La guérison universelle

Douter de soi ne permet pas de guérir. Cela permet seulement d’alourdir la portée de la maladie. Toute maladie se développe par le mental. Sa forme est, et reste une création des pensées. Elle est aussi une forme d’abandon à la vie afin que vienne la pleine connaissance de celle-ci et sa relation fusionnelle avec vos pensées.

Un être évolué peut prétendre à guérir. Il sait qu’il peut grâce à sa foi et à sa volonté, parvenir à une ouverture universelle de l’Esprit en lui pour affirmer sa guérison. Et ceci est très important dans le sens où chacun est responsable de ce qui vient à lui. Les pensées sont un choix que chacun positionne en lui. Qu’elles soient positives ou négatives, elles créent la vie.
La guérison fait partie de votre création de vie, tout autant que la maladie. Dans sa forme intérieure, elle relativise sa portée et permet sa libération. Car l’être a en lui tout le potentiel pour guérir et par l’Esprit, il a accès à la guérison universelle.
La guérison universelle est non seulement la guérison sur le plan physique, mais aussi l’alchimie de toutes les formes d’états d’être dans leur globalité humaine et matérielle. Ce qui revient à la transmutation pure et simple.
Vous pouvez entrer dans cette globalité pour parfaire votre volonté d’agir pour transformer votre vie, vos maladies, vos états d’être, ainsi que la responsabilité de votre créativité. Tout, entièrement tout ce qui est vous et qui vous entoure, peut être transformé par l’alchimie de la conscience de l’Esprit en vous.
La guérison universelle est une ouverture de plus qui vous est proposée. Ce niveau supérieur de conscience sera pour ceux qui ont déjà acquis les bases essentielles du Je Suis, du Cœur et de l’Esprit, et qui sont la Trinité en eux.
Le monde se transforme et vous aussi, vous prenez l’assurance de cette ouverture de conscience. Ce qui était loin de votre portée, se rapproche maintenant, poussé par le vent des énergies nouvelles et sa relation avec le Tout. Vous êtes dans l’ouvrage nouveau, dans la création d’un monde nouveau par la guérison universelle.
Cette portée sera d’une grande envergure. Elle poussera chacun à se retrancher dans son intériorité pour puiser l’essence de l’Esprit qui transmettra la guérison.
Le corps doit s’adapter aux nouvelles énergies. Il doit ôter tous les voiles sombres qui le recouvrent. Tout le négatif doit partir et la lumière doit rayonner. Cette guérison fait partie de la guérison universelle.
L’Esprit est la lumière de l’univers qui, lorsqu’elle est découverte, fait trouver la raison de la transparence dans tous les domaines. Être clair de cœur et d’esprit permet de s’évader du cercle de la négativité pour entrer dans la guérison universelle.

Le premier palier de cette guérison universelle est la volonté :
Tout comme pour la guérison du corps, votre volonté doit être engagée pleinement. Il ne suffit pas de vouloir pour pouvoir. Il faut vouloir grandir. Grandir en soi pour grandir dans l’infinité. Cette relation est importante et porte le choix de chacun dans cette réalité.
Le pouvoir de l’homme ne pourra plus exister. Il ne sera plus admis dans l’ère nouvelle. Seule sera l’expérience de l’Être. La différence est importante.  Être sans pouvoir est une volonté axée sur l’humilité et la transparence.
Donner et recevoir, sera l’échange des hommes. Recevoir pour donner ne sera plus l’intérêt premier de l’humanité. Seule la volonté de chacun de grandir dans l’état souverain de l’Être aura son importance.
Les relations ne pourront plus être axées sur le pouvoir de l’homme. Seule la volonté de grandir en toute lumière, sera. Grandir en soi, pour soi, uniquement avec l’Esprit, plongera l’homme dans la guérison universelle et sa volonté d’y parvenir.

Le deuxième palier est l’amour de soi :
Vous aimer avant tout est une priorité. Vous ne pouvez donner votre amour si vous ne vous aimez pas. Ceci s’apprend. Pour trouver l’amour de soi, il faut avoir l’ouverture de conscience nécessaire qui permet de voir la relation de l’amour en toute circonstance et la ressentir en votre cœur en vous aimant.
Vous aimer, c’est vous voir tels que vous êtes en sachant qu’à chaque pas vous apprenez à marcher, qu’à chaque parole vous apprenez à parler, qu’à chaque geste vous apprenez l’amour. Ce qui revient à dire que tout pas vous apporte la création de votre vie. La pleine conscience de cet ouvrage transmet l’amour de vous-mêmes. Vous savez que vous êtes sur Terre pour apprendre à marcher sur votre chemin pour trouver la lumière.

