Simplement merci !

Simplement merci

Ce matin j’ai ouvert les yeux et j’ai remercié la vie.

Me réveiller chaque matin est une bénédiction, un état de reconnaissance pour qui je suis, pour mon corps incarné, pour ma vie qui me comble au-delà de ce que j’ai toujours cru qu’elle serait.

Lâcher, avoir la foi et être simple dans ses pensées, simple dans son cœur, être soi véritablement… Je m’aperçois de plus en plus de la puissance de la simplicité et pour cela, je remercie la vie et je remercie qui je suis.

Pourquoi vouloir être autre chose que la simplicité ?
Pourquoi vouloir être autre chose qu’être soi ?
Par besoin de reconnaissance ?
Par besoin d’exister aux yeux des autres ?

C’est dans la simplicité que la lumière brille, que l’amour se ressent, que la vie se révèle. Avec elle, les voiles de l’ego s’estompent et la vie peut prendre sa place pour vous situer ici et maintenant. La simplicité rend heureux et je remercie pour cela.

Les apparences sont trompeuses. Elles sont le paraître forgé par le mental qui pousse l’être dans des ouvertures extérieures qui ne comblent pas. Le bonheur extérieur n’existe pas. C’est comme courir après un vent qui ne se calme jamais et qui entraine tous les désirs humains dans l’illusion de la vie. Le bonheur est en soi et il se ressent de l’intérieur.

J’aime la simplicité de la vie, celle dans laquelle je me suis installée par choix et par amour. Là je suis dans mon élément, dans celui de mon âme qui guide mes pas et j’ai envie de rester de plus en plus dans cette simplicité de la vie. Ne plus répondre à l’extérieur, vivre avec moi-même, ressentir le bonheur d’être au fond de moi, et laisser remonter l’amour pour le vivre intensément à chaque instant que la vie fait.

Pourquoi nourrir les illusions ? Je n’en ai plus envie. J’ai envie d’être moi, simplement moi, sans attachement. J’ai envie de vivre ma vie pour le meilleur de moi-même. Révéler de plus en plus la lumière qui est, et la donner. Simplement cela.

C’est pourquoi aujourd’hui, je remercie la vie, je remercie mon lieu de vie qui est magnifique. Je remercie les êtres qui m’entourent car ils m’apportent toute la compréhension de qui je suis, ainsi que leur amour.

Je remercie le soleil, même s’il est souvent absent en ce moment, mais je sais qu’il est présent derrière les nuages ainsi que dans mon cœur. Il nourrit la vie terrestre, tout comme l’eau, l’air, la Terre… Oui, je remercie la Terre notre demeure qui nous porte et subvient à nos besoins. Merci belle Terre et pardon pour tout le mal que l’on te fait. Je t’aime.

Je remercie mes amis qui me transmettent leur amour, leur gentillesse, leur partage. Leurs messages, leurs sourires, leurs clins d’œil, sont les cadeaux que la vie m’apporte chaque jour. Merci à vous toutes et tous.

Je remercie également toutes les personnes que je rencontre en consultation et avec qui très souvent, je garde des contacts proches. L’amour donné me revient toujours et il est bon de le partager également … Merci à vous tous que j’aime infiniment.

Merci à mes guides du ciel. Merci à mes anges de l’au-delà. Vous êtes présents à chaque instant, tout comme le souffle de la Vie. Vous faites partie de ma vie, de cette vie que j’ai choisie de vivre… Je vous ressens, je vous parle, je vous entends, je vous vois… Vous savez me dire, vous savez me guider… Vous savez me transmettre les enseignements dont j’ai besoin. Pour tout cela je vous remercie. Depuis 8 ans, je suis votre « voix ». J’ai été initiée par vous, seulement par vous et j’ai une immense gratitude pour tout ce que vous m’avez apporté. J’ai su nourrir au fond de moi les perles que vous avez déposées en mon cœur. Je sais que j’ai encore beaucoup de choses à révéler et je suis prête à poursuivre encore plus loin dans la simplicité de la vie, dans l’amour également… J’ai envie de nourrir ma lumière intérieure, simplement cela. Le reste a peu d’importance et l’illusion de la vie moins que jamais. Simplement envie d’être moi.

