Le chemin du moment présent

Ralph Waldo Emerson a dit cela :
Le mental est la dernière partie de vous-même qu’il
faut écouter. Il pense à tout ce que vous pouvez perdre.
Le cœur pense à tout ce que vous pouvez donner, et l’âme
pense à tout ce que vous êtes.

Savez-vous que nous nous dirigeons à grands pas vers le moment présent ? Cette dimension est une ligne du temps qui se situe dans l’instant de la création. Avec ce placement, nous avons la capacité de créer notre vie dans l’instant, de nous rapprocher de la Source pour vivre toute la beauté de l’univers.

Le chemin de l'instant présentChaque matin et à tout moment de la journée, il est nécessaire pour avancer sur notre chemin de découverte intérieure, de faire le vide de notre mental et de nous placer dans ce moment d’éternité. Il est également nécessaire d’y revenir souvent par la pensée et de lâcher l’agitation mentale pour vivre l’instant. Nous pouvons vivre ce moment merveilleux en nous recentrant dans sa dimension par la pensée.
L’Être prend alors la mesure de nos pas et ainsi, nous touchons à la grandeur de l’univers.

Apprenons sagement à ne plus donner le pouvoir à notre mental. Laissons-le de côté dès qu’il revient à la charge et recentrons-nous dans l’instant présent. Ceci est une gymnastique parfois difficile au début, car les schémas du mental sont bien implantés en nous. Celui-ci nous guide par son pouvoir depuis fort longtemps, et poursuit à vouloir nous diriger là où il veut que nous allions. Lorsque nous sommes sous sa coupe, nous n’avons pas le discernement nécessaire pour être. La négativité prend souvent l’ascendant. Alors, nous doutons de nous, des autres, ainsi que de la vie.

Chaque matin, il est nécessaire de se placer dans l’instant présent par la pensée et d’y revenir dès que le mental nous en éloigne. Il est nécessaire de vivre le moment de l’intérieur, d’être présent dans toutes nos réalisations ; en travaillant, en effectuant les tâches ménagères, en promenant… Observez l’instant, observez vos gestes, vos pas. Écoutez votre respiration. Restez dans la conscience de ce que vous vivez, de ce que vous faites, sans projection, sans retour en arrière. Vous devez être libres de l’avenir et du passé. Vous devez être dans le moment que vous vivez, sans vous en échapper, afin de retrouver la maîtrise de votre être. Dans le moment présent, vous ne laissez plus le pouvoir à votre mental et ne lui obéissez pas. Au contraire, vous l’utilisez quand vous en avez besoin. Dans le moment présent, vous redevenez « vous » en toute liberté. Ceci fait partie de l’œuvre spirituelle de chacun. S’éparpiller par la pensée ne peut vous apporter la paix intérieure et le bonheur d’être. Le mental doit obéir à vos demandes et non vous soumettre à son pouvoir.

Dans le moment présent, vous créez votre vie dans la positivité et l’amour. Situés en lui, vous laissez l’inutile, le superflus, le négatif, la complexité, les souffrances, et vous poursuivez avec cet objectif de lumière. Il est nécessaire maintenant de comprendre et de reprendre la liberté de l’être. Se centrer sur l’instant nous pousse vers l’Unité et nous éloigne de la séparation. Être dans l’instant présent permet de vivre les expériences de la vie par le cœur.

Le monde change et nous changeons également. Nous devons comprendre et intégrer toutes les ouvertures de lumière qui sont devant nous. Nous sommes seuls à pouvoir réaliser notre chemin, à pouvoir opérer le changement en nous. Plus nous apprenons à nous recentrer dans l’instant présent, plus nous prenons conscience de la valeur de notre Être. En œuvrant ainsi, peu à peu s’installe la paix car le mental a de moins en moins d’emprise. Puis, nous y demeurons de plus en plus longtemps et nous aspirons à retrouver le plus souvent possible cette paix intérieure qui est porteuse de bienfaits. Ainsi, nous nous retrouvons…

L’œuvre à réaliser est grande mais nous devons avoir confiance en nos capacités. Tout est possible si nous nous en donnons la peine. La volonté et la rigueur sont des atouts importants. A nous de les développer pour poursuivre vers la lumière.

