Grand Portail de Clôture du Siècle Galactique le 12.12.12

Message de la Vénérable Mère NAHKIN Leader Spirituel de la Tradition Maya Solaire Gardienne du Temple doré de l’Ascension Pyramide d’AH-KE-NAH-TUN à Uxmal, YUCATÁN

Le 12:12:12, sera l’ultime Grand Portail qui s’activera lors de ce cycle galactique que nous terminons.
Grâce aux puissants rayons galactiques qui arrivent sur Terre, nous sommes prêts à fermer le cycle de 25.625 ans, période d’apprentissage par la peur, les épreuves et l’erreur.
Avec les puissants Rayons Christiques d’accélération évolutive, nous pouvons mettre fin à une longue période de souffrance qui nous a permis de comprendre la nature supérieure de notre existence; dès lors, nous sommes des diplômés de l’école de la douleur ayant conquis la suprême compréhension de pouvoir et devoir vivre en accord avec la plénitude de notre essence divine et que l’authentique vie est celle qui s’expérimente avec amour, sagesse, paix et vérité.

Le 12 dans la Sagesse Maya signifie le point d’apprentissage le plus élevé lors d’un processus évolutif parcouru durant le temps; c’est le sommet ou le couronnement. Le portail 12:12:12, utilise la puissante radiation galactique pour fermer avec honneur ce long temps d’apprentissage; durant lequel le genre humain a atteint le sommet de la réalisation et a compris que “la souffrance n’est pas inévitable”, que “la peur n’est pas nécessaire”, “que la maladie peut être abolie” et que “toute limitation doit être dissoute”. Cette compréhension nous emmène au point précis de fermeture des portes de ce cycle galactique.
Tous les êtres qui partagent la responsabilité d’être ici et maintenant sur la planète Terre, sommes co-créateurs du changement planétaire. Notre façon de penser, sentir et réagir influent directement sur les relations collectives et les conséquences que nous expérimentons tous. Il est donc indispensable pour chacun de nous de s’engager a soutenir des pensées claires, pleines d’espérance, avec une authentique joie de vivre, dans un état positif, et dans une vision supérieure.
De cette façon, nous contribuons effectivement à ce que les changements indispensables qui se réalisent en ces temps de transformation soient effectués en harmonie, en paix et reçus avec une joie profonde par le plus grand nombre d’êtres.

Pour cela nous avons besoin de l’éveil de la MASSE CRITIQUE ; la quantité d’êtres conscients qui travaillent systématiquement à la conquête des états supérieurs de conscience. La Bible et d’autres libres sacrés parlent du nombre clé de 144.000 élus qui se convertissent en sauveurs de l’humanité. Ce sont les 144.000 anciens de sagesse, “gardiens de la Terre”, mais c’est aussi le nombre clé donné par la sagesse maya: les 144.000 Kines formant un Baktún.
TU es l’un de ces 144.000 êtres responsablent d’élever la vibration planétaire et de sauver l’humanité ¡ Tu fais partie de ce nombre mystique-magique qui équilibre les forces entre l’esprit et la matière, le bien et le mal, la lumière et l’obscurité.
Ta participation décidée, courageuse et engagée est essentielle.
Depuis les espaces sacrés ou demeurent les maîtres de Lumière, il t’est fait à toi, de façon personnelle et directe, un appel, pour que tu lâches une fois pour toute la douleur, la souffrance et le poids de ton existence; et que tu ne donnes plus de pouvoir aux fausses croyances.
Dissous maintenant tous les liens qui t’ont attaché à toute limitation mentale, émotionnelle ou physique. Reconnais que tu es l’archétype parfait créé par Dieu.
Tu es un être solaire divin, qui émane des pulsations radiantes. Au centre de ton être demeure l’immortalité, la beauté infinie, l’amour immuable; tout en toi est sérénité, équilibre et paix. Respire profondément et sens que c’est ta réalité.
Parce que tu es le Dieu qui scelle les temps d’obscurité par sa présence de lumière. Avec ta conscience maîtresse solaire, tu aideras la planète Terre à ascensionner dans le Nouveau Champ Unifié qui signifie: un espace ou tous les êtres, évènements et actions sont enlacés dans la même vibration.

