Agir en pleine conscience

 

La conscience actuelle nous oriente vers un retour à soi et à ses propres fonctionnements pour une ouverture sur la vérité. L’homme voit son chemin à l’extérieur de lui et il le suit, dirigé par le mental.  Or le chemin n’est pas séparé de soi , il est intérieur car c’est en soi que la vie humaine est inscrite. C’est ici que nous créons nos zones d’ombre, c’est encore ici que figurent nos blessures et nos mémoires. Enfin, ce que nous sommes intérieurement se répercute à l’extérieur et nourrit l’humanité de sa forme duelle.

En tant qu’être conscient, la dimension matérielle doit être considérée avec clarté. Le temps où l’on évitait ce face à face avec ses propres actes se termine, la transparence permettant d’accueillir et d’accepter la vérité pour une transformation durable. Beaucoup trop d’individus demeurent encore dans la séparation de leurs propres conditionnements négatifs et dans un état de victime qui ôtent toute transformation. Ce qui n’est pas accepté en soi, ne peut être changé. L’acceptation permet d’enclencher la transformation et l’univers apporte alors l’opportunité de s’en libérer. Ce qui est inscrit en nous, nourrit l’humanité. Nous ne sommes donc pas étrangers à ce qui se passe aujourd’hui dans le monde.

Chaque fois que nous subissons une déstabilisation, c’est à l’intérieur que notre regard doit se poser pour une mise en lumière de ce qui nous déstabilise, de ce qui fait mal ou de la mémoire qui est réactivée. C’est ici et non ailleurs qu’elle doit être transmutée, par notre Cœur de Lumière qui apaisera le conflit de la pensée et de l’énergie de la situation. En utilisant notre puissance d’Amour, sans jugement mais en acceptant que nous sommes le créateur de cette déstabilisation intérieure, la transformation se fera sans souffrance mais en toute conscience. Il n’y aura alors plus de résistance et le lâcher prise permettra à l’énergie de demeurer stable, en alignement avec la Lumière de la Source.

Il est nécessaire de ne plus reporter notre mal-être sur les autres mais au contraire, le reconnaitre en soi pour le transformer. S’unir en conscience à ce qui est, l’accueillir avec amour, dans la puissance du Cœur. Nous ne devons plus nous limiter et de ce fait, limiter notre pleine capacité à nous transformer intérieurement. Notre responsabilité à accueillir nos zones d’ombre, nos blocages, nos états d’être ou notre déstabilisation fait partie d’un niveau de conscience libérateur. L’irresponsabilité laisse alors la place à la transparence et à l’honnêteté des situations qu’il convient d’appliquer en soi.  L’illusion se découvre, les situations sont mises en lumière et aucun doute ne persiste.

Nous pouvons agir pour l’humanité simplement en nous transformant de l’intérieur, en pénétrant dans notre conscience qu’il convient de considérer en toute clarté. Notre responsabilité à changer nous revient aujourd’hui et c’est par soi que tout commence et que tout se fait. Mais pour cela l’honnêteté de nos propres fonctionnements doit voir le jour. Je dirai même la transparence de ce que nous sommes réellement doit émerger en pleine lumière.

L’ouverture de sa conscience est le chemin à emprunter pour une répercussion positive sur l’ensemble de l’humanité.

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

 

 

Devenir un être spirituel

 

L’importance de devenir un être spirituel voit le jour.L’être humain a toujours le choix de rester dans l’ancien monde, celui qu’il a toujours connu et qu’il a du mal à lâcher. Il est important de pénétrer dans l’impermanence de la pensée en se libérant des attaches créées, sans retour dans le passé ni projection dans l’avenir. Se détacher du vouloir, de l’emprise des pensées parasites et de tout ce qui n’est pas ici et maintenant dans la réalité de la Vie universelle. C’est devenir autonome en ne restant pas dans l’ignorance.

Un ensemble de choix voit le jour pour un épanouissement de notre être dans notre vie sans aucun besoin de paraitre mais en demeurant simple et humble. L‘énergie du Cœur n’a besoin d’aucune richesse car elle la possède déjà. Notre appartenance à cet état de conscience fait que nous sommes pleins de l’intérieur et toute l’illusion de ce monde devient une évidence.

L’être humain a soif de pouvoir. Il est dans le faire et s’évade ainsi vers je ne sais quelle ouverture sinon un enfermement dans la matrice humaine. Ses pensées l’entrainent vers des aventures toujours en renouvellement car rien ne le satisfait. L’ego le conduit vers des horizons de fausse lumière, le mirage qui brille au loin. Il ne trouve pas la paix, la réussite humaine étant bien plus importante à obtenir que la stabilité intérieure. Vouloir toujours plus est un signe de vide intérieur. C’est un besoin d’exister qui persiste et qui est sans cesse alimenté par la société de consommation et l’ego. Or l’avoir et l’être sont totalement opposés.

