La conscience de « qui nous sommes » pour trouver la paix

L’ouverture est grande, profitons-en ! Profitons de ce que nous avons à notre portée et de ce que nous pouvons nous offrir. La vie peut nous combler et nous devrions en profiter.

Pourquoi chercher quand il n’y a rien à trouver ?
Pourquoi pleurer quand la joie est en nous ?
Pourquoi la peur quand la foi et la conscience peuvent nous transmettre la paix ?

Tout est en nous en notre demeure intérieure. Chacun a à franchir sa porte, à accueillir sa lumière, à se laisser porter par sa douceur. Chacun peut trouver sa voie, celle qui grandit, illumine, guérit, donne, celle qui est amour…

L’intériorité est un choix de vie qui apporte la paix. Dans le monde où nous vivons, où tout est sublimé par la peur, il est important de se relier à ce Tout qui est en nous. Nous voulons le meilleur dans notre monde de consommation et nous achetons pour combler le vide. Nous ne comprenons pas que tout ce qui est à l’extérieur, ne nous apportera pas la joie ni la paix, ne nous satisfera pas. Car l’extériorité est éphémère. Tout ce qui est matériel est éphémère. Toute situation extérieure est éphémère. Rien n’apporte la paix sinon l’intériorité. Rien ne nourrit sinon la paix. Rien n’est plus beau que la paix en nous.

Aujourd’hui, nous arrivons à une étape décisive de notre vie, une étape nouvelle qui nous montre « qui nous sommes réellement » en accueillant l’intériorité pour nous découvrir véritablement et découvrir notre potentialité intérieure. Nous aurons besoin de cette paix intérieure pour ne pas tomber dans l’égarement de la vie, dans celui de la peur et de la souffrance. Beaucoup se posent des questions sur leur avenir. Cet avenir sera fait de ce que nous construirons. Et la construction à édifier doit se faire à l’intérieur de nous-mêmes.

Comprendre et intégrer notre intériorité, c’est aller à la recherche du calme intérieur. C’est aussi poser ses émotions négatives à sa porte et nourrir la paix par une compréhension de « qui nous sommes » individuellement, mais aussi tous ensemble, car nous sommes réunis dans la conscience du Tout. Nous sommes tous issus du même noyau, de la même source et donc reliés par la conscience universelle qui fait de nous un seul et même Être. En sachant cela, nous ouvrons notre conscience à cette vérité en puisant en elle toute la compréhension de cette liaison universelle. Nous sommes tous Un. La dualité qui était notre référence première, n’est qu’une illusion.

Nous devons nous défaire de l’illusion et de ce qu’elle représente. Nous avons assez souffert par elle. Bien entendu, nous avons appris, nous avons grandi grâce à elle. Notre âme a vécu des expériences pour sa réalisation. Mais aujourd’hui, nous avons le pouvoir de comprendre que nous devons ouvrir notre conscience encore plus profondément pour trouver la paix. Nous pourrons ainsi transformer votre vie pour une vie plus douce, plus belle. Nous ne serons plus séparés du monde, ni des autres hommes. Nous serons Un dans un parfait accord, dans une parfaite compréhension de la Vie.

Les souffrances ne sont plus nécessaires. Nous pouvons grandir dans l’amour, sans dualité, sans mental négatif mais avec la compréhension de « qui nous sommes tous ». Car nous sommes tous frères et sœurs, car rien ne nous sépare.

Cette année 2012 doit être le renouveau tant attendu. Mais le renouveau de la paix en soi, de la lumière, de l’amour. Elle doit être aussi la re-connexion à notre Être ainsi qu’à celle de  l’humanité. La compréhension de cette ouverture grande et belle suffira à nous ouvrir la voie de la liberté intérieure, la voie de l’unité.

Personnellement je ressens cette année avec beauté. Je ressens une douceur, un émerveillement, une belle ouverture pour nous tous. Elle sera bénéfique si nous entrons dans cette conscience du Tout qui nous révèlera. Nous devons nous ouvrir à cette création de vie en allant chercher en nous le bonheur d’Être, la paix, l’amour, la lumière. L’illusion est terminée. L’unité nous ralliera à la vie juste et belle que nous pouvons tous créer.

