L’Amour n’a pas de frontière

L’Amour n’a pas de frontière. Il est universel. Il est avec la lumière, la conscience profonde qui dépasse les vues limitées et les différences. Demeurer dans l’Amour est être ouvert à toutes et à tous, être ouvert aux autres, sans calcul, sans jugement, sans peur.

blueheartL’humanité doit se retrouver. Les êtres humains doivent se reconnaître comme frères et sœurs pour pouvoir dépasser les limites implantées par tant d’années de dualité. L’avenir est cette ouverture de lumière. La violence est le reflet de toutes les blessures, de tous les traumatismes subis. Bien entendu, savoir que tout cela est illusion, permet d’ouvrir sa conscience pour comprendre. Mais si l’être reste fermé et poursuit dans ses positionnements, il ne peut permettre à l’amour de se répandre. Ainsi, il ne le rayonne pas et ne le transmet pas. Il ne peut se détacher de l’illusion et poursuit sur ce chemin où tout reste froid et où demeurent les souffrances.

Il est temps de regarder les autres êtres avec le cœur. Il est temps de voir avec les yeux du cœur et ne plus avoir peur du reflet qu’ils renvoient. La fusion des cœurs doit s’éveiller et nous devons nous reconnaître fraternellement et non séparés. L’énergie du cœur est une puissance infinie qui transmet le bien-être, l’apaisement, la guérison, la paix intérieure. Nous sommes tous identiques mais nous avons pris des chemins différents. Ces chemins nous mènent au même but, celui de La Source. Alors, pourquoi entretenir la dualité ? Les êtres éveillés doivent se révéler par le cœur et ouvrir cette porte pour se rapprocher entre eux.

De même, il est nécessaire de s’aimer, de s’accepter pleinement avec ses qualités, avec ses souffrances, avec ses « défauts ». Rappelez-vous, tout est illusion. Chacun a choisi de vivre un chemin de dualité pour se révéler. Nous sommes tous identiques. Chacun parmi nous a choisi ce chemin-là pour se révéler dans sa propre lumière, dans son propre amour. Personne n’est différent. Tout est vérité. La culpabilité ne doit plus retenir le passé. Le jugement ne doit plus séparer.

Avoir confiance en soi et s’aimer, permet de se détacher des liens qui bloquent l’avancement. L’amour de soi est nécessaire pour pouvoir aimer les autres. Comment pouvons-nous donner l’amour que nous ne nous portons pas à nous-même ? Apprécier notre personne, nous accorder des moments de bien-être, fait du bien au corps et à l’esprit. Prendre du temps pour nous, pour faire une pause et pour laisser l’énergie couler, nous permet de nous retrouver avec nous-même et de nous détacher de l’extériorité. Se faire plaisir, rire, chanter, danser, peindre, exprimer ce qui est en nous fait du bien à l’âme. L’âme se révèle par nos passions, par le bonheur d’être. Elle aime quand nous sommes bien, quand nous fusionnons avec la vie, avec les énergies. Ainsi, nous ouvrons bien des portes et notamment celle de notre cœur pour répandre l’amour qui y demeure.

Nourrir la négativité retient la séparation. Regardons-nous et aimons-nous. Nous ne sommes pas différents les uns des autres. Seul le regard que nous portons pose la différence. Or, tout ceci peut changer. Le jour où les yeux voient la beauté qui demeure en tout ce qui est, le jour où les différences ne sont plus, le jour où il n’y a plus de voile sombre pour ternir notre journée, ce jour-là nous avons intégré que tout est illusion et que seule la lumière demeure dans le cœur de chaque être.

L’accueil de la vie, c’est accueillir l’autre dans son cœur. C’est le reconnaître comme une sœur, comme un frère. C’est aussi lâcher prise sur les différences pour voir l’étincelle divine qui brille en chacun de nous.

