Élever nos vibrations

Être soi, réellement soi, voici le challenge que nous sommes actuellement en train de relever. Nous permettre enfin d’être « qui nous sommes », sans lien, sans retenue, sans peur. Vivre pleinement notre vie et vivre le bonheur d’être.

Pour cela, nous recherchons des techniques de libération, des moyens pour nous alléger. Nous accueillons ces opportunités afin de franchir le pas dans la nouvelle dimension qui est là et qui nous bouscule fortement. Les énergies ambiantes nous poussent à lâcher ce qui pèse en nous. Elles nous montrent du doigt les fardeaux que nous portons et qui sont devenus bien lourds. En les regardant de plus près, nous pouvons avec toute notre humilité, les considérer et les lâcher.  Mais nous devons également analyser la cause et œuvrer pour ne pas reproduire le passé négatif.

Au-delà des techniques, nous devons vivre chaque jour en créant notre vie dans la positivité. Nos pensées créent et nous le savons tous. Nous devons veiller aux vibrations qui émanent d’elles car tout ce que nous pensons est lancé dans l’univers pour être créé. Ainsi nous attirons à nous notre propre création de vie. Les mots dégagent eux aussi de fortes vibrations et créent tout aussi bien. Autour de nous, tout est le reflet de notre création.

A l’heure où l’importance est d’élever nos propres vibrations pour rester en accord avec les énergies ambiantes, nous devons  œuvrer pour comprendre et intégrer que nos créations de vie peuvent être modifiées, si nous veillons à rectifier toutes nos pensées négatives, toutes nos paroles négatives ainsi que tous nos actes négatifs. Nous avons la capacité de vivre avec cette conscience universelle qui fait que nous créons notre propre vie dans la positivité ou bien dans la négativité. Ainsi, en étant conscients de notre propre création, nous pouvons rectifier peu à peu nos pensées, nos paroles et nos actes pour nous libérer des schémas négatifs dans lesquels nous sommes depuis toujours.

Nos vibrations s’élèveront avec notre changement intérieur. Plus nous serons positifs, plus nous serons lumière, plus nos vibrations s’élèveront. Et nous attirerons à nous les vibrations de même intensité.

Nous devons également nous protéger des agressions extérieures, telles que celles transmises par la télévision. Ces images s’inscrivent en nous et nous maintiennent dans de basses vibrations. Par elles, nous sommes rabaissées. Avec elles nous ne pouvons nous relever.

Nous devons donc veiller à rester dans des énergies positives et ne pas prendre en nous tout ce que l’on nous montre. Notre liberté individuelle d’avancement nous appartient et celle d’élever nos vibrations également. Nous devons avoir la volonté de lâcher tout le négatif que l’on veut nous donner. Regardez-vous les informations et toutes les images que l’on vous soumet ? Regardez-vous les films violents, les scènes de tueries, … ? Êtes-vous conscients que tout ce que vous voyez, s’inscrit en vous et vous maintient dans les basses vibrations ?

Il est temps de réagir et  de ne plus nous laisser emporter là où le négatif veut que nous allions. Il est temps de nous prendre en charge et de prendre notre propre vouloir pour grandir réellement dans la positivité. Veillons à nos pensées, veillons à nos paroles, veillons à nos actes de chaque instant et rectifions-les quand ils ne sont pas positifs. Relions-nous à la nature, au soleil, aux fleurs, aux oiseaux. Ecoutons la musique qui nous élèvera, lisons le livre qui touchera notre conscience. Faisons attention à notre nourriture et nourrissons-nous sainement. Développons et vivons notre amour, notre compassion, notre attention pour nous-mêmes et pour les autres.  Nos journées peuvent être axées sur cette conscience-là. Les techniques ne peuvent tout faire à elles seules. Nous sommes les seuls à pouvoir entretenir ces vibrations élevées en nous. Ceci passe par notre volonté individuelle de grandir et d’agir en ce sens. L’intégration de la création d’une réelle source d’avancement intérieur doit naître en nous. Nous devons composer et créer pour nous aligner sur les énergies de l’ère nouvelle qui est bien présente maintenant. Nous devons conserver ces vibrations et aller avec elles à chaque instant de notre vie, ainsi que sur notre parcours de découverte intérieure. Car l’intériorité est la mesure divine qui nous libère. C’est encore elle qui nous fait grandir sur notre chemin.

