L’amour de soi

 

Lorsque l’on s’aime, on se respecte, on respecte son corps et toutes les expressions de vie qui sont issues de nous. Ceci est une étape importante pour ne plus lutter contre ses propres expérimentations, ni les nourrir. L’accueil se place ainsi et libère les blocages.

S’aimer c’est se reconnaitre humain avant toute chose et se pardonner ses actes. C’est vivre en accord avec eux, les accueillir pour pouvoir les changer.

Le manque d’amour de soi bloque la libération intérieure. Il n’est pas relié au physique mais au manque d’acceptation de son corps, de son esprit et de ses expériences duelles. Il est le manque de réalité de l’être humain dans la compréhension de son incarnation dans la matière.

L’amour de soi est le pardon véritable qui libère l’être de son passé. C’est la reconnaissance de soi en toute honnêteté et simplicité, sans jugement mais dans un réel accueil de ce qui est.

L’amour de soi n’est pas se trouver beau mais s’accepter totalement avec indulgence en s’accordant l’amour, en le rayonnant et en le vivant dans les expériences de vie que l’on attire à soi pour les dépasser.

L’amour de soi, c’est la réconciliation avec l’être humain, avec sa part d’ombre. Ainsi celle-ci n’est plus nourrie par la lutte intérieure et le déni de soi.

L’amour de soi, c’est faire la paix avec soi.

Mirena
Source : www.audeladesmots.org