Révélation d’un nouvel état de conscience

*

La lumière et l’amour que nous détenons dans nos cœurs sont notre laisser passer, notre sésame pour les dimensions supérieures.

Croire en soi, en toute simplicité et humilité, c’est savoir Qui on est et c’est aussi reconnaitre ses capacités multidimensionnelles. Non pas pour s’évader de la dualité mais pour les intégrer ici dans notre vie, les révéler à chaque instant, à chacun de nos souffles. La vie est ici en nous et sur Terre à la fois. C’est ici que nous nous accomplissons et non ailleurs.

Toutes les évasions extérieures sont des illusions. Elles nous éloignent de la force du Cœur. Reconnaitre Qui on est, au contraire, nous implique dans ce que nous faisons et nous rapproche de la Vie à laquelle nous appartenons. Être présent dans ce que nous faisons, disons et pensons, déploie cette puissance.

Ne plus adhérer à la négativité et sortir enfin de son emprise, c’est comprendre que nous sommes autre chose que ce nous avons toujours vu, que ce que nous voyons sur Terre. Le formatage négatif nous colle à la peau depuis si longtemps. Or aujourd’hui, il est nécessaire d’en sortir en le modifiant consciemment ; être vigilant et s’observer. Rectifier le négatif en positif pour laisser l’énergie du cœur se révéler. La tâche intérieure demande rigueur et volonté.

L’avenir est à la révélation de notre Amour/Lumière. Nous allons nous idéaliser en lui, l’intégrer pleinement et s’intégrer totalement à lui. Car nous sommes cela et rien d’autre. Toute la simplicité de la chose devient de plus en plus évidente et la facilité avec laquelle nous nous transformons grâce à lui devient une force intérieure que seule la conscience déploie.

Les états de conscience de chacun se transforment et la foi prend place dans les cœurs. Ne recherchez plus à l’extérieur ce que vous avez en vous. Ayez confiance en vous, estimez-vous, reconnaissez que vous êtes la lumière et l’amour. Plus votre état de conscience sera dans cette vérité, plus vous ouvrirez votre cœur à qui vous êtes et révèlerez le Divin qui sommeille en vous.

La lumière et l’amour peuvent tout transformer et purifier. C’est la force du cœur qui parle aujourd’hui et non celle du mental qui vous égare à l’extérieur. Le jour où vous vous reconnaitrez dans la puissance intérieure du cœur, vous serez alors situé dans un nouvel état de conscience transformateur et idéalisateur. Vous déploierez et rayonnerez le Feu divin pour aider l’humanité à se relever.

Mirena, le 10  Janvier 2017
Site www.audeladesmots.org

Simplement merci !

Simplement merci

Ce matin j’ai ouvert les yeux et j’ai remercié la vie.

Me réveiller chaque matin est une bénédiction, un état de reconnaissance pour qui je suis, pour mon corps incarné, pour ma vie qui me comble au-delà de ce que j’ai toujours cru qu’elle serait.

Lâcher, avoir la foi et être simple dans ses pensées, simple dans son cœur, être soi véritablement… Je m’aperçois de plus en plus de la puissance de la simplicité et pour cela, je remercie la vie et je remercie qui je suis.

Pourquoi vouloir être autre chose que la simplicité ?
Pourquoi vouloir être autre chose qu’être soi ?
Par besoin de reconnaissance ?
Par besoin d’exister aux yeux des autres ?

C’est dans la simplicité que la lumière brille, que l’amour se ressent, que la vie se révèle. Avec elle, les voiles de l’ego s’estompent et la vie peut prendre sa place pour vous situer ici et maintenant. La simplicité rend heureux et je remercie pour cela.

Les apparences sont trompeuses. Elles sont le paraître forgé par le mental qui pousse l’être dans des ouvertures extérieures qui ne comblent pas. Le bonheur extérieur n’existe pas. C’est comme courir après un vent qui ne se calme jamais et qui entraine tous les désirs humains dans l’illusion de la vie. Le bonheur est en soi et il se ressent de l’intérieur.