Le troisième palier de la guérison universelle est concevoir l’homme dans l’univers :
Étant relié au Tout, vous voyez ce que vous entreprenez, et établissez avec toute votre raison et votre idéalisation, pour retourner à la Source. Vous savez que votre chemin est un chemin parmi tant d’autres et que tous vont au même but de la création. Tôt ou tard, ils se rejoignent dans la lumière de la Vie. La réalisation de l’âme est alors terminée. Elle a rejoint sa Source.
Concevoir l’homme dans l’univers, c’est réaliser et intégrer qu’il fait partie du Tout. Vous comprenez qui il est dans sa globalité par son individualité. Ceci n’est pas aussi facile à intégrer que ce que vous pourriez penser. Vous devez vous sentir reliés au Tout, consciemment, avec foi. Vous devez vous ouvrir à la vie en toute confiance, en toute sagesse, avec amour aussi et aller avec ce pouvoir créateur que vous donne la vie, avec cette magie qui vous permet de vous unir à votre création individuelle tout en étant centré dans l’immensité du Tout et de sa relation.
Ce niveau supérieur de conscience vous fera entrer dans la pleine fusion universelle qui sera nécessaire à la réalisation de vos actions. L’axe ciel/terre sera pleinement activé et vous pourrez créer en l’instant, avec puissance. Il s’agit de l’alchimie remarquable que vous pourrez atteindre. Mais avant cela, vous devez assimiler les différents stades de la progression intérieure. Les assimiler, les comprendre dans toute leur grandeur et ne faire qu’un avec eux pour entrer dans la guérison universelle.

Petit à petit, viendront à vous les nouveaux positionnements de vie. Il faudra alors veiller à les appliquer avec votre savoir mais aussi avec votre intelligence pour entrer dans cette fusion. Bannissez le pouvoir et vous aurez la lumière qui vous guidera dans votre création de vie. Refusez la richesse. Vivez le moment présent. N’entassez pas les richesses. Faites confiance à la vie. Soyez dans la pleine relation de l’abondance, en vous abandonnant aux rythmes vibratoires des énergies.
Vous pensez, vous obtenez. Mais faites toujours abstraction de la richesse et du pouvoir. Ceci est une leçon à retenir. Vos choix, vos demandes, doivent toujours être faits dans le respect de vous-même, de votre lumière, mais aussi dans le respect des autres, de la terre et de l’univers.
En œuvrant pour vous, vous œuvrez pour les autres. C’est pour cela que vous devez vous aimer, vous respecter en étant toujours dans la lumière et son apport constant de paix et d’amour.
Les élus de ce nouveau monde seront ceux qui seront axés sur la priorité de la lumière en eux. Le monde de la dualité est terminé. Son emploi également. Le monde de la lumière est là, maintenant. En trouvant votre lumière, en fusionnant avec elle, vous parviendrez à l’alchimie de votre vie et à prendre possession de la guérison universelle en vous.
Le rayon violet est un ordre majeur dans l’évolution de chacun. Il permet de s’identifier en tant qu’Esprit mais aussi d’intégrer sa loi universelle pour la faire sienne. En parvenant à cette compréhension vous entrez dans la puissance de l’univers qui peut tout.
Plus vous serez axé sur cette conscience, plus vous pourrez guérir. Et guérir ne veut pas seulement dire vous transformer. Guérir veut aussi dire se libérer de la vie humaine et fusionner avec l’Esprit de l’univers pour arriver à l’alchimie remarquable.
Nombre d’entre vous ont recherché cette alchimie. Mais la richesse étant toujours la première cause de pensée, il n’a pas été possible de la trouver. Lorsque vous serez définitivement libéré de ce vouloir de richesse, ce pouvoir de l’homme sur le monde, vous pourrez alors accéder à la richesse de l’univers.
L’abondance est ceci, sachez-le. Le cœur pur, l’esprit pur, permettent d’accéder à l’alchimie. Tant qu’il y aura une ombre dans votre vouloir et dans vos pensées, vous ne pourrez l’acquérir.

La possession n’est pas l’amour.
La richesse n’est pas l’Esprit.
Le pouvoir n’est pas l’alchimie.

