Le bonheur est la clé de la vie

Quand j’étais petit, ma mère m’a dit que le bonheur était la clé de la vie. A l’école, quand on m’a demandé d’écrire ce que je voulais être plus tard, j’ai répondu « heureux ». Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question, je leur ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie.
– John Lennon –

Le bonheur est une source intarissable de bienfaits. Il transmet la Vie. Il nous aligne sur des vibrations élevées qui nous portent et qui nous transforment.

Beaucoup le recherchent à l’extérieur d’eux-mêmes et souvent, compensent leur mal-être par des achats, par des dépendances, par des assouvissements éphémères et illusoires qui ne durent qu’un temps. Toutes ces recherches extérieures montrent que l’être n’a pas compris ce qu’est le bonheur et où il se situe.

Le bonheur se vit de l’intérieur. Il se ressent dans notre corps, dans notre cœur, dans notre esprit. Lorsque nous sommes heureux, nous sommes emplis de l’énergie du bonheur. Elle est si puissante qu’elle comble le vide intérieur. Ainsi, nous n’avons plus besoin d’aller rechercher ailleurs ce qui pourrait nous permettre d’être heureux. Nous vibrons dans cette énergie lumineuse.

Trop de personnes sont tristes et soumises à ce qui est, à leur entourage, à leur profession, à leurs croyances. Elles ont peur de prendre les rênes de leur vie et ne se donnent pas l’opportunité d’être heureuses. Elles ne trouvent pas l’harmonie et la sérénité. Elles subissent leur vie plutôt qu’elles ne la vivent. Leurs choix sont restreints car elles restent dans des croyances négatives qui les retiennent prisonnières. Elles n’arrivent pas à exprimer leur plein potentiel créatif ainsi que leurs choix de vie. Elles restent cloisonnées dans une vie qui n’est pas celle qu’elles aimeraient vivre. Elles agissent par obligation et non par plaisir.

Et si aujourd’hui, vous vous faisiez plaisir ?
Et si aujourd’hui, vous alliez dans la direction de votre choix ?
Et si aujourd’hui, vous ne subissiez pas votre vie ?
Et si aujourd’hui, vous viviez enfin heureux ?

Pour cela, vous devez analyser ce qui ne vous convient pas, ce qui n’est pas en accord avec vous, ce qui ne vous élève pas. Peu à peu, vous devez le changer car vous avez le choix de le faire. Les peurs sont à éliminer. L’œuvre intérieure doit se réaliser en ce sens. Vous devez renaître à vous-mêmes, avec envie, avec conviction, avec volonté, avec plaisir, avec bonheur et dans la paix.

Si vous êtes heureux, vous êtes dans l’amour. Vous avez envie de transmettre ce bonheur qui vous porte et vous le rayonnez, vous le transmettez à ceux que vous côtoyez. Ainsi, vous construisez votre vie dans la positivité et vous attirez à vous toutes les bonnes choses qui sont sur la même vibration que le bonheur. Vous vous transformez grâce à lui et le plus important, c’est que vous ne subissez plus votre vie. Vous la vivez pleinement en accord avec la personne que vous désirez être. Vous accomplissez également la voie de votre âme qui vous pousse dans cette direction.

Il est temps que chacun ouvre sa conscience au bonheur. Nous sommes ce que nous pensons. Alors pensons « bonheur » et exprimons-le. Il doit venir de l’intérieur pour ne pas être éphémère. Toutes les attirances extérieures ne sont qu’illusion et ne comblent nullement le mal-être intérieur.

Je vous souhaite de le découvrir et de le ressentir pour trouver la justesse de la vie. Car la vie c’est de vivre heureux et libre de l’être !

Belle réflexion à toutes et à tous.

Mirena, le 17 Décembre 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Photo Mirena

 

Qu’est-ce que la nouvelle conscience ?

