Le choix de la transparence

Les énergies du mois de mars bousculent certains d’entre nous et ouvrent encore une fois à la possibilité de se transformer. Le nettoyage intérieur se poursuit dans la profondeur. Chacun à son rythme et en fonction de son parcours. Ressentez-vous peut-être depuis quelques jours cette énergie et le besoin d’aller à l’essentiel, de ne plus tourner en rond et de ne plus s’infliger ce que l’on ne veut plus ?

Il arrive un temps ou l’allègement en profondeur devient une nécessité. Dans nos pensées et comportements, dans nos relations et situations amicales, familiales et professionnelles qui manquent de clarté, dans ce qui n’est plus en accord avec qui nous sommes. Ce qui est caché, faussé et manipulé n’a plus sa place dans de telles énergies et remonte à notre conscience. Nous y voyons de plus en plus clair et poursuivre dans la fausseté n’est plus envisageable. L’envie de transparence et de légèreté devient une évidence. L’envie de la transformation également en se situant sur la fréquence de la justesse et de la vérité.

Le poids de la négativité et celui que nous nous sommes si souvent imposés par amour ou par obligation, n’est plus en accord avec qui nous sommes aujourd’hui, et nous ressentons un profond désir de nous en évader. Par amour nous ne pouvons tout accepter car au contraire, celui-ci rime avec clarté, justesse et vérité. Ce qui n’est pas sur cette fréquence ne pourra bientôt plus perdurer. Ou alors, ce ne sera pas de l’amour.

Le ménage se fait de plus en plus profondément. Nous passons à la vitesse supérieure de l’allègement dans notre vie. De nouveaux états de conscience voient le jour et il est impossible pour certains de poursuivre avec de faux-semblants. Les relations opaques et tristes, basées sur la fausseté se défont aussi.

Un vent intérieur de transparence souffle dans notre cœur et la lourdeur ne peut y rester accrochée. Le besoin d’être vrai, d’être juste, d’être soi-même sans obligation ni fausseté, devient réalité. Nous ne pouvons nous imposer de subir nos croyances erronées ou la peur, ou encore la manipulation.

Être vrai demande aussi de se voir en toute clarté en acceptant sa propre responsabilité dans ce qui est vécu. L’autre nous montre toujours ce qui est à modifier en soi et c’est ce qui nous fait nous comprendre et grandir.

Alors avec respect, il est possible d’opter pour de nouveaux choix de vie, plus en accord avec qui nous sommes réellement. Il est également possible de dire non à ce que nous ne souhaitons plus. Résister et subir c’est souffrir, et nous imposer ce que nous ne voulons plus aussi. Un vent léger souffle dans nos cœurs. Avec lui nous pouvons choisir de devenir libres. Plus libres que jamais auparavant, nous pouvons poursuivre dans la joie et la paix, sans ces liens négatifs qui bloquent notre progression et en devenant de plus en plus juste avec nous-mêmes et avec les autres.

Le chemin est fait de choix. Le changement passe aussi par là.

Mirena, le 5 Mars 2017
Vous pouvez copier le texte dans son intégralité à la condition de faire référence au site : www.audeladesmots.org

 

L’accord avec ses propres choix de vie

Tout le monde croit savoir exactement comment nous devrions vivre. Mais personne ne sait jamais comment il doit lui-même vivre sa propre vie.
Paulo Coelho

Oui, savoir être soi-même et conduire sa vie avec foi, avec  son ressenti intérieur, et en se laissant guider par son âme, est la meilleure des directions.

Beaucoup d’êtres humains comparent leur voie à celles des autres. Ils pensent être dans l’erreur. Ils aimeraient être autrement. D’autres pensent être sur la meilleure voie et ne comprennent pas que tout être a un chemin bien particulier qui lui est propre. Pourtant chacun avance avec les expériences qu’il attire à lui pour la compréhension, l’intégration et le dépassement par l’amour.

Sachez que les choix que vous faites sont les meilleurs. Ils sont ceux qui vous mèneront à la compréhension de qui vous êtes. Les erreurs n’existent pas. Elles sont l’avancement et vous ouvrent la voie de l’amour et de la lumière.

Chacun pose ses pas et établit sa vie avec sa propre compréhension. Il attire les expériences qui lui sont nécessaires par ses choix de vie. Tous les êtres sont dans l’action juste de leur vie. Tout est compréhension et vérité. Seul le regard que vous posez vous situe dans cette évidence ou pas.

