Passage vers la lumière

Passage vers la LumièreNous vivons actuellement de grands changements. Pour certains, il y a comme un air de légèreté qui se déploie, une ode à la Vie qui s’éveille et s’anime. Les voiles sombres se sont envolés. La lumière intérieure peut ainsi illuminer l’être et transmettre sa fluidité. On sent bien que les choses ont changé, qu’il se passe quelque chose. Je ressens ce passage. Il est la perte d’un passé bien terminé. Rien ne sera plus comme avant. Un pas supplémentaire dans la conscience est franchi.

Rien n’est à sa fin mais au renouveau de la vie en chacun. Un renouveau formulé par une intuition plus affinée, par une sensibilité accrue, par un état d’être plus serein, par une ouverture aux autres encore plus grande, par un placement nouveau. Certains franchissent de grands caps. Les efforts fournis ne sont pas restés vains.

Il est évident que chacun avance à son rythme. Pour d’autres, les peurs remontent encore. Elles sont encore bien ancrées et les mémoires du passé reviennent pour être transmutées par le cœur. C’est un passage obligé que nous vivons actuellement, un passage vers la lumière… D’autres encore sont perdus et ne savent où aller. Ils ne savent pas comment faire pour avancer. Ils ont encore des attentes extérieures…

Comme je l’explique en consultation, l’attente extérieure est une illusion qui ne comble pas. Le grand vide qui est en chacun doit être comblé par la lumière. Tout se trouve en nous et seuls ceux qui lâcheront l’extériorité éphémère de la vie, seuls ceux qui iront à la recherche de leur lumière intérieure pourront trouver le repos. Ceux qui recherchent leur chemin à l’extérieur n’ont pas encore compris qu’ils ont déjà tout en eux. Lorsqu’ils se connecteront à leur centre et se nourriront de ses énergies, ils sauront où aller et ce qu’ils ont à faire.

Nous ne pouvons œuvrer pour les autres si l’œuvre intérieure n’est pas en marche et conscientisé. Tout se vit à l’intérieur de soi, les connaissances et les techniques apprises y compris. L’être doit intégrer ce qu’il sait pour avancer sur son chemin. Dans le cas contraire, les leçons restent au niveau du mental et ne sont pas vécues dans le cœur. Cette pratique appartenait à la 3e dimension. Elle devient obsolète maintenant. Il nous est demandé d’ouvrir notre cœur et d’y pénétrer pour vivre nos expériences. Ainsi situés, nous lâchons et purifions. Ce chemin est « Le chemin » et il est sans fin…

Actuellement, il est important de rester bien centré et bien ancré. Nous ne devons pas nous laisser déstabiliser par notre mental ou notre émotionnel. Les énergies bousculent et ainsi situés, nous pouvons comprendre et œuvrer en nous pour lâcher plus sereinement le négatif. Une nourriture plus légère et saine permet également d’aider le corps à s’alléger car il a en lui l’inscription de mémoires négatives. Il faut l’aider à avancer.

Ceux qui ont du mal à être dans le lâcher prise se confrontent à leur propre miroir. Ils demeurent dans la souffrance car ils ne se sentent pas encore responsables des expériences vécues. Ils laissent encore tout pouvoir à leurs schémas égotiques. La raison du mental l’emporte encore sur la raison du cœur jusqu’au jour où ils basculeront dans la compréhension du jeu de la vie et sa définition. Qu’il est difficile de renverser les croyances et les limites si longtemps ancrées en soi ! Mais le jeu en vaut pourtant la chandelle !

Que préférer ? L’ombre ou la lumière ? La déstabilisation ou bien la stabilité ? Le lâcher prise ou la projection du mental ? L’ego ou l’ouverture du cœur ?

L’être humain comprend malheureusement trop souvent par la souffrance qu’il subit, qu’il s’inflige même inconsciemment. Or il serait temps qu’il arrive à voir plus loin que le mental. Il lèverait ainsi les blocages, ôterait les œillères, supprimerait les schémas et comportements négatifs, les relations possessives et abusives. Il pourrait vivre en relation avec sa lumière, dans la fusion intérieure et enfin en paix avec lui-même. Une autre définition de la vie se révèlerait alors et donnerait au corps et à l’esprit plus de légèreté.

Le temps s’accélère et tout nous pousse à réagir avec l’afflux des énergies présentes. Les passages imposés peuvent être mieux « digérés ». Il suffit pour cela d’élargir son regard sur la vie pour vivre la joie qui résonne à l’intérieur de soi, s’en nourrir pour élever ses vibrations et lâcher ce qui doit l’être.