Dans le nouveau temps, le Champ Unifié est un champ d’abondance, de bien être et de paix pour tous.
Le 12:12:12, est le plus grand portail de fermeture et aura lieu à 9 jours du 21 décembre, solstice d’hiver, jour du grand saut quantique dans les spirales du temps.
Le 9 signifie, dans la Sagesse Ancestrale Maya, le temps de gestation correspondant à la durée de croissance de l’enfant dans le ventre de la mère préparant la naissance d’un nouvel être.
Ainsi, ces neuf jours sont un laps de temps féminin, ou nous devons tous entrer dans une retraite mystique intérieure, tel un fœtus dans le ventre de la mère, soyons dans le plus grand état de paix possible; sans inquiétudes ni pressions, recevant uniquement le nectar de la vie qui nous est offert par la matrice cosmique galactique

Rappelons-nous qu’au Mexique, le 12 décembre nous célébrons la Vierge de Guadalupe, héritage de la dévotion ancestrale pré-hispanique à la Déesse Tonantzin Tlali, qui représente l’amour généreux et protecteur de notre Mère.
Elle soutient le changement planétaire par son amour divin et pour le bien de ses enfants.
Ainsi, le 21 décembre 2012, jour précieux ou le temps se rétracte et s’annule pour ensuite se déployer à nouveau dans la Spirale du Temps suivante, vers le niveau évolutif suivant ; nous naitrons dans notre corps de lumière en pleine beauté et totale grandeur.

Lors du Sommet Spirituel Planétaire du 19 au 23 décembre, nous travaillerons la perfection christique et divine, conformément aux desseins supérieurs des maîtres de lumière qui guident l’évolution planétaire. Le 21 décembre 2012, les êtres de lumière souhaitent que nous soyons tous dans un même lieu, en même temps, pour qu’ensemble, dans une union mystique, nous attirions les puissants rayons galactiques qui inaugurent le Nouveau Cycle Galactique, la Nouvelle Ère, l’Âge d’Or de lumière, paix et amour.
Lors de la Grande Fermeture du Portail 12:12:12, nous réaliserons les travaux suivants :

1. AU LEVER DU SOLEIL – Nous débuterons ce merveilleux mercredi 12 décembre à la pointe de l’aube, réalisant un travail de connexion avec le cœur de la galaxie via le glyphe ancestrale maya, le Kinich Ahau Galactique, appelé en Métaphysique, le Grand Soleil Central de la Galaxie.

Respire en profonds soupirs, attirant avec chaque respiration le souffle provenant du centre galactique, sentant qu’avec chaque respiration, ton être récupère sa condition radiante-solaire. Observe le glyphe de Kinich Ahau et continue la respiration; le glyphe maya est un portail qui te permet de communier avec l’extraordinaire énergie galactique.

Sens comment ton corps commence à “bouillir” d’atomes radiants, lesquels se déplacent à une vitesse extraordinaire, supraluminique, purifiant ton corps de toute mémoire du passé et rétablissant dans le présent ton authentique identité Christique-Divine.

Et répète trois fois le décret suivant: JE SUIS LUMIÈRE, JE SUIS LUMIÈRE, JE SUIS LUMIÈRE J’ATTIRE EN MON ÊTRE LA BÉNÉDICTION ET L’AMOUR DE KINICH AHAU
J’ABSORBE CETTE LUMIÈRE DANS CHAQUE CELLULE DE MON CORPS JE SUIS RADIANT DANS LA LUMIÈRE JE SUIS REMPLI DE LUMIÈRE J’AIME LA LUMIÈRE

2. A LA MI-JOURNÉE – FAIRE UNE CÉRÉMONIE:
Autour de midi, il est hautement recommandable de réunir le plus d’êtres conscients, travailleurs de lumière, disciples du Grand Esprit pour réaliser une belle cérémonie.
Il est conseillé de lancer la convocation pour 10 heures du matin afin de réaliser les préparatifs nécessaires et d’être parfaitement prêts et déjà en travail profond lors des 12 coups de midi.
Ainsi nous pourrons syntoniser le temps terrestre avec le temps cosmique.