Belle journée à vous tous dans l’instant de l’éternité et dans sa valeur.

Mirena, le 16 Mai 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

L’Unité est en vous par Maître St-Germain

Se centrer dans l’équilibre du cœur est de toute évidence un souhait de tous. Être bien, être soi, être présents face aux problèmes de la vie, voilà le chemin que vous cherchez à développer pas à pas.

Mais au-delà de ce vouloir de vivre en harmonie avec une profonde stabilité, vous vous laissez souvent emporter par le flot de la vague dans l’abîme de la négativité. Alors, vous plongez dans les incertitudes de la vie, dans son incompréhension et vous sollicitez les puissances extérieures pour trouver une solution ou un réconfort. 

J’ai longtemps transmis des enseignements à l’humanité afin que les femmes et les hommes sachent combien l’utilité de se forger dans la stabilité du cœur est importante. Pourtant, peu d’entre vous ont reçu cette libération intérieure car l’attente que vous avez, est extérieure à votre être. Vous sollicitez l’extériorité pour un mieux alors que le meilleur est situé en vous. Dans l’illusion extérieure vous vous perdez et rien n’est acquis. Par contre, dans le centre de votre être, tout est compréhension, application et intégration. 

Alors aujourd’hui, je réitère que cette force intérieure est la guérison. Etablissez sa correspondance, soyez elle, vivez avec elle. Pour cela, vous pouvez visualiser votre lumière intérieure, située en votre centre cœur au niveau de votre 4° chakra. Ouvrez votre chakra cœur devant et derrière et par la visualisation, entrez dans ce noyau de lumière divine pour vous y installer et pour y rester. Plus vous serez axés sur cette position, plus vous serez dans la conscience de ce qu’elle représente, plus vous serez soulagés de vos souffrances et vous pourrez vivre, un peu plus chaque jour, la stabilité qu’elle procure en vous transmettant sa valeur, votre Je Suis, dans une belle fusion intérieure. La conscience est une étape importante dans chaque progression. Vous devez intégrer ce qu’elle représente, mais aussi sa forme et sa puissance, pour ensuite la vivre pleinement dans le cœur de votre être. 

La lumière divine qui se situe en vous est celle qui vous fait progresser dans les étapes de la vie. En étant avec elle, en elle, vous prenez son énergie, sa vibration. Les niveaux de conscience acquis sont l’intensité de la conscience que vous avez d’elle et l’application que vous en faites. Pensez à aller avec elle, en elle. Visualisez-vous au centre de sa force, dans le noyau. Elle ne doit pas se situer autour de vous. Vous devez être en elle. La différence agira sur la profondeur de la conscience et la réalisation que vous en ferez. Tout comme la flamme violette de transmutation, lorsque vous l’appelez pour vous protéger ou vous purifier, il faut vous positionner dans son centre. Visualisez-vous en son centre et non le contraire comme beaucoup le pratiquent qui est de la placer autour d’eux. La différence est importante et peut changer les choses. 

Dans toutes vos pratiques, soyez toujours à l’intérieur. Ne situez rien à l’extérieur. L’intériorité est la guérison. Elle est aussi l’intégration et la progression. La conscience y est associée de même que ses différents paliers.

La dualité vous a trop souvent axés vers l’extérieur et donc vers la séparation. L’Unité est en vous, en votre centre. La grandeur, l’Amour, la Sagesse, la Paix y figurent également. Votre humble figure humaine doit s’en rappeler afin  de s’en rapprocher pour atteindre la stabilité émotionnelle et mentale. Le fardeau de la vie devient une compréhension de la vie lorsque vous êtes centrés sur votre demeure intérieure. Tant que vous vivrez dans l’extériorité de vos relations, de vos difficultés, de vos comportements, vous ne serez pas en harmonie avec votre lumière centrale intérieure. 

Le moment présent est dans votre cœur. Sa lumière est son phare. Suivez-la. Soyez en son centre. Vivez en elle du matin au soir, du soir au matin. Soyez cette conscience qui vous relie au Tout. Soyez la stabilité grâce à ce qui est en vous. Vous ne la trouverez pas dans vos recherches et vos attentes extérieures.