Beaucoup de personnes ne comprennent pas ce qu’est la nouvelle conscience et donc, ce qu’elle représente. La nouvelle ère dans laquelle nous allons passer officiellement le 21 Décembre 2012 est un passage à de nouvelles énergies et à des vibrations plus élevées. Toute la tâche d’allègement, d’épuration que nous avons pratiquée jusqu’à présent, et que nous devons poursuivre, nous permet de nous aligner sur ces nouvelles énergies qui descendent sur la Terre. Nous avons été mis face à nos points négatifs pour les purifier. Ainsi, peu à peu, nous avons ôté les voiles de la séparation. De ce fait, nous nous sommes rapprochés de notre lumière intérieure. Cette lumière est la lumière divine.

Ce passage dans lequel nous sommes, nous permet de nous ouvrir à notre état divin et à son amour. Nous sommes en train de passer de l’état humain à l’état divin. C’est pourquoi, nos allègements sont à poursuivre. Ils nous permettent, pas à pas, de conscientiser réellement « qui nous sommes ». Ils nous permettent de dépasser, peu à peu, toutes nos limites humaines pour enfin entrer dans la conscience divine.

En sachant réellement « qui nous sommes », nous ouvrons notre conscience à l’état divin qui est en nous, ainsi qu’à toute sa représentation. L’état divin est l’amour, la paix, la lumière, la sagesse. Nous accueillons ainsi toutes les capacités qui sont les nôtres et nous pouvons réaliser cet état divin sur Terre.

Bien entendu, la tâche individuelle d’avancement, de compréhension ainsi que d’intégration, doit s’ouvrir à cette lumière, à cet amour divin qui est nous. Si nous savons « qui nous sommes », nous pouvons avancer dans la profondeur de cette nouvelle conscience, dans cet état divin.

Lâcher l’état humain n’est pas aisé. Toutes les empreintes qui sont en nous doivent être dépassées par cette ouverture de conscience nouvelle qui naît. Avec simplicité, avec amour, nous pouvons évoluer si nous nous ouvrons à cette expérience divine qui se propose à nous.

Nous sommes tous reliés par un champ magnétique qui nous relie également à la Terre. Si nous développons notre nouvelle conscience, c’est-à-dire notre amour et notre lumière, nous pouvons restructurer ce qui a été détruit. Nous pouvons répandre « qui nous sommes » de l’un à l’autre.

L’amour peut tout. Il permet de grandes réalisations. Nous devons le répandre en nous, le donner autour de nous, à ceux qui nous entourent, puis à la Terre. Car tout ce qui est autour de nous est divin. Nous ne sommes nullement séparés. Nous faisons tous partie de ce Tout. Nous sommes tous des êtres en devenir. Par la pensée et donc par l’intention, mais aussi par l’amour de notre centre, nous pouvons élargir cette conscience divine et toucher tout ce qui est, tout ce qui demeure sur notre belle Terre. Nous pouvons panser, réparer, réorganiser, restructurer ce qui a besoin de l’être. La conscience de chacun, l’amour de chacun, se répandent ainsi. Leurs ondes élargissent leur vérité en touchant tout ce qui est.

Voici donc ce qu’est la nouvelle conscience. Elle est le basculement de notre état humain en l’état divin. Nos guides nous enseignent actuellement cette ouverture. Ils nous transmettent des guidances en ce sens. Savoir qui nous sommes réellement nous aide à passer dans ce basculement de la conscience.

Avec elle, nous progresserons dans et par la Sagesse, la Pureté et l’Amour. Ce sont les 3 grandes étapes que nous devrons intégrer pour évoluer et grandir dans la nouvelle ère. Nous irons pas à pas avec ces guidances et nous pourrons ainsi entreprendre une autre vie, axée sur des vibrations plus élevées. Par la pensée dans l’espace-temps de l’universalité, nous répandrons notre amour et la restructuration de notre belle Terre. Tous unis dans la conscience divine et dans l’Amour que nous répandrons, nous aiderons à reconstruire. Nous serons reconnectés à notre vraie nature, à notre divinité intérieure, à l’Amour Divin.

Je vous souhaite une belle poursuite à toutes et à tous dans cette ouverture belle et grande de l’Amour et de la lumière. Nous y sommes enfin !

Belle reconnexion !