La foi en soi, l’accueil de la vie, l’acceptation de ce qui est, l’amour sont les meilleurs guides de l’univers. Chaque être doit se sentir libre dans ses choix de vie. Chaque être doit repousser les limites du mental pour s’ouvrir à sa propre vérité en étant lui-même et en avançant avec ce qu’il possède. Ainsi, il  vivra les meilleures leçons de vie. Car la vie est juste et l’attraction de qui vous êtes vous apportera toujours ce que vous devez expérimenter. Le comprendre vous rapproche de l’Unité car ainsi vous ne vous sentez pas séparés du Tout et de sa Vérité. Ainsi vous ne vous sentez pas séparés des autres…

J’aime partager avec vous tous… J’aime nos échanges. Vous m’apportez toujours de belles choses. Vous me transmettez de belles compréhensions également. Les personnes que je rencontre, m’apportent toujours quelque chose de positif. Nous devons nous sentir tous unis par l’amour et la lumière. Nous devons nous ouvrir aux autres par le cœur pour vivre des moments de partage dans la simplicité que l’amour transmet. Vivre, simplement vivre qui nous sommes, avec amour et lumière. Partager également, car tout être transmet de belles choses à l’autre. Les belles amitiés se nouent ainsi. Le rassemblement des cœurs et la fraternité s’installent par l’élan que nous leur donnons.

L’avenir sera à l’image de cela. Soyez vous-mêmes, simples et unis par le cœur aux autres êtres. Ne vous sentez pas différents, ni séparés. Nous sommes tous sœurs et frères et nous devons l’exprimer sans peur.

Ce que vous cherchez à atteindre est déjà en vous. Vous l’avez juste oublié. A vous de trouver le chemin pour le re-découvrir et le vivre à nouveau.

Mirena, le 15 Avril 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.
Contact : mirena@audeladesmots.org

La lumière de Vie

Lorsque l’être intègre son appartenance au Tout de l’universalité, il reste centré dans sa profondeur et dans sa plénitude. L’essence de la conscience de la Vie naît pour une parfaite union avec ce bonheur intérieur qui est en soi.

Lorsque l’on ne trouve pas l’essence de la Vie en son for intérieur, lorsque l’équilibre n’est plus, la tristesse et la souffrance humaine viennent emporter les belles projections, les beaux moments de paix. La séparation intervient alors pour différencier deux états : l’état humain de l’état divin.

La tristesse et la souffrance humaine sont cette séparation. Elles différencient l’illusion de la Vie. Elles positionnent et emportent dans leur profondeur négative tout être qui se croit séparé de la Source. Les moments de doute et de déprime ne sont que des révélateurs qui montrent combien l’éloignement de sa demeure est bien présent, combien l’illusion reprend sa place.

La Vie est la découverte du bonheur en soi, de la paix et de l’amour. Lorsque la tristesse et la souffrance humaine viennent voiler tout cela, il y a une rupture avec la lumière intérieure. Vous trouvez mes mots faciles et ne savez pas comment ressurgir dans la plénitude intérieure ? Vous trouvez l’éloignement trop important et ne savez pas y revenir ?

Prenez la flamme de la Vie dans le creux de vos mains. Appelez-la, elle viendra vous rejoindre et vous répondra. L’émanation de la lumière transmet les ondes de l’apaisement. Concentrez-vous sur cette flamme et imprégnez-vous d’elle par le cœur. Ressentez ses bienfaits, ressentez ce qu’elle vous transmet. Elle est la Vie. Elle noie votre tristesse, elle transmute la négativité qui se situe dans votre cœur et dans votre esprit. Restez avec elle aussi longtemps que vous en éprouverez le besoin. Elle vous permettra de vous relever de bien des doutes, de votre peine, de votre éloignement avec la Source.

La lumière est la Vie. Elle est votre trésor intérieur. Sa vibration est celle de la beauté de la Source et de ses bienfaits. Dans les moments de tristesse et de souffrance intérieure, laissez-vous guider par ses ondes et restez avec elle. La conscience se fera ainsi et déploiera toute la raison de cette vérité qui demeure celle de l’Unité.