Merci la Vie pour toutes les réponses que tu m’as apportées. Les réponses à moi-même, celles qui ont révélé le miroir de qui je suis. Merci à vous qui lisez ces mots, merci pour votre amour, merci de m’avoir donné l’élan de la transmission de ces messages.

La vie est simple, très simple. Elle est belle, très belle. C’est dans la simplicité que demeure la beauté. Alors si vous désirez la trouver, soyez vous, uniquement vous. Ne cherchez pas à être autre chose que l’être simple qui demeure en votre centre. Il est beau, merveilleusement beau. Il est Amour et vous êtes cet Amour.

Je le pense et je vous le dis : simplement Merci à tous et à la Vie.

Mirena, le 23 Mars 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

 

 

La voie de la connaissance de soi

26 RAPPELS ESSENTIELS POUR LA PRATIQUE QUOTIDIENNE DE LA VOIE DE LA CONNAISSANCE DE SOI

1/ Rappelez-vous constamment que vous êtes bien plus que ce que vous croyez être.

2/ Ne négligez pas ce qu’il y a de merveilleux en vous, n’oubliez pas ce qu’il y a de sacré en vous et priez que ce quelque chose d’Inouïe en vous, vous aide à devenir plus conscient(e) de sa présence et de sa réalité.

3/ Faites la différence entre ce que vous êtes réellement et la façon dont vous exprimez ce que vous êtes.

4/ Faites-vous suffisamment confiance pour suivre ce que vous recevez intuitivement des profondeurs de votre être.

5/ Comprenez que vous êtes le/la seul(e)à pouvoir comprendre qui vous êtes vraiment.

6/ Acceptez que vous êtes le/la seul(e) à convaincre, de la toute puissance qui est en vous.

7/ N’oubliez pas que l’on aura beau vous indiquer et vous expliciter la voie de la connaissance, c’est à vous seul(e) qu’il appartient d’effectuer le travail de conscientisation.

8/ Ayez une confiance aveugle dans l’Intelligence intérieure qui vous anime et vous guide.

9/ Cultivez et intensifiez l’écoute. C’est la qualité naturelle et essentielle de l’exploration de la connaissance de soi. Sans oublier sa clé essentielle : l’écoute doit être désencombrée de l’idée d’une personne qui écoute.

10/ Soyez profondément sincère avec vous-même dans l’exploration de la connaissance.

11/ Choyez précieusement ce que vous pressentez être la connaissance. C’est votre noyau de lumière référent.

12/ Renoncez à la paternité des pensées qui émergent dans l’esprit.

13/ Abstenez-vous de vous identifier à tout ce qui surgit comme objet de pensée dans le champ de la conscience ; demeurez vigilant et présent au flux qu’est la conscience elle-même.

14/ N’allez pas chercher ailleurs les circonstances de vie que vous croyez nécessaires à votre évolution, celles qui sont présentes ici et maintenant sont bien suffisantes.

15/ Ne vous épargnez aucun effort de conscience, pour démêler le vrai du faux.

16/ Vous ne pourrez jamais appréhender ce que vous êtes par la pensée, d’où l’importance de l’acte de voir avec lucidité, d’écouter et de méditer.

17/ Soyez conscient, que vous êtes la source de toute conception et de toute perception.

18/ Sachez que vous devenez ce que vous contemplez.

19/ Une fois que vous avez compris, ayez le courage de vivre et d’agir en conséquence de cette compréhension.

20/ Questionner, analyser, examiner, scruter, écouter et distinguer l’essentiel, sont vos véritables outils de connaissance.

21/ Sondez intimement vos motivations dans la quête de la connaissance afin de les purger de toute vanité déguisée.

22/ Vouloir connaître ce n’est pas seulement prêter l’oreille furtivement aux enseignements pour les arranger à votre convenance personnelle, connaître exige que vous vous engagiez à arpenter le chemin de la connaissance.

23/ Utilisez ce que vous croyez être afin de laisser advenir ce que vous êtes réellement.

24/ Saisissez chaque opportunité de connaître, de vous connaître car chaque occasion est unique.

