L’attente ou la volonté du changement ?

L'attente*

L’être humain espère le meilleur mais ne met pas toujours en place son propre changement pour cela. L’attente extérieure est souvent sa motivation. Il attend souvent une aide extérieure et ne s’implique pas dans sa propre progression. Il attend aussi de la lumière qu’elle créée le nouveau monde, qu’elle change en lui ce qui l’empêche d’avancer, qu’elle le libère. Ainsi, aucun élan n’est donné à ses rêves et à sa propre transformation. Il invoque souvent la lumière plutôt qu’il n’élargit son regard pour voir enfin le reflet de son illusion dans la vie qui l’entoure.

Il a en lui une volonté intellectuelle de comprendre, d’assimiler toutes sortes d’informations mais il n’applique pas toujours ce qu’il sait. Il laisse la connaissance au niveau de son intellect. Il s’en nourrit grâce au mental qui l’abreuve de celle-ci et ne la descend pas au niveau du cœur pour la vivre et s’accomplir. Il est souvent dans l’incapacité de reconnaitre sa propre responsabilité dans ce qu’il voit autour de lui et dans ce qu’il vit. Il n’accepte pas le reflet que lui renvoie l’humanité. Il reste séparé de celui-ci.

L’œuvre de lumière à construire débute en soi et non à l’extérieur de soi, ça nous le savons tous. Pourtant il reste encore une longue tâche d’acceptation à établir dans nos cœurs. Chaque être doit établir la volonté du changement en discernant les rouages de l’ego afin d’agir pour une transformation durable mais aussi pour purifier les mémoires qui le retiennent dans l’illusion. Il désire prendre part au grand changement actuel et ce n’est pas en recherchant des béquilles hors de lui qu’il l’établira en lui. Les limites posées par l’ego ôtent la vision claire et simple de ce qui est. L’être s’ancre ainsi dans ses croyances illusoires qui limitent sa progression.

La peur de s’ouvrir aussi à ses propres blessures et traumatismes lui ferme la porte de la libération. Il en ressort un manque de volonté individuelle pour accomplir l’œuvre libératrice et pour s’ouvrir à ses propres blessures. L’être s’en remet alors à l’extérieur, attendant de la vie, la clé qui le transformera ou le soulagera de ses maux. Il attend souvent de l’autre qu’il se transforme à sa place car il n’entre pas dans l’acceptation de ses propres créations. Il n’accepte pas d’être le créateur de ce qu’il vit, de ce qu’il attire à lui. Pourtant tout est fait pour le mettre face à lui-même. Il joue le rôle de sa vie inconsciemment la plupart du temps.

L’attente est un arrêt sur notre chemin de vie. Elle peut durer longtemps, toute une vie et même plus… Or aujourd’hui, alors que la lumière inonde de sa puissance vibratoire chaque zone d’ombre, la volonté en chacun doit se mettre en place. Elle permettra ainsi d’aller vers la libération intérieure et donnera l’élan aux projets par la foi qui activera l’énergie du cœur.

Le temps de se sentir victime des autres et de la vie est maintenant terminé. Le temps de l’attente également. La volonté d’avancement est un axe qui peut tout changer lorsque le regard se pose en soi pour voir et ne pas juger, pour accepter les expériences, pour ouvrir sa conscience à sa propre création de vie en s’impliquant totalement dans le rôle de l’énergie universelle qui active la transformation.

Pour trouver les failles et les blocages, il suffit de regarder en soi.
Pour avancer, il suffit de les accepter.
Pour se libérer, il suffit de se pardonner. Elles sont ainsi purifiées par amour.

Rien ni personne d’extérieur à nous-mêmes ne peut agir pour une transformation durable. Chaque être est seul face à lui-même, seul à pouvoir se libérer de la dualité et de ses souffrances en s’ouvrant à la rigueur et à la volonté, en prenant sa propre responsabilité dans ce qu’il vit. Les autres personnes ne sont pas responsables des situations que nous attirons. Ce que nous voyons à l’extérieur de nous est bien notre reflet. La tristesse de notre monde est notre tristesse. La violence également. L’illusion aussi. Le reflet de qui nous sommes se répercute à l’extérieur de nous et l’énergie nous renvoie celui-ci afin que nous voyions ce que nous avons à modifier, à transformer en lumière. Pour œuvrer vers un changement durable sur Terre, nous devons œuvrer en nous et comprendre que tout reflet extérieur négatif nous apporte l’opportunité de grandir.