Transmis par Mirena, le 30 Mai 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

 

 

Le libre arbitre est la liberté

Il est important que chacun d’entre nous garde son libre arbitre. Nous devons prendre nos choix, nos décisions, notre vie, sans qu’aucune interférence ne vienne l’arrêter. Notre liberté individuelle en dépend.

La société dans laquelle nous vivons établie beaucoup pour nous, en nous indiquant nos choix, en nous maintenant dans la peur. Elle influence l’humanité par ce qu’elle montre (télévision, médias, musique, guerre, jeux vidéos…etc.) Elle nous élève comme les moutons suivent leur berger. La masse humaine est entraînée dans cette spirale de peur, de consommation excessive, en étant formatée par ce pouvoir.

Nous pensons être libres, nous croyons agir en toute liberté mais en fait, nous sommes tenus et dirigés par le courant négatif que l’on nous montre. Ce courant est actuellement très puissant. Plus la lumière perce, plus la négativité essaie de la contrer pour garder la main mise sur l’humanité. Nous sommes endormis par cette masse sombre qui voile notre lumière intérieure. Elle nous ôte toute la liberté que nous pourrions avoir en totale concordance avec notre Être intérieur ou avec notre âme, pour prendre nos décisions. Sans même nous en apercevoir, nous sommes dirigés par la peur, la violence, la négativité. Nous répondons oui à ce que l’on nous dit, à ce que l’on nous montre, à la voie qui doit être prise. Nous ne sommes plus à même de prendre les décisions en fonction de qui nous sommes.

De même, trop souvent, ceux qui nous entourent, qu’ils soient famille ou amis, influencent notre pouvoir créateur en nous indiquant les choix à faire, les opportunités à prendre, les décisions à établir. Ils ne se rendent pas compte de l’influence ou du pouvoir qu’ils ont sur les autres et ils les poussent à agir comme ils le désirent. Ils pensent qu’ils sont mieux placés pour donner des conseils, pour décider, et ainsi ils ne les laissent pas décider en toute liberté.

Il est important de comprendre que chacun a son chemin, qu’il soit bon ou moins bon. Chacun le choisit en fonction de son avancement et en fonction de ce qu’il est capable de réaliser. Chaque être a un bagage différent et avance avec lui, avec ses compréhensions, ses intégrations. Il avance en fonction de qui il est, de ce qu’il peut réaliser. C’est pourquoi, chacun d’entre nous doit être libre de faire ses choix, de se tromper aussi, car il doit comprendre et intégrer certaines leçons de vie.

Chacun a le choix de vivre ce qu’il veut vivre. Même s’il se trompe, il choisit de passer par le courant de vie qui lui apportera une compréhension supplémentaire dans sa réalisation. Les choix et décisions doivent être personnels et pris en toute liberté, sans la domination de la peur, sans l’autorité d’une tierce personne. Ils doivent être pris en toute conscience, en pleine liberté individuelle, pour un avancement certain. Ils doivent vibrer en nous. Rien ni personne ne doit, ni ne peut, diriger l’autre. Le libre arbitre est la vie.

En toute conscience, nous devons comprendre que nous ne devons pas influencer le chemin de l’autre, ni être soumis à l’autorité de quiconque pour faire nos choix. L’amour donne cette conscience là. Sinon, il s’agit de l’ego qui dicte le pouvoir sur l’autre.

Il est intéressant de s’analyser dans ce contexte.
–    Est-ce l’amour ou l’ego qui dicte notre autorité ?
–    Laissons-nous les autres marcher librement ?
–    Est-ce le pouvoir qui nous dirige vers nos choix ?
–    Sommes-nous libres de nos décisions ?
–    Avons-nous notre libre arbitre ?

Mirena le 08/10/2011.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.