentatives alors modérées de falsification du pain. (…) Lorsqu’on a vu, il y a bientôt dix ans, le pain disparaître en France, presque partout remplacé par un pseudo-pain (farines non-panifiables, levures chimiques, fours électriques), non seulement cet événement traumatisant n’a pas déclenché quelque mouvement de protestation et de défense comme il s’en est récemment produit un en faveur de l’école dite libre, mais littéralement personne n’en a parlé. » (1)

Conclusion
Manger des sardines, de la salade verte, des œufs à la coque, du jambon sans pain passe très bien.
On se sent même étonnamment léger et énergique après un repas sans pain, lorsqu’on n’en a pas l’habitude.

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis – Santé Nature Innovation

Transmis par Mirena, le 1er Mars 2013.

Notre corps, temple de notre âme et de notre esprit …

Notre corps, le corps physique, est la base de notre présente vie. C’est grâce à lui que nous pouvons bouger, nous exprimer, sentir, parler, entendre… en un mot VIVRE. Il est le temple de notre âme et de notre esprit. Nous avons tendance à l’oublier et à le traiter comme une machine, mais il est vivant et rempli d’intelligence, effectuant chaque jour une quantité impressionnante d’activités coordonnées et régulées avec précision. De plus, notre corps est à l’écoute de notre conscience et il réagit à notre intention.

Afin de conduire notre évolution vers une vie plus joyeuse et agréable, nous sommes invités à aimer notre corps sans condition. Car choisir la voie de l’amour commence par aimer notre vêtement de chair. Voilà l’invitation du moment : aimer son corps, l’honorer, lui donner les soins et le repos qu’il requiert, une nourriture saine, le respecter du mieux possible, un jour à la fois.

Mais avant de goûter à cet amour, il nous faudra peut-être commencer par nous réconcilier avec ce corps dans lequel nous habitons, apprendre à poser sur lui un regard différent, à ne plus le juger et à l’aimer tel qu’il est dans le moment présent. Un problème de santé est d’ailleurs souvent le déclencheur d’une telle démarche.

Pour être bien dans notre vie, il faut être bien dans notre corps, c’est une évidence. En l’aimant, nous installons la paix en lui, et donc en nous. Oui, nous portons encore des imperfections. Cela justifie-il de ne pas s’aimer ? Non ! La perfection n’est pas requise pour l’instant. S’aimer avec ce que nous appelons nos imperfections, voilà notre première responsabilité d’humain. Sachez aussi que lorsque nous faisons un pas dans cette direction, la Vie en fait dix.

Le regard d’amour que nous saurons déposer sur notre corps sera le plus grand réconfort
que nous pourrons lui offrir et la plus belle énergie pour le propulser vers la santé. Aimer notre corps et notre vie constitue bien la base de l’amélioration de notre condition de vie. Ainsi, nous pourrons nous ajuster à l’élévation de fréquences en cours et traverser avec plus de facilité la transition de la 3ème à la 4ème dimension.

La transition vibratoire en cours représente un grand travail d’adaptation pour notre corps, même si nous n’en sommes pas conscients. Il est utile de le savoir, de sorte que lorsqu’il requiert un peu plus de repos, de soins ou d’attention, nous puissions les lui donner. Il est possible aussi que nos goûts alimentaires changent. Tout cela est normal. En l’écoutant, nous pourrons nous ajuster facilement à ses besoins et conserver notre équilibre et notre santé.

Les potentialités de notre corps, comme l’auto-guérison et la régénération, sont énormes. Elles ont été en veilleuse pendant longtemps, mais dans le nouveau monde, elles se manifesteront à nouveau. Et les moteurs pour les activer ne sont autres que l’amour et la compassion. Aucun coup de baguette magique ne sera aussi puissant que l’amour que vous vous donnerez.

Michel A.
Transmis par Mirena, le 1er Mars 2013.

Meilleurs vœux pour 2013

Toutes mes pensées vous accompagnent en ce début d’année 2013, pour vous souhaiter une belle et grande évolution intérieure, une évolution dans la nouvelle conscience qui nous relie tous dans l’Unité.

Je vous souhaite le meilleur à vivre, à aimer, à expérimenter !
Que la vie soit belle et vous apporte l’abondance, la paix, la sérénité, la santé !
Que toutes vos pensées, vos paroles et vos actes s’accomplissent dans la joie de la créativité !
Enfin, que la conscience soit en vous pour un bel épanouissement de votre être dans toutes vos réalisations !

L’année qui débute sera riche en découvertes pour tous. Elle nous poussera dans la compréhension de la nouvelle conscience, dans la découverte de nos capacités à explorer, à développer et à créer.