25/ Soyez vous-même ce que vous voulez contempler et trouver dans ce monde.

26/ Et par dessus tout conservez votre cœur aimant et charitable.

Jean-Christophe JACOB

Transmis par Mirena, le 18 Mars 2013.

Ne remettons pas à demain ce que nous pouvons faire aujourd’hui

L’être humain a cette facilité de se détourner souvent de ce qu’il peut établir de suite pour le remettre à plus tard. Cette façon d’avancer est bien évidement un frein dans la progression de chacun.

Lorsque l’on est engagé sur le chemin spirituel, le meilleur moyen de se réaliser est de travailler sur ce qui se présente. Se dire que cela peut attendre, que demain il fera jour, que ce n’est pas le moment, que l’on sait déjà tout cela, ne permet pas de travailler sur soi. Il s’agit alors de la procrastination, un fait trop souvent pratiqué.

Bien entendu, nous avons tous nos moments pour travailler sur nous mais si nous remettons toujours à plus tard cette évidence, nous nous écartons de notre chemin et ne pouvons accueillir le changement en nous.

Tout n’est pas facile à changer. Il faut beaucoup de volonté pour le faire. Prendre conscience, établir son bilan, ce qui doit être corrigé et le faire, sont des étapes qui doivent être comprises, intégrées. Remettre à plus tard, c’est repousser la transformation en soi.

Il est évident que faire un pas dans la transformation ne veut pas dire que tout changera en l’instant. Il faut conscientiser, appliquer, persévérer pour intégrer en soi ce qui doit être modifié. Avancer c’est parfois reculer un peu, et c’est humain. Les schémas que nous avons en nous, sont bien accrochés. C’est pourquoi la foi, la volonté, permettent de ne pas se décourager et, à force de volonté, les changements se font. Lorsque la graine est semée, si elle est arrosée, elle bourgeonne et pousse grâce au soleil, vers le soleil.  Il en est de même pour la transformation en soi. Il suffit  de vouloir s’engager dans sa culture intérieure, semer sa graine, l’arroser de lumière, alors elle poussera. En étant persévérant, la vie nous aide en nous offrant les opportunités pour le faire. Nous attirerons à nous ce qu’il nous faut, quand c’est le moment.

Nous ne sommes jamais seuls. Le courant de vie de la création met à notre portée ce qu’il nous faut pour avancer : les opportunités mais aussi les tests pour voir si tout est assimilé. Ceci est le vrai changement. Il suffit de le vouloir, de travailler sur soi même si ce n’est pas facile et tout s’établira.

Notre âme nous pousse à le faire car elle demande sa réalisation à travers nous. Elle nous pousse à aller vers cette transformation intérieure. Nous sommes dans une ère de changement et le courant est puissant. Lui aussi nous envoie les compréhensions nécessaires pour le faire. Alors, prenons ce cadeau qui vient à nous et osons nous transformer en lâchant prise sur notre vie et en nous laissant porter par ce courant. Ainsi débarrassés de ces voiles ternes qui nous recouvrent, nous pourrons avancer plus vite et plus légèrement sur notre chemin de réalisation.

Quand la voie est ouverte, il faut y aller. N’attendons pas, ne remettons pas à demain ce que nous pouvons transformer de suite. Ouvrons-nous à la transformation pour grandir en nous, en notre pouvoir intérieur pour marcher avec notre soleil et gravir, une à une, les marches ascensionnelles.

Les livres que j’écris sur les enseignements des rayons, nous permettent d’ouvrir notre conscience à la transformation intérieure. Ils nous guident et nous aident pour éliminer et modifier en nous ce qui doit l’être. Alors, ne nous privons pas de ces aides que nous transmettent les Êtres de lumière. Osons la transformation !

Mirena le 10/10/11.

Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Nous sommes 100% responsables

Beaucoup se plaignent d’être bousculés, de ne plus s’y retrouver, de perdre le sens de la vie, de leur vie… Beaucoup disent ne pas comprendre ce qui se passe, le pourquoi de tous ces bouleversements en eux et autour d’eux. L’incompréhension fait place à la souffrance intérieure. Tout ce qui n’est pas encore réglé remonte à la surface et nous devons encore prendre conscience de ce qui ne va pas en nous et dans nos relations aux autres. Il nous faut travailler encore et encore…

Ces déstabilisations proviennent du non alignement de l’être avec les énergies de la terre et  nous devons  changer pour pouvoir être en accord avec elles. L’accord avec les énergies ne se fait qu’à la condition de se libérer de toute sa lourdeur. Pour cela, il faut accepter sa responsabilité dans tout se qui est. Si la fréquence de nos vibrations n’est pas en accord avec les vibrations de la terre, nous sommes bouleversés.

Avec tous les enseignements que nous avons à l’heure actuelle, nous devons prendre conscience réellement de ce qu’ils nous transmettent afin de progresser au mieux sur  notre voie. Nous devons ouvrir nos oreilles et  nos yeux, afin de pouvoir mieux nous comprendre et comprendre que nous sommes 100% responsables de ce que nous vivons. Tant que nous ne serons pas à même d’appliquer cette connaissance, nous recevrons cette déstabilisation.

Nous nous sommes endormis dans notre vie, dans cette dualité qui nous a menés par un pouvoir toujours plus pressant. A force d’agir avec notre mental négatif et notre ego, nous avons oublié l’essentiel. Nous avons délaissé notre lumière intérieure et maintenant, nous devons nous débarrasser de tous nos voiles négatifs afin d’être nous-mêmes pour vivre notre vie dans la lumière et non dans le pouvoir. Et le réveil est brutal ! Il nous met face à nos comportements, à nos schémas négatifs. Cela fait mal mais il faut s’en libérer pour renaître dans la lumière de notre cœur.

Il faut donc faire preuve d’humilité afin de  nous regarder, afin de  nous accepter tels que nous sommes, et avoir beaucoup de volonté pour renaître dans la valeur de notre Être. Il faut vouloir le changement en modifiant nos pensées, nos paroles et nos actes. Tant que la responsabilité de tout ce qui vient ne se fait pas en nous, nous ne sommes pas aptes à attirer le changement, et donc nos vibrations ne sont pas en accord avec celles de la terre. Ensuite, nous devons lâcher, lâcher ce qui nous fait mal et ne plus y retourner. Tant que nous restons accrochés au passé, à l’autre, à la souffrance, à la culpabilité, à la peur, à la sécurité matérielle, nous ne pouvons avancer.

Utilisons cette belle créativité pour renaître à qui nous sommes. Utilisons ces belles et puissantes énergies pour changer notre vie et attirer à nous la beauté, la paix, l’amour, l’abondance. Nous n’avons pas le choix. Nous devons modifier nos schémas car ceux-ci sont dépassés. Ils ne vibrent plus avec les énergies du moment. Commençons donc à la base au lieu de vouloir des techniques élevées qui ne peuvent rien faire pour nous. Nous sommes des créateurs et tout ce que nous recherchons à l’extérieur de nous, nous ôte la découverte de notre puissance intérieure, qui est la véritable puissance de transformation. Car c’est bien elle qui peut tout !

La véritable conscience est établie par notre intériorité. Elle peut, si nous sommes en accord avec elle, nous diriger vers l’établissement d’une nouvelle direction de vie, sans souffrance, sans déstabilisation. Lâchons notre ego. Regardons-nous sincèrement, simplement, sans jugement. Appliquons des pensées pures, des paroles pures, des actes purs. Rectifions tout ce qui n’est pas dans la lumière. C’est ainsi que nous attirons le changement dans notre vie. Il ne faut pas avoir peur de lâcher nos fondements de 3e dimension. Ils sont dépassés maintenant. Tant que nous n’opèrerons pas ces changements, nous serons en souffrance. Il faut réellement en prendre conscience.

Alors, dans cette puissance des énergies qui se déversent maintenant sur notre terre, ouvrons notre compréhension à cette vérité. Ne soyons plus dans le pouvoir destructeur de notre être. Arrêtons de nous mentir et ouvrons-nous à la transparence de qui nous sommes. L’Être pourra enfin remplacer le mental négatif et prendre sa véritable place.

Mirena, le 5 Novembre 2011.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.