J’aime la simplicité de la vie, celle dans laquelle je me suis installée par choix et par amour. Là je suis dans mon élément, dans celui de mon âme qui guide mes pas et j’ai envie de rester de plus en plus dans cette simplicité de la vie. Ne plus répondre à l’extérieur, vivre avec moi-même, ressentir le bonheur d’être au fond de moi, et laisser remonter l’amour pour le vivre intensément à chaque instant que la vie fait.

Pourquoi nourrir les illusions ? Je n’en ai plus envie. J’ai envie d’être moi, simplement moi, sans attachement. J’ai envie de vivre ma vie pour le meilleur de moi-même. Révéler de plus en plus la lumière qui est, et la donner. Simplement cela.

C’est pourquoi aujourd’hui, je remercie la vie, je remercie mon lieu de vie qui est magnifique. Je remercie les êtres qui m’entourent car ils m’apportent toute la compréhension de qui je suis, ainsi que leur amour.

Je remercie le soleil, même s’il est souvent absent en ce moment, mais je sais qu’il est présent derrière les nuages ainsi que dans mon cœur. Il nourrit la vie terrestre, tout comme l’eau, l’air, la Terre… Oui, je remercie la Terre notre demeure qui nous porte et subvient à nos besoins. Merci belle Terre et pardon pour tout le mal que l’on te fait. Je t’aime.

Je remercie mes amis qui me transmettent leur amour, leur gentillesse, leur partage. Leurs messages, leurs sourires, leurs clins d’œil, sont les cadeaux que la vie m’apporte chaque jour. Merci à vous toutes et tous.

Je remercie également toutes les personnes que je rencontre en consultation et avec qui très souvent, je garde des contacts proches. L’amour donné me revient toujours et il est bon de le partager également … Merci à vous tous que j’aime infiniment.

Merci à mes guides du ciel. Merci à mes anges de l’au-delà. Vous êtes présents à chaque instant, tout comme le souffle de la Vie. Vous faites partie de ma vie, de cette vie que j’ai choisie de vivre… Je vous ressens, je vous parle, je vous entends, je vous vois… Vous savez me dire, vous savez me guider… Vous savez me transmettre les enseignements dont j’ai besoin. Pour tout cela je vous remercie. Depuis 8 ans, je suis votre « voix ». J’ai été initiée par vous, seulement par vous et j’ai une immense gratitude pour tout ce que vous m’avez apporté. J’ai su nourrir au fond de moi les perles que vous avez déposées en mon cœur. Je sais que j’ai encore beaucoup de choses à révéler et je suis prête à poursuivre encore plus loin dans la simplicité de la vie, dans l’amour également… J’ai envie de nourrir ma lumière intérieure, simplement cela. Le reste a peu d’importance et l’illusion de la vie moins que jamais. Simplement envie d’être moi.

Merci la Vie pour toutes les réponses que tu m’as apportées. Les réponses à moi-même, celles qui ont révélé le miroir de qui je suis. Merci à vous qui lisez ces mots, merci pour votre amour, merci de m’avoir donné l’élan de la transmission de ces messages.

La vie est simple, très simple. Elle est belle, très belle. C’est dans la simplicité que demeure la beauté. Alors si vous désirez la trouver, soyez vous, uniquement vous. Ne cherchez pas à être autre chose que l’être simple qui demeure en votre centre. Il est beau, merveilleusement beau. Il est Amour et vous êtes cet Amour.

Je le pense et je vous le dis : simplement Merci à tous et à la Vie.

Mirena, le 23 Mars 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

 

 

Nous pouvons tout réaliser !

Le mental doit être le moins actif possible. Si vous vous posez des questions, si vous cherchez à acquérir des capacités avec votre intellect, si vous cherchez à apprendre plutôt qu’à ressentir , vous ne laissez pas à votre cœur la place d’agir.

La Connaissance est à l’intérieur de vous. Elle est la Vérité, elle est la Vie. Tout ce qui est appris sans intériorisation, ne peut vous apporter les meilleurs résultats. L’être humain a trop souvent agi avec sa son intellect et donc, avec son mental. Il a accumulé pendant des millénaires, des savoirs, des connaissances, qu’il a recherchés à l’extérieur de lui, sans prendre le soin de les découvrir en lui. Il a agi dans la séparation, se posant lui-même des blocages et des limites. Il s’en est souvent remis aux autres car il n’a pas cru en ses valeurs intérieures.