Mirena, le 4 Décembre 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

 Photo Mirena

Le pouvoir des mots par Maha Chohan

Les mots forment des vibrations qui transmettent aux hommes leur volonté. L’homme subit souvent leurs assauts car ils renferment des notes faibles et sombres. Ces mots vous pénètrent et libèrent en vous leur faible contenance. Le corps et l’esprit sont alors atteints par cette transmission qui les nourrit de sa faible subsistance. Voilà comment un homme peut atteindre un autre homme avec simplement un mot, une syllabe.
Toute parole dégage une vibration. Tout être fonctionne avec ce qu’il conçoit, avec ce qu’il reçoit et vit avec. La perception des mots vous échappe souvent. Vous ne voyez en eux qu’un moyen de communiquer. Hélas, beaucoup ne savent pas que les mots véhiculent et transmettent un ordre de fonctionnement, un ordre de vie.
L’homme s’établit dans ses propres vibrations et ne pense qu’à progresser, qu’à grandir avec elles. Souvent, il ne sait pas que tout ce qui l’entoure est aussi fait de vibrations qui partagent sa vie, lui donnent l’élan, le moteur de celle-ci et peuvent le conduire dans la bassesse ou bien l’élever dans la pureté.
Chaque mot est un monde à lui seul. Il est vie dans la vie. Il est couleur de l’arc-en-ciel. Il est vibration. C’est vous qui le créez et c’est vous aussi qui le transmettez. Il donne le pouvoir dans l’espace, le jeu de la création, l’amour ou l’abandon. Il détermine l’onde de vie. C’est pourquoi chaque mot a son importance. Le langage  dégage qui vous êtes, ce que vous représentez et s’envole de ses vibrations. Il est à lui seul le pouvoir de ce monde. Il pacifie ou transmet la violence. Il grandit ou diminue. Il éclaire ou assombrit.
Le langage des mots est important. C’est par là que chacun doit travailler. C’est par là que chacun doit comprendre. C’est par là que chacun doit appliquer le langage de l’amour. Cette priorité deviendra universelle. Elle doit percer la carapace sombre des hommes et libérer l’espoir en ce monde. Elle détruira la rigidité des hommes, la violence, l’ingratitude, le non-respect, le non amour. La liberté est celle qui délivrera cette priorité en répandant ses ondes de vibrations élevées.
Les mots restreints se perdront pour laisser naître un langage nouveau basé sur l’amour. Chaque mot a un ordre de grandeur. L’un des plus élevés est le mot PAIX. Il représente la sagesse intérieure, le monde parfait révélé, l’éclosion de l’âme dans l’univers. Il s’instruit mais ne s’atteint qu’avec la grandeur de l’âme, celle de l’Être que vous êtes. Parler de paix est révélateur, transformateur, idéalisateur. Parler de paix transmet cette volonté d’être en paix, d’Être tout simplement. La vibration que ce mot dégage est un breuvage divin.
Répétez ce mot autant de fois que vous le pourrez et il dégagera en vous l’instant suprême qu’il représente. Jour après jour, vous installerez ses énergies en vous et prendrez l’assurance de son ressenti, de cette découverte qui se répandra avec de plus en plus de force.

 »  Je suis en paix.
    Je répands la paix autour de moi.
    J’aime la paix.
    La paix est bienvenue en moi.
    Je m’idéalise dans la paix.
    Paix et lumière,
    Paix et amour,
    Paix, tu es liberté. »

