Élever nos vibrations

Être soi, réellement soi, voici le challenge que nous sommes actuellement en train de relever. Nous permettre enfin d’être « qui nous sommes », sans lien, sans retenue, sans peur. Vivre pleinement notre vie et vivre le bonheur d’être.

Pour cela, nous recherchons des techniques de libération, des moyens pour nous alléger. Nous accueillons ces opportunités afin de franchir le pas dans la nouvelle dimension qui est là et qui nous bouscule fortement. Les énergies ambiantes nous poussent à lâcher ce qui pèse en nous. Elles nous montrent du doigt les fardeaux que nous portons et qui sont devenus bien lourds. En les regardant de plus près, nous pouvons avec toute notre humilité, les considérer et les lâcher.  Mais nous devons également analyser la cause et œuvrer pour ne pas reproduire le passé négatif.

Au-delà des techniques, nous devons vivre chaque jour en créant notre vie dans la positivité. Nos pensées créent et nous le savons tous. Nous devons veiller aux vibrations qui émanent d’elles car tout ce que nous pensons est lancé dans l’univers pour être créé. Ainsi nous attirons à nous notre propre création de vie. Les mots dégagent eux aussi de fortes vibrations et créent tout aussi bien. Autour de nous, tout est le reflet de notre création.

A l’heure où l’importance est d’élever nos propres vibrations pour rester en accord avec les énergies ambiantes, nous devons  œuvrer pour comprendre et intégrer que nos créations de vie peuvent être modifiées, si nous veillons à rectifier toutes nos pensées négatives, toutes nos paroles négatives ainsi que tous nos actes négatifs. Nous avons la capacité de vivre avec cette conscience universelle qui fait que nous créons notre propre vie dans la positivité ou bien dans la négativité. Ainsi, en étant conscients de notre propre création, nous pouvons rectifier peu à peu nos pensées, nos paroles et nos actes pour nous libérer des schémas négatifs dans lesquels nous sommes depuis toujours.

Nos vibrations s’élèveront avec notre changement intérieur. Plus nous serons positifs, plus nous serons lumière, plus nos vibrations s’élèveront. Et nous attirerons à nous les vibrations de même intensité.

Nous devons également nous protéger des agressions extérieures, telles que celles transmises par la télévision. Ces images s’inscrivent en nous et nous maintiennent dans de basses vibrations. Par elles, nous sommes rabaissées. Avec elles nous ne pouvons nous relever.

Nous devons donc veiller à rester dans des énergies positives et ne pas prendre en nous tout ce que l’on nous montre. Notre liberté individuelle d’avancement nous appartient et celle d’élever nos vibrations également. Nous devons avoir la volonté de lâcher tout le négatif que l’on veut nous donner. Regardez-vous les informations et toutes les images que l’on vous soumet ? Regardez-vous les films violents, les scènes de tueries, … ? Êtes-vous conscients que tout ce que vous voyez, s’inscrit en vous et vous maintient dans les basses vibrations ?

Il est temps de réagir et  de ne plus nous laisser emporter là où le négatif veut que nous allions. Il est temps de nous prendre en charge et de prendre notre propre vouloir pour grandir réellement dans la positivité. Veillons à nos pensées, veillons à nos paroles, veillons à nos actes de chaque instant et rectifions-les quand ils ne sont pas positifs. Relions-nous à la nature, au soleil, aux fleurs, aux oiseaux. Ecoutons la musique qui nous élèvera, lisons le livre qui touchera notre conscience. Faisons attention à notre nourriture et nourrissons-nous sainement. Développons et vivons notre amour, notre compassion, notre attention pour nous-mêmes et pour les autres.  Nos journées peuvent être axées sur cette conscience-là. Les techniques ne peuvent tout faire à elles seules. Nous sommes les seuls à pouvoir entretenir ces vibrations élevées en nous. Ceci passe par notre volonté individuelle de grandir et d’agir en ce sens. L’intégration de la création d’une réelle source d’avancement intérieur doit naître en nous. Nous devons composer et créer pour nous aligner sur les énergies de l’ère nouvelle qui est bien présente maintenant. Nous devons conserver ces vibrations et aller avec elles à chaque instant de notre vie, ainsi que sur notre parcours de découverte intérieure. Car l’intériorité est la mesure divine qui nous libère. C’est encore elle qui nous fait grandir sur notre chemin.

