Retrouver notre appartenance à la Lumière de Vie

 

 

La liberté de l’être se découvre dans la transformation intérieure. Elle requiert un regard profond de soi, nous le savons tous. Mais beaucoup ne comprennent pas la réalité de ce retour intérieur et se tournent  encore vers l’extérieur pour trouver des solutions à leur transformation. Il est vrai qu’il n’est pas toujours aisé de voir et d’accepter ses propres zones d’ombre car notre éducation nous a appris à nous déresponsabiliser  de nos actes.

L’enjeu est pourtant très important et ce retour intérieur permet la mise en lumière et l’acceptation de sa propre négativité et des mécanismes entretenues par les différentes expériences vécues pour ensuite verser dans l’énergie du Cœur. Ce sont les prises de conscience qui font tout. Elles nous aident à voir la vérité sur nos schémas et concepts, sur notre rigidité mentale et notre manque de flexibilité, et sur les croyances entretenues depuis fort longtemps. La paix et la stabilité ne peuvent s’installer qu’au prix d’un renversement de la négativité qui dirige l’être humain.

Par ailleurs, l’homme souhaite le changement mais il poursuit dans la croyance qu’il est séparé de tout ce qui est. Il évolue sous cette carapace de 3e dimension, maintenu par un ego puissant qui a tout pouvoir sur lui. Il ne voit pas la lumière en chacun et demeure souvent ancré dans l’ancienne réalité. Le changement fait peur parfois car il demande de lâcher prise sur l’ancien. Lâcher requiert du courage et de la volonté pour laisser l’espace à la foi. C’est un dépouillement des  différentes et nombreuses couches sombres qui recouvrent l’être humain.

L’avancée nous oriente vers le lâcher prise afin que nous puissions nous épanouir au cœur du Cœur de la Vie et retrouver notre appartenance à la Lumière. La nécessité d’avancer vers un dépouillement de ce que l’être humain a connu, a appris, a appliqué, est plus que nécessaire. Lâcher l’attachement, la rigidité, les sentiments négatifs, les croyances et les concepts, pour une renaissance dans le Cœur de Qui Nous Sommes. Redevenir « nus », sans vouloir ni pouvoir et verser dans la douceur de l’Être et sa Sagesse. Nous laisser porter par la compréhension intérieure et lâcher le lourd poids de la 3e dimension. Lâcher aussi la connaissance intellectuelle qui est en lien avec le mental. Car le savoir universel est détenu dans le Cœur. L’intuition peut alors rejaillir de l’intérieur et mener l’être dans le savoir inné et sage de la Vie.

Pour cela, acquérir assez d’humilité pour ne pas suivre l’ego est nécessaire. Regarder en soi et intégrer le changement. Ne plus rester dans la mouvance de la dualité en acceptant que le changement vient de soi et non de l’autre. Ne plus être victime du passé ni de la vie.

L’ouverture de la lumière est belle pour celui qui sait lâcher, qui sait s’abandonner et ouvrir son cœur à la transformation et à la Vie. Le basculement actuel n’est autre que la modification de l’empreinte de la 3e dimension que nous portons fermement. Nous savons désormais que les choses sont différentes. Rien n’est plus simple que de s’abandonner à ce qui est sans résistance pour une transformation radicale et un alignement avec la Lumière de Vie. Quand le lâcher prise intervient, rien ne nous affecte, rien ne nous déstabilise. La paix s’installe alors en soi et nous demeurons alignés sur La Source de Vie.

Tout est à revoir en soi et il est important de faire des choix. L’être humain ne peut plus continuer ainsi dans la déraison du mental. Il doit s’affirmer par le Cœur et prendre sa vraie place pour laisser rayonner la Lumière de vie. C’est en lâchant que s’installe la Vie en soi, en toute simplicité et dans l’accueil humble de son vécu sombre.

L’objectif du chemin est désormais montré en pleine lumière. Seul le mental définit le contraire et essaie de garder l’avantage. Vous devez certainement le ressentir, ressentir sa force intérieure et entendre sa voix. Il s’oppose toujours à l’apaisement et vous pousse à nourrir l’ombre par les rôles qu’il vous fait endosser. Or la limite est atteinte et les choix sont à faire. Que souhaitez-vous pour la suite de votre chemin ? Il est temps de laisser derrière vous toutes les résistances pour enfin vous ouvrir à la paix intérieure. La stabilité vous aidera à franchir les étapes clés de la transformation et de l’évolution vers la Lumière du Cœur, dans cet écrin de pureté où tout devient possible et où demeure la Connaissance universelle.

Nul ne peut prétendre à construire une vie équitable s’il ne se stabilise pas dans la profondeur de son Cœur.

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

 

 

 

 

Vivre dans le coeur

Amour

Chaque individu a en lui deux fonctionnements, issus de la pensée, et qui régissent et activent les énergies.

Le premier développe la compréhension de l’avancement et donc le changement. Il peut-être en chacun une aide bénéfique lorsqu’il ouvre l’intellect au savoir de l’univers pour être intégré par le cœur. Dans cet alignement, il instruit l’être et le guide sur son chemin d’évolution.

Le deuxième, toujours issu de la pensée, peut-être un simple réservoir de connaissances qui stocke les informations reçues, sans application ni intégration. Et lorsque le savoir reste au stade de la pensée, il ne permet aucune avancée car il est géré uniquement par le mental qui l’utilise souvent pour affirmer l’être dans un jeu de pouvoir lié à sa connaissance personnelle.

La différence entre ces deux formes d’être est importante et chacun doit arriver à la discerner. Les temps actuels nous poussent à avancer et à nous ouvrir à cette évidence. Savoir reconnaitre ces deux formes d’être issues de la pensée est nécessaire pour conscientiser en soi l’avancement.

Il ne faut pas se leurrer, la connaissance reçue doit descendre au niveau du cœur pour être appliquée et vécue, pour être finalement intégrée. Si elle demeure au niveau du mental et ne descend pas dans le cœur pour être vécue, elle ne sert qu’à alimenter le mental qui grossira par cet afflux de connaissances et nourrira l’ego sans jamais permettre à la personne de vivre ce qu’elle a appris.

C’est ainsi que beaucoup de personnes lisent et stockent dans leur mental des connaissances qui ne leur servent pas. Les techniques apprises sont nombreuses, sans être appliquées car non vécues et non intégrées.

Tout savoir doit être compris, appliqué, vécu, intégré. Toute connaissance doit passer par le cœur, c’est-à-dire vécue avec amour, gratitude et joie, et donc comprise. Sans application de l’amour, sans ouverture du cœur, il ne peut y avoir de changement certain en soi.

Il en est de même dans les relations négatives entre personnes. Si l’accueil se fait par le cœur, on comprend l’autre et on lui transmet la vibration d’amour qui apaise. On comprend sa propre responsabilité et le changement qui doit être opéré en soi. Par contre, si l’accueil se fait par le mental, les énergies sont nourries par la négativité et le processus du rejet de l’autre s’installe. La relation devient accusatrice, voire agressive, violente et crée des blessures en chacun.

Vivre et appliquer la raison du cœur, c’est intégrer le savoir de l’univers par notre amour, par notre gratitude et notre joie, pour gravir les étapes de l’élévation et se transformer.

Belle réflexion à tous.

Mirena, le 15 Avril 2014.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Photo www.eternelpresent.ch