Aujourd’hui, nous accueillons une nouvelle ère dans laquelle nous pouvons être libres d’être nous-mêmes, avec les capacités qui sont en nous. La liberté se trouve en soi. Elle n’est pas  dans le savoir humain. Elle réside dans la Connaissance. Tout ce qui se situe à l’extérieur est l’illusion. Tout ce qui est vécu de l’intérieur, tout ce que vous ressentez, tout ce que vous découvrez en vous, est la Vérité, la véritable Connaissance. Avec elle la séparation n’existe pas. Avec elle, vous êtes votre propre maître.

Pensez à vivre ce que vous découvrez. Vivez-le de l’intérieur. Ressentez-le. Aimez-le. Et n’écoutez pas votre mental. Vous n’avez pas besoin de lui. Il est simplement un support dans votre vie et non le contraire.

Dès lors que vous aurez découvert en vous la Connaissance, vous ouvrirez une porte à celle-ci. Peu à peu, les blocages sauteront et vous accueillerez les connaissances, les enseignements de la Source, de votre lumière intérieure, car vous serez reliés à la grande bibliothèque de l’univers. Vous comprendrez en l’instant, vous n’aurez pas besoin de mots pour savoir. Tout se déroulera en vous, simplement. Car la vie est simple et le savoir également. Dans tout ce que je vous dis, il n’y a pas de pouvoir, il y a la vie et toute sa simplicité, toute sa liberté.

La liberté, vous devez la découvrir en faisant taire votre mental. Ensuite, vous pourrez vous situer dans l’instant de la création, l’instant présent. Retenez bien mes mots. L’instant est la liberté. Le mental est le pouvoir.

Si vous savez qui vous êtes, alors vous pouvez réaliser le changement. Lorsque l’on est dans l’accueil de la vie, lorsque l’on fait taire son mental, la connexion intérieure se fait pour une belle union avec la Connaissance. Le mots ne sont plus alors nécessaires car vous devenez ce savoir universel. Vous êtes la Connaissance.

L’instant de la création émergera en vous lorsque vous aurez fait taire votre mental. Alors, vous pourrez créer votre vie en conscience. Vous puiserez dans la Connaissance le chemin de la créativité conscience. Mais avant d’arriver à cela, les purifications intérieures de l’être, du corps, des corps subtils, des schémas, des comportements, des pensées, des paroles, des actes, sont indispensables. Il est nécessaire de comprendre et d’intégrer l’utilité de la purification de la négativité qui demeure en soi et dans son ADN.

Je vous souhaite un beau parcours dans la liberté de vos êtres. Avec Amour et lumière.

Mirena, le 27 Janvier 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Tout est parfait !

Me voici de retour d’un voyage en Inde du nord, au Ladakh plus précisément, et le retour à la maison est un véritable bouleversement. Un bouleversement qui me met devant une vie étrange pour ne pas dire étrangère. C’est comme si je ne faisais pas partie d’elle, comme si je n’avais jamais appartenue à elle, ni vécu en elle. Pourtant ici, tout est moi. Depuis ma naissance j’ai vécu dans cette société à l’appartenance matérialiste qui est relativement axée dans le paraître. Le retour est d’un contraste étonnant avec l’Inde. Cette fois, j’ai réellement du mal à me remettre à ma place. C’est pire que les autres fois, plus envie de poursuivre dans cette société en manque d’amour, de simplicité et de sincérité.

Alors aujourd’hui, je me pose beaucoup de questions. Que suis-je ici ? Que faire ici ? Pourtant, ici j’ai construit ma vie et je me suis construite avec tout ce qui est moi. J’ai grandi parmi cette société très factice et j’ai appris grâce à elle. Oui, je l’en remercie car grâce à elle, je suis ce que je suis. Je suis effectivement à ma place ici et maintenant, et mon âme a choisi cette place-là pour me mener sur ce chemin actuel d’ouverture intérieure dans lequel je progresse.

Mais au-delà de tout cela, je ne me sens plus à ma place ici ou plutôt dans cette société de pouvoir et d’argent qui ne vit que pour elle, qui brasse du vent et des belles paroles et qui évolue dans un paraître éblouissant, si éblouissant qu’elle aveugle beaucoup d’entre nous pour mener son pouvoir sur l’être humain.