Je vous souhaite un beau ralliement dans vos cœurs, une belle découverte intérieure, une belle connexion à votre Être, ainsi qu’une belle compréhension de « qui nous sommes tous ».
Que la paix soit en cette nouvelle année !

Transmis par Mirena, le 6 Janvier 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Le libre arbitre est la liberté

Il est important que chacun d’entre nous garde son libre arbitre. Nous devons prendre nos choix, nos décisions, notre vie, sans qu’aucune interférence ne vienne l’arrêter. Notre liberté individuelle en dépend.

La société dans laquelle nous vivons établie beaucoup pour nous, en nous indiquant nos choix, en nous maintenant dans la peur. Elle influence l’humanité par ce qu’elle montre (télévision, médias, musique, guerre, jeux vidéos…etc.) Elle nous élève comme les moutons suivent leur berger. La masse humaine est entraînée dans cette spirale de peur, de consommation excessive, en étant formatée par ce pouvoir.

Nous pensons être libres, nous croyons agir en toute liberté mais en fait, nous sommes tenus et dirigés par le courant négatif que l’on nous montre. Ce courant est actuellement très puissant. Plus la lumière perce, plus la négativité essaie de la contrer pour garder la main mise sur l’humanité. Nous sommes endormis par cette masse sombre qui voile notre lumière intérieure. Elle nous ôte toute la liberté que nous pourrions avoir en totale concordance avec notre Être intérieur ou avec notre âme, pour prendre nos décisions. Sans même nous en apercevoir, nous sommes dirigés par la peur, la violence, la négativité. Nous répondons oui à ce que l’on nous dit, à ce que l’on nous montre, à la voie qui doit être prise. Nous ne sommes plus à même de prendre les décisions en fonction de qui nous sommes.

De même, trop souvent, ceux qui nous entourent, qu’ils soient famille ou amis, influencent notre pouvoir créateur en nous indiquant les choix à faire, les opportunités à prendre, les décisions à établir. Ils ne se rendent pas compte de l’influence ou du pouvoir qu’ils ont sur les autres et ils les poussent à agir comme ils le désirent. Ils pensent qu’ils sont mieux placés pour donner des conseils, pour décider, et ainsi ils ne les laissent pas décider en toute liberté.

Il est important de comprendre que chacun a son chemin, qu’il soit bon ou moins bon. Chacun le choisit en fonction de son avancement et en fonction de ce qu’il est capable de réaliser. Chaque être a un bagage différent et avance avec lui, avec ses compréhensions, ses intégrations. Il avance en fonction de qui il est, de ce qu’il peut réaliser. C’est pourquoi, chacun d’entre nous doit être libre de faire ses choix, de se tromper aussi, car il doit comprendre et intégrer certaines leçons de vie.

Chacun a le choix de vivre ce qu’il veut vivre. Même s’il se trompe, il choisit de passer par le courant de vie qui lui apportera une compréhension supplémentaire dans sa réalisation. Les choix et décisions doivent être personnels et pris en toute liberté, sans la domination de la peur, sans l’autorité d’une tierce personne. Ils doivent être pris en toute conscience, en pleine liberté individuelle, pour un avancement certain. Ils doivent vibrer en nous. Rien ni personne ne doit, ni ne peut, diriger l’autre. Le libre arbitre est la vie.

En toute conscience, nous devons comprendre que nous ne devons pas influencer le chemin de l’autre, ni être soumis à l’autorité de quiconque pour faire nos choix. L’amour donne cette conscience là. Sinon, il s’agit de l’ego qui dicte le pouvoir sur l’autre.

Il est intéressant de s’analyser dans ce contexte.
–    Est-ce l’amour ou l’ego qui dicte notre autorité ?
–    Laissons-nous les autres marcher librement ?
–    Est-ce le pouvoir qui nous dirige vers nos choix ?
–    Sommes-nous libres de nos décisions ?
–    Avons-nous notre libre arbitre ?

Mirena le 08/10/2011.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.