La lumière est notre phare mais elle ne fait pas tout. Nous avons à accepter nos propres expériences duelles et leurs mémoires pour nous placer dans l’axe de la transformation. S’il n’y a pas d’acceptation, il n’y a pas non plus de libération.

Pour aider le monde à se relever, il est nécessaire d’entrer dans la compréhension du rôle de l’énergie de lumière qui se déverse autour de nous et en nous. Comprendre et y entrer avec volonté et rigueur, mais avec simplicité aussi. Élargir également sa conscience pour la rapprocher de celle du Tout. Chaque être a sa propre tâche à effectuer et il est temps de s’impliquer avec amour et discernement.

Nous ne devons rien attendre mais tout espérer de la vie et de nous-mêmes.

Mirena, le 1er Septembre 2015
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

Rencontre avec La Clé de Vie

La Clé de VieJe souhaite vous faire découvrir le symbole de « La Clé de Vie », qui m’a été transmis par Maître Saint-Germain. Certains le connaissent déjà par mon dernier livre, d’autres pas encore et me posent des questions. C’est pourquoi, je vous en parle aujourd’hui.

Ce symbole est vibratoirement élevé et agit sur l’ouverture du cœur. Il aide au basculement de l’être, au basculement du mental dans le cœur en transmettant des compréhensions. C’est un enseignant silencieux qui permet à l’être qui désire avancer et s’alléger d’ouvrir sa conscience plus en profondeur. Ses énergies sont très puissantes. Elles enseignent et permettent de dépasser nos états négatifs et notre ego pour nous transformer intérieurement. Car l’ego est fortement ancré dans la nature humaine. Insidieusement, il poursuit son chemin et veut garder le pouvoir. Et l’être ne sait pas toujours discerner le discours du cœur de celui de l’ego.

Maître Saint-germain nous offre ce cadeau divin afin que nous puissions intégrer plus facilement le changement. Tout va si vite et l’être a souvent de la difficulté à avancer… Nous n’avons jamais reçu autant en si peu de temps. Les énergies nous poussent à poursuivre notre chemin vers l’élévation, à nous délester au maximum pour nous accorder à elles. Et « La Clé de Vie » est un outil de l’âge quantique qui nous permet d’avancer dans la compréhension et l’intégration de tout ce qui est.

Il devient nécessaire d’ouvrir notre cœur à chacun, mais aussi à nous-même et à la vie. Il est nécessaire de nous rapprocher de l’instant présent, d’y entrer pour activer le plein potentiel créatif qui est le nôtre. Ainsi, loin du mental négatif, nous pouvons créer en conscience notre vie dans l’amour et la lumière, nous pouvons aider à la restructuration de la Terre, l’activation de nos cœurs solaires permettant un rassemblement des cœurs pour réaliser cette œuvre au sein de l’humanité.

« La Clé de Vie » est amour. Elle est cette partie de nous qui est pure lumière. Nous pouvons nous accorder à elle et vibrer sur son onde lumineuse. Elle peut prendre vie en nous et nous pouvons devenir « La Clé de Vie » elle-même. Elle est la partie unique du Divin descendu sur Terre et dans nos cœurs. Lorsque nous fusionnons avec elle, lorsque nous sommes « La Clé de Vie », nous sommes la Vie et développons les potentialités de lumière et d’amour qui sont en nous. Nous prenons ainsi conscience de l’être lumineux que nous sommes et entrons alors dans la conscience de l’infini.

En ouvrant notre cœur, nous lâchons le bavardage de notre mental et laissons couler le langage de l’amour. Son onde se déverse et nous la transmettons par « qui nous sommes ». Nous nous rapprochons alors de notre Maître intérieur. Nous reprenons le pouvoir de notre être et ouvrons notre cœur à tout ce qui est, en toute simplicité, sans nous poser de question, sans contrôle aucun. Nous sommes dans le lâcher prise des pensées. Nous accueillons la vie telle qu’elle est. Nous accueillons les autres êtres sans vouloir les changer. Nous comprenons leurs choix de vie. Nous nous laissons porter par l’onde divine qui vibre en nous grâce à « La Clé de Vie ». Nous devenons la simplicité de la vie. Nous trouvons ainsi notre pleine liberté d’évolution pour nous fondre dans l’Unité. Nous devons nos propres Maîtres.