Chaque étape franchie nous rapproche de notre âme.

Mirena, le 6 Avril 2014.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Rencontre avec La Clé de Vie

La Clé de VieJe souhaite vous faire découvrir le symbole de « La Clé de Vie », qui m’a été transmis par Maître Saint-Germain. Certains le connaissent déjà par mon dernier livre, d’autres pas encore et me posent des questions. C’est pourquoi, je vous en parle aujourd’hui.

Ce symbole est vibratoirement élevé et agit sur l’ouverture du cœur. Il aide au basculement de l’être, au basculement du mental dans le cœur en transmettant des compréhensions. C’est un enseignant silencieux qui permet à l’être qui désire avancer et s’alléger d’ouvrir sa conscience plus en profondeur. Ses énergies sont très puissantes. Elles enseignent et permettent de dépasser nos états négatifs et notre ego pour nous transformer intérieurement. Car l’ego est fortement ancré dans la nature humaine. Insidieusement, il poursuit son chemin et veut garder le pouvoir. Et l’être ne sait pas toujours discerner le discours du cœur de celui de l’ego.

Maître Saint-germain nous offre ce cadeau divin afin que nous puissions intégrer plus facilement le changement. Tout va si vite et l’être a souvent de la difficulté à avancer… Nous n’avons jamais reçu autant en si peu de temps. Les énergies nous poussent à poursuivre notre chemin vers l’élévation, à nous délester au maximum pour nous accorder à elles. Et « La Clé de Vie » est un outil de l’âge quantique qui nous permet d’avancer dans la compréhension et l’intégration de tout ce qui est.

Il devient nécessaire d’ouvrir notre cœur à chacun, mais aussi à nous-même et à la vie. Il est nécessaire de nous rapprocher de l’instant présent, d’y entrer pour activer le plein potentiel créatif qui est le nôtre. Ainsi, loin du mental négatif, nous pouvons créer en conscience notre vie dans l’amour et la lumière, nous pouvons aider à la restructuration de la Terre, l’activation de nos cœurs solaires permettant un rassemblement des cœurs pour réaliser cette œuvre au sein de l’humanité.

« La Clé de Vie » est amour. Elle est cette partie de nous qui est pure lumière. Nous pouvons nous accorder à elle et vibrer sur son onde lumineuse. Elle peut prendre vie en nous et nous pouvons devenir « La Clé de Vie » elle-même. Elle est la partie unique du Divin descendu sur Terre et dans nos cœurs. Lorsque nous fusionnons avec elle, lorsque nous sommes « La Clé de Vie », nous sommes la Vie et développons les potentialités de lumière et d’amour qui sont en nous. Nous prenons ainsi conscience de l’être lumineux que nous sommes et entrons alors dans la conscience de l’infini.

En ouvrant notre cœur, nous lâchons le bavardage de notre mental et laissons couler le langage de l’amour. Son onde se déverse et nous la transmettons par « qui nous sommes ». Nous nous rapprochons alors de notre Maître intérieur. Nous reprenons le pouvoir de notre être et ouvrons notre cœur à tout ce qui est, en toute simplicité, sans nous poser de question, sans contrôle aucun. Nous sommes dans le lâcher prise des pensées. Nous accueillons la vie telle qu’elle est. Nous accueillons les autres êtres sans vouloir les changer. Nous comprenons leurs choix de vie. Nous nous laissons porter par l’onde divine qui vibre en nous grâce à « La Clé de Vie ». Nous devenons la simplicité de la vie. Nous trouvons ainsi notre pleine liberté d’évolution pour nous fondre dans l’Unité. Nous devons nos propres Maîtres.

On parle actuellement du basculement de l’humanité sur un autre plan. Mais celui-ci se réalisera lorsqu’il y aura assez d’êtres vibratoirement élevés. C’est pourquoi l’allègement de chacun est important. Plus nous serons nombreux à entrer dans nos cœurs, plus nous agirons au sein de la Terre et de l’humanité pour permettre ce basculement et relever la terre de ses souffrances.

Que « La Clé de Vie » soit en vous !
Et « La Clé de Vie » est !

