L’âme et l’être humain : la même synergie

La Clé de VieLa Clé de Vie de Maître Saint-Germain
Extrait du chapitre : L’âme et l’être humain : la même synergie

 *

Aujourd’hui naît une force. Il s’agit de la force de l’âme qui devient, elle aussi, de plus en plus présente. Elle aussi, tout comme l’instant présent, se rapproche de vous. L’ouverture de la conscience aidant, votre âme peut plus facilement infuser ses guidances et vous montrer la voie. De plus en plus, vous pouvez la percevoir. Les allègements que vous pratiquez pour avancer sans la négativité qui vous recouvre, vous ouvrent la porte de l’âme. Toutes vos sensations s’affinent. Elles deviennent des orientations de plus en plus justes. Vous ouvrez votre conscience à qui vous êtes. Vous comprenez votre chemin, vos choix. Vous vous ajustez sur la lumière. Votre âme peut ainsi vous transmettre ses puissantes énergies.

La force de l’âme est la puissance divine en action. Elle vous communique la volonté divine mais aussi la réelle avancée que vous devez faire. Avec elle, vous ne doutez plus de vous. Avec elle, vous parvenez à la croissance christique. Cette guidance est la puissance du nouveau monde qui naît actuellement. Elle supplantera le mental négatif. Elle communiquera des compréhensions élevées et sera le phare du nouveau monde avant le passage dans la dimension supérieure.

La conscience de cet état de lumière et d’amour doit vous toucher. Comprenez mes mots. Ne cherchez pas avec votre intellect car sinon votre mental prendra les commandes de vos pensées et vous fera douter. Soyez dans l’accueil, dans l’acceptation de ce qui est. Mes mots sont la Vérité. Ils sont la guidance de la liberté à découvrir en vous. Votre âme est belle. Elle est la ressource divine de votre être. Elle vous ouvre à une nouvelle compréhension de vie. Elle vit le passage actuel tout comme vous. Elle essaie de vous montrer les opportunités d’allègement. Elle essaie de vous montrer la voie à suivre. Elle désire que vous vous rapprochiez d’elle afin qu’un jour vous puissiez l’entendre rire et fusionner avec ses énergies.

L’état de conscience est un état de pureté. Plus il est élevé, plus votre vie devient légère. Vous êtes tous dans ce devenir. L’ère dans laquelle vous entrez est près de vous, tout comme l’est votre âme, tout comme l’est l’instant présent. Le temps déroule sa vitesse dans votre vie. Ne le retenez pas. Allez à l’essentiel. Laissez-le passer et entrez dans la mesure de l’instant présent. Rapprochez-vous de votre âme. Elle attend ce moment avec certitude car elle sait qu’un jour vous y parviendrez. Un jour, vous goûterez à ce moment parfait.

Les énergies de l’instant présent peuvent vous faire goûter ce rapprochement. Entrez en lui, même pour quelques secondes. Peu à peu, pas à pas, vous établirez votre chemin dans cette conscience. Peu à peu, pas à pas, vous vous rapprocherez de votre âme. L’instant présent peut vous y aider et vous resterez dans l’instant présent grâce à cette connexion de l’âme qui vous fera lâcher la puissance du mental négatif.

L’instant présent et l’âme ne sont pas séparés. Dans le nouveau monde, la séparation n’existe pas. Tout est Un et cette conscience-là doit devenir la vôtre. Tout est unité et rien n’est séparation. La Vie se vit dans la fusion de tout ce qui est, dans la fusion de votre être et de l’instant présent, dans la fusion de votre être et de votre âme. L’individualisme n’existe pas dans cette dimension.

C’est pourquoi, vous devez entamer votre rapprochement avec tous les êtres de la Terre. Vous devez fusionner par le cœur, par l’amour de votre centre. Lorsque je vous demande de donner votre amour à ceux qui vous entourent, c’est pour vous permettre de découvrir la fusion des cœurs avec vos sœurs et vos frères de la Terre. Ceci vous rapproche d’eux. Vous entamez ainsi le processus de redressement de la dualité en vous. L’amour est le partage. Il devient fusion lorsqu’il est puissant. Vous devez vous rapprocher ainsi pour vous permettre d’entrer dans la conscience universelle de l’Unité.