Transmis par Mirena, le 30 Mai 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

 

 

Un grand saut dans l’Amour compassion

L’Amour compassion ouvre une large perspective de réalisations. Nous entrons dans une ère où se réalisera par l’Amour compassion, toute forme de guérison, qu’elle soit intérieure ou extérieure. Il est évident dans ce monde qui se révèle à nous un peu plus chaque jour, que nous devons percevoir cette naissance en nous, la naissance d’une œuvre qui relève de l’intériorité et que nous devons déployer. Déployer en nous avant de pouvoir la transmettre aux autres. Il s’agit là  d’une forme de réalisation individuelle qui demande un niveau de conscience supérieur.

Nous devons établir un état de cette supériorité d’avancement. Un état important qui demande de la rigueur. Pour transmettre aux autres, nous devons avant tout l’intégrer. Intégrer l’Amour compassion, c’est jouir de sa faculté, l’étendre à nous-mêmes pour nous pardonner, nous guérir, nous aimer. Et la chose n’est pas si simple. Nous manquons beaucoup d’indulgence pour nous-mêmes. Nous sommes souvent soumis à des heurts intérieurs qui ne nous permettent pas d’avancer avec lui. Tant que le travail intérieur n’est pas assez profond, nous n’intégrons pas qui nous sommes réellement. Nous savons, tout au plus. Mais de là à intégrer tout notre savoir… il y a de grands pas à franchir.

Souvent, nous ne savons pas nous reconnaître dans notre réalité humaine. C’est pour cela que nous avons besoin d’aide. Cette aide doit nous permettre d’établir notre bilan afin de transformer ce qui doit l’être. La culpabilité vient souvent au devant de nous et nous met face à nos actes. Il y a aussi la honte, le regard des autres, les souffrances intérieures… et tout ce que nous avons enseveli bien profondément en nous et que nous ne voulons pas voir remonter à la surface. Pourtant, nous devons les laisser venir à nous pour permettre leur libération qui est aussi la nôtre. Nous devons tous passer par cette étape de la transformation en acceptant qui nous sommes en toute simplicité. Le regard de soi est très important car il nous permet d’entrer dans la phase de la transformation intérieure. Sans acceptation de nous-mêmes, nous ne pouvons rien libérer. Nous devons nous regarder avec cette évidence simple, sans jugement, seulement pour ce qu’elle est. Car nous sommes des êtres incarnés pour une évolution volontaire de notre âme et nous devons toucher l’ombre pour renaître dans la lumière. Sans ce contraire, il n’est aucune réalisation. Nous passons tous par des phases de dualité, de séparation, pour retrouver notre essence première.

Dans cette renaissance à nous-mêmes, nous devons trouver, en nous libérant de nos liens sombres, le pouvoir de l’Amour compassion. En intégrant ce niveau de conscience, nous comprenons que notre mental négatif nous conduit à l’opposé de cet amour. Il nourrit nos états sombres pour essayer de renouer avec le pouvoir qu’il avait sur nous. Il met à mal notre émotionnel pour nous maintenir sous sa coupe. Les schémas négatifs sont bien ancrés. Ils provoquent des états de souffrance qui nous démontrent que rien n’est réglé et qu’il nous faut agir pour nous libérer. Mais nous libérer des liens qui nous tiennent, est souvent difficile car nous ne nous accordons pas l’indulgence nécessaire. Et sans indulgence, il ne peut y avoir d’amour. Nous devons renouer avec nous-mêmes et accepter que ce qui doit être éliminé fait partie de notre chemin. Le regard de soi facilite l’acceptation des souffrances intérieures et permet le dégagement de celles-ci. L’amour, quant à lui, permet le regard simple de soi, des autres, de ce qui a été établi dans le passé, sans jugement mais seulement avec la capacité de prendre ce qui est pour le libérer. L’amour est un état d’humilité. L’amour est un état de conscience supérieur. L’amour est celui qui nous permet de transmuter notre négativité en lumière.