Les Êtres de lumière demandent une réunification des cœurs mais aussi un partage réel pour œuvrer tous ensembles dans une même optique de lumière et d’amour. Nous pouvons changer notre monde et reconstruire une vie plus saine, plus belle, plus lumineuse, plus harmonieuse. Nous pouvons aider la Terre. Nous pouvons introduire peu à peu le changement. Et c’est ensemble que nous devons le faire. L’individualisme n’a aucun accord avec l’onde de la liberté.

Aujourd’hui, nous sommes dans une ère où chacun doit prendre confiance en lui et ne plus douter de ses capacités. Les êtres les plus évolués sont là pour ouvrir la voie. Les anciennes techniques vont disparaître peu à peu puisqu’elles deviennent obsolètes maintenant. Nous allons découvrir d’autres « outils » plus en accord avec les nouvelles vibrations de lumière. Ils seront adaptés à nos réalisations et, si nous le désirons, nous pourrons avancer encore plus vite pour créer rapidement notre vie en toute conscience. Avec bonheur, nous devons accueillir ce qui vient et remercier l’univers pour tous les beaux cadeaux qui vont voir le jour en nous et autour de nous.

J’adresse à la Vie et à mes guides, mes remerciements pour tout ce que j’ai vécu en 2012, car l’avancée a été belle et lumineuse.
Je vous remercie également toutes et tous, pour ce que vous m’avez transmis car moi aussi j’avance grâce à vous. Je vous remercie pour l’amour partagé, pour vos messages, pour votre soutien également.

Que l’amour et la lumière soient vos révélateurs en cette année 2013 !
Que le soleil brille dans tous les cœurs de l’humanité !
J’aime la Vie et je vous aime infiniment !

Mirena, le 1er Janvier 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

 

Photo Mirena

 

 


Le Rayon Vert

JEUDI

LE CINQUIEME RAYON

LA FLAMME DE LA GUERISON ET DE LA MANIFESTATION

Photo Mirena – www.audeladesmots.org

Couleur                    Vert

Chakra                      3e œil  (6°)

Qualité                      Guérison
                                  Vérité
                                  Vie
                                  Constance
                                  Abondance Divine
                                  Création de la Manifestation
                                  Science
                                  Consécration
                                  Harmonie

Chohan                     Maître Hilarion

Archange                  Raphaël

Maître Ascensionné  Marie 

Le Rayon Vert est celui de la santé et de la prospérité. C’est le rayon des thérapeutes, des scientifiques.
La Flamme de la Guérison et de la Manifestation permet de guérir les traumatismes du corps émotionnel ainsi que du corps mental. L’harmonie ainsi restaurée permettra la guérison du corps.


PRIÈRE POUR LE CINQUIÈME RAYON DE GUÉRISON
INVOCATION A LA FLAMME DE GUÉRISON 

Bien-aimée Présence JE SUIS
Bien-aimés Anges de la Flamme de la Guérison,
Bien-aimés Mère Marie et Archange Raphaël,
Bien-aimés Hilarion et tous les Êtres de Lumière 
servant le Rayon de Guérison.

Je viens maintenant devant votre Flamme 
pour demander la guérison au nom de Dieu.
Je te tiens avec ma Présence Divine pour être libéré 
et guéri par votre Lumière d’Amour et de Guérison 
de tous les troubles physiques.
Je demande également à être guéri de toutes 
les scories éthériques, les traumatismes mentaux 
et émotionnels de cette vie et du passé.

Flamme de Guérison du vert le plus pur, 
Bénis ma personne et restaure en moi la plénitude ! 
Emplis de bien-être mon âme et d’illumination mon esprit.

JE SUIS la perfection de Dieu manifestée 
en mon corps, esprit et âme.
JE SUIS la Lumière de Guérison Divine 
s’écoulant jusqu’à la plénitude de mon être. 
JE SUIS la Présence du Maître 
remplissant tous mes corps d’Amour.
Bien-Aimée Présence Divine, 
alors que je transforme ma conscience, 
Laisse la perfection des cieux se 
manifester dans ma vie quotidienne.
Envoie Ton Rayon de Guérison sur mon âme !

JE SUIS la Présence Christique 
me remplissant de Votre Rayonnante Lumière de Guérison 
jusqu’à ce que Je devienne la manifestation entière 
de cette lumière.

Bien-aimés JE SUIS ! Bien-aimés JE SUIS ! Bien-aimés JE SUIS !

Prière transmise par : Aurélia Louise Jones, Les Sept Flammes Sacrées.

Transmis par Mirena, le 19 Juillet 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.