L’homme est un être créatif. Il crée sa condition humaine par la pensée. Ce qu’il pense, il le crée. Ce qu’il pense être, il le devient. Toutefois, sa création est très souvent issue de son ego. Ses pensées le dominent et il les suit jour et nuit. Il pense, il pense, il pense… Ainsi va sa vie illusoire définie par un ego surpuissant car toujours alimenté par son adhésion aux pensées parasites qui affluent en lui et s’ancrent dans la réalité.

Il suffirait pourtant qu’il prenne le temps de la pause intérieure, qu’il médite et accueille. Les pensées parasites seraient peu à peu moins dominantes et la stabilité verrait le jour. L’observation de l’ego serait bénéfique à la transformation des pensées et l’être se remplirait de l’intérieur. La paix s’installerait durablement.

Nous avons tous besoin de stabilité intérieure dans la transition actuelle. Or les conditionnements humains sont à conscientiser pour une tout autre ouverture. L’illusion se dévoile mais il ne suffit pas de la voir. Passer à l’action est impératif pour accueillir l’état de l’Être et suivre son intuition.

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

 

Le choix de la transparence

 

Ce n’est pas la connaissance qui fait la progression mais ce que nous sommes dans notre vie de chaque jour et notamment notre engagement à changer pour découvrir la transparence, l’honnêteté, la vérité, l’amour… Sans cela, le passage se ferme, les résistances sont présentes et elles engendrent la souffrance.

Les efforts sont à faire et plus que jamais il est important d’appliquer ce que nous savons. A quoi servent les connaissances si elles ne sont pas intégrées, sinon à alimenter le mental ? La facilité a toujours joué un rôle important et elle doit désormais laisser la place à la vérité. 

L’évolution se poursuit en chacun et nous apprenons à lâcher prise sur tout ce qui est et à nous abandonner à la vie. Nous comprendre et lâcher nos résistances. Reconnaitre les rôles que nous jouons, nos conditionnements négatifs. Plus nous résistons, plus nous sommes en souffrance. L’ancien monde se transforme et nous avec. Tout est revu, tout est fait pour que nous nous comprenions et si nous regardons la vérité, notre vérité, ce pourquoi il est si difficile d’avancer parfois, il est possible de vivre plus légèrement.

Mais pour cela la rigidité doit se transformer en souplesse, l’attachement en lâcher prise, la responsabilité de ses actes doit être prise en compte pour accueillir les parts de négativité à transformer. Il est nécessaire de ne plus nous en détourner pour faire face avec amour à nos schémas réactifs, à notre tristesse, à nos blessures et enfin émerger du rêve dans lequel nous évoluons encore. Faire face à ce qui est, ne plus nous détourner de ce qui fait mal et regarder en toute honnêteté ce qui est à accueillir et à transformer. Il est temps de ne plus les éviter et de les accepter, de ne plus être victimes.

Le choix de la transparence est là. Sans engagement individuel, la transformation ne peut se faire. Tout être est voué à grandir en transformant ses parts d’ombre, en se connectant au Soi pour laisser s’écouler le flux de la Source et rayonner ce qu’il est réellement : l’Amour inconditionnel et la Lumière de Vie.

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

 

 

Retraite de Méditation

Retraite de méditation Auvergne (Cantal)
du Samedi 6 avril 2019 au Dimanche 14 avril 2019

« La méditation permet de se retrouver au centre de sa véritable nature : la lumière »

Une retraite de méditation vous est proposée du samedi 6 avril 2019, au dimanche 14 Avril 2019, chez moi dans le Cantal.
Elle a pour but d’accueillir l’allègement intérieur par la Lumière de Vie mais aussi d’apaiser le mental et d’entrouvrir l’espace dimensionnel de l’instant présent. Ce sera pour tous une pause dans le temps, en connexion avec l’énergie très belle du lieu. Une pause de 8 jours, très bénéfique à l’heure actuelle où beaucoup recherchent la voie intérieure. Car c’est quand on lâche que tout se place, dans la perfection du moment.

Les participants recevront chaque jour, un enseignement et des libérations intérieures en méditation.  Aucune technique n’est requise. Tout le monde peut y participer.
Par ailleurs, une pratique de pleine conscience et de méditation en marchant sera aussi au programme.

L’arrivée se fera le samedi 6 avril à partir de 16 h et le départ le dimanche 14 avril le matin.
Le tarif pour cette retraite est de 350 €, avec un hébergement inclus de 7 ou 8 nuits, ainsi que le repas du samedi 6 avril au soir. Les autres repas seront préparés en commun.

Pour tout renseignement et inscription, me contacter par mail : mirena@audeladesmots.org ou par téléphone au 06 38 04 73 50.

Possibilité  de paiement échelonné.