Être et ne plus vouloir être

 

L’œuvre intérieure se poursuit dans l’ouverture de la lumière. Chacun la perçoit et recherche le moyen de grandir dans la conscience du Tout. Beaucoup font encore le choix de demander à l’extérieur d’eux le moyen de s’élever, se privant de leur propre puissance intérieure d’Amour qui peut tout. Il est, en effet, difficile d’accueillir la simplicité de la Vie en soi et lâcher ce que nous connaissons, ce à quoi nous nous référons depuis si longtemps. Tout devient si simple que l’être humain a du mal à comprendre cette nouvelle forme d’être.

Nous basculons du mental dans le cœur, vers l’Ascension. Être et ne plus vouloir être. Demeurer dans sa belle lumière et exercer le pouvoir de l’Amour par la foi, l’authenticité et l’humilité. Ne plus rechercher la richesse de la Vie à l’extérieur de soi. Ne plus s’en remettre à l’autre pour grandir et avancer sur son chemin de lumière. Ne plus vouloir « briller » ou être admiré. Là est l’énergie du cœur.

L’état de conscience fait tout et ce n’est pas un Dieu extérieur qui réalise. Savoir qui on est déterminant et il est aujourd’hui nécessaire de sortir de ses croyances anciennes qui bloquent le processus d’élévation pour permettre au cœur de s’exprimer et nous conduire là où la pause demeure.

Certains ont encore besoin d’un outil ou d’une technique pour s’alléger et cela fait partie du chemin. Rien n’est à blâmer dans tout ceci, rien ni personne car chacun avance comme il l’entend et le souhaite, comme il le peut également. Mais la fusion des cœurs se ressent comme un appel intérieur. Un appel que l’âme nous souffle si fort qu’il ne peut rester sourd.

Alors en ces temps de grand changement, il convient de se rassembler pour apprendre à nous « reconnaitre » et à nous aimer.  Pour nous unir dans une fête intérieure où la lumière et l’amour seront intégrés pleinement et rayonneront pour répandre la paix et la joie, pour nourrir chaque être et chaque instant de vie humaine de la forme divine, pour soulager les maux et libérer les cœurs en demande. L’individualisme s’éteindra et l’Unicité sera.

Rappelons-nous que chaque être est exceptionnel par sa lumière et le jugement n’est qu’une forme de l’ego/orgueil qui s’exprime et maintient dans le pouvoir. Le cœur, lui, ne juge pas, ne blâme pas, ne sépare pas, n’attache pas et ne maintient pas dans la peur et le pouvoir. Le cœur comprend, pardonne, réunit, réunifie, rassemble et laisse libre. Il donne des ailes et éclaire tout sur son passage.

Croyez en vous et reconnaissez-vous dans votre puissance intérieure d’amour. Exprimez-la et soyez l’Amour sans peur et sans détour, dans la liberté retrouvée. Car nous sommes tous Un et rien ne nous sépare, unis dans le même amour, par le même amour et issus du même amour.

Le chemin est fait d’authenticité et de simplicité, dans le moment précieux où seul l’Amour rayonne, donne, transmet et illumine.

Car l’Amour est éternel. Il est la Vérité tant recherchée !

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

Toucher aux moments précieux de la Vie

Alors que l’être humain recherche des solutions extérieures pour se comprendre et comprendre la vie, pour grandir également sur son chemin de lumière, il s’égare loin de ce qui pourrait lui apporter la paix.
Le mental a alors le pouvoir sur ses pensées et il ne comprend pas qu’il fait fausse route. La mesure de ses recherches le perd et le nourrit de superficiel et d’éphémère.

L’authenticité quant à elle, se découvre à force de pause intérieure et d’observation du mental pour ne pas le suivre. Ces pauses nourrissent de l’intérieur et laissent remonter l’intuition, la créativité et la connaissance.

****

Je vous propose un petit texte issu de ma recherche intérieure :

Quand on sort de l’illusion, on touche aux moments précieux de la Vie.
Ainsi on demeure dans l’instant totalement uni à lui.
Le caractère sacré de toute chose et de tout être devient une vérité.
Plus rien n’existe sinon ce qui est « ici et maintenant ».