 

Par Mirena
Extrait du livre Je Suis L’Esprit
Transmis par Maître St-Germain

 

Joyeuses Fêtes à tous

Cette année a été intense en énergie et en nettoyage profond. Le chemin de chacun se poursuit dans l’accueil de la vie. L’œuvre réalisée nous permet d’accueillir la suite de nos expériences. Nous sommes dans une transition importante et l’intériorisation est nécessaire pour une plus grande stabilité, et pour découvrir Qui Nous Sommes.

Je souhaite à la Terre et l’humanité de se relever dans la Lumière et verser dans la conscience du Cœur pour construire la nouvelle Terre. Nous tous aiderons à cela en rayonnant l’Amour dans un esprit pur et élevant.

L’année 2018 permettra à certains de se positionner dans leur mission ou bien débuter une nouvelle vie, plus en accord avec le soi profond. Il convient pour cela de ne rien vouloir et de s’abandonner à ce que la vie nous offre. C’est le moyen de ne pas se tromper. Là, dans l’énergie du cœur, tout est fluide et ce qui est bon pour nous peut se manifester. L’élan peut alors être donné pour se positionner dans le changement.

Les demandes sont souvent le fruit du mental et n’arrivent pas à se réaliser. Le changement, quand il frappe à notre porte, nous donne non pas ce que l’on souhaite ardemment, mais nous offre le meilleur pour nous et notre chemin.

C’est une philosophie de vie vraiment riche et belle. Tout vient à soi quand  le moment est venu. La Vie orchestre pour nous, et c’est tellement bon de voir comment elle peut être riche à tous les points de vue.

La 5e dimension, c’est Être et non vouloir être. Rappelez-vous ceci et laissez-vous porter par la Vie qui sait tout de vous. Le pouvoir du mental s’essouffle. Vive l’énergie du Cœur et le meilleur de ce qu’elle transmet !

Je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année dans le partage des cœurs et  les rires, dans la paix et l’Amour !

Je vous souhaite une lumineuse nouvelle année 2018 , dans le respect de votre âme, dans la foi intérieure et la richesse de la Vie ! C’est ainsi que vous trouverez l’abondance à l’intérieur de vous !

Merci à vous tous amis lecteurs pour votre amitié et nos échanges. Merci à vous tous mes amis pour votre présence lumineuse et votre amour. Merci à tous ceux qui ont soutenus les projets de l’association Aide et Humanité. Je vous souhaite un Joyeux Noël dans la paix du cœur et une merveilleuse année 2018.

Que le meilleur soit sur votre chemin de Lumière !

Avec Amour et Lumière,

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

 

S’abandonner à la Vie ! (2)

S'abandonner à la Vie (2)
*

En réponse aux mails de Gérard et d’André, je désire approfondir le sens du lâcher prise et du message posté avant hier : S’abandonner à la Vie ! (1)

Lâcher prise et s’abandonner à la Vie, ce n’est pas tout lâcher et sauter dans le vide. C’est poser ses choix de vie, sans contrôle du mental tout en poursuivant l’œuvre intérieure purificatrice. Les peurs sont bien présentes en nous et elles sont un frein à notre évolution. Pour cela nous avons à notre portée de nombreux outils et techniques qui nous permettent de lever le voile sur notre puissance intérieure d’amour afin de révéler notre plein pouvoir créateur. Ainsi, peu à peu, nous nous libérons, nous ouvrons notre cœur et reprenons les rênes de notre être. Tout ne se fait pas en un jour. Sans travail intérieur libérateur, nous ne pouvons nous abandonner à la Vie et le mental continue à nous diriger et à influencer nos états d’être. Le contrôle est partout, même dans nos demandes à l’Univers.

Actuellement nous avançons dans une énergie vibratoire élevée qui accélère les libérations. Les prises de conscience se font, les étapes sont franchies beaucoup plus rapidement qu’auparavant. Peu à peu, nous redécouvrons la beauté de la Vie en nous. La foi se révèle alors car nous savons « Qui Nous Sommes » réellement. Nos désirs ne restent pas situés au niveau du mental mais sont exercés par le cœur, par notre puissance intérieure d’amour. L’attente s’estompe alors et la foi reste en soi. Il en résulte un élan qui domine toutes les situations. La marge de manœuvre devient ample et vraie. Elle est la marque du cœur où tout transpire et se réalise.