Voici quelques exemples très simples mais aussi porteurs de vibrations élevées. Elles répandent en vous et autour de vous cette paix universelle  qui fait défaut aux hommes et vous aiderez ainsi à la développer, à la transmettre. Vous aiderez le monde.
Pourquoi ne pas rester simple ? Pourquoi rechercher toujours des formules miracles qui alourdissent votre compréhension, votre perception, votre initiation ? La simplicité est une preuve d’humilité. Et les Maîtres sont des êtres simples.
Il faut que vous compreniez que cette simplicité est une mesure nécessaire à votre élévation. Rien n’est complexe dans celle-ci, bien au contraire. Ce que je vous donne est avant tout la base de votre élévation. Elle vous mènera dans ce monde qui change, soyez certains de ceci. L’homme doit acquérir le sens de la spiritualité et parcourir son chemin sans qu’aucune étape ne lui échappe. Tout doit intégrer sa compréhension et le travail de chacun doit commencer à la base.
Les techniques qui ont fleuri sur votre monde sont remarquables. Mais à quoi bon les rechercher si les bases ne sont pas comprises et intégrées. A quoi bon vouloir s’élever sans base. La stabilité ne sera pas et vous vous écroulerez tel un château de cartes. Il en est de même de votre enracinement sur cette terre. Faire vos racines chaque jour, est une nécessité pour relier votre vie à celle de l’espace supérieur sans être déstabilisé. La base est une solide assise pour toute conception et l’aura ne peut se développer sans une assise certaine et confortable. Cette base est le début de cette initiation et les mots la représentent. Cette base vous transforme et transformera votre vie et celle de ceux qui vous entourent.
Tout mot lancé dans l’espace se développe avec force et ses vibrations libèrent avec puissance une molécule qui se répand à la vitesse ultra dimensionnelle. Elle transmet ce qu’elle représente avec une puissance insoupçonnée.
C’est pourquoi le mot PAIX est celui qui doit être développé en priorité. Répétez ce mot avec douceur. Mettez en lui tout votre amour. Regardez-le s’élever et se répandre dans l’univers. Si chaque homme s’emploie à développer ce mot dans son vocabulaire, alors la paix règnera sur terre et chacun vivra en paix.
Le monde est beau. Il mérite de se relever de la bassesse. Il mérite de s’élever dans les vibrations supérieures et chaque homme peut le guider jusqu’à elles. Les mots sont une première approche vers l’apothéose et celui qui voudra la toucher, devra se libérer du poids lourd des mots et de leur démesure.
Votre langage se perd actuellement dans la grossièreté et l’exaction. Il libère les forces sombres qui demeurent en vous et, sans conscience, vous les répandez autour de vous et les donnez à ceux qui vous entourent. Prenez un moment pour méditer sur ceci. Prenez le temps qu’il vous faudra, mais de grâce, modifiez votre langage et ne dégagez que la lumière dans chacune de vos paroles. L’onde de vie est une note transmise par l’homme. Elle vit ou se meurt selon sa volonté. Seule, la grâce de l’homme lui permettra de s’élever dans la lumière et libèrera le lourd fardeau qui appesantit la terre.
Parlez lumière, transmettez-la et les mots se répandront comme des étoiles scintillantes. Apprenez à ne transmettre que la lumière. Visualisez-la sortant de votre bouche, se répandant  dans l’univers. Transmettez ce que vous savez et dites bien que la base est une nécessité et qu’elle commence par le langage de l’homme.