Le faire demeure dans la pause et les tâches quotidiennes s’effectuent en elle, en ce qui est, dans la fluidité et avec simplicité.
L’amour vibre dans le cœur et on le reconnait partout, en nous, en chaque être, et en chaque chose.
L’état de l’amour devient l’onde qui agit et tout s’accomplit sans effort, sans stress, sans calcul, sans que le temps soit compté.
La légèreté et la fluidité occupent l’espace.
La grâce se déploie.

On voit, on entend, on se sent vivant, de plus en plus.
On touche au caractère subtil de la vie.
L’attention se pose, le mental se tait.
Le rythme divin se ressent profondément.
On devient présent à la Vie, simplement cela, sans recherche et sans besoin de combler le vide, la solitude, sans vouloir ni pouvoir.
On savoure les moments précieux qu’elle procure.
La paix intérieure s’installe et la joie profonde rejaillit du cœur.

Tout se place avec volupté « ici et maintenant » dans l’espace libéré de l’illusion et dans la perfection de ce qui est.
On se sent bien, simplement bien, comblé et sans attente.
On se sent vivant comme jamais on ne l’a été.

Mirena
Vous pouvez copier le texte dans son intégralité à la condition de faire référence au site : www.audeladesmots.org

 

Révélation d’un nouvel état de conscience

*

La lumière et l’amour que nous détenons dans nos cœurs sont notre laisser passer, notre sésame pour les dimensions supérieures.

Croire en soi, en toute simplicité et humilité, c’est savoir Qui on est et c’est aussi reconnaitre ses capacités multidimensionnelles. Non pas pour s’évader de la dualité mais pour les intégrer ici dans notre vie, les révéler à chaque instant, à chacun de nos souffles. La vie est ici en nous et sur Terre à la fois. C’est ici que nous nous accomplissons et non ailleurs.

Toutes les évasions extérieures sont des illusions. Elles nous éloignent de la force du Cœur. Reconnaitre Qui on est, au contraire, nous implique dans ce que nous faisons et nous rapproche de la Vie à laquelle nous appartenons. Être présent dans ce que nous faisons, disons et pensons, déploie cette puissance.

Ne plus adhérer à la négativité et sortir enfin de son emprise, c’est comprendre que nous sommes autre chose que ce nous avons toujours vu, que ce que nous voyons sur Terre. Le formatage négatif nous colle à la peau depuis si longtemps. Or aujourd’hui, il est nécessaire d’en sortir en le modifiant consciemment ; être vigilant et s’observer. Rectifier le négatif en positif pour laisser l’énergie du cœur se révéler. La tâche intérieure demande rigueur et volonté.

L’avenir est à la révélation de notre Amour/Lumière. Nous allons nous idéaliser en lui, l’intégrer pleinement et s’intégrer totalement à lui. Car nous sommes cela et rien d’autre. Toute la simplicité de la chose devient de plus en plus évidente et la facilité avec laquelle nous nous transformons grâce à lui devient une force intérieure que seule la conscience déploie.

Les états de conscience de chacun se transforment et la foi prend place dans les cœurs. Ne recherchez plus à l’extérieur ce que vous avez en vous. Ayez confiance en vous, estimez-vous, reconnaissez que vous êtes la lumière et l’amour. Plus votre état de conscience sera dans cette vérité, plus vous ouvrirez votre cœur à qui vous êtes et révèlerez le Divin qui sommeille en vous.

La lumière et l’amour peuvent tout transformer et purifier. C’est la force du cœur qui parle aujourd’hui et non celle du mental qui vous égare à l’extérieur. Le jour où vous vous reconnaitrez dans la puissance intérieure du cœur, vous serez alors situé dans un nouvel état de conscience transformateur et idéalisateur. Vous déploierez et rayonnerez le Feu divin pour aider l’humanité à se relever.

Mirena, le 10  Janvier 2017
Site www.audeladesmots.org

Simplement merci !

Simplement merci

Ce matin j’ai ouvert les yeux et j’ai remercié la vie.

Me réveiller chaque matin est une bénédiction, un état de reconnaissance pour qui je suis, pour mon corps incarné, pour ma vie qui me comble au-delà de ce que j’ai toujours cru qu’elle serait.

Lâcher, avoir la foi et être simple dans ses pensées, simple dans son cœur, être soi véritablement… Je m’aperçois de plus en plus de la puissance de la simplicité et pour cela, je remercie la vie et je remercie qui je suis.