Avec l’Amour compassion, nous entrons dans une phase de lumière. Celle-ci nous montre que nous sommes dans un rôle de réalisation intérieure. Nous nous acceptons et nous réglons nos souffrances en nous détachant d’elles. Le rôle du mental nous a maintenu dans ces blessures. L’ego nous a éloigné de l’acceptation. Il nous a maintenu dans la dualité. Et quand il y a dualité, il n’y a pas d’Amour compassion car ils sont l’opposé. Ceci pour dire que si nous ne connaissions pas la dualité, nous ne pourrions découvrir l’Amour compassion. Un peu difficile à accepter, n’est-ce pas ? Mais ceci est une évidence, bien apparente dans nos temps actuels. Notre âme a choisi la dualité pour réaliser la pleine conscience de l’amour, la pleine réalisation de la lumière, la pleine capacité de ce qu’ils sont. Sans son expérience, nous ne pouvons entrer dans l’amour.

Aujourd’hui, nous avons la possibilité d’accepter ces compréhensions, de les faire nôtres pour retrouver notre liberté. Nous sommes à l’orée d’un monde nouveau qui change toute notre conception ancienne de la vie. Nous pouvons changer en modifiant nos états de compréhension en prenant conscience de l’illusion. Nous pouvons faire un grand saut dans l’Amour compassion et libérer l’obsolète. En entrant dans cette nouvelle dimension, nous devons nous guérir de nos maux en acceptant ce qui est et en nous ouvrant à l’Amour compassion. Si nous comprenons ceci pour nous, nous le comprenons aussi pour les autres. Nous nous détachons des souffrances de l’humanité. Se détacher n’est pas être indifférent mais au contraire, c’est regarder et accepter que tout est à sa place, que chacun a un rôle à tenir dans son évolution et qu’il a choisi d’être à sa propre place. L’homme révèle sa lumière intérieure comme il le peut, comme il le désire, en faisant ses choix de vie. Nous avons tous un travail intérieur à réaliser en ce sens. Par contre, nous pouvons aider tous ceux qui le demandent. Nous pouvons les guider dans cette compréhension de la vie, en leur montrant la lumière. Nous pouvons donner de façons multiples en donnant avec l’Amour compassion qui part de notre centre cœur et qui reste sans attente. Nous devons apprendre à donner avec notre cœur et laisser nos attentes dans l’oubli de notre mental.

En cette année 2012, que beaucoup redoutent, nous ne devons pas avoir peur. La peur ne fait qu’attirer ce que nous ne voulons pas. Nous devons au contraire lâcher l’illusoire et renouer avec notre pouvoir intérieur, avec l’Amour que nous détenons dans notre cœur et aller avec la foi sur notre parcours de chercheur de vérité. Nous devons accueillir le changement dans l’Amour. Nous devons œuvrer avec lui. Nous devons rester sur son alignement pour vivre dans la réalité de ce qui est, dans l’espérance, dans l’attirance de ce que nous dégageons. C’est ainsi que nous passerons les différentes étapes que la vie nous enverra.

Alors, avec toute la reconnaissance que j’ai pour moi-même, je prends mon amour et je vous l’adresse pour vous souhaiter une excellente année 2012 dans la réalisation de l’Amour compassion. Que la vie vous comble ! Qu’elle soit pour tous, le développement de votre acceptation, de votre réalisation dans la compassion.
Que la joie soit dans vos cœurs, que la foi vous porte, que la lumière soit !

Mirena, le 22 Décembre 2011.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Nous sommes 100% responsables

Beaucoup se plaignent d’être bousculés, de ne plus s’y retrouver, de perdre le sens de la vie, de leur vie… Beaucoup disent ne pas comprendre ce qui se passe, le pourquoi de tous ces bouleversements en eux et autour d’eux. L’incompréhension fait place à la souffrance intérieure. Tout ce qui n’est pas encore réglé remonte à la surface et nous devons encore prendre conscience de ce qui ne va pas en nous et dans nos relations aux autres. Il nous faut travailler encore et encore…

Ces déstabilisations proviennent du non alignement de l’être avec les énergies de la terre et  nous devons  changer pour pouvoir être en accord avec elles. L’accord avec les énergies ne se fait qu’à la condition de se libérer de toute sa lourdeur. Pour cela, il faut accepter sa responsabilité dans tout se qui est. Si la fréquence de nos vibrations n’est pas en accord avec les vibrations de la terre, nous sommes bouleversés.