Nous Célébrons le 12:12:12. (Le protocole d’une cérémonie solaire proposé pour cette journée sera mit sur la page web de Kinich-Ahau.org). Les cérémonies sont à faire avec nos êtres chers et les êtres en affinité et sur les lieux propices proches de chez vous, dans l’intention de manifester la masse critique, les 144.000 êtres à la conscience éveillée.

Le 12 signifie aussi pour les mayas le travail communautaire, le résultat puissant qui s’obtient quand les individus s’unissent pour conformer une réalité supérieure, pour travailler dans une intention élevée et c’est ainsi que l’on peut atteindre les objectifs les plus élevés.

3. AU COUCHER DU SOLEIL- Conclure cette grandiose journée de puissantes bénédictions en saluant l’Ultime Soleil de ce cycle galactique dans un amour profond, lui offrant des chants, des danses, ou des poèmes. Ainsi le Soleil qui a illuminé ce cycle galactique qui se conclu; terminera son parcours avec les bénédictions et l’amour que nous lui offrons depuis notre être.

OFFRE TON ESSENCE ET TA PRÉSENCE POUR QUE LA FIN DU CYCLE GALACTIQUE SE FASSE EN PLÉNITUDE LORS DE CE SUPRÊME PORTAIL DU 12:12:12 !!

Recommandations:
Transmets ce message d’une importance particulière à tous les travailleurs de lumière de tes contacts e-mail, photocopie-le et donne-le aux personnes dont tu sais qu’elles feront bon usage de cette information. Mets-toi en action et forme ton propre groupe de travail.

A Mérida, Yucatán, nous nous réunirons à 9 heures du matin à la CASA DEL SOL (calle 39 #159 esquina 42, Col. Miguel Hidalgo, Zona Dorada, à deux blocs de Plaza las Américas, derrière la Casa Juanes), pour aller à la zone archéologique de MAYAPAN ou nous réaliserons la grande cérémonie.
e-mail: kinichahau2013@gmail.com

Qu’est ce que la liberté lorsque l’on se retient prisonnier ? par Sananda

La liberté est celle que vous vous accordez, celle que vous voulez bien prendre.
Le mot prisonnier est celui qui vous mène, qui vous retient, qui vous entraîne…

Voyez cet être que vous êtes ! Regardez-vous tel que vous êtes ! Ne voulez-vous pas vous voir ? Et pourtant vous devriez. Quelle opportunité vous avez là de vous reconnaître!  Cette opportunité vous ne la prenez pas car la peur de vous voir vous entraîne. Cet être de chair que vous êtes devrait pourtant s’identifier à sa divinité et tout se délierait.

Vous avez tissé vos liens et ceux-ci vous retiennent prisonniers. Ils sont bien là, présents en vous et autour de vous. Ils sont ceux que vous avez créés sans même les voir. Ils se sont disposés dans vos corps, dans votre corps. Ils ont pris le pouvoir en vous, autour de vous, le pouvoir de votre vie, de votre vouloir. Ils ont tissé peu à peu la trame, ils se sont multipliés pour prendre possession de vous, tout comme de la terre qui se meurt. C’est vous qui les avez créés, entretenus, nourris, intensifiés et vous leur avez donné leur pouvoir et non le vôtre.

Aujourd’hui, en ces temps de grande transformation, en ces temps désunis qui sont la fin d’un cycle de l’humanité, il est temps de réinstaurer la liberté de l’homme et de la terre, il est temps de prendre le pouvoir en vous et autour de vous. Votre vie doit se libérer de vos liens.

Le travail de grande transformation que vous effectuez actuellement est un moment de grâce qui vous est donné. Accueillez-le comme tel, prenez-le en vos cœurs et regardez-le dans toute sa splendeur. Il vous est donné pour cesser cette démesure humaine, il vous est donné pour une libération, pour un renouveau.

L’être a besoin de se libérer, de sortir de son carcan, de la rigidité qui le retient, d’aller à sa guise et de prendre le pouvoir. Ce qui vous est donné actuellement est l’opportunité que Dieu vous donne de vous débarrasser de votre démesure humaine. C’est pourquoi la liberté doit être recouvrée.

