Au-delà de l’inconscience collective

Nous sommes actuellement dans une phase destructrice et constructive à la fois. C’est pourquoi, il est impératif de nous positionner clairement pour choisir ce que nous désirons et qui nous désirons être. Nous ne pouvons poursuivre en étant négatifs et en même temps chercher le bonheur et la paix. Nous ne pouvons continuer à nourrir le négatif et à vouloir vivre dans le bien-être. 

Il est difficile, de plus en plus difficile de résister. Chacun le constate actuellement. La résistance nous maintient dans la souffrance, beaucoup sont dans le mal-être et dans la peine. C’est pourquoi, il nous incombe de faire des choix de vie  qui peuvent nous transformer et transformer l’humanité. Nous ne pouvons poursuivre dans l’inconscience humaine mais nous positionner dans la conscience divine, celle qui régit l’Univers de sa loi immuable.

Nous cacher derrière l’ego amplifie le processus négatif que nous développons au-delà de nous. Nous ne serons jamais libres avec lui. Il nous incombe d’en prendre conscience pour devenir réellement vivants. Pour cela il est impératif de s’observer, d’observer l’ego et ses mécanismes destructeurs de lumière. Car il essaie toujours de garder le pouvoir et si nous sommes attentifs, nous constatons qu’il n’est autre que le côté négatif de notre être. Il entretient la lutte et instaure son contrôle. Ainsi nous demeurons dans la souffrance et sous son emprise.

Nous nous devons de lâcher, de lâcher prise sur le contrôle que nous entretenons. La résistance fait mal et nous épuise. Lâcher pour un regard profond de nous-mêmes et de nos fonctionnements. Ne plus rester positionnés derrière nos masques. Ne plus nous mentir ! Ne plus demeurer inconscients !

Nous nous devons de nous ouvrir aux libérations sans résistance mais dans le lâcher prise total. Ne pas lutter car la lutte nourrit le négatif et la souffrance. L’accueil et l’acceptation de ce qui est, par contre, nous libèrent.

Nous nous devons de ne plus nous sentir séparés de nos créations de vie. Devenir enfin responsables de qui nous sommes, de l’émission de nos états négatifs qui se répercutent au-delà de nous et nous reviennent par la même occasion. La puissance de l’énergie nous renvoie immédiatement ce que nous émettons. Si nous n’y prenons garde, nous sommes rapidement déstabilisés. L’émotionnel est mis à mal et nous ne pouvons que lâcher pour ne pas souffrir.

Nous nous devons de faire des choix opportuns pour développer la lumière sur Terre. Oui faire le choix de ne plus nourrir le négatif. Faire le choix de n’adhérer à aucun mouvement, à aucun parti politique ni à aucune religion, pour ne pas être sous le pouvoir par l’ombre. Ce qui ne nous ôte pas nos propres opinions.  Au contraire, nous sommes ainsi nous-mêmes, autonomes et complémentaires. Ainsi nous demeurons libres dans nos pensées et convictions, sans influence aucune pour agir librement, pour instaurer le changement et construire une nouvelle vie. Plus de lutte de pouvoir entre nous mais une grande ouverture sur les autres êtres humains et la vie.

Il nous incombe de demeurer libres dans notre corps, dans notre aura et notre esprit, libres d’être, de faire et de penser. Libres d’agir sans influence aucune de l’ombre.

Nous ne sommes pas des victimes mais des créateurs de vie et c’est à nous qu’il advient maintenant de faire le bon choix pour vivre heureux sur Terre.

Nous nous devons de ne plus agir dans l’inconscience humaine mais dans la conscience divine.

Mirena, le 13 Février 2017
Vous pouvez copier le texte dans son intégralité à la condition de faire référence au site :
www.audeladesmots.org

 

 

De nouveaux choix sont à faire

*

Un autre monde pointe son nez et avec lui le changement intérieur qui implique de grandes transformations pour de nouveaux états de conscience. Ceux-ci nous montrent aujourd’hui que nos anciennes croyances, nos vérités édifiées en 3e dimension sont obsolètes. Le changement est profond et il nous ouvre la porte à d’autres directions plus en accord avec l’élévation du taux vibratoire actuel.

La vérité est qu’il n’y a aucune vérité ou plutôt une infinité de vérités non figées et en constante progression tout comme l’est l’Univers sans fin. Nous sommes aujourd’hui aptes à en accueillir de nouvelles et à faire de nouveaux choix.

Notre conscience évolue, elle s’ouvre à l’universalité et son savoir. Ce qui était bon et bien pour nous ne l’est plus à ce jour et nous prenons actuellement une nouvelle voie, la voie de la 4e et 5e dimension.

L’être se doit de lâcher le passé et comprendre qu’y retourner le retient à lui. Les expériences ont été des stades de l’avancement. Il est temps de ne plus rester dans les schémas anciens et dans les croyances qui entretiennent la forme duelle en nous.

L’élan de la Vie se forme dans notre énergie. Rien n’est plus pareil, ni moi, ni vous, ni le monde, ni nos vérités qui demeurent sans fin et en constante transformation. Nous sommes des êtres illimités et nous le découvrons actuellement. Nos potentialités s’expriment et le meilleur s’active dans la profondeur de notre cœur.