Avec tous les enseignements que nous avons à l’heure actuelle, nous devons prendre conscience réellement de ce qu’ils nous transmettent afin de progresser au mieux sur  notre voie. Nous devons ouvrir nos oreilles et  nos yeux, afin de pouvoir mieux nous comprendre et comprendre que nous sommes 100% responsables de ce que nous vivons. Tant que nous ne serons pas à même d’appliquer cette connaissance, nous recevrons cette déstabilisation.

Nous nous sommes endormis dans notre vie, dans cette dualité qui nous a menés par un pouvoir toujours plus pressant. A force d’agir avec notre mental négatif et notre ego, nous avons oublié l’essentiel. Nous avons délaissé notre lumière intérieure et maintenant, nous devons nous débarrasser de tous nos voiles négatifs afin d’être nous-mêmes pour vivre notre vie dans la lumière et non dans le pouvoir. Et le réveil est brutal ! Il nous met face à nos comportements, à nos schémas négatifs. Cela fait mal mais il faut s’en libérer pour renaître dans la lumière de notre cœur.

Il faut donc faire preuve d’humilité afin de  nous regarder, afin de  nous accepter tels que nous sommes, et avoir beaucoup de volonté pour renaître dans la valeur de notre Être. Il faut vouloir le changement en modifiant nos pensées, nos paroles et nos actes. Tant que la responsabilité de tout ce qui vient ne se fait pas en nous, nous ne sommes pas aptes à attirer le changement, et donc nos vibrations ne sont pas en accord avec celles de la terre. Ensuite, nous devons lâcher, lâcher ce qui nous fait mal et ne plus y retourner. Tant que nous restons accrochés au passé, à l’autre, à la souffrance, à la culpabilité, à la peur, à la sécurité matérielle, nous ne pouvons avancer.

Utilisons cette belle créativité pour renaître à qui nous sommes. Utilisons ces belles et puissantes énergies pour changer notre vie et attirer à nous la beauté, la paix, l’amour, l’abondance. Nous n’avons pas le choix. Nous devons modifier nos schémas car ceux-ci sont dépassés. Ils ne vibrent plus avec les énergies du moment. Commençons donc à la base au lieu de vouloir des techniques élevées qui ne peuvent rien faire pour nous. Nous sommes des créateurs et tout ce que nous recherchons à l’extérieur de nous, nous ôte la découverte de notre puissance intérieure, qui est la véritable puissance de transformation. Car c’est bien elle qui peut tout !

La véritable conscience est établie par notre intériorité. Elle peut, si nous sommes en accord avec elle, nous diriger vers l’établissement d’une nouvelle direction de vie, sans souffrance, sans déstabilisation. Lâchons notre ego. Regardons-nous sincèrement, simplement, sans jugement. Appliquons des pensées pures, des paroles pures, des actes purs. Rectifions tout ce qui n’est pas dans la lumière. C’est ainsi que nous attirons le changement dans notre vie. Il ne faut pas avoir peur de lâcher nos fondements de 3e dimension. Ils sont dépassés maintenant. Tant que nous n’opèrerons pas ces changements, nous serons en souffrance. Il faut réellement en prendre conscience.

Alors, dans cette puissance des énergies qui se déversent maintenant sur notre terre, ouvrons notre compréhension à cette vérité. Ne soyons plus dans le pouvoir destructeur de notre être. Arrêtons de nous mentir et ouvrons-nous à la transparence de qui nous sommes. L’Être pourra enfin remplacer le mental négatif et prendre sa véritable place.

Mirena, le 5 Novembre 2011.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

L’ADN et ses mémoires

L’ADN est un espace temps en l’homme. Il est la mémoire de toute sa lignée et il renferme un héritage transmis de génération en génération. Nous avons tous en nous des mémoires cellulaires transmises par nos aïeux, et qui renferment  aussi celles de nos différentes incarnations. L’ADN est une éponge qui absorbe tous nos états d’être, tout notre mal-être émotionnel et mental.

