Le but de l’âme

 

L’univers contribue toujours à vous apporter ce dont vous avez besoin pour vous réaliser au mieux sur votre chemin de Lumière.

Sachez que vous n’êtes pas obligés de suivre une ligne directrice rigide. Au contraire, vous avez toujours le choix d’opter pour les options qui semblent les mieux adaptées à votre individualité et à vos souhaits. Il n’y a pas d’erreur, mais uniquement des leçons à apprendre.

C’est-à-dire que, pour réaliser votre mission de vie, où que vous soyez, l’univers vous apportera toujours ce dont vous avez besoin pour grandir intérieurement vers l’amour et la lumière, et par cela, les opportunités qui vous permettront d’accéder au but de l’âme.

Attention aux blocages ! Ils sont révélateurs et il convient alors de ne pas insister. Car parfois les choix qui sont faits, ne sont pas ceux de l’âme. Mais si vous êtes attentifs, il est aisé de voguer sur les fréquences énergétiques, dans le lâcher prise et l’ouverture du Cœur.

L’univers se réalise sans fin. Il n’est pas figé et rien n’est figé en lui, surtout pas l’énergie dont il est constitué. Vos réalisations ne le sont pas également. Vous êtes des créateurs et vous vivez ce que vous devez vivre ici ou ailleurs. La grande « mécanique » de l’univers agit toujours pour vous et pour le meilleur de votre réalisation.

Vous avez toujours le choix mais attention, ne pensez pas éviter les expériences parce que vous partez à l’autre bout de la Terre. Vous les vivrez en tous lieux car vous êtes l’aimant de celles-ci.

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

 

Aujourd’hui je choisis … la compassion

Je m'ouvre à la compassion
*

Aujourd’hui je laisse les conditionnements du passé et je m’ouvre à la compassion. Je choisis l’amour plutôt que la peur.

Aujourd’hui je vois clair dans le jeu du mental et je comprends son pouvoir en moi. J’applique le discernement dans toutes les situations de ma vie.

Aujourd’hui je choisis de vivre libre, libre d’être et d’exister sans culpabilité.

Aujourd’hui je comprends les agissements de l’humanité et je me pardonne pour cela car ils sont mon reflet. Je compatis pour les souffrances, pour la violence, pour les guerres, pour la tristesse…

Aujourd’hui je déploie l’amour de mon cœur sur Terre et sur chaque être vivant.

Aujourd’hui j’ouvre mon cœur aux autres et à moi-même. Je me relie à chacun d’eux par mon Amour. Car je sais enfin « Qui nous sommes ». Je comprends nos rôles et je ne les juge pas.

Aujourd’hui je m’aime tel que je suis !
Aujourd’hui je m’ouvre à la conscience de la Vie !
Aujourd’hui je suis compassion et je le demeure à jamais !


Affirmation positive
Mirena, le 07 Avril 2015
Copyright © www.audeladesmots.org
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

*

Le basculement dans l’Être


Orchidée Être est l’expression de l’âme en vous, qui vous rapproche de l’Unité et de votre Amour. Être demeure le lien de la liberté individuelle que vous recherchez à travers vos expériences de vie. Lorsque l’être humain découvre la constance de l’Être, il se libère de ses limites et de ses peurs. Il découvre que rien ne le sépare des autres êtres humains, que rien ne le sépare de la Terre, ni de l’univers. Il se reconnait en chacun et en tout ce qui est. Il sait qu’il fait partie de ce Tout inconditionnel et vit l’Amour qu’il donne sans condition.

Il est important que vous entriez dans la profondeur de votre demeure pour découvrir l’Être. Ainsi, vous demeurerez « entier » dans votre création de vie ainsi que dans votre corps. Vous ne vous dissocierez plus des autres car vous saurez « Qui Vous Êtes ». Ainsi vous aurez un autre regard sur vous-mêmes et sur la vie. Vous laisserez aller les énergies de l’Être. Vous ne verrez aucune différence entre vous et les autres. Au contraire, vous accueillerez par votre Amour, la compréhension de la vie.