Mirena, le 6 Février 2014.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

La conscience de l’intra terre…

Je ressens fortement les vibrations de la Terre ces derniers temps, je ressens les énergies d’Adama, il me livre ce message…
« Je suis Adama et je te parle maintenant. Les énergies de la Terre sont différentes, les ressens-tu? J’attire ton attention sur les vibrations nouvelles que tu as reçues, le noyau central envoie plus d’énergie à la surface de la terre.
L’ancrage des êtres humains de la surface est désormais plus profond. Essaie d’imaginer vos véhicules de manifestation comme des programmes gérés en partie par le noyau central. Celui-ci a ouvert ses codes d’accès à certains d’entre vous.
Les mieux ancrés ont la possibilité de se relier à la Source de Vie, par le noyau central de la terre. Ces personnes ne sont plus des véhicules pré-programmés par leur lignée directe. Ils sont capable de se reprogrammer à volonté, toutes les fois qu’ils se trouvent entravés par des énergies qu’ils portent et qui ne leur conviennent plus.
Les êtres libérés, ayant accès au code source, comprennent que les limites de leur incarnation provenaient de l’héritage de leurs lignées imprégné dans leurs cellules. Ils sont capable de reprogrammer ces cellules encodées par le langage de lumière.
Ainsi ils se libèrent de leur karma familial, du karma de leur lignée stellaire, etc et par la même, ils libèrent leurs lignées.
Lorsque vous vous incarnez, vous quittez la conscience unifiée pour représenter l’énergie de vie dans un avatar. Cet avatar porte en lui les mémoires de ses lignées au niveau cellulaire. La conscience qui l’habite va cheminer dans sa vie pour permettre l’évacuation des énergies bloquant l’évolution vers la lumière.
Vous êtes des avatars, vous pouvez reprogrammer vos mémoires cellulaires. Elles ne vous appartiennent pas, elles appartiennent à vos lignées, au sein desquelles vous êtes incarnés pour l’Amour de l’évolution.
A présent vous ne serez plus soumis à vos peurs, vous pourrez les contempler et intuitivement vous saurez comment les évacuer… Grâce à toute cette nouvelle lumière en vous.
Adama je suis, et je me manifeste afin que vous constatiez ces nouvelles fonctionnalités actives en vous! Fils de l’Un je vous salue, je vous porte en mon cœur. »

Message d’Adama, des mondes Intra Terre.
Reçu en canalisation par Aurélie Pech le 21 janvier 2014.

Vous pouvez reproduire ce texte pour le transmettre à condition de ne pas le couper, ne pas modifier le contenu et de mentionner ce site: www.smilingsky.fr

La simplicité de la Connaissance

« Dire la vérité ne suffit pas : ce n’est pas uniquement par nos paroles, mais aussi par nos pensées, nos sentiments, nos actes, par toute notre vie, que nous devons témoigner de la vérité. Rien que par notre façon de respirer, nous devons déjà témoigner de la vérité. »
Omraam Mikhaël Aïvanhov.

L’intellect égare bien souvent  l’être humain. Celui-ci confond parfois son savoir avec la véritable Connaissance, qui sont deux choses bien différentes. Elles sont le feu de l’homme ou bien celui de l’Esprit.

Nous vivons aujourd’hui dans un nouveau monde où tout doit être posé, conscientisé et appliqué. Nous devons vivre ce que nous apprenons, et l’exprimer jusque dans le souffle de celle ou celui que nous sommes. Nous devons appliquer l’amour, la joie, la lumière. Nous devons être positifs. Nous devons élever nos vibrations. Nous devons poser nos mots en toute conscience car en parlant, nous transmettons des vibrations et donc, nous créons un monde parmi notre monde.

Nous avons un besoin inné de savoir mais, lire sans application ne sert à rien. De même que dire aux autres ce qu’il faut faire sans être capables de l’appliquer ne sert à rien. Être dans la rancune et juger ne sert à rien, sinon à ne pas rester centrés sur l’amour et la lumière.

Nous devons intégrer tout ce que cela représente. Est-il utile de poursuivre dans de tels agissements, alors que nous sommes dans une ère où, si nous vivons ce que nous lisons et apprenons, jusque dans nos paroles, nos pensées et nos actes, si nous l’exprimons jusque dans notre souffle,  nous pouvons accélérer notre avancement vers la lumière ?

Il est temps d’agir. Il est temps d’appliquer les belles paroles qui ont été lues et dites. Il est temps de donner le meilleur de soi. Il est temps de vivre l’amour et la lumière qui sont en nous. Il est temps de les ressentir en soi.

Nous devons aller chercher les connaissances spirituelles à l’intérieur de nous. Tout y est inscrit. Tout y figure. Là encore, lorsque la connaissance vient de l’intérieur et non de l’intellect, nous intégrons ce qu’elle représente, nous sommes dans la simplicité. Le paraître est trop souvent mis en avant par le savoir de l’homme. Est-ce bien utile à l’heure actuelle où nous savons que tout change et que seuls ceux qui feront la recherche intérieure trouveront la paix ?

Belle réflexion à toutes et à tous.

Mirena, le 16 Janvier 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.