Jusqu’à présent, vous avez vécu dans la séparation. Aujourd’hui, un nouveau jour se lève. Je vous indique sa direction. Elle est celle de l’amour, du partage, de la fusion des cœurs, et également celle de l’instant présent et de votre âme. Les enseignements nouveaux sont portés sur la fusion du cœur et non sur l’individualisme. Vous avez connu un temps qui se termine. L’instant ne tolère pas « le chacun pour soi ». L’instant est la communion de tout ce qui est pour devenir ensuite fusion.

La conscience doit vous faire intégrer ce nouvel axe de vie, cette nouvelle orientation de vos choix de vie. L’amour réunira l’humanité. Il ne vous reste plus qu’à le partager. Défaites-vous de toutes vos limitations, de toute la négativité qui vous ôte cette belle ouverture sur le nouveau monde. La peur, la rancœur, l’avidité, le pouvoir, l’individualisme, la souffrance, ne pourront bientôt plus avancer. Alors, bénissez ces mots et prenez-les en votre cœur pour les intégrer. Accueillez la nouvelle vie, votre nouvelle vie avec la conscience du Tout, avec cette compréhension-là.

L’heure est à l’instant présent. Vivez-le pleinement dans l’amour, par l’amour, pour l’amour. L’amour est l’adage du nouveau monde. Il est la Vie.

Transmis par Mirena
Extrait du livre : La Clé de vie de Maître Saint-Germain

Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

 *

La ligne de l’instant présent

lumiere_mystiquePhoto www.eternelprésent.ch

Nous sommes poussés vers l’instant présent et nous devons nous accorder à lui pour évoluer de plus en plus librement. Les énergies présentes nous poussent  à sa rencontre. Elles nous orientent vers lui et  toutes les compréhensions dont nous avons besoin pour cela, arrivent à nous. L’œuvre intérieure que nous effectuons nous rapproche pas à pas, de la demeure de l’Être. L’ère nouvelle est ce tremplin-là, et elle nous apportera la liberté individuelle, si nous arrivons à basculer dans l’espace de notre Présence intérieure.

Les techniques de purification ne suffisent pas à tout établir et il est aujourd’hui nécessaire de comprendre le fonctionnement de notre mental, ainsi que son pouvoir directionnel. Il y a le pouvoir du mental et l’instant présent. Et tous deux ne peuvent fonctionner ensemble. Lorsque nous sommes situés dans le mental, nous sortons de l’instant présent. Avec lui, nous vivons la séparation et la souffrance. Avec lui, il nous est impossible de trouver la paix intérieure. Pourtant, nous devons nous défaire de son emprise en étant attentifs à son fonctionnement. Avec un peu d’attention, nous constatons qu’il nous situe toujours dans le passé ou bien dans l’avenir. Avec lui, le présent n’existe pas. Tant que nous répondons aux informations qu’il nous transmet, nous nous définissons dans l’illusion de la vie et ne pouvons avancer avec le potentiel de l’Être intérieur.

Le passé et l’avenir sont des illusions. Tout se crée dans le moment présent. Tout prend effet en lui dans l’instant de l’éternité. Ce qui a été créé dans le passé, l’a été dans le présent à ce moment-là. Et tout ce qui s’y rapporte est une mémoire et donc une illusion. La projection dans l’avenir et les créations qui se feront en lui, s’établiront elles-aussi dans le présent. Donc toute projection est illusoire car elle n’est pas actuelle, elle n’est pas « ici et maintenant ».

Dès lors que vous pensez « présent », vous créez une forme d’égrégore qui axe vos demandes sur la ligne de l’instant présent. Ainsi, toute création est réalisée en l’instant. Plus vous êtes centrés dans cette compréhension et donc, dans ce positionnement, plus l’Esprit créateur agit sur vos demandes.

Lorsque l’être comprend cela, il devient spectateur de sa vie et peut ainsi se détourner du mental. Il ne le suit plus car il sait que celui-ci le conduit dans l’illusion. Il ne lui résiste pas. Il l’observe et ne répond pas à ses directions. Il se recentre le plus souvent  dans le moment présent et ainsi, il peut s’en détacher. Il sait que l’instant est la seule vérité et que le temps n’existe pas.