Quelle foi placez-vous dans vos intentions ? Les confiez-vous à la Vie, entourées de foi et d’amour ? Là réside le secret de la réalisation de toute orchestration et affirmation. La foi est signe d’accomplissement. Lorsqu’elle émerge en soi, elle définit l’Unité de la Vie qui s’établit dans la conscience. Elle est le palier de la réalisation du Soi hautement défini. Ainsi se font et se placent les directions d’avancement, les opportunités surviennent, le meilleur de la Vie (l’abondance !) vient à soi.

Je constate cela de plus en plus dans ma vie. J’appelle cela la magie de la Vie car parfois elle me comble au-delà de mes espérances. Je me laisse porter en faisant mes choix et en ne contrôlant rien. Le mental n’est présent que pour donner l’élan à ce que je désire. Je ne suis pas en attente de, mais dans l’accueil. Et j’accepte ce qui vient à moi, même si ce n’est pas ce que j’ai souhaité au départ. Je sais que la Vie me conduit vers ce qui me permet de grandir, vers ce qui me conduit dans l’épanouissement et la libération de mon être.

Quand les choix de vie ne sont pas portés par l’attente, la fluidité demeure dans l’énergie créatrice qui apporte ce qui est bon pour soi. La tâche spirituelle n’est pas d’avancer à tout prix. Elle demande plutôt d’être accueillie. Une vue globale de l’être et de sa vie, de son interdépendance avec tout ce qui l’entoure doit être perçue. L’individualisme ne mène pas à l’Ascension.

L’être humain obéit à son mental et se perd dans ses demandes. Il souhaite tant de choses ; l’amour, l’argent, la santé, la gloire… Il est souvent avide de richesses et de pouvoir. C’est ce qui définit son sort. Son côté créatif s’établit trop souvent sans humilité. Être vu, être aimé, être beau, être reconnu… Tant de vouloirs qui sont dirigés par le mental. Autant d’attentes menées par l’ego ! C’est ce qui le différencie de l’accueil de la Vie.

La foi place l’être dans l’espérance et non dans l’attente de. Elle le laisse libre. Elle ne l’enchaine pas au pouvoir du mental. La richesse de la Vie peut alors se placer pour le meilleur et avec amour.

Je vous souhaite d’exercer vos talents par le cœur, seule source véritable de richesse. Mais sans travail sur soi, sans regard de soi, aucune ouverture sur l’abondance de la Vie ne peut se produire.

L’avenir est bien celui-ci. Ouvrez votre cœur, œuvrez en vous, libérez-vous et vous le découvrirez ! Abandonnez-vous dans le calme du mental et demeurez dans la paix du cœur ! Laissez l’Être s’exprimer et rayonnez-le !

Mirena, le 30/10/2015
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

 

*

Mon petit paradis

Mon petit paradis

J’aime dire que je vis dans un paradis de paix et de beauté ! Ici dans mon lieu de vie, je suis en totale fusion avec la nature, avec les animaux, avec notre Terre Mère… Un besoin  essentiel pour moi car c’est ici que je puise la ressource intérieure pour grandir sur mon chemin. Ici, je suis en parfaite harmonie avec la Vie. Ici je vis au rythme des journées, je travaille, j’organise des rencontres, des initiations, je me repose, je me laisse porter…

Qu’il est bon de sentir le soleil sur sa peau! Qu’il est bon de s’ouvrir à la vie et aux autres! Qu’il est bon d’accueillir les enfants, la famille, les amis, et se retrouver à nouveau pour rire, partager et échanger… L’été est bien présent maintenant et je profite pleinement de ce qu’il me transmet.

S'émerveillerS’émerveiller devant une fleur, écouter le chant des oiseaux, regarder les arbres se balancer au gré du vent… Rien de compliqué dans tout cela mais pour moi, c’est une véritable richesse, un bonheur de pouvoir apprécier cette beauté, de pouvoir la vivre… Un bonheur également partagé par mon compagnon avec qui je parcours ce chemin si beau de l’éveil de soi.

Le bonheur est celui que nous créons dans notre petit univers. Créer ses envies, son bien-être, la jouissance d’une vie choisie… Tout cela est possible et il en résulte de ce que nous y mettons à chaque instant.

Vivre en harmonie avec soi-même et avec les autres, profiter de la vie, être en accord avec l’univers… Vivre pleinement et donner l’impulsion de ce que l’on désire être, de ce que l’on désire vivre… Être libéré des contraintes, des croyances, des limites et définir ce bonheur d’être que l’on désire vivre en toute simplicité, loin de ce que l’on nous soumet et en toute liberté…

N’est-ce pas cela le bonheur ?

Mirena, le 11 juillet 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.