C’est pourquoi, nous ne sommes jamais vraiment nous. Nous avons en nous les empreintes de ces mémoires. Elles renferment des peurs, des maladies, des émotions, des mentalisations, qui nous empêchent d’être qui nous sommes. Nous sommes nous au travers de ce qu’elles développent en nous. Avec ces mémoires, nous sommes influencés dans nos pensées et dans nos agissements par ce qu’elles renferment.

Aujourd’hui pourtant, à l’entrée de cette ère nouvelle qui est là, nous devons nous débarrasser de ces mémoires afin d’être nous-mêmes. Nous devons nous retrouver en tant qu’Être divin, sans interférence, et pleinement centrés sur les nouvelles énergies. Toutes ces mémoires n’ont plus rien à faire avec nous. Elles ne sont plus en accord avec notre nouvelle vie et nous devons nous en débarrasser.

Pour cela, nous avons à notre disposition de multiples techniques pour nettoyer l’ADN. Mon dernier livre « Je Suis l’Esprit », transmis par Maître Saint-Germain, est axé sur la purification de notre mental négatif, de notre karma, de notre ADN. Mais pour cela, nous ne devons compter que sur nous-mêmes pour ôter tous nos schémas négatifs, pour nous purifier et transmuter en lumière la négativité. Maître Saint-Germain nous enseigne que tout doit venir de l’intérieur. Les techniques, les recherches de purification extérieures ne peuvent effectuer le travail en nous. Ce ne sont que des soulagements éphémères. La vraie purification, le vrai changement vient uniquement de notre volonté de transformation. Nous ne pouvons nous en remettre à une autre personne pour que les choses évoluent en nous. Nous devons être conscients que nous pouvons nous transformer avec l’aide de supports, mais que notre volonté intérieure est celle qui fera la différence.

Cette volonté intérieure est une prise de conscience de notre créativité, de notre responsabilité dans tout ce qui nous arrive, mais également de notre JE SUIS, de l’Esprit, de  notre Amour aussi. Cette recette miraculeuse accomplit la transformation. Toute relation intérieure, toute conscience basée sur le respect de ce qui nous arrive et sur sa relation d’attraction, mais aussi sur la conception de notre vie dont nous sommes 100% responsables, représente toute l’humilité qu’il nous faut pour nous regarder sans jugement mais avec le plein potentiel de cette conscience qui transforme.

L’extériorité est l’illusion.
L’intériorité est la vérité.

Par ailleurs, tout le travail de purification que nous effectuons en nous, libère également notre descendance. Nous le faisons pour nous mais aussi pour nos enfants. Le lien qui nous tenait, est coupé. La négativité qui nous recouvrait s’est envolée. Nous pouvons renaître vraiment à qui nous sommes. Nous pouvons nous alléger de notre héritage cellulaire, de ces fardeaux qui sont devenus trop lourds à porter maintenant. Nous pouvons nous ouvrir réellement à la nouvelle dimension et accueillir le plein potentiel qui est en nous. Nous pouvons ainsi aller sur notre chemin sans être bousculés par ces énergies de troisième dimension.

Bien entendu, une fois la purification effectuée, il ne faut pas retourner dans nos anciens schémas. Il faut travailler sur nous pour rester centrés dans la lumière. Le mental essaiera encore de nous rattraper pour ne pas perdre le pouvoir. Cela demandera quelques efforts, mais des efforts qui valent vraiment la peine. Là encore le vouloir de chacun fera la différence.

Nous sommes actuellement guidés et aidés pour arriver à nous débarrasser de tous nos fardeaux. Alors, n’hésitons pas ! Ne restons pas dans nos schémas dépassés ! Ne retenons pas le passé ! Allons vers l’avenir qui vient ! Grandissons à l’intérieur de nous ! L’extérieur est une illusion de 3e dimension.

Soyons les créateurs conscients de notre chemin !

Mirena, le 30 Octobre 2011.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.