Mirena, le 25 Mai 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Le basculement dans l’Être


Orchidée Être est l’expression de l’âme en vous, qui vous rapproche de l’Unité et de votre Amour. Être demeure le lien de la liberté individuelle que vous recherchez à travers vos expériences de vie. Lorsque l’être humain découvre la constance de l’Être, il se libère de ses limites et de ses peurs. Il découvre que rien ne le sépare des autres êtres humains, que rien ne le sépare de la Terre, ni de l’univers. Il se reconnait en chacun et en tout ce qui est. Il sait qu’il fait partie de ce Tout inconditionnel et vit l’Amour qu’il donne sans condition.

Il est important que vous entriez dans la profondeur de votre demeure pour découvrir l’Être. Ainsi, vous demeurerez « entier » dans votre création de vie ainsi que dans votre corps. Vous ne vous dissocierez plus des autres car vous saurez « Qui Vous Êtes ». Ainsi vous aurez un autre regard sur vous-mêmes et sur la vie. Vous laisserez aller les énergies de l’Être. Vous ne verrez aucune différence entre vous et les autres. Au contraire, vous accueillerez par votre Amour, la compréhension de la vie.

L’Amour vous rapproche de votre centre. Plus vous le donnez, plus vous Êtes. Ressentez par le cœur et donnez. Regardez ceux qui vous entourent et ne vous sentez pas différents d’eux, ne les sentez pas différents de vous. Au contraire, sachez accepter et aimer les autres êtres humains. Vous êtes tous Un. Vous devez vivre cette unité par un partage de vos êtres, de vos esprits humains, de vos actes, de vos mots, pour vous rapprocher chaque jour un peu plus de ceux qui vous entourent.

L’Amour est pour tous. Il est en vous. Il est vous.
L’Amour ne se définit pas. Il se ressent.
L’Amour apporte la paix de l’être, la joie de vivre, le bonheur, l’abondance.
L’Amour nourrit l’esprit humain. Avec Lui, vous accueillez et acceptez.
L’Amour guérit. Il apaise les souffrances.
L’Amour ne sépare pas. Il rassemble.

L’expression de l’Être à travers soi permet de révéler l’Amour. L’acceptation fait que vous vivez par le cœur, vous vivez la beauté de l’univers, vous vous retrouvez en Lui et par Lui. Vous vous fondez en Lui. Vous êtes Lui.

Chacun d’entre vous doit s’ouvrir à cette découverte, sans peur. Vous êtes tous des sœurs et des frères de l’avancement, tous unis dans le même sillage, pour découvrir la lumière de Vie qui vous unit. Vous devez avoir pour tous des paroles d’Amour. Vous devez regarder le monde avec les yeux de l’Amour.

Vous devez émerger de votre endormissement, ne plus vous voiler la vue, ne plus avoir peur… Le regard se modifie dès que vous découvrez la présence de l’Être. Les graines semées peuvent enfin pousser vers la lumière pour vous inonder d’un bonheur intérieur intense. Ce bonheur vous le vivez dans la Présence. Toute l’illusion, tous les voiles qui vous ôtaient cette merveilleuse expression de l’Amour et de sa découverte, se lèvent alors et s’envolent. Vous découvrez enfin toute la mesure de l’Être, sa représentation, sa puissance, sa beauté. Vous pouvez enfin vivre l’Amour qui est en vous et qui ne demande qu’à prendre les commandes de votre vie. Avec l’Être, plus de différence, plus de séparation. Vous voyez tout ce qui est par l’Amour de votre cœur, et tout est beau et joyeux. Vous vous libérez de toutes les tensions humaines, de toutes vos souffrances. Vous savez enfin que vous avez créé ces blessures, ces peurs… Vous savez que vous n’êtes pas séparés de tout ce qui demeure sur Terre et dans l’univers.

Le monde a besoin de cette découverte. L’humanité également. Pour cela, vous devez vous unir par le cœur et par l’Amour qui y demeure. Poursuivez votre chemin avec ce bel horizon. Ne regardez pas ailleurs. Rapprochez-vous de lui pour un jour y basculer, pour un jour retrouver votre totalité.

Maître Saint-Germain.