Et pour poursuivre dans l’élaboration du langage, je vais vous donner un autre mot qui, à lui seul, représente l’univers dans sa douceur, dans son intégrité. Il s’agit du mot AMOUR.
Il dégage une onde de vie tellement belle ! Il prend sa source dans votre cœur, dans le cœur de l’univers. Si ce mot pouvait se répandre sur terre avec la force du cœur de chaque homme, l’univers tout entier serait transformé. Sa puissance, sa grandeur sont celles de la liberté, liberté d’Être, liberté éternelle.
L’amour, source de plénitude et source de vie ! Quel beau langage que tout ceci ! Quelles belles vibrations ! L’amour est sage et il rend beau. L’amour est liberté et il la transmet. Ses vibrations sont lumière ! La parole de l’amour touche, pénètre, transforme bien au-delà de ce que vous pouvez imaginer.
Bien au-delà du monde des hommes, l’amour a formé l’univers. Il a créé toute forme, il a éclairé, il a relié l’homme et la femme, mais aussi les planètes entre elles. Sa limite n’existe pas car il est la Source ultra dimensionnelle et éternelle. Sa beauté n’a d’égal que l’immensité et n’a de connaissance que dans la Connaissance. Il est le Tout et bien au-delà encore.
Le mot AMOUR est celui qui régit l’univers par ses ondes. Il détermine la puissance christique, il fait foi en chacun. Le A associé au M est le AM qui signifie dans le langage codé des vibrations « union ». Vient ensuite le O qui relève la note de l’Esprit lui-même. Lorsqu’il est associé au U, qui est aussi la marge universelle de l’union des cœurs, cela forme le OU de la sagesse. Le R termine la vibration pour la prolonger dans l’infini. AMOUR dégage l’union des cœurs dans la pureté christique et réunit en son centre l’onde éternelle de pureté.
Avec l’intention de ce qu’il représente, vous adressez à l’univers et à la personne à qui il est destiné, toute une vibration christique qui part du centre solaire de la Source et qui répand son onde de vie, sans limite aucune. Si bien que l’onde, lorsqu’elle est envoyée avec pureté et conscience, transforme tout ce qui se trouve sur son chemin par la lumière, par l’amour de la Source.
Lorsque les barrières humaines ne sont plus, lorsque vous êtes réceptifs à ces ondes de vie qui transforment, vous attirez à vous et recevez dans un merveilleux échange, la pureté, la profondeur de ce que vous avez adressé à l’autre. Dans une immense transformation, vous prenez ce qu’elles vous donnent : leur puissance et aussi leur légèreté car plus l’atome vibrationnel est pur, plus il est puissant et léger  à la fois. L’onde qu’il transmet est si subtile qu’elle est perfection dans sa globalité mais une perfection sans limite.
L’univers n’a pas de limite. Les vibrations et ondes qu’il transmet sont aussi sans limite. Plus l’intention vient du cœur, plus elle est puissante et légère à la fois. Plus la subtilité joue de la lumière et de la pureté, plus l’infini grandit avec elle. L’interprétation que chacun peut en faire n’est pas, car l’impossibilité de matérialiser tout ceci est réelle.
La Source infinie d’amour est une onde de vie si puissante qu’elle relie l’univers tout entier à vous les hommes mais aussi à une dimension supérieure à tout sens, celle de l’infinitude. La transformation supérieure se relie à cette infinitude qui crée et donne à chacun son pouvoir personnel, sa présence d’Être. Elle détermine aussi un seuil d’idéalisation qui intensifie en chacun un parfum de légèreté. Lorsque l’homme sait, il peut puiser à la Source, il détient alors le savoir éternel. Il ne reste plus qu’à entrebâiller la porte et suivre le chemin de la lumière qu’il apercevra derrière.
Celui qui veut, arrive. Les ondes qui l’entourent, encoderont en lui la transformation et tout ce qui sera utile à celle-ci viendra à lui. Il devra comprendre que c’est à lui seul de parcourir ce chemin de lumière et si la conscience est assez élevée, il s’appuiera sur le mot AMOUR pour trouver son chemin, l’amour subtil, l’amour liberté, l’amour pur. Cet amour, il le trouvera dans sa liberté d’être, dans sa subtilité personnelle, dans sa compréhension pure et nette. Il doit puiser l’essence de Vie avec conscience, en toute lumière. Lorsque je dis en toute lumière, je veux parler de la reconnaissance de ce qu’il est, sans ombre, avec netteté, sans peur de se voir tel qu’il est, sans omission, ni lâcheté.
Ce n’est pas un jugement que je porte là, c’est simplement une constatation. Chacun doit oser se regarder, comme l’on se regarde dans un miroir. Chacun doit poser ses yeux sur les points sombres et douteux. La lumière doit être faite sur toutes les zones d’ombre. Rien ne doit être faussé, oublié, rejeté. Tout doit être clair en vous. Il s’agit de l’honnêteté que vous vous devez mais aussi celle que vous devez aux autres. Cette honnêteté vis-à-vis de vous-même vous portera vers l’amour et l’amour vous renverra ses vibrations de lumière qui vous aideront à éclairer votre chemin.
Plus votre langage sera fait d’amour et dégagera l’amour, plus vos pensées seront amour, plus vos actes seront posés dans l’amour, plus vite votre figure humaine se parera des étincelles de l’amour pour une vibration certaine et élevée de lumière éternelle, de lumière Christique.
…/…

Extrait du livre « Être Je Suis », enseignement du rayon bleu, transmis à Mirena par Maha Chohan.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Faire face à nos peurs

Le monde est en pleine mutation. Tout bouge à l’extérieur mais aussi à l’intérieur de nous. Nous sommes en plein choix de vie, en pleine mutation intérieure et nous sommes bousculés par tout ce que nous recevons mais aussi par ce que nous émettons. C’est pourquoi, nous devons faire face à nos peurs.