Toute être en souffrance doit se relier à la lumière de Vie. Rien ne nous différencie d’elle. Seul le mental nous éloigne de sa vérité. En s’imprégnant d’elle, les liens sombrent se coupent. La méditation avec une flamme de bougie vous relie à cette présence de vie qui est vous, qui est en nous tous. Les vibrations s’élèvent. La conscience humaine s’ouvre à cet état.

La conscience peut tout réaliser. Lui ouvrir la porte permet de vous libérer de l’entrave de toute ombre, de toute tristesse. La conscience vous montre la voie de toutes les réalisations. Avec elle, tout peut se réaliser et notamment rejaillir dans la lumière si telle est notre volonté. Nous n’avons pas besoin d’une autre source, ni d’une autre évidence. Elle est la liberté, la grandeur de tout être en notre monde.

Nous devons retrouver notre équilibre et rester illuminés par notre belle lumière de Vie. Elle brille d’une intense lueur et nous montre qui nous sommes. Elle nous dévoile notre beauté! Car nous sommes elle, l’amour, la joie de vivre, la paix,  l’abondance. La richesse intérieure est notre lumière. Quand on la sent vibrer en nous, quand on s’unit en conscience à sa douceur, plus rien n’existe sinon le pur bonheur d’Être.

Mirena, le 11 Mars 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

 

La lumière

Remercier le passé

Demeurer dans le passé nous maintient souvent dans les origines de la souffrance et avec elle, tout ce que cela représente. Sans acceptation de notre vécu, sans remerciement, nous restons en lui et nous bloquons notre avancement.

Pour laisser partir le passé, il est impératif de le remercier. Ainsi, nous ouvrons pleinement votre conscience à de nouvelles possibilités et capacités d’avancement. Nous acceptons ce que nous avons vécu en comprenant que nous avons grandi grâce à lui. La négativité nous a montré la voie de la lumière. Les êtres que nous avons rencontrés nous ont permis d’intégrer les leçons et les expériences de vie. Tout a été une grande ressemblance avec nous-mêmes, et nous avons subi la réactivité pour ne pas nous voir tels que nous sommes, pour ne pas souffrir.
.

Accepter cela, permet de fermer la porte du passé pour être en paix avec lui et avec les souffrances que nous avons eues. Accepter cela, permet d’ouvrir la porte de l’avancement car ainsi nous coupons le lien avec le passé. Nous savons ce que nous avons vécu, et rien ne peut désormais nous retenir à lui. Par le remerciement, nous nous dégageons de lui. Par le remerciement, nous appliquons également le pardon pour ce qui a été, mais également pour nous-mêmes.

Nous devons également remercier les êtres que nous avons rencontrés. Ils nous ont permis d’avancer sur notre chemin. En sachant que nous sommes 100 % responsables de ce qui vient à nous, nous comprenons que nous les avons attirés pour être mis face à ce qui doit être dépassé. Garder en soi le ressentiment, la honte, la culpabilité, la tristesse, nous maintient dans la séparation …

Nous devons aussi nous pardonner pour nos actes passés. Il ne sert à rien de rester bloqués dans ces moments de souffrances et donc d’illusion. La grande scène de la vie nous y a placés et nous y avons joué nos rôles. L’être humain a longtemps résisté à l’autre, il a trop souvent répercuté ses illusions et leurs causes sur ce qui est extérieur à lui. Aujourd’hui, il est temps de regarder le miroir de la vérité et de tourner le dos à l’ego et à son pouvoir directionnel.

Pardonner, se pardonner, remercier, aimer, sont des états de grâce qui libèrent du joug de l’illusion et donc du passé. Nous avons tous cheminé longtemps avec ces formes égotiques. Il est temps maintenant de les laisser aller.

Remercier le passé, c’est découvrir sa propre lumière intérieure. C’est également reconnaitre la vérité qui demeure en tout ce qui est. Pardonner, remercier et aimer, ouvre le chemin de l’avancement et du recevoir. Ainsi, plus rien ne nous retient. Plus rien n’entrave nos pas. Nous sommes la lumière et nous marchons dans l’acceptation de la vie et de tout ce qu’elle nous apporte.

Tout est comme il se doit d’être et nous sommes toujours à la place que nous avons choisi d’occuper. Belle réflexion à vous…

Mirena, le 24 Février 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Fermer la porte du passé