Retrouver notre appartenance à la Lumière de Vie

 

 

La liberté de l’être se découvre dans la transformation intérieure. Elle requiert un regard profond de soi, nous le savons tous. Mais beaucoup ne comprennent pas la réalité de ce retour intérieur et se tournent  encore vers l’extérieur pour trouver des solutions à leur transformation. Il est vrai qu’il n’est pas toujours aisé de voir et d’accepter ses propres zones d’ombre car notre éducation nous a appris à nous déresponsabiliser  de nos actes.

L’enjeu est pourtant très important et ce retour intérieur permet la mise en lumière et l’acceptation de sa propre négativité et des mécanismes entretenues par les différentes expériences vécues pour ensuite verser dans l’énergie du Cœur. Ce sont les prises de conscience qui font tout. Elles nous aident à voir la vérité sur nos schémas et concepts, sur notre rigidité mentale et notre manque de flexibilité, et sur les croyances entretenues depuis fort longtemps. La paix et la stabilité ne peuvent s’installer qu’au prix d’un renversement de la négativité qui dirige l’être humain.

Par ailleurs, l’homme souhaite le changement mais il poursuit dans la croyance qu’il est séparé de tout ce qui est. Il évolue sous cette carapace de 3e dimension, maintenu par un ego puissant qui a tout pouvoir sur lui. Il ne voit pas la lumière en chacun et demeure souvent ancré dans l’ancienne réalité. Le changement fait peur parfois car il demande de lâcher prise sur l’ancien. Lâcher requiert du courage et de la volonté pour laisser l’espace à la foi. C’est un dépouillement des  différentes et nombreuses couches sombres qui recouvrent l’être humain.

L’avancée nous oriente vers le lâcher prise afin que nous puissions nous épanouir au cœur du Cœur de la Vie et retrouver notre appartenance à la Lumière. La nécessité d’avancer vers un dépouillement de ce que l’être humain a connu, a appris, a appliqué, est plus que nécessaire. Lâcher l’attachement, la rigidité, les sentiments négatifs, les croyances et les concepts, pour une renaissance dans le Cœur de Qui Nous Sommes. Redevenir « nus », sans vouloir ni pouvoir et verser dans la douceur de l’Être et sa Sagesse. Nous laisser porter par la compréhension intérieure et lâcher le lourd poids de la 3e dimension. Lâcher aussi la connaissance intellectuelle qui est en lien avec le mental. Car le savoir universel est détenu dans le Cœur. L’intuition peut alors rejaillir de l’intérieur et mener l’être dans le savoir inné et sage de la Vie.

Pour cela, acquérir assez d’humilité pour ne pas suivre l’ego est nécessaire. Regarder en soi et intégrer le changement. Ne plus rester dans la mouvance de la dualité en acceptant que le changement vient de soi et non de l’autre. Ne plus être victime du passé ni de la vie.

L’ouverture de la lumière est belle pour celui qui sait lâcher, qui sait s’abandonner et ouvrir son cœur à la transformation et à la Vie. Le basculement actuel n’est autre que la modification de l’empreinte de la 3e dimension que nous portons fermement. Nous savons désormais que les choses sont différentes. Rien n’est plus simple que de s’abandonner à ce qui est sans résistance pour une transformation radicale et un alignement avec la Lumière de Vie. Quand le lâcher prise intervient, rien ne nous affecte, rien ne nous déstabilise. La paix s’installe alors en soi et nous demeurons alignés sur La Source de Vie.

Tout est à revoir en soi et il est important de faire des choix. L’être humain ne peut plus continuer ainsi dans la déraison du mental. Il doit s’affirmer par le Cœur et prendre sa vraie place pour laisser rayonner la Lumière de vie. C’est en lâchant que s’installe la Vie en soi, en toute simplicité et dans l’accueil humble de son vécu sombre.

L’objectif du chemin est désormais montré en pleine lumière. Seul le mental définit le contraire et essaie de garder l’avantage. Vous devez certainement le ressentir, ressentir sa force intérieure et entendre sa voix. Il s’oppose toujours à l’apaisement et vous pousse à nourrir l’ombre par les rôles qu’il vous fait endosser. Or la limite est atteinte et les choix sont à faire. Que souhaitez-vous pour la suite de votre chemin ? Il est temps de laisser derrière vous toutes les résistances pour enfin vous ouvrir à la paix intérieure. La stabilité vous aidera à franchir les étapes clés de la transformation et de l’évolution vers la Lumière du Cœur, dans cet écrin de pureté où tout devient possible et où demeure la Connaissance universelle.

Nul ne peut prétendre à construire une vie équitable s’il ne se stabilise pas dans la profondeur de son Cœur.

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

 

 

 

 

S’abandonner n’est pas s’arrêter

 

L’abandon à l’énergie de la Vie n’est pas l’arrêt. C’est au contraire, verser dans l’instant présent et donc dans l’énergie du Cœur, et reprendre le pouvoir de sa vie. C’est aussi sortir de l’emprise du mental pour agir en être conscient. L’instant présent n’est pas dissocié de nous mais l’homme le place souvent loin de lui dans son esprit. L’illusion aidant, il pense qu’il s’agit d’un abandon total, sans action, alors qu’il n’est est rien.

Car c’est dans l’instant que tout se passe. Quand on s’y abandonne, l’énergie du Cœur prend place dans notre vie. Le vouloir humain n’est plus au premier plan. Seul résulte le vouloir de l’âme, associé à la vie humaine et notre appartenance au Tout est bien présente. C’est un alignement avec La Source, une imprégnation même dans ce Que Nous Sommes.