L’instant est le moment d’éternité qui nous relie à l’ouverture de l’Être. Il est présent dans notre cœur et nous seuls pouvons le découvrir. Avoir conscience de ce moment permet de lâcher l’illusion de la vie pour entrer peu à peu dans l’Unité.

Chaque être rêve de créer sa vie comme il le désire. Il rêve d’entrer dans la re-connaissance de l’Être. Mais pour cela, il doit intégrer que le temps n’existe pas et s’ouvrir à l’instant qui Est. L’Être est le repos, et en Lui demeurent la joie et la beauté de la vie. Nourrir cette certitude permet un rapprochement avec son axe de liberté. Vous pouvez trouver en lui les réponses et vous placer ainsi dans la richesse de la Vie et non dans la souffrance. Être conscient de l’instant présent permet de se rapprocher de l’Être intérieur. C’est une étape nécessaire à tout parcours spirituel.

Le temps est illusion. Le moment présent est la Vérité et le mental ne peut vivre en lui.

Mirena, le 14 novembre 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de la faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

La Terre est notre reflet

L’univers conspire à nous apporter ce que nous désirons mais également ce que nous ne désirons pas. Par nos intentions, nos sentiments, nos peurs, nos pensées, nos paroles et agissements, nous déroulons le fil d’énergie créatrice qui s’étend pour toucher la Source de la Création. Et celle-ci nous la renvoie… C’est ainsi que nous créons notre vie, que nous attirons à nous les évènements, les opportunités, les situations que nous avons lancées dans l’univers.

Nous sommes responsables de notre vie, de ce qui est en nous, de ce qui vient à nous et de ce qui est à l’extérieur de nous. L’univers est un grand miroir qui renvoie le reflet que nous émettons. Cette compréhension nous permet d’ouvrir notre conscience pour aller dans la profondeur de la Vie. De même, la Terre et l’humanité sont à notre image. Toutes nos créations de vie se répercutent autour de nous et étendent notre reflet de création bien au-delà de nous.

Beaucoup souhaitent un monde meilleur. Beaucoup œuvrent à l’extérieur d’eux-mêmes et s’épuisent à fournir une œuvre gigantesque qui porte si peu ses fruits. Mais pour refaire le monde, la conscience humaine doit se développer différemment. La Terre est notre demeure et elle demeure en nous. Nous sentir séparés d’elle ne peut nous aider à la construction du nouveau monde. Une nouvelle relation doit émerger de nos cœurs pour apporter la conscience de ce qui est et la révéler aux yeux de tous.

Le regard de chacun vers la misère ne suffit pas. Car la misère est à l’intérieur de nous. Elle est la nôtre et doit être dépassée.
Le regard de chacun vers la violence ne suffit pas. Car la violence que nous voyons partout est en nous. Elle demande à être conscientisée afin d’être éliminée.
Le regard de chacun vers la destruction de la Terre ne suffit pas. Car la destruction est en nous, le mal que nous nous faisons se répercutant autour de nous.

La Terre est notre reflet 1Tant que nous resterons séparés, tant que nous ne comprendrons pas que nous sommes les créateurs de nos vies, que nous ne formons qu’Un seul et même Être, nous ne pourrons redresser et restructurer la Terre. La séparation est un monde fini. Nous nous ouvrons à l’Unité et à la conscience de ce que cela représente. Nous sommes le Tout et chaque souffle que nous émettons, chaque pensée, parole et geste, s’inscrivent dans notre corps, sur Terre, ainsi que dans l’univers.

La Terre est à notre image et il nous appartient dès lors d’œuvrer en nous pour pouvoir effectuer le redressement mondial que chacun souhaite. Mais pour cela, il est nécessaire de lâcher ses jugements sur autrui, et de ne plus accuser l’autre de nos maux. Il est nécessaire de s’ouvrir à la nouvelle conscience pour entrer dans l’œuvre intérieure à réaliser.

L’illusion nous a appris à n’être responsables de rien. La dualité a dessiné les opposés ; le positif et le négatif. Nous avons vécu des expériences grâce à elle et celles-ci ont permis à notre âme de grandir. Mais aujourd’hui, notre conscience s’ouvre dans sa profondeur pour révéler « qui nous sommes ». Nous devons suivre sa direction pour lâcher nos fardeaux et nous impliquer dans le redressement mondial qui doit se réaliser.