La Vie est en vous. Vous êtes la Vie.
Je Suis Maître Saint-Germain, Je Suis la Vie et vous êtes cette vie belle et apaisante, source de lumière, de grandeur et d’amour.
Vous êtes l’instant de la Vie. L’instant de la Vie est vous.

Vivez dès à présent cet instant et entrez réellement dans la conscience du Tout, dans la conscience de qui vous êtes.

Maître Saint-Germain
Transmis par Mirena, le 12 Avril 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Se centrer grâce aux énergies de la nature

La nature s’éveille doucement à la vie. Elle sort peu à peu de son sommeil hivernal. Nous faisons nous aussi comme elle. Nous sortons de l’hiver et découvrons à nouveau  les puissantes énergies qui montent de la terre.

J’aime cette nature qui s’éveille. Dans mes belles montagnes du Cantal, je prends le temps de regarder autour de moi, de ressentir la caresse du soleil et du vent, d’écouter le chant des oiseaux. Je me connecte au silence qui me transmet la liaison avec l’instant.

Il est vrai que j’ai la chance d’habiter un lieu qui me permet d’être moi-même dans l’espace et l’énergie qui me conviennent. Je fais de longues promenades dans la montagne. Je regarde cette immensité qui me lie au soleil, aux arbres, aux rivières, à la Terre et au Tout. Je me sens bien car je capte tout l’amour qui se dégage de ces lieux magnifiques où je suis en harmonie et avec paix avec moi-même.

Dans la nature, je médite, je lâche le mental. Je fusionne avec ce qui est autour de moi. L’autre jour, lors d’une promenade, je me suis rendue compte que j’étais observée par un mouflon qui se tenait seulement à quelques mètres de moi. Il n’a pas eu peur de moi. Il a ressenti que j’étais en paix et que je n’étais pas menaçante. Il m’a regardé, nous nous sommes regardés un long moment. Je l’ai photographié à plusieurs reprises. Cet instant magique a empli ma journée de bonheur.

Nous devons apprécier et nous rapprocher des énergies que nous transmet la nature. Elle est le lieu qui nous enracine à la Terre, le lieu qui nous centre, qui nous ressource, qui nous nettoie, qui libère notre mental, qui nous ouvre l’esprit et le cœur. Nous devons profiter de la belle éclosion du printemps et de la montée des énergies pour recevoir ce cadeau qui est à notre portée. Il suffit de vouloir le prendre pour en bénéficier. Même si vous habitez en ville, vous pouvez aller dans la nature le week-end. Elle est une aide généreuse pour notre équilibre.

Le matin lorsqu’il fait beau, je prends un moment pour me centrer dans le soleil qui se lève. Tout d’abord, pieds nus sur l’herbe, je m’enracine profondément, jusqu’au magma de la terre. J’utilise son énergie rouge que je fais remonter dans tout mon corps.
Puis je fais descendre l’énergie du soleil, l’énergie de la Source, dans mon corps et dans mes racines.

Ensuite, j’aligne mes chakras bien ouverts, devant et derrière. Je place les couleurs une à une : rouge, orange, jaune, vert et rose, bleu ciel, bleu indigo et violet.
Je prends ensuite un moment où je remercie, un moment où je parle avec l’univers. J’écoute le silence, le bruit du vent, le chant des oiseaux.
Je me mets en position favorable pour commencer une belle journée.

Il est possible aussi de se rendre près d’une cascade pour purifier son émotionnel. Je le fais de temps en temps près de chez moi, devant une grande cascade qui est magnifique. Je me laisse bercer par son bruit et je lui demande de nettoyer mon émotionnel. Je médite près d’elle et je laisse se faire le travail.
Vous pouvez également demander au soleil de brûler votre mental négatif, de le purifier. Comme dans le cas précédent, vous pouvez méditer et laisser le travail se réaliser.
La nature et les éléments de la nature sont des outils précieux que chacun peut employer librement chaque jour. Il suffit de les remercier après chaque travail individuel.

Je vous souhaite un bon week-end dans la découverte de la nature et de son apport en énergie belle et positive.

Mirena, le 2 Mars 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.