Ces liens qui vous empêchent de vous mouvoir en toute liberté doivent devenir lumière. Pour cela, en résonance avec votre corps, vous devez vous en défaire. Prenez cette pensée en vous, laissez-la pénétrer au plus profond de vos cellules. La reconnaissance de ce qu’elle est, de ce qu’elle représente doit être forte. Le vouloir est la mesure divine. Il doit être profondément ancré en vous. C’est lui qui fera le travail, c’est lui qui commandera l’acte, c’est lui qui libèrera l’être de ses liens.

Ce vouloir, il faut le travailler profondément, il doit faire partie intégrante de votre personne. Sans un vouloir certain, vous ne pourrez vous débarrasser de vos liens. Il en est de même pour tout ce dont vous ne voulez plus en vous. Toutes les techniques échoueront si le vouloir n’est pas   réellement présent en vous. Ce vouloir c’est votre libération, c’est votre liberté.

Les doutes, les peurs sont des liens qui vous retiennent. Vos anciens schémas sont encore des liens qui prennent sur votre être. Vos blessures, votre culpabilité sont aussi des liens qui vous tiennent. Votre raison elle-même vous retient.

– Et avec tout ceci, me direz vous, comment puis-je me libérer ?
– Avec le vouloir, vous répondrai-je. La volonté est une force qui doit faire partie intégrante de votre personne. Lorsqu’elle est présente en vous, elle peut vous mener à tout, même à vous libérer de vos liens.

Prenez-la en votre cœur, aimez-la et laissez-la s’installer en vous. Demandez-lui de vous libérer et regardez-la dissoudre tous les liens qui vous retiennent, qui vous empêchent d’aller. Cette volonté doit faire disparaître tous vos doutes, toutes vos peurs et c’est elle qui doit mener cette libération. L’être doit s’installer dans la foi de celle-ci et se laisser porter.

Je sais que vous recherchez des techniques pour vous aider mais je vous assure que vous avez en vous le pouvoir de vouloir. Il n’est nullement nécessaire de vous éparpiller pour retrouver votre liberté. Centrez-vous en votre cœur et installez-y votre volonté. Demandez et vous obtiendrez. Tout est en vous dans la grâce de Dieu le Père. L’unité c’est vous, elle est en vous et non ailleurs.

Pour vous aider, vous pouvez chaque jour pratiquer l’exercice suivant :

– Prenez en vous, en votre cœur la volonté de vous libérer de tous vos liens.
– Visualisez-les autour de vous, ils sont serrés et vous empêchent de vous mouvoir.
– Centrez-vous en votre cœur et visualisez une lumière dorée qui en sort et qui inonde votre corps. Elle est puissante, lumineuse. Elle se répand en vous et vous procure chaleur et douceur. Vous ressentez aussi son amour. Sa force aide à percer peu à peu cette armure qui est autour de vous. Des rais de lumière trouent cette trame et la réduisent petit à petit pour la faire disparaître définitivement. Vous la regardez clairement s’effacer et vous ne voyez plus que votre être beau et lumineux.
– Restez un moment ainsi, apprenez à ressentir les effets de la lumière, apprivoisez-la, dites-lui merci pour le travail qu’elle a effectué en vous et autour de vous. C’est ainsi que vous irez bientôt, c’est ainsi que vous serez…un être de lumière dans la lumière.

Cet exercice, vous pouvez, vous devez le répéter chaque jour. Mais, sachez que votre vouloir sera celui qui déterminera votre travail de transformation. C’est lui qui, sans blocage, vous libèrera.

La liberté vous appartient maintenant. Alors, allez vers elle, allez en elle. Vous le pouvez et si vous le désirez vraiment, vous deviendrez cet être lumineux, d’une grande beauté, que vous avez vu pendant votre travail de purification. C’est vous, oui vous, qui pouvez vous libérer !

Allez en paix mes frères.
Je prie pour vous tous et pour l’humanité afin que vous vous releviez enfin dans la lumière.

Sananda.

Transmis par Mirena le 26 janvier 2008.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.