D’une part, elles sont amplifiées par le monde qui nous entoure. Nous recevons des énergies de peurs et tout est fait pour nous garder dans la peur. Ainsi, nous ne pouvons que nous « raccrocher » à ce que l’on nous dit, à ce qu’une minorité d’hommes de pouvoir veut. Notre liberté est endormie par ces peurs et nous ne percevons plus notre lumière intérieure.

D’autre part, nous avons en nous des peurs qui remontent afin d’être travaillées pour être éliminées. Ces peurs sont celles de l’héritage de nos ancêtres. Ce sont des mémoires transmises lors de notre conception. Elles figurent dans notre ADN et nous les transmettons à nos enfants si elles ne sont pas éliminées.

Nous possédons également nos propres peurs, celles que nous créons chaque jour par notre façon d’être…peur du manque, peur de la maladie, peur de perdre son emploi, peur pour ses enfants, peur de l’avenir…etc.

Toutes ces peurs sont des freins à notre progression. Elles annihilent notre propre pouvoir intérieur. Elles installent en nous des états négatifs et nous connectent à des vibrations de même intensité. Nous sommes ainsi reliés par elles à des égrégores de peur. Nous savons que tout ce que nous émettons, nous revient amplifié. Donc, en tout état de cause, en émettant celles-ci, nous recevons des ondes de peurs amplifiées. Nous sommes ainsi connectés aux peurs de l’humanité. En sachant que celles-ci s’amplifient de jour en jour, nous devons prendre conscience de cet état et ne plus y répondre. Car nous nous laissons entraîner par ces peurs. Elles nous tiennent dans la souffrance intérieure et nous ne sommes plus à même de prendre des décisions, des choix opportuns et lumineux. Elles nous tiennent par leurs liens sombres et nous entraînent avec elles.

Si nous  ne faisons pas face à ces peurs, nous risquons de ne plus pouvoir nous relever. Les forces obscures sont puissantes et entraînent avec elles, tous ceux qui y répondent. C’est pourquoi, il faut prendre conscience de nos peurs, quelle qu’en soit l’origine et stopper cette spirale qui nous entraîne hors de notre puissance intérieure lumineuse. Il ne faut pas nous identifier à elles, ne pas répondre à notre mentalisation qui accélère le processus de peur. Il faut au contraire, stopper cet état de peur quand il apparaît, l’annuler pour ensuite envoyer une pensée contraire, une pensée positive, lumineuse qui nous reliera à une vibration de même nature. Ce travail d’annulation et de reformulation des pensées de peur devra être renouvelé chaque fois qu’une peur apparaîtra. C’est une tâche longue et rigoureuse mais elle en vaut la peine. A force de se connecter à la lumière, l’ombre recule. Ceci fait partie de l’œuvre du chercheur de lumière. Rester dans la lumière et l’amour et ne plus se laisser emporter par le mental, par ses peurs et leur négativité pour rester dans des vibrations élevées.

Le monde change et je me répète. Les peurs s’amplifient sur terre et tout est fait pour que les hommes demeurent dans la peur. Si nous ne faisons rien pour ne plus répondre à celle-ci, nous serons déstabilisés et emportés par ce courant négatif. Or, nous devons rester dans notre bulle de lumière pour appréhender le changement qui s’annonce. Nous devons rester dans notre lumière intérieure pour ne pas être ébranlés par les ondes négatives.

Plus nous serons lumière, moins nous souffrirons et, nous pourrons passer avec l’humanité dans le monde nouveau.

Mirena, le 09/10/11.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.