Transmis par Mirena, le 25 Avril 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.
Contact : mirena@audeladesmots.org

La métamorphose

La métamorphose« Le temps est venu de la métamorphose, le temps est venu du changement vibratoire, de la mutation de la conscience.
Progressivement les masques tombent, un à un, pour la plupart d’entre vous, même parmi les plus évolués. Cela ressemble à une vaste pièce de théâtre où tous les acteurs changent de costumes, au fur et à mesure que se déroule le dernier acte. Et le public, médusé, va de surprises en surprises, comme actuellement avec tous vos hommes politiques qui se retrouvent mis à nu.
Combien de temps cela va-t-il durer ?
Jusqu’à ce que tout un chacun soit nu comme un ver !
Car c’est le but final de la Transition, vous mettre à nu afin que vous deveniez transparent comme une vitre.
Ne vous inquiétez pas, personne ne vous jugera sinon vous-même. Et, de toute façon, chacun se verra tellement occupé à se dégager de la gangue du passé et de la négativité ancienne, qu’il ne pensera pas à regarder de quelle manière son voisin le fera.
Cette mutation va provoquer chez certains des malaises, des crises d’identité chez d’autres, des examens de conscience pour la plupart des êtres humains. Mais vous, vous serez les premiers à être pleinement réveillés, à avoir effectué la mise à nu nécessaire. Aussi, vous pourrez aider vos proches à le faire.
Ne les ménagez pas, car ils auront tendance à se révolter, à vous traiter d’illuminé, à vous demander de vous mêler de ce qui vous regarde. Mais soyez également gentils avec eux, soyez compréhensifs comme l’ont été ceux qui vous ont mis sur la voie lors de votre propre métamorphose.
Peu à peu, les choses se stabiliseront et vous pourrez de nouveau échanger avec eux, les amener vers cet îlot de paix, de joie et d’Amour véritable sur lequel vous vous êtes stabilisé, votre véritable Moi, au centre de votre cœur aimant.
Lorsqu’une grande majorité d’êtres humains aura accédé à ce niveau de conscience, alors la Terre dans son ensemble basculera dans sa nouvelle dimension, aidée par les frères et sœurs des étoiles…
Mais, pour les temps qui viennent, chacun selon son rythme et chacun selon sa propre évolution, accordez-vous à la puissante vibration de la Réconciliation à la VIE père mère.
Si Elle vous amène à vous mettre à nu, c’est pour vous retrouver au plus proche de ce que vous étiez avant “la chute”, avant cette longue série d’incarnations durant laquelle vous avez été éloignés du Centre des centres, du Cœur des cœurs.

Maintenant que le Royaume est proche, ou plutôt que vous vous rapprochez du Royaume en vous, la Source de toute Vie hâte votre métamorphose en vous entourant de tout son Amour, de toute son Attention et de toute sa Grâce.
Ne le sentez-vous pas au creux de votre poitrine ? Ne le sentez-vous pas à l’intérieur de vous, dans votre esprit, dans chacun de vos organes ? Ne sentez-vous pas tout ce remue-ménage qui vous invite à la purification de vos énergies ? Écoutez ce qu’il se passe en vous, dans chacune de vos cellules, dans chacun de vos cheveux.
Sentez vos ailes pousser, se débarrasser de ce cocon frileux et se déployer dans le firmament du ciel étoilé. Ce Ciel qui est votre véritable demeure, ce Ciel où vous attend la liberté.
Tenez-vous prêts pour la Libération finale, frères et sœurs de Lumière.
Le Plan divin est parfait.
Vous êtes, plus que jamais, entre de bonnes mains.
Les Siennes. »

Extrait du livre à paraître « Semences pour la Nouvelle Terre » par Patrick Giani.

Magnifique message de Patrick Giani qui montre bien la nécessité de purifier toute l’illusion pour renaître à notre Cœur de lumière. Merci pour ce partage !

Transmis par Mirena, le 18 Avril 2013.

La conscience de « qui nous sommes » pour trouver la paix

L’ouverture est grande, profitons-en ! Profitons de ce que nous avons à notre portée et de ce que nous pouvons nous offrir. La vie peut nous combler et nous devrions en profiter.

Pourquoi chercher quand il n’y a rien à trouver ?
Pourquoi pleurer quand la joie est en nous ?
Pourquoi la peur quand la foi et la conscience peuvent nous transmettre la paix ?