L’instant, il est vrai, est la pause. Mais la pause dans le Cœur et son énergie bienfaisante et non l’arrêt de la vie dans cet espace dimensionnel. Il est au contraire la volonté d’agir dans la conscience du moment et requiert la présence de l’esprit humain dans une liberté d’action consciente, sans le pouvoir du mental.

Le moment est alors vécu pleinement et son accès développe une ouverture sur tout ce qui est et non une séparation. C’est un contact avec la Vie universelle et le fait de vivre en être conscient permet l’émergence de la Conscience du Tout. La créativité consciente agit alors pour le meilleur, dans la matière et dans une grande ouverture. L’individualisme n’est plus. L’unité prend place. Plus l’instant est vécu en conscience, plus la répercussion dans l’infinitude est lumineuse et la création instantanée.

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

 

La peur d’exprimer Qui Vous Êtes

Il n’y a pas d’élu en ce monde car chacun de vous participe au Grand Plan Universel. Certains êtres ont des missions particulières à réaliser car c’est le moment pour eux de le faire.

Votre âme est belle. Elle contient la pureté originelle et vous avez tous cette particularité qui vous lie et vous unit. Vous êtes tous égaux, sans début ni sans fin, mais dans une constance de vie qui vous permet d’évoluer librement grâce à vos souhaits et aux choix que vous posez.

Oui, vous évoluez librement car vous êtes les créateurs de votre vie. Vous émettez des vibrations simples mais puissantes qui construisent votre chemin dans la positivité et la négativité, dans la paix et l’amour mais aussi dans la peur.

La peur de vivre ce pourquoi vous êtes ici sur Terre. La peur de lâcher ce que vous connaissez. La peur du vide de l’immensité. La peur de la mort. La peur d’exprimer simplement Qui Vous Êtes.

En réalité, toutes les autres peurs sont des illusions créées par le mental. Elles reflètent la réalité de ce que vous ne voulez pas voir. Elles sont ce à quoi vous vous accrochez. Elles sont ce que vous voyez uniquement et consciemment ou inconsciemment, vous les vivez tout en occultant la vérité.

Ayez conscience de cela et tout vous paraitra plus léger et surtout moins complexe. Vous vous éloignez de la vérité et vous n’en voyez qu’une partie. Votre aptitude à reconnaitre la lumière est faussée.Les déviances engendrées par le mental sont puissantes. Vous créez des peurs pour ne pas voir les peurs réelles qui vous entrainent loin de votre Cœur d’Amour.

Mais ceci est le chemin que vous avez choisi.

Canalisé par Mirena
Source : www.audeladesmots.org

 

La souveraineté de la Conscience

 

Par le fait de penser que nous avons raison et que l’autre à tort, nous sommes dans l’ego. Nous le nourrissons par cette croyance et celle-ci reflète notre manque de compréhension vis-à-vis des expériences que l’homme attire à lui, pour vivre ce qu’il a à vivre. Et par là-même, pour accéder à la transformation intérieure qui est le but de l’incarnation. La Terre et l’humanité sont nourries par cette vibration et le lien avec l’égrégore concerné reste actif.

Bien évidemment, ce que nous voyons autour de nous ne nous convient pas toujours. Mais tout est là pour nous montrer ce que cela touche en nous et notamment, la part négative à conscientiser, à éliminer, à transmuter en lumière. C’est aussi cela la magie de la Vie et si on veut bien la voir, elle nous permet d’avancer à grands pas, avec plus de légèreté et d’harmonie. Sans contrôle mais avec simplement un regard de soi, simple et efficace, qui permet de grandes transformations sans aucune attache mais avec une grande ouverture sur la vérité. Cela demande une grande humilité aussi.

Nous ne pouvons pas changer les autres par notre seul vouloir. Et nous ne sommes supérieurs à personne. Mais nous pouvons être un exemple de compréhension, de respect et de compassion. L’état de conscience du moment agit alors en se répercutant à l’extérieur de soi pour toucher les autres êtres par sa vibration.

La loi universelle est une belle « mécanique » et son fonctionnement, s’il est intégré, peut aider l’humanité à sortir de ses croyances et de son vouloir, de son pouvoir également, par une belle transformation de lumière. La simplicité de ce qui est, peut paraitre déroutante.

Si seulement on sortait de l’ego, si seulement on sortait des apparences, si seulement on reconnaissait en soi sa vraie nature, on pourrait changer la vie humaine. Non pas en voulant la changer mais en étant simplement dans l’état de conscience de la Vie, en rayonnant sa vibration positive, lumineuse, élevante et aimante, et sans besoin de convaincre qui que ce soit, sans besoin d’une quelconque technique ou encore d’un quelconque savoir. La conscience peut tout, sa vibration et son rayonnement sont puissants. Elle est ce que chacun recherche à l’extérieur pour grandir sur sa voie. Le changement n’aura pas lieu à l’extérieur de nous, ne le recherchons pas. Il ne viendra pas à nous par une autre personne. Car tout simplement, nous sommes le changement tant espéré !

La puissance de la Conscience du Cœur peut tout changer, par nous et seulement par nous. Il convient d’y demeurer et s’y reconnaitre parfaitement, sans aucun vouloir. Être la conscience  elle-même en reconnaissant notre vraie nature qui est la même pour tous. Demeurer Un avec les autres, avec la Terre, avec l’univers, avec la Vie.

Car nous sommes cela et rien d’autre.

Mirena
Source : www.audeladesmots.org