Si chacun œuvre dans cette compréhension et s’il est attentif à ses créations, il gagnera en lumière et il la reflètera dans la conscience de l’univers qui la renverra sur Terre.

Car le changement interviendra le jour où nous regarderons la vérité en nous, où nous n’aurons plus peur; le jour où nous intègrerons l’Unité.

Elle est pourtant si belle notre Mère la Terre !

ladakh 2 906

Photo Mirena / audeladesmots.org

Mirena, le 5 Octobre 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

 

La maîtrise du mental

dauphins

Le mental relève souvent de l’illusion. Il est entretenu par l’homme et fait partie de lui. Les liens que tous deux ont tissés, sont des chaînes de pouvoir souvent non conscientisées. De toute évidence, ils entretiennent une relation bien définie à laquelle est rattachée l’illusion de la vie. Comprendre ce fonctionnement et être attentif à ce flot incessant de pensées, de paroles, d’images, peut permettre de ralentir et modifier peu à peu cet état.

Ainsi on comprend l’étroite relation de pouvoir qui se joue entre tous deux. Le mental soumet souvent la négativité. Il tend des ouvertures de séparation, de différenciation, d’illusion; il apporte sans discontinuer une source négative qui fait douter de soi, des autres et de la vie parfois.

Si on arrive à porter un regard nouveau sur ce fonctionnement des pensées, on peut défaire ces liens et se dissocier de lui, et donc de l’illusion qu’il nous transmet. On sait que l’on a créé cette force mentale, qu’on lui a laissé tout pouvoir, une totale liberté. Or, en reprenant la barre de nos pensées, en reconnaissant cette usurpation, en se dissociant de lui, en ne répondant pas à ce qu’il nous dit, il est possible de le calmer peu à peu. Ainsi, on peut prendre la direction de l’Être, là où tout demeure, là où règne la paix et la beauté de la vie.

On sort du pouvoir du mental en accueillant cette évidence. Le fait de reconnaître que nous l’avons entretenu, le fait de comprendre qu’il est attaché à nous, qu’il vit à travers nous, qu’il se nourrit de l’énergie que nous fournissons à l’entretenir, nous aide à nous séparer de lui énergétiquement. Une fois cette prise de conscience établie, nous pouvons choisir d’orienter nos pensées différemment. Pour cela, il est nécessaire de se concentrer sur ce que nous faisons, c’est-à-dire axer nos pensées dans l’instant et vivre ce qui est de l’intérieur.

Le mental définit, juge, élabore, entretient continuellement un discours qui nous éloigne de notre demeure intérieure. Lorsque la conscience est posée sur son fonctionnement, avec de l’attention, le détachement peut s’établir et il est possible de s’en libérer peu à peu. Tout ce qui est conscientisé est une ouverture sur la libération. Pour la maintenir, il suffit de la vivre, c’est à dire de se poser dans le calme intérieur en se détachant de tout ce qui est séparé de soi, car nous ne faisons qu’un avec l’univers. Le mental relève de la séparation. Son fonctionnement est basé sur celle-ci. Il est la grande illusion de l’homme qui suit ses discours et ses directions.

la natureSe connecter à la nature par le cœur permet de trouver le calme intérieur en soi. Avec elle, la paix s’installe. En elle est la Vie et vous trouverez grâce à elle la connexion qui vous ouvre à la lumière de la Source. Regardez autour de vous. Regardez réellement la beauté en chaque chose. Ressentez la paix que transmet la nature. Plus vous vous reliez à elle par ses belles énergies, plus vous les ressentez et les vivez de l’intérieur, plus vous vous rapprochez de l’Être.

Le mental vous éloignera toujours de cette véritable beauté. Si vous le laissez faire, il ne vous permettra pas d’entrer dans cet espace de liberté. Par contre, si vous le mettez de côté, en accueillant les énergies de beauté qui vous entourent, vous entrerez dans la reliance de l’Être. Et plus vous accueillerez la paix intérieure, plus vous vous relierez à l’univers et à la Connaissance.

Tout se trouve en vous. Pour le découvrir le barrage du mental doit être levé. En vous dissociant de ce qu’il vous dit, vous ouvrez la porte à la paix intérieure et libérez le potentiel de l’Être.

Belle découverte intérieure à tous dans la paix de votre demeure…

Mirena, le 8 Août 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de la faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.