L’Amour vous rapproche de votre centre. Plus vous le donnez, plus vous Êtes. Ressentez par le cœur et donnez. Regardez ceux qui vous entourent et ne vous sentez pas différents d’eux, ne les sentez pas différents de vous. Au contraire, sachez accepter et aimer les autres êtres humains. Vous êtes tous Un. Vous devez vivre cette unité par un partage de vos êtres, de vos esprits humains, de vos actes, de vos mots, pour vous rapprocher chaque jour un peu plus de ceux qui vous entourent.

L’Amour est pour tous. Il est en vous. Il est vous.
L’Amour ne se définit pas. Il se ressent.
L’Amour apporte la paix de l’être, la joie de vivre, le bonheur, l’abondance.
L’Amour nourrit l’esprit humain. Avec Lui, vous accueillez et acceptez.
L’Amour guérit. Il apaise les souffrances.
L’Amour ne sépare pas. Il rassemble.

L’expression de l’Être à travers soi permet de révéler l’Amour. L’acceptation fait que vous vivez par le cœur, vous vivez la beauté de l’univers, vous vous retrouvez en Lui et par Lui. Vous vous fondez en Lui. Vous êtes Lui.

Chacun d’entre vous doit s’ouvrir à cette découverte, sans peur. Vous êtes tous des sœurs et des frères de l’avancement, tous unis dans le même sillage, pour découvrir la lumière de Vie qui vous unit. Vous devez avoir pour tous des paroles d’Amour. Vous devez regarder le monde avec les yeux de l’Amour.

Vous devez émerger de votre endormissement, ne plus vous voiler la vue, ne plus avoir peur… Le regard se modifie dès que vous découvrez la présence de l’Être. Les graines semées peuvent enfin pousser vers la lumière pour vous inonder d’un bonheur intérieur intense. Ce bonheur vous le vivez dans la Présence. Toute l’illusion, tous les voiles qui vous ôtaient cette merveilleuse expression de l’Amour et de sa découverte, se lèvent alors et s’envolent. Vous découvrez enfin toute la mesure de l’Être, sa représentation, sa puissance, sa beauté. Vous pouvez enfin vivre l’Amour qui est en vous et qui ne demande qu’à prendre les commandes de votre vie. Avec l’Être, plus de différence, plus de séparation. Vous voyez tout ce qui est par l’Amour de votre cœur, et tout est beau et joyeux. Vous vous libérez de toutes les tensions humaines, de toutes vos souffrances. Vous savez enfin que vous avez créé ces blessures, ces peurs… Vous savez que vous n’êtes pas séparés de tout ce qui demeure sur Terre et dans l’univers.

Le monde a besoin de cette découverte. L’humanité également. Pour cela, vous devez vous unir par le cœur et par l’Amour qui y demeure. Poursuivez votre chemin avec ce bel horizon. Ne regardez pas ailleurs. Rapprochez-vous de lui pour un jour y basculer, pour un jour retrouver votre totalité.

Maître Saint-Germain.

Transmis par Mirena, le 25 Avril 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.
Contact : mirena@audeladesmots.org

L’arbre du silence

L'arbre du silence« Un soir, sur un chemin familier qui m’est cher, en mettant mes pas dans les pas de ceux qui m’ont précédé sur cette terre, j’ai senti, frissonner l’arbre du silence. C’était après un orage, dans cette odeur de terre et de pierres mouillées qui réveille si bien en nous un écho oublié, venu du fond des âges . Il n’y avait plus de vent, rien ne bougeait, tout était apaisé et pourtant j’ai entendu comme un murmure. J’ai eu l’impression ( la conviction ? ) qu’il provenait de l’arbre dont nous sommes tous issus : celui de nos familles, dont les branches sont innombrables et dont les feuilles frissonnent au plus profond de nous. Autant de feuilles, autant de voix vers lesquelles il faut se pencher pour bien les entendre, leur accorder l’attention nécessaire à la perception d’un silence qui, en réalité, n’en est pas un et ne demande qu’à être écouté. Je sais aujourd’hui que ce murmure a le pouvoir de donner un sens à notre existence, de prolonger la vie de ceux auxquels nous devons la nôtre, car ils nous habitent intimement. »
Christian Signol ( Ils rêvaient des dimanches )