Pourquoi vouloir être autre chose que la simplicité ?
Pourquoi vouloir être autre chose qu’être soi ?
Par besoin de reconnaissance ?
Par besoin d’exister aux yeux des autres ?

C’est dans la simplicité que la lumière brille, que l’amour se ressent, que la vie se révèle. Avec elle, les voiles de l’ego s’estompent et la vie peut prendre sa place pour vous situer ici et maintenant. La simplicité rend heureux et je remercie pour cela.

Les apparences sont trompeuses. Elles sont le paraître forgé par le mental qui pousse l’être dans des ouvertures extérieures qui ne comblent pas. Le bonheur extérieur n’existe pas. C’est comme courir après un vent qui ne se calme jamais et qui entraine tous les désirs humains dans l’illusion de la vie. Le bonheur est en soi et il se ressent de l’intérieur.

J’aime la simplicité de la vie, celle dans laquelle je me suis installée par choix et par amour. Là je suis dans mon élément, dans celui de mon âme qui guide mes pas et j’ai envie de rester de plus en plus dans cette simplicité de la vie. Ne plus répondre à l’extérieur, vivre avec moi-même, ressentir le bonheur d’être au fond de moi, et laisser remonter l’amour pour le vivre intensément à chaque instant que la vie fait.

Pourquoi nourrir les illusions ? Je n’en ai plus envie. J’ai envie d’être moi, simplement moi, sans attachement. J’ai envie de vivre ma vie pour le meilleur de moi-même. Révéler de plus en plus la lumière qui est, et la donner. Simplement cela.

C’est pourquoi aujourd’hui, je remercie la vie, je remercie mon lieu de vie qui est magnifique. Je remercie les êtres qui m’entourent car ils m’apportent toute la compréhension de qui je suis, ainsi que leur amour.

Je remercie le soleil, même s’il est souvent absent en ce moment, mais je sais qu’il est présent derrière les nuages ainsi que dans mon cœur. Il nourrit la vie terrestre, tout comme l’eau, l’air, la Terre… Oui, je remercie la Terre notre demeure qui nous porte et subvient à nos besoins. Merci belle Terre et pardon pour tout le mal que l’on te fait. Je t’aime.

Je remercie mes amis qui me transmettent leur amour, leur gentillesse, leur partage. Leurs messages, leurs sourires, leurs clins d’œil, sont les cadeaux que la vie m’apporte chaque jour. Merci à vous toutes et tous.

Je remercie également toutes les personnes que je rencontre en consultation et avec qui très souvent, je garde des contacts proches. L’amour donné me revient toujours et il est bon de le partager également … Merci à vous tous que j’aime infiniment.

Merci à mes guides du ciel. Merci à mes anges de l’au-delà. Vous êtes présents à chaque instant, tout comme le souffle de la Vie. Vous faites partie de ma vie, de cette vie que j’ai choisie de vivre… Je vous ressens, je vous parle, je vous entends, je vous vois… Vous savez me dire, vous savez me guider… Vous savez me transmettre les enseignements dont j’ai besoin. Pour tout cela je vous remercie. Depuis 8 ans, je suis votre « voix ». J’ai été initiée par vous, seulement par vous et j’ai une immense gratitude pour tout ce que vous m’avez apporté. J’ai su nourrir au fond de moi les perles que vous avez déposées en mon cœur. Je sais que j’ai encore beaucoup de choses à révéler et je suis prête à poursuivre encore plus loin dans la simplicité de la vie, dans l’amour également… J’ai envie de nourrir ma lumière intérieure, simplement cela. Le reste a peu d’importance et l’illusion de la vie moins que jamais. Simplement envie d’être moi.

Merci la Vie pour toutes les réponses que tu m’as apportées. Les réponses à moi-même, celles qui ont révélé le miroir de qui je suis. Merci à vous qui lisez ces mots, merci pour votre amour, merci de m’avoir donné l’élan de la transmission de ces messages.

La vie est simple, très simple. Elle est belle, très belle. C’est dans la simplicité que demeure la beauté. Alors si vous désirez la trouver, soyez vous, uniquement vous. Ne cherchez pas à être autre chose que l’être simple qui demeure en votre centre. Il est beau, merveilleusement beau. Il est Amour et vous êtes cet Amour.

Je le pense et je vous le dis : simplement Merci à tous et à la Vie.

Mirena, le 23 Mars 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.