Tout est en nous en notre demeure intérieure. Chacun a à franchir sa porte, à accueillir sa lumière, à se laisser porter par sa douceur. Chacun peut trouver sa voie, celle qui grandit, illumine, guérit, donne, celle qui est amour…

L’intériorité est un choix de vie qui apporte la paix. Dans le monde où nous vivons, où tout est sublimé par la peur, il est important de se relier à ce Tout qui est en nous. Nous voulons le meilleur dans notre monde de consommation et nous achetons pour combler le vide. Nous ne comprenons pas que tout ce qui est à l’extérieur, ne nous apportera pas la joie ni la paix, ne nous satisfera pas. Car l’extériorité est éphémère. Tout ce qui est matériel est éphémère. Toute situation extérieure est éphémère. Rien n’apporte la paix sinon l’intériorité. Rien ne nourrit sinon la paix. Rien n’est plus beau que la paix en nous.

Aujourd’hui, nous arrivons à une étape décisive de notre vie, une étape nouvelle qui nous montre « qui nous sommes réellement » en accueillant l’intériorité pour nous découvrir véritablement et découvrir notre potentialité intérieure. Nous aurons besoin de cette paix intérieure pour ne pas tomber dans l’égarement de la vie, dans celui de la peur et de la souffrance. Beaucoup se posent des questions sur leur avenir. Cet avenir sera fait de ce que nous construirons. Et la construction à édifier doit se faire à l’intérieur de nous-mêmes.

Comprendre et intégrer notre intériorité, c’est aller à la recherche du calme intérieur. C’est aussi poser ses émotions négatives à sa porte et nourrir la paix par une compréhension de « qui nous sommes » individuellement, mais aussi tous ensemble, car nous sommes réunis dans la conscience du Tout. Nous sommes tous issus du même noyau, de la même source et donc reliés par la conscience universelle qui fait de nous un seul et même Être. En sachant cela, nous ouvrons notre conscience à cette vérité en puisant en elle toute la compréhension de cette liaison universelle. Nous sommes tous Un. La dualité qui était notre référence première, n’est qu’une illusion.

Nous devons nous défaire de l’illusion et de ce qu’elle représente. Nous avons assez souffert par elle. Bien entendu, nous avons appris, nous avons grandi grâce à elle. Notre âme a vécu des expériences pour sa réalisation. Mais aujourd’hui, nous avons le pouvoir de comprendre que nous devons ouvrir notre conscience encore plus profondément pour trouver la paix. Nous pourrons ainsi transformer votre vie pour une vie plus douce, plus belle. Nous ne serons plus séparés du monde, ni des autres hommes. Nous serons Un dans un parfait accord, dans une parfaite compréhension de la Vie.

Les souffrances ne sont plus nécessaires. Nous pouvons grandir dans l’amour, sans dualité, sans mental négatif mais avec la compréhension de « qui nous sommes tous ». Car nous sommes tous frères et sœurs, car rien ne nous sépare.

Cette année 2012 doit être le renouveau tant attendu. Mais le renouveau de la paix en soi, de la lumière, de l’amour. Elle doit être aussi la re-connexion à notre Être ainsi qu’à celle de  l’humanité. La compréhension de cette ouverture grande et belle suffira à nous ouvrir la voie de la liberté intérieure, la voie de l’unité.

Personnellement je ressens cette année avec beauté. Je ressens une douceur, un émerveillement, une belle ouverture pour nous tous. Elle sera bénéfique si nous entrons dans cette conscience du Tout qui nous révèlera. Nous devons nous ouvrir à cette création de vie en allant chercher en nous le bonheur d’Être, la paix, l’amour, la lumière. L’illusion est terminée. L’unité nous ralliera à la vie juste et belle que nous pouvons tous créer.

Je vous souhaite un beau ralliement dans vos cœurs, une belle découverte intérieure, une belle connexion à votre Être, ainsi qu’une belle compréhension de « qui nous sommes tous ».
Que la paix soit en cette nouvelle année !

Transmis par Mirena, le 6 Janvier 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.