On parle actuellement du basculement de l’humanité sur un autre plan. Mais celui-ci se réalisera lorsqu’il y aura assez d’êtres vibratoirement élevés. C’est pourquoi l’allègement de chacun est important. Plus nous serons nombreux à entrer dans nos cœurs, plus nous agirons au sein de la Terre et de l’humanité pour permettre ce basculement et relever la terre de ses souffrances.

Que « La Clé de Vie » soit en vous !
Et « La Clé de Vie » est !

Mirena, le 6 Février 2014.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

La métamorphose

La métamorphose« Le temps est venu de la métamorphose, le temps est venu du changement vibratoire, de la mutation de la conscience.
Progressivement les masques tombent, un à un, pour la plupart d’entre vous, même parmi les plus évolués. Cela ressemble à une vaste pièce de théâtre où tous les acteurs changent de costumes, au fur et à mesure que se déroule le dernier acte. Et le public, médusé, va de surprises en surprises, comme actuellement avec tous vos hommes politiques qui se retrouvent mis à nu.
Combien de temps cela va-t-il durer ?
Jusqu’à ce que tout un chacun soit nu comme un ver !
Car c’est le but final de la Transition, vous mettre à nu afin que vous deveniez transparent comme une vitre.
Ne vous inquiétez pas, personne ne vous jugera sinon vous-même. Et, de toute façon, chacun se verra tellement occupé à se dégager de la gangue du passé et de la négativité ancienne, qu’il ne pensera pas à regarder de quelle manière son voisin le fera.
Cette mutation va provoquer chez certains des malaises, des crises d’identité chez d’autres, des examens de conscience pour la plupart des êtres humains. Mais vous, vous serez les premiers à être pleinement réveillés, à avoir effectué la mise à nu nécessaire. Aussi, vous pourrez aider vos proches à le faire.
Ne les ménagez pas, car ils auront tendance à se révolter, à vous traiter d’illuminé, à vous demander de vous mêler de ce qui vous regarde. Mais soyez également gentils avec eux, soyez compréhensifs comme l’ont été ceux qui vous ont mis sur la voie lors de votre propre métamorphose.
Peu à peu, les choses se stabiliseront et vous pourrez de nouveau échanger avec eux, les amener vers cet îlot de paix, de joie et d’Amour véritable sur lequel vous vous êtes stabilisé, votre véritable Moi, au centre de votre cœur aimant.
Lorsqu’une grande majorité d’êtres humains aura accédé à ce niveau de conscience, alors la Terre dans son ensemble basculera dans sa nouvelle dimension, aidée par les frères et sœurs des étoiles…
Mais, pour les temps qui viennent, chacun selon son rythme et chacun selon sa propre évolution, accordez-vous à la puissante vibration de la Réconciliation à la VIE père mère.
Si Elle vous amène à vous mettre à nu, c’est pour vous retrouver au plus proche de ce que vous étiez avant “la chute”, avant cette longue série d’incarnations durant laquelle vous avez été éloignés du Centre des centres, du Cœur des cœurs.

Maintenant que le Royaume est proche, ou plutôt que vous vous rapprochez du Royaume en vous, la Source de toute Vie hâte votre métamorphose en vous entourant de tout son Amour, de toute son Attention et de toute sa Grâce.
Ne le sentez-vous pas au creux de votre poitrine ? Ne le sentez-vous pas à l’intérieur de vous, dans votre esprit, dans chacun de vos organes ? Ne sentez-vous pas tout ce remue-ménage qui vous invite à la purification de vos énergies ? Écoutez ce qu’il se passe en vous, dans chacune de vos cellules, dans chacun de vos cheveux.
Sentez vos ailes pousser, se débarrasser de ce cocon frileux et se déployer dans le firmament du ciel étoilé. Ce Ciel qui est votre véritable demeure, ce Ciel où vous attend la liberté.
Tenez-vous prêts pour la Libération finale, frères et sœurs de Lumière.
Le Plan divin est parfait.
Vous êtes, plus que jamais, entre de bonnes mains.
Les Siennes. »

Extrait du livre à paraître « Semences pour la Nouvelle Terre » par Patrick Giani.

Magnifique message de Patrick Giani qui montre bien la nécessité de purifier toute l’illusion pour renaître à notre Cœur de lumière. Merci pour ce partage !

Transmis par Mirena, le 18 Avril 2013.