Alors que faire ? Ce retour est le plus difficile des retours. J’ai vécu quelques semaines avec le peuple indien, ladakhi et tibétain, avec des êtres qui sont dans l’Être et non dans le paraître, avec des êtres qui sont dans l’amour, qui parlent avec leurs yeux (regardez donc les yeux de cette dame), qui donnent avec leur cœur, avec des êtres qui savent ce qu’est la vie au jour le jour et qui ne cherchent pas à évoluer dans la supériorité artificielle de leur personne. Ces êtres-là ont choisi eux aussi leur place et ils vivent intensément cette vie, plus intensément que l’on pourrait le croire.

Ces êtres-là savent réellement ce qu’est la vie et je disais hier à mon amie Marie-Claude que nous n’avons pas le droit de nous plaindre ici en France. Toute l’illusion de la vie y réside. Nous vivons dans cette illusion, dans ce superflu et nous sommes aveuglés par l’opulence que l’on nous montre. Bien entendu nous avons choisi cette place et je sais que tout est parfait pour nous. Mais maintenant, avec les changements planétaires qui se profilent, je me dis que toute cette superficialité, tous ces strass qui brillent en nous et autour de nous, ne peuvent perdurer et nous devons prendre réellement conscience de cette vie superficielle qui n’est autre que celle menée par notre mental négatif et par le pouvoir de l’ombre.

Nous avons le choix de modifier ceci. Actuellement, tout est soumis aux énergies de lumière qui se déversent sur Terre et l’opposition entre la lumière et l’ombre mène des combats en nous et dans notre société. Je me dis que plus vite nous prendrons conscience de ce décalage entre la vie dans notre société et la vraie vie, plus vite nous pourrons nous libérer de ces attaches négatives qui ont le contrôle de nos pas. Ainsi nous pourrons nous placer dans l’accueil du changement car il va y avoir un grand changement planétaire…

Le mental négatif et le pouvoir devront laisser la place à l’Être. Rien de ce qui est ne pourra survivre. Le monde du pouvoir devra laisser la place à un autre monde. L’homme aura sa propre liberté individuelle et ses choix seront placés à l’intérieur de lui. Il n’y aura plus de paraître, ni d’illusion. Et ces peuples que j’ai rencontrés sont en avance sur nous. Ils vivent dans la misère mais ils sont pour beaucoup dans l’Être. Par leur vécu, ils ont appris à vivre au jour le jour, ils ont appris à vivre par le cœur, à partager, à s’entraider, à ne pas dominer. Ils Sont !

Ceci est une belle leçon de vie pour moi, une leçon vécue en direct et non pas sur le petit écran ! Je l’ai vécue sur le grand écran de la vie, avec toutes ses vraies couleurs, avec toutes ses émotions débordantes d’amour et de gratitude, avec tous ses échanges de regards profonds, de sourires sincères, de toucher amicaux, de rires extraordinaires, de partages véritables… Qu’ils sont beaux ces êtres, qu’ils sont grands ces frères de l’avancement ! Merci à vous tous qui m’avez apporté ce bonheur, cette joie dans mon cœur, ces larmes de bonheur. Un grand merci pour ces belles leçons de vie !

Aujourd’hui je suis là devant mon ordinateur, et je ne me sens plus à ma place. Je n’ai plus envie de poursuivre dans cette superficialité et je la refuse clairement. Je vis dans ma belle montagne auvergnate et heureusement pour moi, cela me permet d’être en dehors de tout ceci. Je sais que tout est parfait, que tout a sa raison d’exister et j’essaie de l’intégrer au plus profond de moi mais le décalage avec ce qui est ici et ce qui est ailleurs est tellement grand… Je sais que chacun doit vivre ce qu’il vit pour avancer sur sa voie et chaque voie a sa propre raison d’être. Alors, je vous souhaite à tous un beau chemin dans la compréhension de votre avancement mais avant tout, je vous souhaite de découvrir le pur bonheur d’Être dans la réalité de la Vie.

Beau chemin à vous toutes et tous.

Photos Mirena.

Mirena, le 12 Octobre 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.