Rappelons-nous à chaque instant que la vie n’est pas un combat ni une lutte. La vie n’est pas la souffrance ni la tristesse. La vie n’est pas le pouvoir ni la différence. La vie n’est pas l’enchainement au passé, ni à un maitre, ni à une personne. La vie n’est pas l’extériorité et sa recherche. La vie n’est ni la haine ni la peur. Elle est la liberté de l’être dans toute sa splendeur. Elle est la douceur et la joie. Elle est l’amour et la lumière. Elle est le Soi profond qui émerge actuellement.

La vie est autre que celle que nous avons connue jusqu’à présent. A nous de l’accueillir totalement jusque dans nos cellules et sans peur pour faire de nouveaux choix, plus en accord avec ce que nous désirons, plus en accord avec qui nous sommes aujourd’hui, pour un changement durable et harmonieux. N’ayons pas peur de changer et de lâcher prise sur ce que nous connaissions, sur ce que nous étions. Si nous savons qui nous sommes, alors nous pouvons nous positionner dans le changement.

La vie est belle et il est temps de la construire par notre amour et notre lumière, par la positivité et la paix, par l’accueil de l’autre sans jugement, ni discrimination, ni racisme. Ceci en toute humilité et connaissance de cause. Il est vraiment temps de ne plus suivre le monde obscur pour ne plus être relié à lui.

Pour construire une nouvelle vie, faisons les choix en conséquence. Il ne suffit pas de vouloir. Il est impératif d’agir maintenant.

Mirena, le 2 Février 2017
Vous pouvez copier le texte dans son intégralité en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

 

Aujourd’hui je choisis … le changement

Le changement
*

Aujourd’hui je choisis le changement et je m’ouvre consciemment à lui. Je laisse les énergies agir en moi pour un renouveau prometteur et libérateur.

Aujourd’hui je dépose mes souffrances, la tristesse, les peurs, la négativité … et je ferme la porte du passé.

Aujourd’hui je discerne le jeu destructeur du mental négatif et j’ouvre mon cœur aux personnes et aux situations.

Aujourd’hui je suis en paix et je vis dans l’énergie du cœur. Je me détache de la matrice humaine et je vis librement.

Aujourd’hui je me rapproche de l’énergie de mon âme. Je la ressens et je me laisse guider par elle, par mon intuition. Je laisse aller librement son énergie dans mon corps. Je suis en joie et je la transmets autour de moi.

Aujourd’hui rien ne m’affecte et je suis libre.

Aujourd’hui je ne recherche plus l’illusion.
J’accueille en moi toutes les richesses de mon âme ainsi que de la Vie !

Affirmation positive
Mirena, le 8 Mars 2015 – Copyright © www.audeladesmots.org
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

 

*

Reprendre le pouvoir intérieur

Le pouvoir intérieur

La souffrance intérieure provient d’un manque de lâcher prise, d’un manque de compréhension et d’acceptation vis-à-vis de la vie et de la relation de cause à effet des énergies. Elle est une lutte avec soi-même.

Chaque être a en lui un potentiel infini de création qu’il ne soupçonne même pas car il est souvent dans l’illusion négative que lui soumet son mental. Il érige de ce fait des barrières qui entravent la bonne circulation de l’énergie et donc nuit à sa fluidité.

Les limites émises ne sont pas toujours conscientisées. Elles déterminent pourtant beaucoup d’expériences dans la vie de chacun. Le potentiel qui demeure en soi ne peut ainsi se révéler pleinement car il est soumis aux limites de l’être ; limites mentales, intellectuelles, émotionnelles et physiques. Chaque pensée négative est une limite qui s’inscrit dans l’aura et se répercute dans le corps physique.

Nous sommes appelés à nous rapprocher et à nous unifier. Or, tant que nous n’aurons pas entièrement confiance en nous-même ainsi qu’en la vie, nous ne pourrons nous installer confortablement et durablement en elle. Le fait de poser des limites par notre façon d’être, nous ôte ce rapprochement et cette fusion intérieure.

Nous répondons négativement à bien des choses. Il suffit d’être attentif à nous-même et d’observer nos réactions qui sont bien souvent le fruit du pouvoir du mental négatif et donc de nos peurs. Mais de quoi avons-nous peur ? Pourquoi résister ainsi à ce que la vie vous montre ? Pourquoi l’être humain veut-il absolument garder le contrôle ?

La négativité influence grandement nos choix de vie. Les liens qui nous unissent à elles nous ôtent notre liberté et nous n’en sommes pas toujours conscients. Or, par les temps de grands changements qui s’annoncent, il est utile de les conscientiser, de les couper et de les purifier en les mettant en lumière pour s’en détacher et basculer dans l’énergie du cœur. Les attentes extérieures ne sont plus d’actualité. De même que s’en remettre à l’autre pour avancer. Et chacun doit voir sa propre responsabilité dans toutes les circonstances de vie négative. La conscience doit s’élargir et chaque être doit être en mesure d’identifier ses propres zones d’ombre pour les éclaircir et les éliminer. Ceci demande une parfaite humilité et honnêteté vis-vis de soi-même pour pouvoir se dévoiler et œuvrer sur sa partie sombre afin de la mettre en lumière. Les détours n’éviteront  qu’un temps, ce qui est devant soi.

Nous devons retrouver notre propre pouvoir intérieur, le pouvoir du cœur.

Mirena, le 14 Mai 2014
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.